Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Nouvel An : Une prière pour la paix et temps fraternel à la cathédrale de Bordeaux (33)

La cathédrale Saint-André propose pour la première fois une veillée de prière pour la paix le soir du 31 décembre. Une initiative pour rassembler ceux et celles qui se sentent exclus de la fête et partager ensemble un temps de fraternité.
Le lundi 31 décembre 2018 de 22h00 à 23h00
Cathédrale Saint-André de Bordeaux, Place Pey Berland, 33000 Bordeaux, France

Quelle est l’origine de cette initiative ?

Hervé Boutineau, diacre à la cathédrale Saint-André :

C’est la première fois à la cathédrale que nous organisons ce type de réveillon. Cela s’inscrit directement dans la suite du Synode et de ce que nous avons vécu à Missio 2018. L’idée est de proposer en cette nuit du réveillon du nouvel An, un temps de prière fraternel, le partage d’un chocolat chaud et de quelques douceurs, le tout en musique. Il ne s’agit pas d’une messe mais d’une prière, que nous avons voulu pour la paix. Car nous avons toujours besoin de prier pour la paix dans nos communautés, notre pays, dans le monde.

À qui s’adresse cette veillée ?

À tout ceux qui le souhaitent ! Mais elle est de fait adressée en premier lieu à tous ceux et celles qui se sentent isolés, en situation de précarité, voire à la rue. Cela va dans le sens d’une diaconie de secteur qu’a évoqué Mgr Ricard dans son homélie de la fête de la saint André. Cette veillée est pour rassembler ceux qui sont exclus habituellement de la fête et ceux qui souhaite vivre différemment ce réveillon en remplaçant huîtres et foie gras par le signe de la paix, de la fraternité et du partage.

Comment aider et participer à cette veillée ?

On peut venir nous aider à préparer cette veillée dès 20h à la cathédrale le 31 décembre, l’accueil débutera à 21h30 pour une veillée de prière qui démarrera autour de 22h. Nous fournirons le chocolat chaud et les gens peuvent amener des douceurs que nous mettrons en commun et partagerons ensuite en attendant minuit !

(source)

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Du 20 au 28 décembre 2018 – Lucia : Noël slave à Nantes (44)

En référence à la lumière, LUCIA fera rayonner cette année un nouveau spectacle digital et pictural dans l’esprit de Noël à partir des peintures slaves d’Alain Thomas. A forte dimension artistique, poétique et spirituelle, LUCIA sera une invitation à redécouvrir la façade de la Cathédrale de Nantes à travers un spectacle son et lumière dont le message de paix sera résolument contemplatif. A découvrir en famille ! .

« Noël slave »
spectacle « son et lumière ».
Production : W Thomas, F-X Vandanjon.
Conception : Spectaculaires / Allumeurs d’images.

Du 20 au 28 décembre 2018 (sauf le 24)
• Muséum d’Histoire naturelle : de 18h à 21h30
• Cathédrale de Nantes : de 19h30 à 21h30

Alain Thomas aime à dire qu’il est né et a grandi à l’ombre de la cathédrale de Nantes, c’est ainsi tout naturel pour lui que le concept, imaginé avec son fils Wilhem et un ami, François-Xavier Vandanjon, soit présenté sur cet édifice après d’autres expériences à Paris puis à Angers pour Noël l’an dernier. La société rennaise « Spectaculaire », engagée dans
l’aventure depuis le début, a, cette fois-ci, choisi de puiser dans les paysages hivernaux que peint Alain Thomas depuis 40 ans. «  J’ai toujours été attiré par la Russie et la culture slave », explique-t-il. À tel point que lors d’une exposition en Bretagne, une visiteuse a demandé à rencontrer le peintre russe auteur de ces toiles. Le souci du détail le pousse à se documenter à la librairie russe de Paris où il trouve les éléments nécessaires au rendu très précis des costumes, des traîneaux, des églises et éléments architecturaux qu’il place comme dans un conte. Alain ThomasC’est la Russie des tsars qui prend vie dans ses tableaux et bientôt dans ce spectacle : les personnages encapuchonnés, les enfants jouant à la luge ne manqueront pas de croiser le toucan emblématique de l’artiste «  il est un peu anachronique dans ce décor, mais il m’accompagne depuis si longtemps ! »… Il entraînera les spectateurs (plus de 180 000, il y a deux ans) à lever les yeux très haut, vers l’oiseau de feu qui illumine le bleu profond du ciel de ses tableaux à l’ambiance slave.

