Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Session Vivre & Aimer du 26 au 28 avril 2019 à Chézelles (37)

Relire le chemin parcouru, découvrir une façon de communiquer qui donne un nouvel élan à la relation…

Du 26 avril 2019 (20h) au 28 avril 2019 (18h)
Place de la mairie Chezelles (37)

Pour qui ?

Pour les couples qui souhaitent faire le point sur leur amour et donner un nouvel élan à leur relation.

Pourquoi ?

Parce que vivre en couple ça s’entretient !

Comment ?

Au travers de questions de réflexion et d’échanges dans l’intimité du couple.

 

INSCRIPTIONS

Contact : Nathalie et Thierry DUROUCHOUX
33(0)549005062 //

4 RUE JACQUES DE GRAILLY
86000 POITIERS

Je préfère m’inscrire par courrier

Vous pouvez télécharger un formulaire d’inscription et l’envoyer à l’adresse ci-dessus :

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence : Enseignement de Jésus et transmission des Evangiles – le 12 mars 2019 à Avignon (84)

Pierre Perrier, sociologue, chercheur, a dressé un bilan des recherches archéologiques, linguistiques, sociologiques, à propos de l’exactitude de la transmission des paroles du Christ à travers les textes des Evangiles.

Salle du Sacré Coeur
2 Rue du Sacré Cœur, 84000 Avignon

Biographie de l’auteur

Pierre Perrier, né en 1935, a été responsable de recherche et d’études avancées d’une société de haute technologie. Elu en 1990 membre correspondant de l’Académie des sciences, il est délégué général de l’Académie des technologies.
Avec les Eglises orientales et en s’appuyant sur les travaux de Marcel Jousse, il anime et développe depuis quarante ans, en France, les études sur l’oralité évangélique araméenne dans l’Eglise judéo-chrétienne primitive.

Vous pouvez trouver sur notre site internet une recension d’un de ses derniers ouvrages ” L’Evangile de la Miséricorde avec les chrétiens d’Orient”

Présentation du thème

Comment les Evangiles sont-ils arrivés jusqu’à nous ? Quelle confiance accorder à des témoignages qui datent de quelque deux mille ans ? Comment croire en la fiabilité d’une Parole enfouie sous de multiples retouches, traductions, modifications ?
C’est en s’appuyant sur plus de trente ans de recherches scientifiques, étayées par les récentes découvertes ethnologiques, historiques et archéologiques, que l’auteur affirme la « pureté originelle » des Evangiles.
La Parole a été structurée par Jésus afin d’en faciliter la mémorisation : « banquets de la Parole », construction des récits, utilisation de paraboles et proverbes, mots-clés, gestes, pèlerinages… Autant de supports mnémotechniques gages d’une transmission totalement fidèle.
L’auteur nous offre la joie d’une redécouverte de la Parole et d’une réconciliation entre foi et raison. Il ouvre ainsi les portes à une spiritualité renouvelée par la connaissance approfondie des témoignages des Apôtres, et il propose une nouvelle évangélisation qui puiserait son efficacité dans un retour à l’oralité et le dialogue à cœur ouvert. Une invitation à poursuivre la mission apostolique pour que le message de la Bonne Nouvelle ne cesse de se transmettre.

Il nous fera part de ses découvertes en une soirée à Avignon

Annonces #NLQ #Récollections/Retraites

Weekends Amour et Vérité proposé par la Communauté de l’Emmanuel les 12 & 13 janvier, 2 & 3 février et 2 & 3 mars 2019 à Rouen (76)

La Communauté de l’Emmanuel organise un cycle de 3 Week-end « Amour & Vérité » s’adressant aux couples ayant reçu le sacrement de mariage et désireux de faire un point sur leur vie de couple et de famille à la lumière de l’Eglise : 12-13 janvier ; 2-3 février et 2-3 mars 2019 à Rouen.

Mieux s’aimer, communiquer en profondeur, concilier travail et vie
être éclairé dans l’éducation des enfants, prendre du temps l’un pour l’autre,
aller plus loin dans notre relation, échanger pour surmonter les crises, approfondir la Foi…

Tract téléchargeable

Contact : Guy et Marie-Hélène Ledieu
06 32 05 40 49 ou 06 95 81 78 81

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence avec le Père de Blignières, Patrick Buisson et Charlotte d’Ornellas – “Vers une société sans père ?” le 23 novembre 2018 à Paris

Le vendredi 23 novembre 2018, la Fraternité Saint-Vincent Ferrier organise une grande conférence à Paris sur le thème :

1968-2018 : vers une société sans père ?

 

Cette conférence s’inscrit parfaitement dans le débat actuel qui mènera à la prochaine révision des lois de bioéthique.

Elle réunira de manière exceptionnelle le Père Louis-Marie de Blignières, fondateur et prieur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, et Patrick Buisson, politologue, essayiste et historien.

 

En 1968, on défilait sous le slogan : « Ni patron, ni patrie, ni pater ». En 2018, on discute sur la « PMA sans père ». Le Père de Blignières et Patrick Buisson présenteront, chacun à leur manière, 50 ans après mai 68, un bilan de ce projet de (dis)société dont la paternité est exclue.

