Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Journée de Pèlerinage diocésain (Cahors) des Familles en Souffrance à Marie qui défait les nœuds le 22 septembre 2019 à Montcuq-en-Quercy-Blanc (46)

Dimanche 22 septembre 2019 à Montcuq en Quercy Blanc

- Programme de la journée :

  • 10h / Accueil autour d’un café à la Maison Paroissiale de Montcuq en Quercy Blanc.
  • 11h / Messe Solennelle présidée par Mgr Laurent Camiade, avec bénédiction de la Chapelle “Marie qui défait les Nœuds”, abritant une reproduction du tableau qui a inspiré au pape François cette spiritualité pour démêler les nœuds de nos vies..
  • 12h30 / Apéritif offert par la paroisse et repas tiré du sac, partagé dans les jardins de Notre-Dame d’Escayrac.
  • 14h / Ateliers interactifs thématiques sur “L’expérience des souffrances dans la famille”.
  • 15h / Mise en commun des Ateliers et Synthèse par Mgr Laurent Camiade.
  • 15h30 / Prière de protection et de délivrance à la chapelle du Monastère.
  • 16h / Fin de journée

Renseignements et contacts :
Père Christian ROBERT : 07 71 94 97 61
chretiensdivorces46@outlook.com

 

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Colloque : le temps d’un monument / Les 900 ans de la cathédrale de Cahors (46) les 18 & 19 septembre 2019

Mercredi 18 et jeudi 19 septembre 2019
Espace congrès Clément-Marot à Cahors

À l’occasion du 900e anniversaire de la consécration de l’autel majeur de la cathédrale de Cahors, le 27 juillet 1119 par le pape Calixte II, la direction régionale des affaires culturelles d’Occitanie et la ville de Cahors organisent un colloque pour faire le point sur les données connues dans le domaine de l’histoire, de l’art et de l’architecture de la cathédrale et poser les bases de futures recherches.

Un nouveau dynamisme impulsé par l’État, propriétaire de l’ensemble cathédral, vise à redonner une visibilité méritée à ces bâtiments. Les travaux liés à la restauration du monument et les projets de mise en valeur sont nombreux. La récente acquisition d’une tour canoniale du XIIe siècle est la preuve de l’ambition nouvelle.

Le précédent colloque consacré à la cathédrale (colloque international de la Société française d’archéologie) s’est tenu en 1978 à Cahors. Il y a donc 40 ans. À cette occasion, Marcel Durliat avait fait la synthèse des débats et produit une nouvelle analyse, 50 ans après celle de Raymond Rey (1925), pensant qu’il était temps de la renouveler : nous faisons de même, 40 ans plus tard.



- MERCREDI 18 SEPTEMBRE :

  • 9h / Accueil des participants à l’Espace des congrès Clément-Marot
  • 9h30 / Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors
  • 9h40 / François-Xavier Hédon, président de l’association des 900 ans de la cathédrale de Cahors
  • 9h45 / Monseigneur Laurent Camiade, évêque de Cahors
  • 9h50 / Jérôme Filippini, préfet du Lot
  • 9h55 / Valérie Gaudard, conservatrice régionale des monuments historiques adjointe, Drac Occitanie

HISTOIRE ET ARCHEOLOGIE :
Modératrice : Laure Courget, directrice du patrimoine, ville de Cahors

  • 10h / Nouvelles recherches sur la vie de saint Didier de Cahors
    Georges Pon, maître de conférences honoraire, centre d’études supérieures de civilisation médiévale (CESCM), université de Poitiers
  • 10h30 / Cahors vers 1100 : un contexte politique difficile à établir
    Florent Hautefeuille, maître de conférences, laboratoire Traces, UMR 5608, université Jean-Jaurès, Toulouse
  • 11h / Le chapitre et le clergé de la cathédrale à la fin du Moyen Âge
    Patrice Foissac, président de la société des études du Lot
  • 11h30 / L’archéologie du sous-sol dans le quartier de la cathédrale de Cahors
    Laurent Guyard, conservateur du patrimoine, responsable de la cellule départementale d’archéologie du Lot, laboratoire TRACES, UMR 5608, université Jean-Jaurès, Toulouse
    Julien Ollivier, ingénieur d’études, service régional d’archéologie, Drac Occitanie, laboratoire TRACES, UMR 5608, université Jean-Jaurès, Toulouse
  • 12h / Échanges
  • 12h30-14h / Pause déjeuner (libre)

