Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence avec le Père de Blignières, Patrick Buisson et Charlotte d’Ornellas – “Vers une société sans père ?” le 23 novembre 2018 à Paris

Le vendredi 23 novembre 2018, la Fraternité Saint-Vincent Ferrier organise une grande conférence à Paris sur le thème :

1968-2018 : vers une société sans père ?

 

Cette conférence s’inscrit parfaitement dans le débat actuel qui mènera à la prochaine révision des lois de bioéthique.

Elle réunira de manière exceptionnelle le Père Louis-Marie de Blignières, fondateur et prieur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, et Patrick Buisson, politologue, essayiste et historien.

 

En 1968, on défilait sous le slogan : « Ni patron, ni patrie, ni pater ». En 2018, on discute sur la « PMA sans père ». Le Père de Blignières et Patrick Buisson présenteront, chacun à leur manière, 50 ans après mai 68, un bilan de ce projet de (dis)société dont la paternité est exclue.

Un débat suivra les conférences, il sera animé par Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs Actuelles et chroniqueuse sur CNews.

 

La Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, dont le siège se trouve à Chéméré-le-Roi, en Mayenne, est une communauté religieuse d’inspiration dominicaine qui puise ses forces dans l’observance régulière et la liturgie traditionnelle.

Disciples de saint Thomas d’Aquin, les frères sont avant tout des apôtres, dont la prédication est orientée au « salut des âmes par la lumière » (sainte Catherine de Sienne).

Pour en savoir plus : https://www.chemere.org

 

INFOS PRATIQUES

 

Vendredi 23 novembre 2018 à 20h30 Théâtre St Léon

11 place du cardinal Amette -75015 Paris RSVP à versunesocietesanspere@gmail.com

Contact Presse : 06 19 55 20 72

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Avant première du film « Syrie, du chaos à l’espérance » le 27 septembre 2018 à Paris

« Je n’aime pas l’idée de partir et je ne vais pas le faire. Celui qui n’est pas parti au début de la guerre, le ferait maintenant ? Je ne m’imagine pas vivre en dehors de la Syrie. C’est mon pays. »

De Damas à Alep, en passant par Maaloula, Mhardeh, Homs ou Kessab, Eddy Vicken et Yvon Bertorello ont sillonné la Syrie pendant plus d’un mois à la rencontre des Syriens et notamment des chrétiens. Ils nous livrent un documentaire inédit avec la voix de Michael Lonsdale.

Projection le jeudi 27 septembre à 20h30 au Publicis Cinémas 129 Av. des Champs-Élysées, 75008 Paris.

La projection sera suivie d’un débat en présence des réalisateurs Eddy Vicken et Yvon Bertorello, de Benjamin Blanchard, directeur général de SOS Chrétiens d’Orient, de Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs Actuelles, et animé par Régis Le Sommier, directeur adjoint de Paris-Match.

Inscrivez-vous : https://bit.ly/2wBDUu9

Une projection organisée par l’association SOS Chrétiens d’Orient

NLQ #Sorties/Animations

21 mars 2018 : Son et Lumière « Martyre et Espérance des Chrétiens d’Orient » en l’église Saint-Similien de Nantes (44)

L’association SOS Chrétiens d’Orient a fait appel à EdeL Spectacles pour réaliser un son et lumière exceptionnel. Trente-cinq minutes de spectacle pour parcourir 20 siècles d’histoire des chrétiens d’Orient. Ce son et lumière sera projeté le mercredi 21 mars 2018 à 20h en l’église Saint-Similien (paroisse des Saints-Évêques-de-Nantes).

Spectacle au profit de la reconstruction de l’école de la Cathédrale de Bagdad.

Réservation en ligne

Renseignements : 07 70 56 04 45

Tribunes et entretiens

Quand on est catholique on a le droit de contredire le pape sur la question politique – Charlotte d’Ornellas

 

Voir notre édito On peut ne pas être d’accord avec le pape oui mais

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Affronter le transhumanisme – colloque à l’Assemblée Nationale le 17 janvier

La députée Marie-France Lorho organise un colloque sur le transhumanisme à l’Assemblée Nationale le 17 janvier. Colloque qui manifestement ne plaît pas à tout le monde, du moins à ceux pour qui la démocratie n’est bonne que quand cela les arrange…

Inscriptions avant le 11 janvier 2018 :

Envoyer un courriel à marie-france.lorho@assemblee-nationale.fr comprenant les noms et prénoms ainsi que le lieu et la date de naissance du participant.

NLQ #Sorties/Animations

Spectacle son et lumière au profit des Chrétiens d’Orient à Foix (09) le 23 novembre

Un spectacle proposé par SOS Chrétiens d’Orient, le 23 novembre à 20h30 en l’Abbatiale Saint-Volusien (3 Place Saint-Volusien 09000 Foix).

.

Réservations (obligatoires)

NLQ #Sorties/Animations

Spectacle son et lumière au profit des Chrétiens d’Orient à Toulouse (31) le 25 novembre

Un spectacle proposé par SOS Chrétiens d’Orient, le 25 novembre à 19h30 en la cathédrale Saint Etienne de Toulouse.

