NLQ #Sorties/Animations

Rencontre de Mgr Marc Aillet avec les divorcés non remariés le 6 février à Bayonne (64) et le 8 février à Pau (64)

A l’initiative du Service diocésain de la Pastorale familiale, Mgr Marc Aillet rencontrera les époux séparés restés fidèles mardi 6 février prochain à la maison diocésaine de Bayonne (10 avenue Jean Darrigrand) à 20h15 et jeudi 8 février au CDB à Pau (11 avenue de Béarn) à 20h15.

Programme de la soirée :

20h15 : Tour de table – présentation
20h30 : Causerie de Mgr l’évêque
21h00 : Echanges questions
21h45 : Prière
« Un discernement particulier est indispensable pour accompagner pastoralement les personnes séparées, divorcées ou abandonnées. La souffrance de ceux qui ont subi injustement la séparation, le divorce ou l’abandon doit être accueillie et mise en valeur, de même que la souffrance de ceux qui ont été contraints de rompre la vie en commun à cause des mauvais traitements de leur conjoint. Le pardon pour l’injustice subie n’est pas facile, mais c’est un chemin que la grâce rend possible. D’où la nécessité d’une pastorale de la réconciliation et de la médiation, notamment à travers des centres d’écoute spécialisés qu’il faut organiser dans les diocèses. En même temps, les personnes divorcées mais non remariées, qui sont souvent des témoins de la fidélité conjugale, doivent être encouragées à trouver dans l’Eucharistie la nourriture qui les soutienne dans leur état. La communauté locale et les Pasteurs doivent accompagner ces personnes avec sollicitude, surtout quand il y a des enfants ou qu’elles se trouvent dans de graves conditions de pauvreté » (Amoris Laetitia N°242)

NLQ #Sorties/Animations

Fête de la Toussaint à Montpellier le 31 octobre

Paroisse Notre Dame de la Paix- Monptellier.
A Notre Dame de la Paix, à Montpellier, les paroissiens sont invités à sortir de chez eux le 31 octobre, non pas pour fêter Halloween, mais pour se rendre à l’Eglise avec deux choses dans leur panier. En effet, nous avons choisi de mettre un place sur la paroisse une soirée « Holy wine & Holy cheese », qui se traduit par « Les Saints vins et les Saints fromages ». Après une causerie dans l’Eglise pour rappeler la fête de la Toussaint, nous partageons un moment de convivialité autour de vins et de fromage qui ont dans leur nom un saint, par exemple un Saint Nectaire accompagné d’un Saint Emilion, ou encore un Saint Morêt avec un Saint Chinian, ainsi, nous découvrons les Saints à notre manière. D’ailleurs personne ne rechigne à manger un Saint Honoré !