L’artiste se réjouit déjà de l’atmosphère de ce spectacle, de l’étonnement et de l’émerveillement que provoquent ces lumières et ces couleurs au cœur de l’hiver. « C’est très familial,
les gens entonnent des chants de Noël »… Il souhaite beaucoup de joie à tous ceux qui profiteront du spectacle, qui – il y tient – s’achèvera chaque soir par un Ave Maria.

Isabelle Nagard

(Source)

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Concert de Noël à la cathédrale St Pierre de Montpellier (34) le 16 décembre 2018

L’abbé Michel PLAGNIOL, archiprêtre de la cathédrale Saint-Pierre, Mme Anne POMME et Mr Simon JUAN, chefs de chœur et Mr Othar CHEDLIVILI, organiste titulaire, ont le plaisir de vous convier au Concert de Noël, dimanche 16 décembre à 16h, en la cathédrale Saint Pierre de Montpellier.

 

Programme :

Chorale Urbain

  • Au ciel a Brillé l’étoile Robert JEF ;
  • La douce Vierge Arr et Harm. Carl Reysz ; Alsacien, avec soprano solo ;
  • Noël ! Alléluia ! texte : abbé CRINCKET, avec flûte solo ;
  • Le Christ Seigneur Michael PRAETORIUS, variations ;
  • Jésus enfant A.S NEYRAT ; choral en ternaire
  • Descendez venez du ciel     Harm. Roucairol,
  • Noël Hongrois H. Carol  

Maitrise de la cathédrale

  • Cantate domino Buxtehude
  • Belle nuit de Judée, Berceuse de Brahms 
  • Cloche de Noël
  • L’enfant de Béthleem
  • Ecoutez, la voix des anges Mendelshonn (+ urbain V)
  • Alphabet de Mozart
  • Les anges dans nos campagnes (+ Urbain V)

Orgue par Pierre Seyte

  • – Louis Claude D’Aquin : Noël X sur les grands Jeux
  • Claude Balbastre : Joseph est bien marié (extrait de la 1ère suite de Noëls)
  • Claude Balbastre : Votre bonté grand Dieu (extrait de la 2nde suite de Noëls)
  • Improvisation sur un thème de Noël (Il est né le Divin enfant)

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

12 heures avec le Seigneur le 15 décembre 2018 à Vannes (56)

Samedi 15 décembre, dans la cathédrale et sur le parvis, venez avec toutes les paroisses de Vannes, vivre « Douze heures pour le Seigneur » avec saint Vincent Ferrier. 

 

Matin de 10 h à 12 h 

  • Adoration silencieuse, puis, animée à partir de 11 h, par le chœur liturgique de la cathédrale
  • Confessions jusqu’à midi
  • Évangélisation sur le parvis

Temps de midi, à partir de 11 h

  • Animation musicale sur le parvis
  • Dégustation de Soupes avec palmarès et remise du prix de la « Meilleure soupe »  Plus

Après-midi de 14 h à 17 h 30

  • À 14 h : les enfants des paroisses marchent dans la ville en chantant
  • 14 h 30 – 16 h : sur le parvis de la cathédrale, chants de Noël
  • À 16 h 30 et 17 h 30 : les enfants de Saint-Patern jouent la « Crèche Vivante » sur le thème : « Saint Vincent Ferrier raconte Noël »

Soirée de 18 h 30 à 22 h

  • 18 h 30 : Office des Vêpres
  • 19 h – 20 h 30 : Cathédrale « Portes ouvertes »
  • 20 h 30 : Pièce de théâtre dans la cathédrale. Philippe du Teilleul met en scène : « Vincent Ferrier, l’infatigable apôtre de la paix »
  • 22 h : Complies – Clôture de la journée

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Fête de la Saint-Nicolas à Lille (59) le 8 décembre 2018

Samedi 08 décembre à 15H30, la cathédrale accueille Saint Nicolas sur son âne. Celui-ci fera une distribution de friandises !

