Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #77 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Le chrétien doit-il s’intéresser à la politique ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Le chrétien doit-il s’intéresser à la politique ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

A la une #Articles #Doctrine / Formation #Livres #NLH #NLQ

Quelques enseignements à l’usage de ceux qu’on appelle la droite

 

Pierre de Lauzun vient de sortir un nouveau livre, ou devrions-nous dire un Vademecum à l’usage des de tous ceux qui veulent s’engager et comprendre le monde politique, qu’ils soient de droite ou d’ailleurs, même si le livre vise nettement à redonner un peu de consistance au mollusque droitesque qui s’aplatit flasquement aujourd’hui.

Que la droite, et particulièrement la droite dite conservatrice, soit déboussolée dans le jeu politique actuel est une réalité malheureusement évidente. Mais si elle est si déconfite c’est sans doute d’abord parce qu’elle n’a intellectuellement plus aucune consistance. Elle déborde à gauche, à l’extrême, elle s’engouffre dans un centre sans fond parce qu’elle ne connait ni les principes des dérives actuelles, ni les fondements de sa propre ossature.

C’est ce défaut mortifère, qui s’enfonce dans un aveuglement suicidaire que Pierre de Lauzun entend pallier page après page. Avec la plume claire et précise du pédagogue qui a éprouvé dans le concret de la vie, les vices et vertus d’un système en forme d’impasse, l’auteur bien connu des milieux financiers et des amateurs de doctrine sociale de l’Eglise, pose, tel un peintre, le monde idéologique dans lequel évolue la politique. Il en dessine les contours et met en lumière les racines malsaines depuis leur naissance jusqu’à l’inhibition du corps politique tout entier.

Dans un sed contra, l’expert des classiques (et des médiévaux qui lui sont chers) brosse alors un tableau du soubassement d’une saine politique à la lumière du bien commun et de la tradition classique. Un contraste en forme d’oxymore par la proximité des deux tableaux qui révèle le vide abyssal de la consistance conservatrice actuelle et l’aporie nihiliste et dépressive de l’idéologie dominante.

Sans complaisance naïve, Pierre de Lauzun pose alors les ambiguïtés du conservatisme avant d’ouvrir un ensemble de pistes sous forme de remarques, pour une droite conservatrice en prise sur la réalité d’un monde qui, pour l’heure, lui échappe totalement.

 

Pour un grand retournement politique, face aux impasses du paradigme actuel, Editions du Bien Commun, Pierre de Lauzun. 20 euros

Vous pouvez commander le livre ici

Articles #En France #NLH #NLQ

Ephatta, un réseau de voyageur au service du bien commun

Ephatta est un site de location d’hébergement et de voyage chrétien qui promeut la bienveillance, le partage et la générosité dans l’accueil, s’inspirant ainsi de l’hospitalité chrétienne. Sa charte d’engagement s’inspire des principes de l’hospitalité chrétienne. Particularité notable, Ephatta permet de financer par ses locations des associations.

Ephatta permet ainsi de :

Face à la baisse des dons, les fondateurs d’Ephatta ont souhaités permettre à des loueurs occasionnels de reverser facilement tout ou partie de ces revenus locatif complémentaires à des œuvres.

Le principe est très simple :

  • Le loueur en renseignant son annonce sélectionne une association au profit de laquelle il souhaite accueillir,
  • Il sélectionne le pourcentage qu’il souhaite reverser à l’association,
  • Les voyageurs peuvent ensuite simplement réserver un logement en sachant qu’un pourcentage du prix de cette location sera reversé à une association.
  • L’hébergeur reçoit en fin d’année un bon de déduction fiscale de la part de l’association au profit de laquelle il accueil.

Ephatta permet ainsi de donner à une association en ouvrant son canapé ou sa chambre d’ami plutôt que son porte-monnaie, mais également à tous de se déplacer et passer des vacances plus éthiques !

Ephatta compte près de 20.000 utilisateurs et recense des annonces partout en France et quelques-unes dans environ 90 pays.

Pour accueillir ou voyager : Ephatta, le bnb chrétien

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Les Cahiers d’Espérance à Cognac (16) le 20 février 2019

Le 20 février, c’est à Cognac qu’RCF ouvrira le débat pour écrire ensemble les cahiers d’Espérance.

