Amérique latine #Articles #Dans le Monde #NLH #NLQ

Amérique latine : quelques actes anti-chrétiens commis en septembre 2018

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Asie #Dans le Monde #NLQ

Asie : Actualité de la christianophobie en septembre 2018

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Dans le Monde #NLH #NLQ

Cuba, Nigeria, Moyen-Orient… Défendre les chrétiens partout dans le monde avec l’ECLJ

Communiqué de l’ECLJ

 

L’ECLJ a participé activement à la session de septembre du Conseil des droits de l’homme des Nations unies à Genève.
Toutes nos interventions furent pour les chrétiens persécutés dans le monde entier.

Nous avons eu l’occasion de faire notre déclaration pour les chrétiens d’Orient en arabe  grâce à une jeune femme araméenne qui a parlé et décrit les persécutions que les chrétiens subissent.

Nous avons parlé pour les chrétiens au Nigeria, où Boko Haram et les éleveurs Fulani les persécutent et kidnappent leurs enfants. « On estime que Boko Haram a tué plus de 2.000 enseignants et détruit plus de 1.400 écoles. »

Lors d’un autre débat, nous avons rappelé au Conseil que les chrétiens à Cubacontinuent de subir de sévères restrictions à leur liberté religieuse. Le président Miguel Diaz-Canel a déclaré en avril dernier que la révolution communiste à Cuba « continue et continuera ». Le gouvernement cubain contrôle totalement le système éducatif et refuse de permettre à toute communauté ou institution chrétienne de créer des écoles.

Enfin, nous avons à de nouveau pris la parole pour le pasteur Andrew Brunson, qui est en résidence surveillée en Turquie depuis le 25 juillet 2018. Sa prochaine audience devrait avoir lieu le 12 octobre. Nous vous tiendrons informé de l’issue de ce procès.
Vous pouvez continuer à le soutenir, lui et les chrétiens du monde entier par vos prières et en signant nos pétitions.

En France #NLH #NLQ

Quelques actes contre le christianisme entre août et septembre 2018 en France

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Afrique non francophone #Dans le Monde #NLH #NLQ

Florilèges de la christianophobie en Afrique – août – septembre 2018

Source Christianophobie Hebdo.

Abonnez-vous et recevez les 4 premiers numéros gratuitement

A la une #Dans le Monde #Europe non francophone #NLQ

Actualité des actes contre le christianisme en Europe

 

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Dans le Monde #Europe non francophone #NLQ

Un député européen se mobilise contre la christianophobie et l’érosion de la liberté religieuse en Europe

« Nous pouvons parler de l’intolérance à l’égard des chrétiens dans le monde entier, sans prêter attention au fait qu’à nos portes et dans nos propres rues, existent la christianophobie et l’intolérance… Nous devons commencer à dire : Non, ça suffit. Nous n’avons plus à faire face à cela. »

Voici la déclaration introductive de Nathan Gill, député européen britannique, lors d’une table rondeconsacrée à l’intolérance vis-à-vis des chrétiens, au Parlement européen. Experts internationaux, avocats et dirigeants d’organisations de défense de la liberté religieuse, se sont réunis pour travailler sur ce qu’ils nomment « l’érosion de la liberté religieuse » en Europe.

Lire la suite sur Infochretienne.com

Asie #Dans le Monde #NLQ

Florilège des actes contre les christianisme en Asie et Pacifique au 2ème trimestre 2018

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Afrique non francophone #Dans le Monde #NLQ

Ouganda : les temps sont mauvais pour les chrétiens

Bien que les musulmans ougandais ne constituent qu’environ 14 % d’une population à 84 % chrétienne, ces adeptes d’une religion dont on ne cesse marteler qu’elle est pacifique et tolérante, ne semblent pas être de l’avis de la doxa qui a cours sous nos latitudes. Les chrétiens en font de plus en plus les frais en Ouganda. La Constitution du pays proclame pourtant la liberté religieuse, la liberté de la répandre et le droit à changer de religion… Mais qu’est-ce que cela pèse face à la sharia d’Allah, toute entière sortie de l’inimitable coran ?

L es menaces des musulmans du village de Mazuba (district de Namutumba) ont entraîné l’arrêt du culte dans une église à moitié construite et poussé son pasteur à envoyer ses enfants dans une autre ville : « Les fidèles de l’église ont très peur pour leurs vies et ils ont cessé d’assister aux cultes », a déclaré le pasteur Maseruwa Budallah à Morning Star News. Ce pasteur, âgé de 55 ans, avait réinstallé sa famille à Mazuba voici cinq ans, après avoir fui la persécution des musulmans dans son village de Sironko à 70 km de là. En avril dernier, des musulmans de Mazuba avaient remarqué que quelques musulmans du village s’étaient convertis au christianisme et participaient aux cultes de l’église, et les écoliers musulmans avaient appris de leurs condisciples chrétiens que le pasteur avait quitté l’islam pour embrasser le christianisme. La rumeur qu’il était un converti de l’islam se répandit rapidement, et les écoliers musulmans commencèrent à harceler les huit enfants du pasteur, nous raconte Budallah. Comme les musulmans menaçaient de tuer leurs enfants, le pasteur et son épouse prirent la décision de les envoyer dans un pensionnat d’une autre ville. Au début de l’année, le pasteur avait fait don d’une partie de son terrain pour qu’on y construise une église. Toutefois, après la construction des murs, les musulmans ayant ISSN : 2426-3559 appris qu’il était un converti de l’islam, empêchèrent la poursuite des travaux. En plus de s’opposer au pasteur – en lui demandant de stopper la construction et de cesser le culte –, ils lui envoyèrent des messages de menace. « Nous connaissons tes manigances et ton intention de construire une église pour convertir nos fidèles au christianisme », lui écrivirent-ils dans une lettre du 8 mai. « Si tu continues à construire ton église, ce sera au péril de ta vie et de celle des fidèles de ton église. » Le Pasteur Budallah a également reçu des messages de menace de sa famille restée à Sironko. « Tu as refusé de revenir et nous avons entendu dire que tu construisais une église pour les infidèles », liton dans un SMS. « Sache qu’Allah va bientôt s’occuper de toi : tu ne la finiras pas et tu ne pourras pas y prier. »

Morning Star News, 13 juillet – © CH pour la traduction.

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits

Dans le Monde #NLQ #USA

Florilège des actes contre le christianisme aux Amériques en juillet 2018

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les quatre premiers numéros gratuits