Un débat suivra les conférences, il sera animé par Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs Actuelles et chroniqueuse sur CNews.

 

La Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, dont le siège se trouve à Chéméré-le-Roi, en Mayenne, est une communauté religieuse d’inspiration dominicaine qui puise ses forces dans l’observance régulière et la liturgie traditionnelle.

Disciples de saint Thomas d’Aquin, les frères sont avant tout des apôtres, dont la prédication est orientée au « salut des âmes par la lumière » (sainte Catherine de Sienne).

Pour en savoir plus : https://www.chemere.org

 

INFOS PRATIQUES

 

Vendredi 23 novembre 2018 à 20h30 Théâtre St Léon

11 place du cardinal Amette -75015 Paris RSVP à versunesocietesanspere@gmail.com

Contact Presse : 06 19 55 20 72

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Bilan Ephata – Révélez vos talents ! Du 27 au 31 août 2018 à l’abbaye de Sept-Fons (03)

Trouvez un nouveau souffle dans votre vie professionnelle 

Depuis quelques années, un groupe de consultants en ressources humaines propose une formule innovante :

  • Un bilan de compétence personnalisé et conçu comme une retraite.
  • Un moment privilégié pour faire le point et repartir gonflé à bloc.
  • Plus d’informations
Dans une vision chrétienne du travail, un consultant en ressources humaines vous accompagne tout au long de votre bilan (2 à 4 mois) :

  • Un entretien préparatoire
  • Une session de 5 jours dans une abbaye avec entretiens et ateliers méthodologiques  
  • Trois à neuf entretiens post-session
Consultez le site Bilan Ephata
A qui s’adressent ces bilans ?
Etudiant, jeune professionnel, mère au foyer, actif confirmé, militaire en reconversion, futur retraité, ancien religieux…
Session de mai-juin 
du 27 au 31 août 2018 à l’abbaye de Sept-Fons, 03290 Dompierre-sur-Besbre, France
Différents financements sont possibles, consultez-nous.

Renseignements et inscriptions
01 44 34 61 21
contact@bilan-ephata.fr
Suivez l’actualité de Bilan Ephata : likez la page Facebook

Conférences/Formations #NLQ

Conférence de Jean-Frédéric Poisson – «  Bilan des états généraux de la bioéthique : en marche pas vers la PMA et la GPA ?  » le 20 juin 2018 à Paris

CitizenGO France organise sa 1ère conférence avec :
Jean-Frédéric POISSON
(Président du Parti chrétien-démocrate, ancien Député)

Sur la thématique : 
«  Bilan des états généraux de la bioéthique : en marche pas vers la PMA et la GPA ?    »
Cette conférence se déroulera le :
mercredi 20 juin 2018
à 19 h 30 au  « Rendez-vous Saint-Germain » 88 boulevard Saint-Germain 
75005 Paris 
(Salle du sous-sol)
La consommation d’une boisson est obligatoire 

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Bilan Ephata – Révélez vos talents ! Du 28 mai au 1er juin 2018 à l’abbaye de Fontgombault (36)

Trouvez un nouveau souffle dans votre vie professionnelle 

Depuis quelques années, un groupe de consultants en ressources humaines propose une formule innovante :

  • Un bilan de compétence personnalisé et conçu comme une retraite.
  • Un moment privilégié pour faire le point et repartir gonflé à bloc.
  • Plus d’informations
Dans une vision chrétienne du travail, un consultant en ressources humaines vous accompagne tout au long de votre bilan (2 à 4 mois) :

  • Un entretien préparatoire
  • Une session de 5 jours dans une abbaye avec entretiens et ateliers méthodologiques  
  • Trois à neuf entretiens post-session
Consultez le site Bilan Ephata
A qui s’adressent ces bilans ?
Etudiant, jeune professionnel, mère au foyer, actif confirmé, militaire en reconversion, futur retraité, ancien religieux…
Session de mai-juin 
du 28 mai au 1er juin 2018 à l’abbaye Notre-Dame de Fontgombault,
L’Abbaye, 36220 Fontgombault, France
Différents financements sont possibles, consultez-nous.

Renseignements et inscriptions
01 44 34 61 21
contact@bilan-ephata.fr
Suivez l’actualité de Bilan Ephata : likez la page Facebook

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Bilan Ephata – Révélez vos talents ! Du 26 février au 2 mars 2018 à l’abbaye Saint-Wandrille (76)

Trouvez un nouveau souffle dans votre vie professionnelle 

Depuis quelques années, un groupe de consultants en ressources humaines propose une formule innovante :

  • Un bilan de compétence personnalisé et conçu comme une retraite.
  • Un moment privilégié pour faire le point et repartir gonflé à bloc.
Dans une vision chrétienne du travail, un consultant en ressources humaines vous accompagne tout au long de votre bilan (2 à 4 mois) :

  • Un entretien préparatoire
  • Une session de 5 jours dans une abbaye avec entretiens et ateliers méthodologiques  
  • Trois à neuf entretiens post-session
Consultez le site Bilan Ephata
A qui s’adressent ces bilans ?
Etudiant, jeune professionnel, mère au foyer, actif confirmé, militaire en reconversion, futur retraité, ancien religieux…
Session de février-mars 
du 26 février au 2 mars à l’abbaye Saint-Wandrille,
2 Rue Saint-Jacques, 76490 Saint-Wandrille-Rançon

Une session a lieu aussi en janvier.