ARCHITECTURE ET DECORS
Modérateur : Térence Le Deschault de Monredon, docteur en histoire de l’art

  • 14h / La file de coupoles comme alternative à l’image architecturale dominante au XIIe siècle
    Claude Andrault-Schmitt, professeure émérite d’histoire de l’art médiéval, centre d’études supérieures sur la civilisation médiévale (CESCM), université de Poitiers
  • 14h30 / Ensemble cathédral roman de Cahors : nouvelles données sur deux édifices
    Anaïs Charrier, archéologue du bâti, chargée d’inventaire, direction du patrimoine, ville de Cahors
  • 15h / Entre Aquitaine et Languedoc : la sculpture du portail nord
    Marcello Angheben, maître de conférences habilité en histoire de l’art, université de Poitiers
  • 15h30 / Le chœur de la cathédrale de Cahors : les ingénieurs gothiques au chevet des nefs uniques
    Gilles Séraphin, architecte du patrimoine, archéologue du bâti
  • 16h-16h15 / Pause
  • 16h15 / Depuis le XIXe siècle jusqu’au Moyen Âge : les peintures médiévales de la cathédrale Saint-Étienne de Cahors
    Virginie Czerniak, maître de conférences d’histoire de l’art du Moyen Âge, laboratoire TRACES, UMR 5608, université Jean-Jaurès, Toulouse
  • 16h35 / Mise en perspective des décors peints civils et religieux de l’époque gothique à Cahors et dans le Midi de la France
    Térence Le Deschault de Monredon, docteur en histoire de l’art
  • 16 h45 / L’ensemble cathédral de Cahors entre Moyen Âge et Renaissance et son rayonnement
    Mélanie Pimont-Lebeaux, docteure en histoire de l’art
  • 17h15 / Échanges
  • 17h30 / Conclusions de la première Journée
    Claude Andrault-Schmitt, professeure émérite d’histoire de l’art médiéval, centre d’études supérieures sur la civilisation médiévale, université de Poitiers
  • 18h30 / Inauguration des expositions photographiques – Grenier du chapitre de la cathédrale
    “Etrange cathédrale” de Jean-François Peiré et “Saint-Etienne l’insolite” de Jean-Louis Nespoulous

- JEUDI 19 SEPTEMBRE :

 

  • 9h / Accueil des participants à l’Espace des congrès Clément-Marot

LA CATHEDRALE MONUMENT HISTORIQUE
Modérateur : Laurent Barrenechea, conservateur régional des monuments historiques, DRAC Occitanie

  • 9h30 / La cathédrale au XIXe siècle, entre monument historique et évolution du lieu de culte
    Isabelle Morin Loutrel, conservatrice du patrimoine, chargée des collections d’architecture, musée d’Orsay
  • 10h10 / Le regard des monuments historiques sur les files de coupole au XIXe siècle : les exemples des cathédrales de Cahors et de Périgueux
    Laurent Barrenechea, conservateur régional des monuments historiques, DRAC Occitanie
  • 10 h20 / La cathédrale de Cahors au musée des monuments français : exemplarité et reconnaissance
    Bénédicte Mayer, attachée de conservation, musée des monuments français
  • 10 h30 / La cathédrale au XXè siècle ou la tentation de l’authenticité
    Jean-Louis Rebière, architecte en chef des monuments historiques
  • 11h / Les vitraux de la nef, introduire l’art contemporain dans un monument historique
    Gérard Collin-Thiébaut, plasticien et Pierre-Alain Parot, maître verrier
  • 11h30 / Les enjeux de l’ensemble cathédral au XXIe siècle : entre projet et connaissance
    Valérie Gaudard, conservatrice régionale des monuments historiques adjointe, DRAC Occitanie
  • 12h / Échanges
  • 12h30-14h / Pause Déjeuner (libre)

