Afrique non francophone #Articles #Dans le Monde #NLQ

Érytrhée : les évêques protestent contre la nationalisation des hôpitaux tenus par l’Église catholique

L’épiscopat érythréen a protesté contre la volonté du gouvernement du pays de nationaliser les hôpitaux gérés par l’Église catholique. Les évêques ont dénoncé le caractère « injuste » de cette décision. En effet, le 12 juin 2019, les administrateurs des hôpitaux et de dispensaires catholiques ont eu la surprise de voir arriver les fonctionnaires du gouvernement. Face au refus de transférer la propriété de ces établissements, les autorités ont fermé ces établissements, ce qui a notamment entraîné le départ des patients. « Comment est-il possible que de tels actes aient lieu dans un État de droit ? Est-ce ainsi que l’État interrompt d’un coup, sans même un geste de reconnaissance, une collaboration que l’Église lui a offerte durant des décennies, pour le bien du peuple et de la nation ? », écrivent les évêques. « Priver l’Église de ces institutions, c’est attaquer sa propre existence, et exposer ses serviteurs, religieux, religieuses et laïcs à la persécution », déclarent-ils également. Outre l’émotion créée dans le pays, les évêques ont l’intention de ne pas obtempérer. Certains estiment qu’il s’agit en fait d’une mesure de rétorsion contre l’Église : à la suite d’un accord de paix signé entre l’Érythrée et l’Éthiopie, l’épiscopat avait appelé à de véritables changements.

Source Vatican News

Articles #Dans le Monde #NLQ #Orient

Liban : élection de deux nouveaux évêques maronites

Le synode de l’Église maronite de Bkerké (Liban) a élu deux nouveaux évêques. Comme le souligne Vatican News, ce sont “deux nouveaux évêques qui ont longtemps été en contact avec les communautés maronites expatriées”. En effet, l’Église maronite comprend un grand nombre de fidèles à l’étranger.

Les deux nouveaux évêques sont Mgr Antoine Aoukar et Mgr Peter Karam.

Le premier a 54 ans. Il est diplômé de de l’Université du Liban, mais aussi de l’université catholique de Lyon, où il a obtenu deux licences (en théologie et en théologie biblique). Il a été ordonné prêtre en 1996. Dans son parcours ecclésial, on notera qu’il a été jusque-là vicaire général de l’ordre antonin maronite.

Le second, né en 1959, a étudié au Liban et aux États-Unis. Ainsi, il a suivi des études au séminaire maronite de Washington. Il a été ordonné prêtre en 1988 à Los Angeles au sein de l’éparchie maronite de  Saint-Maroun, dont le siège est à Brooklyn. Prêtre à Notre-Dame du Liban à Millbrae (Californie), il a ensuite été formé à Allemagne de 1996 à 2000 pour revenir aux États-Unis.

Deux profils qui ont beaucoup côtoyé le monde occidental et qui donnent à l’Église maronite une image encore plus internationalisée. Sa hiérarchie est, en effet, de plus en plus imbriquée dans des pays située hors du Liban.

Source Vatican News

Annonces #Dans le Monde #NLQ #Orient

Irak : ordination d’un nouvel évêque syriaque catholique à Mossoul

Le vendredi 7 juin 2019, un nouvel évêque syriaque catholique a été ordonné à Mossoul. Mgr Nathanael Nizar Wadih Semaan devient ainsi le coadjuteur de Mgr Youhanna Boutros Moshe, actuel archevêque de Mossoul. Il succédera donc à ce dernier, qui a dépassé l’âge limite des 75 ans. À cet âge, tout évêque remet en effet sa démission, mais récemment, le pape François a admis la possibilité qu’un évêque puisse rester au-delà de 75 ans. Il est en tout cas vraisemblable que Mgr Nathanael Nizar Wadih Semaan remplacera rapidement Mgr Youhanna Boutros Moshe.

Articles #NLQ #Rome

Le pape François souhaite se rendre en Irak

Dans le cadre de la 92ème assemblée plénière de la Réunion des Œuvres d’Aide aux Églises Orientales (ROCAO), le Pape François envisage de se rendre en Irak « l’année prochaine ». Le pape salue l’évolution positive de ce pays. Il souhaite que l’Irak « puisse regarder vers l’avant à travers la participation pacifique et partagée à la construction du bien commun de toutes les composantes – y compris religieuses – de la société, et ne retombe pas dans les tensions venant des conflits jamais éteints des puissances régionales ».