LA FÊTE DE LA SAINT-NICOLAS

TEMPS DE L’AVENT & NOËL 2018 À LA TREILLE

Le samedi 08 décembre de 15H30 à 17H
Parvis de la Cathédrale ND de la Treille

Dans le cadre de « L’Avent & Noël 2018 à la Treille »,  la cathédrale Notre-Dame de la Treille accueille Saint Nicolas sur son âne. Celui-ci fera une distribution de friandises !

Venez jouer et confectionner de petits présents dans l’Atelier de Saint-Nicolas.

Venez découvrir les illuminations du Parvis !

N’oubliez pas d’amener aussi un cadeau : une belle manière de partager la JOIE de Noël avec ceux qui en ont besoin. Et prenez le temps d’un chocolat chaud offert par les commerçants du Parvis.

 

Qui est Saint nicolas : Nicolas de Myre, évêque

Nous ne savons que peu de choses de lui. Il naquit en Asie Mineure, devint évêque de Myre et, à ce titre, il assiste et souscrit au concile de Nicée en 325. Sa vie posthume est beaucoup plus riche, grâce aux légendes sans doute fondées sur la réputation de sa bonté envers les pauvres et les enfants.

Le “bon saint Nicolas” est invoqué aussi bien en Orient où il est le patron des Russes, qu’en Occident où il est le patron des enfants et, si l’on peut parler ainsi, l’ancêtre du Père Noël.

Tradition

Saint-Nicolas arrive, en France, sur une mule. C’est pourquoi le soir, les enfants préparent de la nourriture (foin, paille ou grain) pour l’animal et le lendemain matin, ils y trouvent à la place, des friandises. Lors de sa tournée, Saint-Nicolas distribue traditionnellement une orange et du pain d’épices portant son effigie.

La légende de saint Nicolas

Saint Nicolas aurait ressuscité trois petits enfants venus demander l’hospitalité à un boucher. Mais l’homme les découpa en morceaux pendant leur sommeil et les mis au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là demanda au boucher de lui servir ce petit salé. Celui-ci s’enfuit et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie.

Agenda / Annonce #Brèves #Messes/Prières/Pèlerinages

Rappel – Messe de la Saint-Hubert à Notre-Dame de Paris

Ce dimanche 18 novembre, à 15 heures, une messe de la Saint-Hubert sera célébrée à Notre-Dame de Paris.

Adresse : 6, Parvis Notre-Dame – 75004 Paris

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

« Le diocèse de Gap (05) dans la Grande Guerre » s’expose à la cathédrale jusqu’au 30 novembre 2018

À l’occasion du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre le 11 novembre 1918, une exposition est présentée au public à la cathédrale. Elle évoque la manière dont l’Église catholique dans les Hautes-Alpes a vécu le premier conflit mondial. Elle est intitulée Le diocèse de Gap dans la Grande Guerre.

Photographies, objets (dont la croix pectorale de Mgr Gabriel de Llobet (1915-1925) prêtée par l’archidiocèse d’Avignon), bannière de la Ligue patriotique des Françaises, chasuble, sont présentés au public, certains pour la première fois. Ils sont tous témoins de la guerre ou de l’immédiat après-guerre et de l’histoire riche des Haut-Alpins.

Cette exposition sera visible durant tout le mois de novembre à la cathédrale de Gap. Elle sera également présentée dans d’autres paroisses du diocèse dans les semaines suivantes.

Visite de groupes possibles sur réservation : 06 33 60 88 14 et archives@diocesedegap.com

Pour découvrir le catalogue numérique.

Articles #En France #NLQ

Un 11 novembre 2018 au rythme des églises et des célébrations

Plusieurs messes ont été célébrées ce 11 novembre 2018 pour commémorer l’armistice. Les cloches des églises ont même sonné à 11 heures pour rappeler la fin de la Première Guerre mondiale.