En écho à « l’appel des Évêques de France aux catholiques et à nos concitoyens » du 11 décembre, RCF Charente met en place des « cahiers d’espérance » (1), sous forme d’émissions-débats, en direct et en public, sur les ondes de RCF Charente (2), qui auront lieu chaque mercredi jusqu’au 20 février de 19h15 à 20h30 dans les cinq doyennés de Charente, en terminant par Cognac :

Mercredi 20 février de 19h15 à 20h30
à Cognac pour le doyenné d’Ouest-Charente,
à La Salamandre (16 rue du 14 juillet)

Ces émissions-débats visent à « susciter partout où ce sera possible des groupes d’échanges et de propositions en invitant très largement d’autres personnes, partageant ou non notre foi ».
Elles seront articulées autour des cinq questions proposées par les évêques :
1/ Quels sont, selon vous, en essayant de les hiérarchiser, les causes principales du malaise actuel et des formes violentes qu’il a prises ?
2/ Qu’est-ce qui pourrait permettre aux citoyens dans notre démocratie de se sentir davantage partie prenante des décisions politiques ?
3/ Quels sont les lieux ou les corps intermédiaires qui favoriseraient cette participation ?
4/ Quel « bien commun » recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et les tourner vers l’avenir ?
5/ Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?

Lors des débats précédents, de très nombreuses idées ont déjà surgi, avec toutefois un accord assez large sur les racines de nos difficultés actuelles : délitement du lien social, sentiment d’être ignoré, voire méprisé, sentiment d’injustice.
Accord également sur le message d’optimisme à transmettre à nos enfants : voir aussi les belles choses qui se déroulent dans notre société, croire en eux-mêmes, prendre conscience que c’est aussi à chacun, individuellement de changer collectivement le monde au travers de ses actes quotidiens.

Une synthèse des idées et contributions émises pendant ces cinq émissions sera rédigée et présentée aux élus le mercredi 13 mars à 19h15 elle aussi en public et en direct depuis la Maison diocésaine d’Angoulême 226 route de Bordeaux.

Tout le monde, croyant ou non croyant, est invité à participer ces émissions débats. et pour ceux qui ne le peuvent pas, il est possible de donner votre avis sur notre site internet à la rubrique « cahiers d’espérance » ou même par courrier à RCF Charente 226 route de Bordeaux 16000 – Angoulême.

En savoir plus

Ces questions visent à permettre un dialogue dans un cadre où la recherche de mesures concrètes, certes nécessaires, ne doit pas occulter la quête de sens qui doit sous-tendre ces décisions concrètes. En ce sens, il s’agit d’une approche originale qui ne se confond pas avec le grand débat national lancé par le gouvernement mais le complète en y apportant les valeurs de justice, de partage et d’espérance que l’église souhaite porter dans notre société. Les émissions-débats déboucheront sur la rédaction de cahiers d’espérance qui seront présentés aux élus lors d’un débat public le mercredi 13 mars à la Maison diocésaine. Bien que lancé à l’initiative des évêques et porté localement par une radio chrétienne, ces cahiers d’espérance, sont évidemment ouverts à tous conformément à l’appel des évêques qui demandent d’associer « largement d’autres personnes partageant ou non notre foi ».
Le débat sera également accessible sur le site internet rcfcharente.fr à la rubrique cahier d’espérance » où chacun pourra déposer librement ses idées et suggestions et où l’on pourra revoir, en podcast et en replay vidéo, les émissions déjà passées (3).

(1) Concrètement, le vocable « cahiers d’espérance » recouvre à la fois le nom des émissions radio et celui des documents de synthèse qui seront produits à l’issue de ces émissions.
(2) RCF Charente peut être écoutée sur 96.8 (Angoulême, 89.9 (Cognac), 96.9 (Chalais), 95.4 (Confolens), 104.1 (Charente Limousine), 95.4 (Ruffec)
(3) rcfcharente.fr, rubrique « cahiers d’espérance »

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

20e soirée d’adoration pour la France et les politiques le 16 novembre 2018 à Paris (Montmartre)

Le Réseau de l’Auberge Espagnole Sainte Catherine de Sienne vous propose pour sa 20ème soirée d’Adoration 
pour la France et ses politiques un “spécial Coeur-Sacré” !
Comme d’habitude, la veillée démarrera par une conférence donnée par la très fidèle et talentueuse Charlotte Chaunu sur le thème : “La dévotion au Sacré-Coeur et les tourments de l’histoire”. Ensuite, nous proposons d’assister à la messe puis à l’adoration. Je précise que ce ne sont que des propositions ; à vous de nous indiquer vos possibilités lors de l’inscription (voir flyer pour le programme).
Inscriptions avant le 9 novembre 2018 : reseauaubergespagnole@gmail.com // 06 30 48 37 19

NLH #NLQ #Offres D'Emplois

Ichtus recrute ! Offre d’emploi à Paris

Vous souhaitez vous engager au service du bien commun ?