LA SAINTE COIFFE, HISTOIRE ET PRESENTATIONS
Modératrice : Valérie Gaudard, conservatrice régionale des monuments historiques adjointe, DRAC Occitanie

  • 14h / Charlemagne et les légendes de ses dons de reliques
    Edina Bozoky, maître de conférences émérite en histoire médiévale, centre d’études supérieures de civilisation médiévale, université de Poitiers
  • 14h30 / Histoire de la sainte coiffe, ses lieux de conservation dans la cathédrale et son culte
    Patrice Foissac, président de la société des études du Lot
  • 15h / Laurent Bassot et le décor de la chapelle du Saint-Suaire au XVIIe siècle
    Pascale Moulier, archiviste du diocèse de Saint-Flour
  • 15h30 / Le sculpteur Gervais Drouet, disciple du Bernin, au service de la Sainte Coiffe
    Pascal Julien, professeur d’histoire de l’art moderne, université Jean-Jaurès, Toulouse
  • 16h / La restauration du Christ aux liens de Drouet au service de la compréhension de l’œuvre
    Elise Rachez et Stéphane Moreau, restaurateurs d’oeuvres sculptées
  • 16 h15 / Poussièlgue-Rusand et le reliquaire de la sainte coiffe
    Gaël Favier, doctorant à l’’école pratique des hautes études
  • 16h45 / Étudier une relique exceptionnelle : l’exemple de la sainte coiffe
    Valérie Gaudard, conservatrice régionale des monuments historiques adjointe, DRAC Occitanie
  • 17h10 / Échanges
  • 17h30 / Conclusion du colloque
    Laurent Barrenechea, conservateur régional des monuments historiques, DRAC Occitanie
  • 18h / Inauguration de l’œuvre PROJECTION dans la cathédrale
    En présence de Gérard Collin-Thiébaut, plasticien et Bernard Tauran, photo-scénographe des mécènes Crédit agricole et Entreprise Rodrigues-Bizeul

- Inscription :
Le colloque est ouvert au public et gratuit.
ATTENTION : l’inscription est néanmoins obligatoire pour participer aux journées des 18 et 19/09/2018 (places limitées à 200 personnes).
Inscrivez-vous simplement en cliquant ici et en complétant le formulaire en ligne.

- Co-organisateurs :

Direction régionale des affaires culturelles d’Occitanie, conservation régionale des monuments historiques
Valérie Gaudard, conservatrice en chef du patrimoine, conservatrice régionale adjointe des monuments historiques

Ville de Cahors, direction du patrimoine
Laure Courget, directrice du patrimoine, conservatrice en chef du patrimoine

 

- Comité scientifique :

  • Claude Andrault-Schmitt : professeure émérite d’histoire de l’art médiéval, CESCM, université de Poitiers
  • Quitterie Cazes : maître de conférences en histoire de l’art médiéval, université Toulouse 2 Jean-Jaurès
  • Laure Courget : conservatrice en chef du patrimoine, directrice du patrimoine, ville de Cahors
  • Patrice Foissac : professeur d’histoire, médiéviste associé Framespa, président de la société des études du Lot
  • Valérie Gaudard : conservatrice en chef du patrimoine, conservatrice régionale adjointe des monuments historiques, DRAC Occitanie
  • Julien Ollivier : ingénieur d’étude, service régional de l’archéologie, DRAC Occitanie
  • Jean-Louis Rebière : architecte en chef des monuments historiques
  • Gilles Séraphin : architecte du patrimoine, archéologue du bât

- Pour plus de renseignements :
Ville de Cahors – Direction du patrimoine
8 rue de la Halle – 46 000 CAHORS
Tél. 05 65 20 88 91

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Ordination presbytérale de Barthélemy Dinama Khonde et de François Servera le 30 juin 2019 à Cahors (46)

Dimanche 30 juin 2019, cathédrale de Cahors

Par l’imposition des mains et le don de l’Esprit Saint,
Pour le service de l’Eglise et l’annonce de l’Evangile,
Monseigneur Laurent CAMIADE, Evêque de Cahors,
ordonnera prêtres,
Barthélemy Dinama Khonde
et
François Servera
le dimanche 30 juin 2019 à 15h30, cathédrale de Cahors.

