Articles #Morale #NLH #NLQ

Alliance VITA – Université de la vie 2019 les 14, 21 & 28 janvier et le 4 février 2019 en visioconférence partout en France

Cette année, les quatre soirées de formation organisées par l’association en visioconférence auront pour thème : La vie, à quel prix  ? Les participants se retrouveront les lundis 14, 21, 28 janvier et le 4 février 2019 dans plus de 140 villes en France et à l’étranger pour suivre en direct exposés, débats et tables rondes sur des sujets d’actualité.  

A l’heure où le gouvernement s’apprête à déposer un nouveau projet de loi bioéthique, experts et grands témoins croiseront leurs regards pour aborder des questions cruciales, parmi lesquelles :

Faut-il fabriquer la vie à n’importe quel prix ? Toute vie vaut-elle la peine d’être vécue ? Comment manifester la valeur de la vie fragile ? Peut-on protéger l’Humanité contre les excès du marché ?

Présentant sur son affiche un enfant sur le plateau d’une balance, cette nouvelle session de l’Université de la vie abordera de façon inédite de multiples problématiques : désir d’enfant, procréation artificielle, gestation par autrui, marchandisation du corps, handicap, dépendance, vieillissement, fin de vie, etc.

Parmi les personnalités attendues, outre Tugdual Derville, François-Xavier Pérès,Caroline RouxBlanche Streb et Olivier Trédan, d’Alliance VITA, interviendront :

 

  • Michael Lonsdale, comédien
  • Olivier Rey, philosophe,
  • Clotilde Noël, à l’initiative de la communauté « Tombée du nid« ,
  • Maître Adeline le Gouvello, avocate de « Juristes pour l’enfance« ,
  • Dr. Xavier Mirabel, cancérologue,
  • Benoît Clermont, auteur avec sa femme de « Gaspard, entre Terre et Ciel« ,
  • Bertrand et Gaëlle Lionel-Marie, responsables bioéthique nationaux des AFC,
  • Sophie et Cédric Barut, auteurs de « Je rentrerai avant la nuit« ,
  • Le Général Henri Marescaux, fondateur d’une association d’aide aux prostituées.

 

D’autres invités exceptionnels, témoins ou experts, interviendront au plan national ou local.

Plus de 35 000 personnes au total ont déjà participé aux cinq précédentes éditions nationales de l’Université de la vie d’Alliance VITA en faisant le tout premier évènement bioéthique national.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur ce site.

Ne tardez pas à vous inscrire grâce à ce lien , vous aurez une réduction en vous inscrivant avant le 14 janvier.

 

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence : “GPA-PMA : quel avenir pour l’humanité ?” le 12 décembre 2018 à Toulouse (31)

Mercredi 12 Décembre à 20h30

Lieu : Salle paroissiale du Christ-Roi, 26 rue de l’Aude à Toulouse

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Enjeux anthropologiques des questions de bioéthique le 7 décembre 2018 à Reims (51)

Vendredi 7 décembre 2018 à 2oh 

Conférence avec M. Paulo Rodrigues 

“Enjeux anthropologiques des questions bioéthiques”

Qu’est-ce qu’une personne ?
Qu’est-ce qui contribue à notre humanité ?
Quel monde voulons-nous pour demain ?

Paulo Rodrigues est docteur en théologie, maître de conférence au centre d’éthique médicale de la Faculté de l’Université Catholique de Lille. 

A la Maison Saint-Sixte – 6 rue du Lt Herduin (Reims)
A la Maison Jules Bihéry (en visioconférence) – 28 avenue G. Gailly (Charleville-Mézières)

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence – « Les questions éthiques aujourd’hui, quelles réponses à hauteur de l’homme ? » le 6 décembre 2018 à Gap (05)

Conférence le jeudi 6 décembre 2018 à 20 h salle Le Royal à Gap

Caroline Roux, de VITA international, interviendra le jeudi 6 décembre 2018 à 20h au Royal à Gap, sur le thème « Les questions éthiques aujourd’hui, quelles réponses à hauteur de l’homme ? » dans le cadre d’un cycle de conférences sur des questions d’actualité proposé par le diocèse de Gap (+ Embrun).

