A la une #Articles #Dans le Monde #NLH #Orient

Iraq : appel du patriarche chaldéen-catholique pour les chrétiens de la plaine de Ninive

Afin de faciliter l’aide aux chrétiens de la plaine de Ninive, le cardinal Louis Raphael I Sako, actuel patriarche chaldéen-catholique, vient de lancer un appel le 6 décembre 2019 :

À la veille de deux fêtes importantes pour la plaine de Ninive, celle de Sainte Barbe et celle de Saint Behnam, je souhaite remercier toutes les communautés, les organisations d’aide des Eglises, et les ONG qui se sont engagées avec énergie pour permettre le retour des chrétiens dans ce berceau historique. Que nous soyons originaires des montagnes du nord de l’Irak, que nous habitions au centre à Bagdad ou même au sud à Bassora, chacun de nous, Chrétien d’Irak, a une part de lui-même dans la plaine de Ninive. Je repense avec douleur à l’exode devant l’attaque des djihadistes de Daech, puis à la découverte des pillages et des destructions après la libération. À chacun de ces moments d’épreuve nous avons eus à nos côtés des soutiens fidèles venus de plusieurs parties du monde. Aujourd’hui, deux ans après sa libération de Daech, la plaine de Ninive a toujours besoin de l’aide de nos frères qui prient et s’engagent pour nous. Je veux lancer un appel à toutes les ONG, aux communautés, aux églises et aux gouvernements : nous avons besoin de votre aide pour que tous ceux qui le souhaitent puissent rester ou rentrer chez eux dans la plaine de Ninive et vivre dignement. Ce n’est pas parce que Daech n’est plus là qu’il n’y a plus besoin d’agir.

L’urgence pour que nos jeunes puissent construire leur avenir c’est qu’ils puissent travailler chez eux dans la plaine de Ninive. L’urgence pour que les familles restent c’est que tout le maillage des services de santé soit remis en place, du petit dispensaire à l’hôpital. L’urgence c’est que chaque personne qui souhaite rester ou qui désire rentrer chez elle puisse être soutenue et accompagnée. J’appelle avec force tous les acteurs à travailler en particulier pour relancer l’agriculture, l’élevage et le commerce dans la plaine et collaborer avec les évêques de Mossoul et de la plaine de Ninive et de leurs équipes (les chaldéens aujourd’hui ont un évêque de Mossoul réside à Karemless).

Aujourd’hui dans ce début de l’Avent, je veux confier à la prière de tous les chrétiens du monde, l’Irak et plus particulièrement, la plaine de Ninive. Seigneur Jésus Christ donnez à tous qui le souhaitent l’énergie de revenir, de se reconstruire et de vivre heureux dans la plaine de Ninive. L’avenir des chrétiens d’Irak passe par la plaine de Ninive !

Louis Raphael Cardinal Sako† Patriarche des Chaldéens

Source – Site de l’Oeuvre d’Orient

Articles #Dans le Monde #NLH #NLQ #Orient

Mossoul : inauguration d’un nouveau centre paroissial

Le samedi 7 décembre 2019, un centre paroissial a été inauguré à Al Bishara (ville de Mossoul en Iraq) en présence d’une “foule nombreuse”, comme l’indique le compte Twitter de l’Œuvre d’Orient. Ce centre paroissial  rattaché à l’Église syriaque-catholique a en effet été financé par cette association qui soutient fortement les chrétiens d’Orient. “Ce centre permettra d’héberger le premier prêtre de retour à #Mossoul, abouna Emmanuel, et des activités inter-communautaires”, annonce également le compte Twitter de l’organisme.

Source – Compte Twitter de l’Œuvre d’Orient

Agenda / Annonce #Articles #Conférences/Formations #En France #NLQ

Angoulême : conférence de l’Œuvre d’Orient sur les chrétiens d’Irak

Le mardi 3 décembre 2019, à 20h30, une conférence sur les chrétiens d’Irak aura lieu à  la maison diocésaine d’Angoulême. Intitulée “Chrétiens d’Irak, le difficile chemin de l’espérance”, cette conférence sera donnée par Loÿs de Pampelonne, actuel directeur pays Irak de l’Œuvre d’Orient.

Comme l’indique l’annonce publiée sur la page Facebook de l’Oeuvre d’Orient, “il témoignera sur la situation des chrétiens en Irak. Il présentera l’origine des chrétiens dans ce pays, leur situation avant et après l’arrivée de Daech puis les défis actuels et les perspectives d’avenir. Il évoquera également les projets soutenus par l’Œuvre d’Orient dans le pays, projets qu’il coordonne au quotidien.”