Ichtus recrute.

Au service de tous ceux qui s’engagent dans la vie politique, sociale et culturelle, Ichtus propose des formations méthodologique, intellectuelle et culturelle pour favoriser le passage à l’action et la prise de responsabilités.

POSTES

1) Communication et animation du réseau

2) Coordination des formations et des événements

MODALITES

Contrat de service civique

Rémunération : 550 euros / mois

Temps de travail : 24h / semaine (modulable)

Durée : 6 mois (modulable)

Lieu : Paris, 17ème

PROFIL

Bon relationnel

Rigueur et organisation

Esprit d’initiative

Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint)

Sens de l’engagement

 

Si vous êtes intéressé, envoyez votre CV et lettre de motivation à :  guillaume.depremare@ichtus.fr

Plus d’informations

A la une #NLQ

L’édito –  Politique instrument de salut : du moindre mal au mieux possible. 

C’est la rentrée politique. Partis, ministères, chambres, communes, la vie politique, à peine assoupie cette été, reprend son cours. Comme chaque année désormais, une nouvelle échéance électorale nous attend. En 2019 ce seront les Européennes. Il y a quatre ans Sens Commun, les Poissons roses, Force vie étaient sortis des Manif de 2013, chacun avec sa méthode, sa vision et ses principes. Comment les catholiques se positionneront-ils dans cette élection que beaucoup considèrent comme secondaire alors que l’Europe devient une norme contraignante pour les Etats et que c’est à Bruxelles que se jouent les combats éthiques qui nous concernent le plus ? Pour l’heure, rien ne semble vraiment bouger dans les différentes écuries. Il est probable que la présence catholique se résument à une démission résignée voire boudeuse ou au retour du déchirement qui prévalu lors des Européennes 2014.
Pourtant, l’enjeu est d’importance pour ce qui touche à la vie, à l’immigration, à l’identité et à l’indépendance économique des Etats ( qu’on se rappelle la Grèce mise au pas et qu’on regarde les contraintes sur l’Italie rebelle).
Que ce soit pour les Européennes ou n’importe quelle action politique, il est toutefois une considération majeur à prendre en compte : où voulons nous aller ? Si nous ne savons pas où nous voulons conduire le pays, l’Europe et le monde, nous en resterons à des mesurettes isolées et hors sol, même enracinées dans l’anthropologie réaliste chrétienne.  Il faut aller plus loin que la mesure, le décret de loi, il faut une vision politique d’ensemble qui ordonnera le détail. Bref il faut raisonner en hommes d’Etat. Mais pour que cette vision soit juste et bonne, c’est à dire épanouissante, elle doit promouvoir la dignité de l’homme et de tout homme. Or, il se trouve que cette dignité inclut et s’inscrit en Dieu. Sans faire une politique confessionnelle, la norme de la vision chrétienne de toute politique est Dieu, plus exactement de permettre à chacun de rejoindre Dieu. La politique, dans l’ordre qui est le sien ( régler la vie de la cité) est, elle aussi, un instrument de salut. A condition qu’elle soit une vision globale ouvrant ( et non imposant) à Dieu. La finalité étant posée, il reste à construire le chemin pour rejoindre cette fin ultime. Ainsi à la lumière de la vision et compte tenu de la réalité incarnée du moment, les actions politiques prennent la forme du mieux possible, ce premier pas en vue des suivants, pour construire cette politique chrétienne.
Le mieux possible porte en lui une dynamique de croissance et d’ouverture, la où le moindre mal se carapace sur la défensive du reliquat de peau de chagrin toujours attaquée.

Conférences/Formations #NLQ

Cycle de conférences du Collège saint Germain sur le bien commun – du 7 octobre 2018 au 10 mars 2019 à Paris

Le bien commun et le service de la cité

Cycle de conférence, du 7 octobre 2018 au 10 mars 2019
Paroisse Saint Georges de la Villette
112 Avenue Simon Bolivar 75019 Paris
Par le Collège saint Germain

L’individualisme et le communautarisme croissants entraînent la disparition du bien commun dans notre société. Problématique en soi, cette évolution interroge particulièrement les chrétiens, car c’est la pensée chrétienne qui, à partir de cette notion d’origine grecque, a forgé la culture politique de l’occident. Appelés à s’engager en politique, les chrétiens ne savent souvent pas comment faire pour se mettre en vérité au service de la cité. Comment faire pour que les choses changent en bien ? Et quel est le rôle qui revient à chacun et chacune ?