Leur famille et amis vous invitent à participer à la célébration ou à vous y unir par la prière.

La messe sera suivie d’un verre de l’amitié place Chapou.

Prions pour ces futurs prêtres et pour les vocations !

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque sur la Sainte-Coiffe le 8 juin 2019 à Cahors (46)

Le Suaire de Cahors, un signe, une Passion

Samedi 8 juin 2019.
Espace Clément-Marot, Place Bessières Cahors

Sous la présidence de Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors

Intervenants : Mgr Bernard Ardura, Valérie Gaudard, Dominique Peyre, François-Marie Léthel, Jean-Christian Petitfils, Bernadette Escaffre, Claude Mengès-Mironneau, Pierre Dor, Yves Gagneux

Qu’est-ce que la Sainte-Coiffe, cette relique christique, relique insigne, vénérée dans la cathédrale de Cahors depuis le Moyen-âge comme le linge qui aurait entouré le chef du Christ lors de sa mise au tombeau ? Quand et comment est-elle arrivée à Cahors ? Est-ce un objet « magique » ? A-t-elle une vertu particulière ? Peut-elle se réduire aujourd’hui à un débat passionné quant à son authenticité ou nous révèle-t-elle une Passion plus grande, un événement singulier ? Comment et pourquoi a-t-on vénéré la Passion au Moyen-Age ? Si cette relique est signe, comment l’interpréter ?
Enfin, pourquoi a-t-elle fait l’objet d’une grande vénération pendant des siècles et a-t-elle été oubliée dans les années 1960 ? Pourquoi la proposer de nouveau à la vénération des fidèles à l’occasion du 900e anniversaire de la cathédrale de Cahors ?
Autant de questions, sans être exhaustif, que tous peuvent se poser autour de cette relique.
Les échanges de cette journée, placée sous la présidence de Mgr Camiade, croiseront les approches historique, théologique, littéraire et sociologique pour apporter des réponses et des chemins de réflexion à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire religieuse, au patrimoine du Quercy et de Cahors.

Programme :

  • 9h15 / Accueil
    Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors
    Valérie Gaudard, conservatrice en chef du Patrimoine, CRMH adjointe pour le site de Toulouse, DRAC Occitanie
  • 9h30 / Introduction
    Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors
    Modérateur : Dominique Peyre, conservateur général du Patrimoine, CRMH, DRAC Nouvelle-Aquitaine
  • 9h45 / Des linges funéraires dans un tombeau ouvert, récit du quatrième évangile
    Bernadette Escaffre, professeur à la Faculté de Théologie Catholique de Toulouse
  • 10h15 / Les reliques de la Passion
    Jean-Christian Petitfils, historien
  • 10h45 Pause
  • 11h / La Sainte-Coiffe de Cahors, entre traditions et histoire
    Pierre Dor, historien
  • 11h30 / La Passion Rédemptrice, dans la prière et méditation de saint Anselme
    François-Marie Léthel, consulteur Causes des Saints, Rome
  • Discussion
  • 12h / Présentation du travail de l’Etat
    Valérie Gaudard, conservatrice en chef du Patrimoine, CRMH adjointe pour le site de Toulouse, DRAC Occitanie
  • 12h15 / Les reliques et la problématique patrimoniale : conservation, présentation, valorisation
    Dominique Peyre, conservateur général du Patrimoine, CRMH, DRAC Nouvelle-Aquitaine
  • 12h30 Pause
  • 14h / « Au Nom de Jésus Crucifié » : Catherine de Sienne et Jeanne d’Arc
    François-Marie Léthel, consulteur Causes des Saints, Rome
  • 14h30 / Reliques oubliées, reliques retrouvées : quand la politique influence les cultes
    Yves Gagneux, conservateur du patrimoine, Paris
  • 15h / De l’objet de dévotion à la relique, question de statuts, autour de quelques exemples
    Claude Mengès-Mironneau , conservatrice des Antiquités et Objets d’art des Pyrénées-Atlantiques, chargée de mission Château de Pau
  • 15h30 Pause
  • 15h45 / Table ronde
    Modérateur : Mgr Bernard Ardura, président du Comité Pontifical des Sciences Historiques
  • 16h45 / Conclusions
    Mgr Bernard Ardura, président du Comité Pontifical des Sciences Historiques
    Clôture des Travaux : Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors

- Possibilité restauration : voir bulletin d’inscription ci-dessous :

Bulletin d’inscription Plan accès Programme

- Bulletin d’inscription au colloque à retourner avant le 1er juin 2019
par mail : colloquesaintecoiffe@gmail.com
ou par courrier : Colloque Sainte-Coiffe – 134, rue Frédéric Suisse – 46000 Cahors

- Contact :
Colloque Sainte-Coiffe – 134, rue Frédéric Suisse 46000 Cahors
colloquesaintecoiffe@gmail.com

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

900e anniversaire de la cathédrale de Cahors (46) – du 5 mars au 8 décembre 2019

Du 5 mars au 8 décembre 2019.

Une ville entière vivra durant quelques mois au rythme des événements festifs, spectaculaires et jubilaires.

A l’occasion des 900 ans de la Cathédrale de Cahors, des projets insensés vont être menés :
- Rechercher et remonter le Maître autel de la Cathédrale qui a sombré dans le Lot durant les guerres de religions.
- Ressortir et sécuriser une relique christique, la Sainte Coiffe, dont peu de gens soupçonnent l’existence.
- Révéler et découvrir la richesse patrimoniale de l’édifice.
- Partager et célébrer…

Extrait de “La Vie des Diocèses – KTO”

- Programme des festivités :

5 mars 2019 Inauguration des festivités
6 mars 2019 Mercredi des Cendres : à partir de ce jour tous les offices se dérouleront dans la cathédrale jusqu’au 8 décembre 2019
14 avril 2019 Dimanche des Rameaux. Installation et vénération solennelle de la Sainte Coiffe dans la cathédrale de Cahors
- 10h procession des Rameaux présidée par Mgr Camiade, évêque de Cahors (départ du cloître de la cathédrale)
- 10h30 messe des Rameaux dans la cathédrale
- A l’issue, vénération solennelle de la Sainte Coiffe
- 18h vêpres devant la Sainte Coiffe
27 avril 2019 Samedi de l’octave de Pâques. Procession de la Sainte Coiffe dans la ville de Cahors, départ de l’église St Barthélémy à 15h.
4 mai 2019 Pèlerinage Doyenné de Saint Céré-Dordogne
18 mai 2019 Pèlerinage Doyenné de Gramat-Causse Central
8 juin 2019 Colloque sur la Sainte Coiffe / Confirmations d’adultes
9 juin 2019 Dimanche de Pentecôte : mise en place de la Sainte Coiffe dans la chapelle d’Axe
10 juin 2019 Lundi de Pentecôte, fête de Marie, mère de l’Eglise, pèlerinage à Rocamadour dans le cadre du 900e anniversaire
27 juillet 2019 Anniversaire de la dédicace de l’autel de la cathédrale par le pape Calixte II en 1119
15 août 2019 Assomption de Marie. Procession fluviale du Pont Valentré à la Cathédrale (par la place Champollion)
10 septembre 2019 Fête de la dédicace de la cathédrale. Consécration du nouvel autel
21 septembre 2019 Pèlerinage Doyenné de Figeac
28 septembre 2019 Rassemblement diocésain de la catéchèse des enfants
13 octobre 2019 Pèlerinage Hospitalité Diocésaine de Cahors
8 décembre 2019 Clôture du jubilé des 900 ans