Cela a bien sûr été le cas à Paris, à la cathédrale Notre-Dame :

La cathédrale était pavoisée aux couleurs des nations bellegérantes ou de celles auxquelles se rattacheraient tous ceux qui ont combattu.

À Nice, il y a également eu une célébration. La cathédrale a même été pavoisée aux couleurs nationales :

Mais certains n’ont pas oublié que le 11 novembre est aussi le jour de la Saint Martin, ce qui constitue une heureuse coïncidence :

 

 

 

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe pour la Paix le 18 novembre 2018 à Strasbourg (67)

A l’occasion du 100è anniversaire de la Libération de Strasbourg, le 22 novembre 1918, et du 74è anniversaire de la Libération de Strasbourg, le 23 novembre 1944, Mgr Luc Ravel présidera une messe solennelle pour la Paix le dimanche 18 novembre 2018 à 11h en la Cathédrale de Strasbourg.

Cette célébration est proposée en union avec la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque.

Elle rassemblera l’ensemble des associations d’anciens combattants.

La Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque

La Fondation inscrit son action dans le prolongement et en complément de l’Association des Anciens de la 2e DB créée par le général LECLERC et réunissant tous ceux qui ont combattu sous ses ordres de 1940 à 1945 puis en Indochine

Créée en avril 1975, la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque a pour Fondateur une personne morale : l’Association des Anciens Combattants de la 2ème DB, association de loi 1901 créée en 1945, et reconnue d’utilité publique en 1950.

Dès sa création, le Fondateur a décidé d’adopter le statut de Fondation abritée par la Fondation de France. La Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque porte ainsi le numéro 14 des 880 fondations abritées actuellement par la Fondation de France. Le lien avec la Fondation de France est établi juridiquement au moyen d’une convention qui tient lieu de Statuts. Cette convention peut être actualisée à tout moment.

A ce titre, son siège social est situé 40 avenue Hoche, Paris 8ème, siège de la Fondation de France, son secrétariat administratif se trouvant dans les locaux de l’Association des Anciens de la 2ème DB, 26 allée du Chef d’Escadron de Guillebon à Paris 14ème.

La gouvernance de la Fondation est assurée par un Comité Exécutif composé de trois collèges : un collège composé de membres nommés par le Fondateur, un collège composé de personnalités choisies pour leurs compétences dans le domaine d’action de la Fondation, et un collège composé de personnalités extérieures. Ce Comité se réunit une fois par an au minimum. Notre chargé de Fondation et un membre de la direction financière de la Fondation de France y sont invités.

Un Président, de droit le Président de l’Association des Anciens de la 2ème DB, un Vice-président et un Secrétaire Général choisis parmi les membres du Comité Exécutif compose le Bureau de la Fondation et assure le suivi des décisions du Comité Exécutif.

La gestion financière de la Fondation est assurée par la Fondation de France. La Fondation Maréchal Leclerc y dispose d’un compte courant, d’un compte sur livret, et de fonds de placement : actuellement au nombre de cinq : France A (monétaire, France B (obligations) France C (obligations et actions), France D (actions) et, depuis début mai, France I (Immobilier).

En plus des conseils de son chargé de Fondation, et de la direction financière de la Fondation de France, la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque dispose, pour le suivi de ses comptes et de ses activités, d’un espace dédié sur le site de la Fondation de France où elle peut à tout moment consulter ses comptes et ses positions, ainsi que tous les documents nécessaires à la gouvernance du fonds.

La Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque a trois objets

  • Assurer la pérennité de l’action du Maréchal Leclerc de Hauteclocque
  • Faire connaître la vie et l’œuvre du Maréchal Leclerc de Hauteclocque
  • Perpétuer sa mémoire et celle de ceux qu’il a commandés.