Adresse : 226, rue de Bordeaux – 16 000 Angoulême

 

Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Mgr Nicolas Baalbacki reçu au Sénat

Mgr Nicolas Baalbacki, métropolite grec-orthodoxe de la ville d’Hama (Syrie), a été reçu par les sénateurs du “groupe de liaison, de réflexion, de vigilance et de solidarité avec les chrétiens, les minorités au Moyen-Orient et les Kurdes” et par ceux du groupe d’amitié France-Syrie le mardi 26 novembre dernier en fin de journée. L’évêque avait été invité par le Sénateur Bruno Retailleau (LR).

S’exprimant sur la situation des chrétiens de son pays, il a déclaré : « partout où ils sont, les chrétiens d’Orient sont facteurs de paix et de concorde civile. La France doit revenir dans le jeu en rétablissant des relations diplomatiques et en levant les sanctions économiques contre la Syrie. » Enfin, il a également salué le travail de l’association SOS Chrétiens d’Orient : « Nous remercions SOS Chrétiens d’Orient pour son action efficace auprès de nous et pour son témoignage de ce qui se passe en Syrie ».

Agenda / Annonce #Brèves #Conférences/Formations

Rosny-sous-Bois : conférence de Mgr Pascal Gollnisch

Ce mercredi 27 novembre, à 19h30, aura lieu une conférence de Mgr Pascal Gollnisch à Rosny-sous-Bois, dont l’intitulé est le suivant : « Chrétiens d’Orient, résister sur notre terre ».

Annonces #Brèves

RAPPEL – Marseille : Messe avec les chrétiens d’Orient

Ce samedi 23 novembre 2019, à 19h, une messe selon le rite byzantin-ukrainien sera célébré par Mgr Dzyurakh, évêque gréco-catholique d’Ukraine, en présence de Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille.

La messe sera célébrée à la basilique du Sacré-Coeur de Marseille. Elle sera précédée à 17h30 d’une conférence de Mgr Gollnisch sur les chrétiens d’Orient et l’Église ukrainienne.

A la une #Articles #Brèves #NLH #NLQ #Rome

Meurtre de prêtres à Qamichli : le pape soutient la communauté arménienne-catholique

Le pape François a réagi aux meurtres des deux prêtres de rit arménien-catholique qui a eu lieu hier à Qamichli (Syrie). Dans un tweet publié aujourd’hui, il a apporté son soutien aux arméniens-catholiques de Qamichli.

Voici le message de soutien du pape François :

Je suis proche de la communauté arménienne-catholique de Qamichli, en Syrie, réunie pour les funérailles de son curé, Joseph Bedoyan, qui a été tué hier avec son père. Je prie pour eux, pour leurs familles et pour tous les chrétiens de Syrie.

Articles #Dans le Monde #En France #NLQ #Orient

Un tweet en araméen

C’est probablement une première sur les réseaux sociaux, mais aussi de la part d’un diplomate français. Le nouveau consul général de France à Erbil (Kurdistan irakien), Olivier Decottignies, a publié un tweet en araméen pour saluer les chrétiens. Une preuve de l’attention de la diplomatie française à l’égard des chrétiens d’Irak, notamment de la part du consulat général d’Erbil.

Articles #Brèves #Dans le Monde #NLQ #Orient

Irak : ordination sacerdotale dans la plaine de Ninive

C’est un signe de résurrection pour l’Église irakienne dans la plaine de Ninive : un prêtre a été ordonné le vendredi 8 novembre dernier à Qaraqosh dans la communauté syriaque-catholique.

A la une #Articles #Brèves #Dans le Monde #NLQ #Orient

Irak : le Patriarche de l’Église chaldéenne catholique se penche sur les manifestations

Alors que l’Irak connaît depuis plusieurs semaines des manifestations contre le gouvernement, le cardinal Louis Raphaël Sako, Patriarche de Babylone des chaldéens, est allé au contact des manifestants. Sur Vatican News, il a donné un entretien où il expose sont point de vue de pasteur. Il constate les mobilisations de la population irakienne contre des problèmes comme la corruption. Il lie aussi ces manifestations à celles qui se déroulent actuellement au Liban.

En voici un extrait :

Vous avez aussi déclaré que « les manifestants en Irak et au Liban ne font qu’un ». Sur quelle base pouvez-vous déclarer cela ?

C’est la corruption, c’est la classe politique qui cherche l’autorité et l’argent, et les gens souffrent. Ils n’ont pas ce souci de la population. Il y a un fossé entre la classe politique et la population. Les manifestants irakiens et libanais ont les mêmes demandes : la dignité humaine, la prospérité économique, la justice sociale, la citoyenneté, loin du sectarisme et du confessionnalisme, et aussi lutter contre la corruption et récupérer l’argent qui a été volé.

Il remarque aussi l’attachement des manifestants aux origines chrétiennes du pays :

Les gens nous ont accueillis avec beaucoup d’amour et de respect, vraiment. Ils nous ont dit, « vous chrétiens, vous êtes des frères », « vous chrétiens, vous êtes les origines de ce pays », et « où sont les nôtres ? », c’est-à-dire, les chefs religieux musulmans. Je suis resté plus d’une heure.