Alors que les questions de bioéthique sont au cœur des débats de société depuis plusieurs mois, l’Église propose de remettre l’humain au centre de ces sujets. Après une première réflexion datée du 22 mars 2018 sur l’euthanasie, intitulée Fin de vie : oui à l’urgence de la Fraternité, la Conférence des évêques de France a publié le 20 septembre 2018 un texte intitulé La dignité de la procréation, sur l’aide médicale à la procréation.

Caroline Roux est la déléguée générale adjointe de VITA et la directrice de VITA international. Alliance VITA est une association fondée en 1993, au moment des premières lois sur la bioéthique. Ses objectifs sont d’aider les personnes confrontées aux épreuves de la vie et de sensibiliser le public et les décideurs à la dignité de la vie humaine.

Cette intervention de Caroline Roux vient après la conférence inaugurale donnée en octobre sur La culture contemporaine et la mission, quel dialogue ?, par le Père Laurent Sentis, prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon.

En pratique :

Jeudi 6 décembre 2018, à 20 h, salle Le Royal à Gap : Caroline Roux, « Les questions éthiques aujourd’hui, quelles réponses à hauteur de l’homme ? ». Entrée libre.

Les prochaines conférences :

Le vendredi 25 janvier 2019, Migrations : un défi et une responsabilité pour tous, par Christian Mellon, jésuite, membre du Centre de recherche et d’action sociales (Ceras).

Le mardi 19 mars 2019, « Réjouissez-vous et exultez », lettre apostolique du pape François sur la sainteté, par Mgr Xavier Malle, évêque de Gap (+ Embrun).

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Débat sur la fin de vie le 29 novembre 2018 à Besançon (25)

La pastorale de la Santé, la pastorale des familles et le Sedicom organisent une table-ronde sur la fin de vie le jeudi 29 novembre à 18h30 au Centre diocésain (Besançon). Mgr Jean-Luc Bouilleret fera partie des intervenants.

L’archevêque échangera avec Anne-Marie Trébulle, directrice des soins à la maison médicale Jeanne Garnier, Eric Alauzet, député de la deuxième circonscription du Doubs et Nicolas Bécoulet qui a succédé à Régis Aubry à la direction de l’unité des soins palliatifs du CHRU Jean Minjoz.

La table-ronde, modérée par le père Louis Mauvais, s’attardera sur les questions de l’euthanasie et de l’accompagnement des personnes se trouvant en soins palliatifs. Les échanges seront suivis d’un débat avec le public.

La révision de la loi de bioéthique, qui devait se dérouler en fin d’année, n’aura finalement lieu qu’en début d’année 2019. Il est donc encore temps de faire entendre sa voix.

« Vieillir, ça n’arrive pas qu’aux autres ». Cette formulation évidente sous-entend une vérité toute aussi évidente : chaque personne peut être confrontée aux difficultés de la vieillesse et à des situations de dépendance à autrui. Chacun est donc invité à se questionner sur la fin de vie et comment celle-ci peut être vécue.

L’Église s’investit particulièrement dans ces questions qui touchent à la dignité de la personne et au respect des fragilités. Les réponses qu’elle apporte ne s’adresse pas qu’aux chrétiens mais bien à tous, pour le bien commun.

Table-ronde de 18h30 à 20h30 –

Salle B du Centre diocésain (20 rue Mégevand à Besançon) –

Entrée libre et gratuite. Parking.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence d’Aude Mirkovic – « PMA pour tous : vers un droit à l’enfant ? » – 23 novembre 2018 au Mans (72)

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence sur la P.M.A. par Aude Mirkovic le 30 novembre 2018 à Tours (37)

Conférence sur la P.M.A. vendredi 30 novembre à l’espace Jacques Villeret (Quartier des Fontaines à Tours Sud) à 20h30, avec Aude Mirkovic, maître de conférence en droit privé et porte-parole de l’association Juristes pour l’enfance. Cette conférence est organisée par les A.F.C., Associations Familiales catholiques.