1. PÉRENNISER L’ACTION DU MARÉCHAL LECLERC

– en décernant des prix :

o Prix de l’Audace du ministère des Armées. Créé en 1980, décerné bis-annuellement avec la mission innovation participative du ministère de la Défense pour partenaire. Récompense des innovateurs particulièrement audacieux,

o Prix Maréchal Leclerc de Hauteclocque Créé en 2008, décerné annuellement avec l’armée de Terre pour partenaire. Récompense des officiers concourant à la réflexion de la Défense,

– en participant à des prix :

o Prix du concours national de la résistance et de la déportation : Avec le Ministère de l’Éducation Nationale, et la Fondation de la Résistance pour partenaire. ce prix récompense des élèves ou des classes pour des réalisations évoquant la résistance.

o Prix La plume et l’épée Créé en 2010, décerné annuellement avec l’armée de Terre pour partenaire, ce prix récompense un écrivain militaire s’exprimant sur un sujet d’histoire ou de défense.

– en menant de multiples actions sociales

au profit des anciens ou des orphelins de l’Armée de Terre en partenariat avec la 2′ Brigade Blindée, et l’ADO (Association pour le Développement des Œuvres d’entraide dans l’armée).

2. FAIRE CONNAITRE SON ŒUVRE A LA JEUNESSE

  • auprès des Lycées et Collèges « Leclerc de Hauteclocque » : La Fondation entretient un partenariat suivi avec ces établissements pour faire connaître le Maréchal Leclerc aux élèves.
  • auprès de l’Académie militaire de West point (Etats-Unis) La fondation accueille des élèves officiers de cette académie venant visiter chaque année le Musée du Général Leclerc et les principaux sites des engagements de la 2e DB en 1944 et 1945.

3. PERPÉTUER SA MÉMOIRE ET CELLE DE CEUX QU’Il A COMMANDÉS

  • 3 messes de fondation perpétuelle : pour la libération de Paris (25 août 1944) à Notre Dame, pour la libération de Strasbourg (23 novembre 1944) en sa cathédrale, pour l’anniversaire de la mort du Maréchal Leclerc de Hauteclocque (28 novembre 1947) à Saint-Louis des Invalides.
  • En souvenir de la 2ème DB sur ses lieux d’engagements en 1944 et 1945 par des cérémonies annuelles, une participation à l’édification ou à la restauration de monuments, avec la création de la « Voie de la 2ème DB », par la publication de revues, une trimestrielle « Caravane » et une annuelle « In Memoriam », l’organisation de colloques, conférences et expositions en partenariat avec le Musée du Général Leclerc et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin, et par la participation à la rédaction de livres ou de revues sur le général Leclerc de Hautecloque ou la 2′ DB.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Le ciboire martyr de Gerbéviller exposé du 11 au 30 novembre 2018 à Nancy (54)

À l’occasion de la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale, la cathédrale de Nancy expose le ciboire martyr de Gerbéviller.

Cet objet a témoigné et témoigne encore des combats d’août 1914 qui détruisirent entièrement la commune de Gerbéviller.

Le 24 août 1914, alors que la ville est pilonnée par des tirs d’artillerie, cinq religieuses de la congrégation de Saint-Charles, sous la direction de leur supérieure Sœur Julie, s’illustrent en sauvant la vie de nombreux blessés. Quelques jours plus tard, dans l’église Saint-Pierre dévastée, elles retrouvent le ciboire, qui a miraculeusement échappé à l’ennemi, après que le socle a été touché par une vingtaine de balles.
Sœur Julie tient tête aux occupants après la retraite des défenseurs français et obtient que l’hospice ne soit pas brûlé, permettant ainsi de sauver de nombreux blessés des deux camps.
Le ciboire a été envoyé à Paris en 1916 pour être exposé au Palais des Beaux-Arts de la Ville de Paris à l’occasion de l’Exposition d’œuvres mutilées ou provenant des régions dévastées par l’ennemi.
Symbole du courage des religieuses et témoin de l’intensité des combats, le ciboire fusillé est considéré aujourd’hui comme un objet martyr.

Le ciboire sera exposé en la cathédrale de Nancy du 11 au 30 novembre.
On pourra aussi relire cette page tragique de l’histoire du Lunévillois relatée en la chapelle des évêques (troisième chapelle latérale sur la gauche).

Rappel
Plénum des cloches, dimanche 11 novembre 2018, à 11h durant 11 minutes maximum, pour marquer joyeusement le centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918.