La Sainte Coiffe de Cahors :

La Sainte Coiffe du Christ est vénérée comme une relique de la Passion, l’un des linges mortuaires de Jésus resté dans le tombeau vide après sa Résurrection. Elle se trouve à Cahors depuis 900 ans, elle a cependant été enlevée à la vénération des fidèles depuis quelques années.
En 2019, à l’occasion du 900e anniversaire de la cathédrale de Cahors, et sous l’autorité de Mgr Camiade, évêque de Cahors, elle sera de nouveau présentée dans la cathédrale à la vénération des fidèles, aux horaires d’ouverture, de 9h à 19h.

A ceux qui le souhaiteraient (à partir du 14 avril, dans la cathédrale), il sera proposé un parcours spirituel d’une heure environ, organisé en sept étapes, et dont le couronnement sera, bien évidemment, de se recueillir devant la sainte coiffe, objet de piété nous introduisant dans le réalisme du mystère de la Résurrection de Jésus.
Ce parcours se déroulera avec un petit livret d’accompagnement, complétant un balisage avec des panneaux dans la cathédrale et le cloître. Chaque étape consistera en une méditation, qui s’appuiera sur des éléments soigneusement choisis.

Articles #En France #NLH #NLQ

Cahors : procession publique de la Sainte Coiffe le 27 avril

La tradition attribue à la Sainte Vierge la réalisation de la Sainte Coiffe. Celle-ci a été utilisée lors de la sépulture de Jésus. Les disciples de Jésus auraient récupéré les linges après la résurrection. La Sainte Coiffe serait ensuite demeurée à Jérusalem. La Sainte Coiffe aurait été donnée à Charlemagne soit par le Calife Haroum el Rachid et le Patriarche Thomas de Jérusalem, soit par l’impératrice Irène de Constantinople. En l’an 803, Charlemagne aurait donné la Sainte Coiffe à Ayma (Aymatus), évêque de Cahors.

La relique est conservée depuis 1899 dans un reliquaire en bronze doré. Le reliquaire est surmonté d’un dôme décoré d’anges, sur son pied figurés assis sur un trône l’évêque de Cahors saint Didier (l’un des saints de la ville de Cahors), l’empereur Charlemagne, le pape Calixte II.

En 1960 la sainte Coiffe cesse d’être présentée à la dévotion de fidèles comme il était de tradition aux fêtes de pentecôte. Jusqu’à cette date elle était montrée à découvert par l’évêque du haut de la chaire avec dans la tribune en face les chanoines et les séminaristes. En 2019, à l’occasion du 900e anniversaire de la Cathédrale de Cahors qui se déroulera du 5 mars au 8 décembre 2019, une grande procession en l’honneur de la Sainte Coiffe sera organisée le 27 avril dans les rues de Cahors. La procession partira à 15h de l’église saint Barthélémy et traversera la ville de Cahors jusqu’au Lot avant d’arriver à la cathédrale. La relique sera ensuite proposée à la vénération des fidèles tous les jours de 9h à 19h. Un parcours jubilaire en 7 étapes dans la cathédrale sera proposé à tous ceux qui le désirent.

En France #NLQ

Cahors : 400 ans de l’ordination du bienheureux Alain de Solminihac

Le diocèse de Cahors a célébré samedi 22 et dimanche 23 septembre 2018 les 400 ans de l’ordination d’Alain de Solminihac, évêque de Cahors au XVIIe siècle. Témoignage de Monseigneur Laurent Camiade, évêque de Cahors.