Entrée libre.

Articles #NLQ #Points non négociables PNN

Marlène Schiappa persiste et signe sur la « PMA pour toutes »

 

Malgré les accusations de chercher à différer la « PMA pour toutes », Marlène Schiappa persiste et signe. Elle souhaite bien que ce sujet soit rapidement abordé. La secrétaire d’État avait même récemment indiqué que la PMA ouvertes à toutes les femmes serait remboursée.

Comme l’indique le compte Twitter du Gouvernement, « le texte de loi permettant la procréation médicalement assistée #PMA sera bien présenté début 2019 » :

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

19 novembre 2018 : Soirée « Un autre regard sur la fin de vie » proposée par Fondacio à Nantes (44)

Fondacio propose une soirée « Chrétiens pour le Monde » le lundi 19 novembre 2018 afin de mieux connaître le monde dans lequel nous vivons et mieux comprendre les défis auxquels nous sommes confrontés. Cette soirée (20h à 22h30) avec pour thème « Un autre regard sur la fin de vie » aura lieu à la Maison diocésaine Saint-Clair (7 Chemin de la Censive du Tertre, 44300 Nantes) avec Mme Nadine Le Gentil : ancien aumônier d’hôpital et ex responsable du service diocésain de Pastorale de la santé et Mme Nathalie Gaborit : Cadre de santé

Avec un pique-nique tiré du sac dès 19h15.
Libre participation aux frais

Les inscriptions sont ouvertes (voir ci contre pour les contacts)

Si vous le pouvez, merci de signaler par mail votre souhait de participer à cette soirée et votre désir de partager le pique-nique fait de ce que chacun apportera.

Télécharger (PDF, 266KB)

Plus d’informations

Fondacio Nantes

 

Contact et inscription :
Denis JACOB – 06 72 75 23 68 – d.jacob@fondacio.fr
Pilar LEGER – 06 78 85 24 39 – pilar.leger@gmail.com

A la une #Articles #NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Loi de bioéthique : la “grande consultation” voulue par Macron n’aura pas lieu

Le projet de créer un « groupe de travail bicaméral et transpartisan »sur le projet de loi de bioéthique a fait long feu (cf. Révision de la loi de bioéthique : vers la mise en place d’un groupe de travail réunissant députés et sénateurs ?). Le groupe de travail aurait dû se réunir avant l’examen en Conseil des ministres, mais le Président du Sénat, Gérard Larcher, « est opposé à la création de cette commission spéciale ». Dans son entourage, on estime que « le meilleur moyen d’hystériser le débat » serait de « donner l’impression de bricoler ».Avec lui du côté du Sénat, Bruno Retailleau, président du groupe LR et Hervé Marseille, président de l’Union centriste manifestent la même opposition. « Sur un sujet (…) qui touche à l’intime conviction, on ne peut pas engager nos élus », estime Hervé Marseille.

 

A l’Assemblée nationale, Richard Ferrand montre aussi des réserves. Dans son entourage, on estime que « ça n’empêchera pas ceux qui sont pour d’être pour et ceux qui sont contre d’être contre ».

 

La « grande consultation » voulue par l’Elysée pour transcender « les clivages partisans » n’aura pas lieu, la droite sénatoriale souhaitant « que le débat se fasse de la manière la plus classique qui soit, avec un dépôt du texte en Conseil des ministres, suivi d’un examen au Parlement », avec un travail des commissions des affaires sociales de l’Assemblée nationale et du Sénat et possible création « d’une commission spéciale réunissant les lois et la recherche ».

 

En Conseil des ministres, l’examen du texte « pourrait intervenir au plus tôt au mois d’avril » pour arriver avant l’été au Parlement. Un ministre explique : « On le fera quand on sentira que ce sera le bon moment ».

Source : genethique.org