Le propos de ces conférences est de répondre à ces interrogations légitimes par un effort de compréhension du contexte politique dans lequel nous nous trouvons, et de détermination de ce qu’est le bien commun. Ainsi pourront être évitées les fausses réponses, et apparaître des éléments de réponse crédibles, seuls à même de favoriser une action prudente et efficace.

 

Conférencier : Guilhem Golfin, docteur en philosophie, auteur de Souveraineté et désordre politique, éditions du Cerf, 2017

Renseignements : paroissesaintgeorges@orange.fr / 01 42 39 61 80 // College saint Germain 0663712049

Dates, horaires et lieu :

Les conférences ont lieu les dimanches 7 octobre, 11 novembre et 9 décembre 2018 & 13 janvier, 10 février et 10 mars 2019, à 17h, au 112 Avenue Simon Bolivar 75019 Paris

 

NLH #Tribunes et entretiens

Immigration et charité chrétienne en accueillir moins pour les accueillir mieux

En janvier 2011, l’observatoire sociopolitique du diocèse de Fréjus-Toulon organisait un journée d’étude intitulée Immigration et charité chrétienne.

Au cours de cette journée, le frère Romaric Morin a exposé la doctrine de l’Eglise sur la question de l’immigration. Cyril Brun pour sa part a brossé un tableau de la situation à l’époque. C’est au professeur Jacques Bichot qu’est revenu de prendre la question à bras le corps.

L’économiste catholique, expert en doctrine sociale de l’Eglise a ainsi argumenté son exposé : en accueillir moins pour les accueillir mieux.

Conférences/Formations #NLQ

La politique une bonne nouvelle ! Session d’été au Hautmont (59) du 19 au 26 août 2018

“La politique tant dénigrée, est une vocation très noble, elle est une des formes les plus précieuses de la charité, parce qu’elle cherche le bien commun. (…) En chaque nation, les habitants développent la dimension sociale de leurs vies, en se constituant citoyens responsables au sein d’un peuple, et non comme une masse asservie par les forces dominantes. Souvenons-nous qu’« être citoyen fidèle est une vertu, et la participation à la vie politique une obligation morale ».”

La Joie de l’Evangile, pap François, n°205 et 220

En 1996, de jeunes chrétiens engagés se réunissaient pour approfondir ensemble le sens qu’ils donnaient à leur engagement dans la cité. Plus de 20 ans plus tard, est organisée la 13ème session d’été de l’association « La politique, une bonne nouvelle » (la PBN), du 19 au 26 août 2018, au Centre du Hautmont (Mouvaux).

Public 

Jeunes de 18 à 35 ans. Simple curieux de la politique et soucieux du bien commun ?

Déjà militant ou engagé dans une association, un syndicat ou un parti ? « Novice » ou « passionné », peu importe, l’essentiel est d’avoir le désir de découvrir ou approfondir le champ politique et le rôle que le chrétien doit y jouer.

Programme

L’objectif de cette semaine est de répondre à ces trois questions :

  • Chrétien(ne), pourquoi m’engager ? Des temps de formation sur les fondements du politique (philosophie, théologie, histoire…) permettent de comprendre les spécificités et la fécondité du champ politique pour les chrétiens.
  • Au nom de l’intérêt collectif qu’est-ce-que je veux défendre ? Se mettre à l’écoute, grâce à des temps de témoignages, d’échanges et de discernement. Cela permet d’ancrer ses convictions, pour se positionner dans le monde de manière à la fois solide et sereine.
  • Comment, ensemble, avancer sur le chemin du bien commun ? Des ateliers et temps d’échanges permettent d’apprendre à se confronter à d’autres opinions, afin de se former à l’élaboration de solutions réalistes qui intègrent la diversité.

Mais aussi… des temps spirituels vécus ensemble (messe, prière quotidienne) libre de participation, une journée détente et découverte de la région, des temps conviviaux autour d’un jeu ou d’une simple bière ;).

Voir le flyer de la session

Informations

31 rue Mirabeau, Mouvaux
CENTRE SPIRITUEL DU HAUTMONT
contact@hautmont.org
Site internet
03 20 26 09 61