Différents financements sont possibles, consultez-nous.

Renseignements et inscriptions
01 44 34 61 21
contact@bilan-ephata.fr
Suivez l’actualité de Bilan Ephata : likez la page Facebook

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Bilan Ephata – Révélez vos talents ! Prochaines dates : 8 au 12 janvier à l’abbaye Saint-Martin de Mondaye (14)

Trouvez un nouveau souffle dans votre vie professionnelle 

Depuis quelques années, un groupe de consultants en ressources humaines propose une formule innovante :

  • Un bilan de compétence personnalisé et conçu comme une retraite.
  • Un moment privilégié pour faire le point et repartir gonflé à bloc.
Dans une vision chrétienne du travail, un consultant en ressources humaines vous accompagne tout au long de votre bilan (2 à 4 mois) :

  • Un entretien préparatoire
  • Une session de 5 jours dans une abbaye avec entretiens et ateliers méthodologiques  
  • Trois à neuf entretiens post-session
Consultez le site Bilan Ephata
A qui s’adressent ces bilans ?
Etudiant, jeune professionnel, mère au foyer, actif confirmé, militaire en reconversion, futur retraité, ancien religieux…
Prochaine date de session  
du 8 au 12 janvier à l’abbaye Saint-Martin de Mondaye
Différents financements sont possibles, consultez-nous.

Renseignements et inscriptions
01 44 34 61 21
contact@bilan-ephata.fr
Suivez l’actualité de Bilan Ephata : likez la page Facebook

NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Aide médicale à mourir au Québec : un an, le bilan

Le professeur Louis-André Richard, professeur de philosophie et membre du Comité d’éthique d’un centre médical expert en soins palliatifs, fait le bilan un an après l’entrée en vigueur de la loi sur les soins de fin de vie au Québec (cf. Québec : Entrée en vigueur de la loi sur le suicide assisté malgré l’interdiction de la Cour supérieure). Il a participé en tant qu’expert aux pré-consultations parlementaires à l’élaboration de cette loi, au cours desquelles il a fait part de son opposition à une loi autorisant l’aide médicale à mourir.

Pour ce spécialiste des questions éthiques entourant les soins de fin de vie, cette loi est « bicéphale » : elle entend promouvoir les soins palliatifs au Québec, tout en ouvrant « la voie à une nouvelle pratique : l’aide médicale à mourir ». Le terme choisi n’est pas anodin, il « fait passer ce nouvel acte pour un soin médical ». Mais pour le professeur Richard, « il n’en est rien puisque cet acte ne permet pas d’améliorer la santé d’un patient »« On parle bien d’euthanasie », puisqu’il s’agit de « permettre à un tiers de poser un acte qui porte atteinte à la vie d’autrui ». En outre, insérer l’« aide médicale à mourir » dans une loi qui vise aussi à améliorer les soins palliatifs, c’est tenter de « faire croire que l’euthanasie est un soin palliatif, ce qui est faux ».

Plus profondément, cette loi « brouille l’administration des soins palliatifs au Québec ». Faire de l’euthanasie un droit a verrouillé le débat : « un droit s’exige, s’exécute, mais ne se discute pas ». Un nouveau droit, « on cherche naturellement à s’en prévaloir ». Ici, « c’est l’euthanasie qui a été érigée en droit, pas l’accès aux soins palliatifs. C’est donc à l’euthanasie qu’il faudra impérativement garantir l’accès, avec tout ce que cela implique d’attraction et de rétention des ressources financières, humaines et matérielles, au détriment des soins palliatifs ».

La loi fin de vie a par ailleurs modifié la formation des futurs médecins, normalisant l’euthanasie, regrette le professeur Richard. « Les futurs médecins qui auront à l’administrer le feront de bonne foi, conformément à ce qu’ils auront appris, sans se questionner. Il y aura obligation, pour être un bon médecin, de répondre à ce droit ». Mais le problème n’en est que reporté : « Ces questions fondamentales se manifesteront forcément sous d’autres formes à d’autres moments ».

Enfin, cette loi traduit l’évolution de notre rapport à la mort : « Nous sommes passés de la recherche du sens de la vie par le questionnement sur notre condition de mortel, à un regard strictement technique sur une mort sans souffrance ». Mais « l’être humain n’est jamais aussi humain que lorsqu’il assume ce questionnement sur sa condition de mortel ». En « permettant à l’individu de choisir le moment de sa mort, l’euthanasie évacue cette notion de limite liée au caractère inconnu de la mort, et atténue par la même toute possibilité de réflexion sur le sens de la vie ». A l’inverse, les soins palliatifs « permettent au patient de traverser cette phase dans le plus grand confort afin de lui permettre de mourir en paix  ».

 

 Source généthique