400 ans jour pour jour, que le bienheureux Alain de Solminihac a été ordonné prêtre. Ce jeune périgourdin de famille noble n’a pas imaginé devenir prêtre quand, quatre ans auparavant, son oncle Arnaud l’interpelle pour lui succéder comme abbé de Chancelade. Alain répond au delà de ce que son oncle espérait. Il accueille cette proposition comme un appel de Dieu, comme une « vocation » que, selon ses propres mots, il « chérit plus que tout au monde ».

L’abbaye de Chancelade est alors en ruines et quasiment vide. Alain, simplement par sa prière et la purification de son intention apostolique en vue de la seule Gloire de Dieu, relancera les vocations. Entre 1630 et 1636, plus de 50 jeunes religieux font leurs vœux à l’abbaye, dont les murs sont relevés. Alain chérit sa vocation sacerdotale, mais celle-ci doit se déployer autrement quand le roi le fait nommer évêque de Cahors. Alain refuse plusieurs fois, car il fuit les honneurs. Mais Louis XIII, impressionné par son humilité, insiste. Alain doit bien finir par acquiescer. Alain est comme cet l’homme de l’évangile que son père appelle à travailler à sa vigne, qui refuse, mais, s’étant repenti, finit par y aller (cf. Mt 21,29).

Quelques jours avant le début du synode romain sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations », nous portons cette grande intention : que tous les jeunes du monde ouvrent leur cœur au désir de donner leur vie, et que l’Église sache les accompagner et discerner la volonté de Dieu.

Plusieurs évêques, pères-abbés, supérieurs religieux, prêtres, religieux,  religieuses et de nombreux fidèles seront réunis pour fêter ce jubilé des 400 ans d’ordination du bienheureux Alain et, en s’appuyant sur son intercession, pour prier pour les vocations dans l’Église, plus spécialement les vocations de prêtres, diacres, religieux, religieuses et consacrés. C’est un enjeu spirituel pour toute l’Église.

Monseigneur Laurent Camiade, évêque de Cahors

Source : conférence des évêques de France

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

400 ans de l’ordination d’Alain de Solminihac le 22 septembre 2018 à Cahors (46)

La clôture de l’année Alain de Solminihac pour le diocèse de Cahors, aura lieu le 22 septembre 2018, et célébrera les 400 ans de son ordination (1618) en présence de nombreuses personnalités, dont le cardinal Philippe Barbarin, de Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, de Mgr Philippe Mousset, évêque de Périgueux.
.

Programme

400 ANS DE L’ORDINATION D’ALAIN DE SOLMINIHAC
22 septembre 1618 – 22 septembre 2018

Samedi 22 septembre 2018 à 15h30 :
Procession et Messe Solennelle à la cathédrale Saint-Etienne de Cahors, à l’intention des vocations dans tous les diocèses et les communautés religieuses.
En présence du cardinal Philippe Barbarin, de Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, de Mgr Philippe Mousset, évêque de Périgueux où a été ordonné le bienheureux Alain, du Révérendissime Père-Abbé Hugues Paulze d’Ivoy, abbé des chanoine réguliers de Saint-Victor actuellement en charge de l’abbaye de Chancelade, ainsi que de nombreux autres évêques et prélats, prêtres et diacres, religieux et religieuses.
La messe sera suivie d’un verre de l’amitié.

La fête se prolongera à Rocamadour :
– Samedi 22 à 21h : procession aux flambeaux de l’Hospitalet au sanctuaire et installation de reliques du bienheureux Alain à Rocamadour
– Veillée et nuit d’adoration à la crypte.
– Dimanche 23 à 11h : messe dominicale au sanctuaire, présidée par le cardinal Philippe Barbarin.

Pourquoi prier pour les vocations par l’intercession d’Alain de Solminihac ?

Le bienheureux évêque de Cahors du XVII°, ordonné prêtre en 1618, avait reçu la charge d’une abbaye en ruines où il n’y avait quasiment plus de religieux. En quelques années il a su, avec la grâce de Dieu, relever l’abbaye et, lorsqu’il fut nommé évêque de Cahors en 1636, Chancelade comptait plus de cinquante jeunes religieux. En Quercy, il a réformé le clergé, créé un des tout premiers séminaires de France avec l’aide des lazaristes de son ami saint Vincent de Paul et réorienté la mission des prêtres dans le service apostolique du peuple de Dieu, selon le modèle des Apôtres, pour annoncer clairement les vérités de la foi et servir les pauvres.