Aucun pape ne s’est rendu en Irak. Jean-Paul II avait même caressé cet espoir avant d’y renoncer. Seuls quelques prélats de la curie romaine étaient allés dans ce pays meurtri à l’instar du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège. Ce dernier a visité l’Irak en octobre 2018.

Le pape a également abordé la situation de certains pays comme l’Ukraine ou la Terre sainte. Pour cette dernière, il espère « rapidement une coexistence pacifique dans le respect de tous ceux qui habitent cette Terre, signe pour tous de la bénédiction du Seigneur ». Il a également appelé les jeunes à se libérer des « colonisations idéologiques ».

L’assemblée plénière de la ROCAO doit se terminer le 12 juin 2019.

Source Vatican News

Agenda / Annonce #Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Dimanche 26 mai : Journée des chrétiens d’Orient

Le dimanche 26 mai 2019 aura lieu à Paris la journée des chrétiens d’Orient et du patrimoine oriental. Plusieurs églises catholiques des différents rites orientaux accueilleront tous ceux qui veulent mieux connaître ces communautés. Cette journée est organisée chaque année par l’Oeuvre  d’Orient.

Outre la visite de chaque église, deux parcours – l’un dans le 5ème arrondissement, l’autre dans le 16ème arrondissement – seront prévus le dimanche 26 mai afin de pouvoir rencontrer les différentes communautés.

Le programme de cette journée figure sur le site de l’Oeuvre d’Orient.

Agenda / Annonce #Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Paris – Conférence de Mgr Pascal Gollnisch à la mairie du 7ème arrondissement de Paris

Le jeudi 16 mai 2019, à 18h, le directeur de l’Oeuvre d’Orient, Mgr Pascal Gollnisch donnera une conférence intitulée « À la rencontre des chrétiens d’Orient » à la mairie du 7ème arrondissement de Paris. La conférence aura lieu juste après l’inauguration de l’exposition, en salle des fêtes.

Inscription sur le lien suivant.

Articles #NLQ #Orient

Décès du cardinal Sfeir

Le cardinal Nasrallah Pierre Sfeir, patriarche émérite maronite d’Antioche et de tout l’Orient, est décédé trois jours avant de fêter ses 99 ans. Né en 1920, il avait été élu patriarche par le synode de l’Église maronite en 1986. C’est aussi l’un des derniers pères conciliaires qui décède : il avait, en effet, participé, au concile Vatican II (il avait été nommé et ordonné évêque en 1961).

Il avait été créé cardinal par le pape Jean-Paul II en 1994. Il avait fait autorité dans les débats au Liban, critiquant la présence syrienne a cours des années 1990. C’est une voix reconnue de l’Orient chrétien qui s’éteint.

Quelques photos avec différentes personnalités internationales :

Articles #En France #NLQ

Visite du patriarche melkite à Paris

Dans le cadre de son déplacement en France, Sa Béatitude Joseph Absi, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient de l’Église melkite catholique, a donné une conférence à l’Institut catholique de Paris le jeudi 9 mai 2019.

La conférence était intitulée « L’Église melkite hier et aujourd’hui ». « La paix est une priorité. Donnez nous la paix », s’est ainsi exprimé Sa Béatitude à la fin de son  intervention. Une conclusion qui rappelle que la situation des chrétiens d’Orient est liée à la situation  générale qui prévaut au Proche-Orient. Il est vrai que ce sont les chrétiens qui pâtissent de ces conflits permanents.

Le patriarche de l’Église melkite catholique doit célébrer la messe annuelle de l’Oeuvre d’Orient ce dimanche après-midi, à 15h, à l’église Saint-Sulpice de Paris.

 

Annonces #En France #NLQ

Paris – Messe avec les chrétiens d’Orient

Le dimanche 12 mai 2019, la célébration de la messe annuelle de l’Oeuvre d’Orient aura lieu à l’église Saint-Sulpice à 15 heures.

Cette année, c’est la liturgie byzantine qui sera à l’honneur.  Elle sera célébrée par Mgr Youssef Absi, patriarche grec melkite d’Antioche et de tout l’Orient. La célébration aura lieu en présence de Mgr Aupetit, archevêque de Paris et ordinaire des catholiques orientaux de France.

Articles #NLQ #Orient

Irak – Dimanche des Rameaux à Qaraqosh

Ce dimanche, de belles processions ont eu lieu dans la ville de Qaraqosh, en Irak. La ville qui a souffert de l’occupation de l’État islamique revit. Elle comprend une forte communauté chrétienne.