Réservations (obligatoires)

A la une #Tribunes et entretiens

#Balancetonporc. Le coup de gueule de Charlotte d’Ornellas

La vague de témoignages sur de possibles agressions sexuelles via le hashtage #Balancetonporc fait réagir de nombreuses personnalités.
Parmi ces réactions, celle de Charlotte d’Ornellas, journaliste et chroniqueuse sur CNews, interpelle.

Un double discours schizophrénique ?

Sur Facebook, elle a décidé de pousser un gros coup de gueule contre ce qu’elle perçoit comme un contre-discours étonnant.
D’un côté, dit-elle, des témoignages tendent à mettre sur un même pied : réflexions graveleuses et viols tandis que, de l’autre côté, le monde moderne a fait de la libération sexuelle un pilier essentiel. Sans compter, rappelle la journaliste, la place de la pornographie et son accessibilité.

De quoi faire dire à Charlotte d’Ornellas que la vague de dénonciations en tous genres sur #Balancetonporc tient peut-être, à un degré ou un autre, de la crise de schizophrénie !

Son coup de gueule

Posté sur Facebook, son coup de gueule a été largement apprécié et partagé.
« On vit quand même dans un pays qui se félicite d’un hashtag qui “balance” avec la même gravité un viol, un harcèlement, une main aux fesses ou la réflexion graveleuse d’un collègue…

Pendant qu’on installe – par amour de la culture – une statue sensée représenter une position sexuelle (et pourquoi pas zoophile) appelée “domestikator” (sic),
– que le président de la République se prépare à « fêter mai 68 » et sa libération sexuelle qui n’en finit plus de détruire tous les cadres et les limites dont l’homme a peut-être (peut-être hein) besoin pour ne pas devenir un “porc” dont la seule mesure est la pulsion,
– qu’Hollywood s’applique quotidiennement à mettre en scène toutes les transgressions possibles (de préférence sexuelles, c’est tellement plus fun) en oubliant que le consentement ne peut se donner que par un homme libre et non par un esclave,
– qu’aucun homme politique ne se penche sérieusement sur l’accessibilité de la pornographie qui bousille le regard, le cerveau, l’affectivité et la sexualité d’enfants toujours plus jeunes…

Bref, vous m’appellerez quand on aura fini notre crise de schizophrénie. »

 

Source Breizhinfo

NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Nouveau livre de Charlotte d’Ornellas – “Ne nous laissez pas disparaître”

Charlotte d’Ornellas est une journaliste engagée pour la cause des chrétiens d’Orient, elle a publié le 04 novembre 2016 son premier livre, un entretien avec Sa Béatitude Grégoire III Laham, patriarche grec-melkite catholique d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem. Elle répond aux questions de SOS Chrétiens d’Orient :

Pourquoi avoir écrit ce livre d’entretiens avec le Patriarche Laham ?

Cela fait maintenant des années que je me rends dans la région, et pas particulièrement dans cette Syrie en guerre depuis 2013, date de création de l’association SOS Chrétiens d’Orient que je suis attentivement depuis. Le Patriarche Grégoire III Laham est une figure du pays et de la chrétienté orientale, qui a montré en maintes occasions sa volonté inépuisable d’oeuvrer pour enraciner la présence chrétienne dans son pays natal qu’est la Syrie comme ailleurs dans la région.

Il a tout de suite accompagné le projet de SOS Chrétiens d’Orient pour cette raison, et n’a cessé de transmettre aux volontaires son enthousiasme dans l’accomplissement des différentes missions.

Il m’a semblé assez naturel de lui donner la parole après ces cinq années de guerre, pour qu’il puisse avoir le temps d’expliquer ce que souffrent réellement ces chrétiens d’Orient. Il m’a également semblé intéressant de revenir sur son parcours assez incroyable dans l’Eglise melkite.

Nous entendons beaucoup parler des chrétiens d’Orient depuis quelques temps, qu’y a-t-il de nouveau ?

La dernière phrase du Patriarche, dans ce livre, s’adresse justement aux Occidentaux : « quand je prie pour les Occidentaux, je demande parfois au Seigneur qu’ils ne se contentent pas de parler de nous mais qu’ils nous écoutent aussi. » Il est vrai que nous entendons beaucoup parler de ces chrétiens tant éprouvés, mais les écoutons-nous vraiment ? Cet entretien a été l’occasion pour moi de rassembler de nombreuses questions, et de livrer des réponses claires, courtes et sans équivoque.

Nous abordons bien sûr les problématiques orientales mais également les nôtres et sa parole est précieuse sur l’Europe, l’islam ou le christianisme…

Quel est le message essentiel qu’a voulu faire passer le Patriarche ?

C’est indéniablement le sens d’une présence chrétienne en Orient, et finalement partout dans le monde. Nous sommes tous d’accord pour dire que les chrétiens – comme toutes les minorités – sont légitimes chez elles, d’abord parce qu’elles y sont nées justement.

Mais le Patriarche insiste : il est inutile de vouloir une présence chrétienne pour elle-même, sa seule raison d’être est la vocation qu’elle porte là ou elle est. Les chrétiens sont porteurs de la Lumière dans les ténèbres, et c’est la raison pour laquelle nous devons nous battre pour que le levain reste dans la pâte !

Source

 

Vous pouvez le commander ici