 

En France #NLQ

Cahors : A la recherche de l’autel englouti de la cathédrale

Dans le cadre du jubilé de la cathédrale, une équipe a prévu de rechercher et de renflouer le maître-autel de l’édifice qui aurait coulé en 1580 entre Cahors et Cénevières.

 

Petit retour historique : cette année là, aussitôt après la prise de Cahors, les soldats d’Henri de Navarre (futur Henri IV) mirent la ville au pillage, sans épargner la cathédrale. Les sarcophages ne furent pas enlevés, mais ils furent ouverts et les reliques profanées. L’un des chefs des Huguenots, le vicomte de Gourdon, fit enlever les beaux marbres de l’autel du Saint-Suaire et du maître-autel. ils furent mis sur des bateaux et dirigés vers le château de Cénevières. L’embarcation qui transportait le maître-autel coula pendant le voyage et la table sacrée ne put jamais être récupérée. L’autel du Saint-Suaire arriva à destination et fut placé dans le jardin du château avant d’être coupé en deux 50 ans plus tard. Une partie fut conservée et l’autre fut convertie en auge avant, semble-t-il, d’être réhabilitée en bénitier dans l’église de Cénevières. Pour ses 900 ans, la cathédrale Saint-Etienne de Cahors va s’offrir une chasse au trésor… à l’autel plutôt. A suivre…

Source : medialot

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque sur Alain de Solminihac – “Evêque, baron et comte de Cahors, réformateur, ami des pauvres” le 9 juin 2018 à Cahors (46)

“Aussy bien que se peut, jamais rien à demy”

Colloque – Samedi 9 juin 2018
Espace Clément-Marot à Cahors

Ce colloque consacré à Alain de Solminihac, religieux puis évêque, baron et comte de Cahors de 1636 à 1659, béatifié en 1981, est proposé par le diocèse de Cahors en partenariat avec la Société des Etudes du Lot.
Il s’adresse à un public très large intéressé par l’histoire religieuse et le passé du Quercy au XVIIe siècle. Cette journée d’étude s’inscrit dans les célébrations des 400 ans de l’ordination sacerdotale de celui qui illustra tellement la cité épiscopale de Cahors.

Soucieux par dessus tout d’appliquer les décrets du Concile de Trente, Alain de Solminihac fut, pour “ce siècle des saints”, l’un des grands acteurs de la Réforme catholique dans le royaume de France. En une époque de fortes violences gallicanes, la sainteté de sa vie quasi monacale, son courage, ses heureuses initiatives pour la restauration du culte et le soulagement des pauvres, forcèrent l’admiration du peuple chrétien, de ses amis dont Vincent de Paul, du pouvoir royal et de ses opposants.

Ce colloque restituera la mémoire de ce grand serviteur de Dieu, étrangement méconnu aujourd’hui : “Il a marqué l’histoire religieuse de notre pays et peut encore inspirer courage et humilité à ceux qui ont une responsabilité au service des autres” (Mgr L. Camiade).
Des spécialistes de l’époque moderne et de la spiritualité interviendront au cours de cette journée, placée sous la présidence de Mgr Laurent Camiade : Bernard Barbiche, Etienne Baux, Nicole Lemaitre, Mgr Bernard Ardura, Patrick Petot, Christine Mengès-Le Pape, David Gilbert.
Une table ronde, en fin de journée, ouvrira un débat sur les sujets évoqués par différentes approches : historique, théologique, littéraire, pour saisir l’actualité du message d’Alain de Solminihac.

Entrée gratuite, inscription obligatoire (avant le 25 mai 2018)

Programme et bulletin d’inscription à télécharger ci-dessous :
- Programme
- Bulletin d’inscription + plan de Cahors