Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Célébration pour les morts de la rue le 21 décembre 2018 à Amiens (80)

A l’entrée de l’hiver, nous vous invitons le vendredi 21 décembre 2018  à honorer celles et ceux qui sont décédés dans la rue, isolés et/ou vivant l’exclusion.

9h00 : Célébration eucharistique, présidée par Monseigneur Olivier Leborgne, en hommage aux morts de la rue
Chapelle de la Maison Diocésaine Saint-François de Sales
384, rue Saint-Fuscien
Amiens

11h00 : Rassemblement Esplanade Branly à côté de l’église Saint Honoré pour un temps de commémoration.

12h00 : repas partagé avec ceux qui le souhaitent.

 

Le Collectif Les Morts de la Rue fait mémoire des personnes de la rue décédées pendant l’année.

L’estimation en 2018 est de 354 personnes SDF mortes dans la rue. La moyenne d’âge est de 48 ans.

« En interpellant la société et en honorant ces morts, nous agissons aussi pour les vivants »

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

“Paix des hommes, paix de Dieu”, une exposition internationale d’Art Sacré Actuel, du 5 au 11 novembre 2018 à Reims (51)

En novembre 2016, 22 artistes peintres, sculpteurs ou photographes passionnés par leur art, originaires de Reims, de France et du reste du monde, avaient investi l’église Sainte-Geneviève de Reims à l’occasion de la première exposition internationale d’Art Sacré actuel, sur le thème de la “MISÉRICORDE”. Cette exposition était née de l’initiative de Michel Jeanroy, prêtre à Reims et d’artistes en recherche de lieux d’exposition tournés vers l’art sacré à Reims.

Après le succès de cette première édition, l’association des “Amis de Sainte Geneviève” organise sa 2ème exposition, sur le thème :

« La Paix des hommes, la Paix de Dieu : 1918/2018 »

L’exposition est organisée sur deux sites :

du vendredi 9 au dimanche 11 novembre 2018

à l’église Sainte Geneviève, 10 rue Cazin à Reims

du lundi 5 au dimanche 11 novembre 2018

dans le jardin de la chapelle Notre Dame de la Paix – 33 rue du Champ de Mars à Reims

 

Cet événement entre dans le cadre de la clôture des commémorations de la Grande Guerre. Il est labellisé par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

L’exposition réunira 20 artistes venant de Reims, de la France mais aussi originaires de Hong Kong, d’Australie, du Congo …, la plupart ayant spécialement créé une œuvre sur le thème. Deux artistes seront à l’honneur : Frédéric Voisin, installé à Reims depuis 2000, connu pour ses gravures, et Gérard Rondeau, photographe marnais décédé en 2016, ayant exposé dans le monde entier.

PROGRAMME :

Lundi 5 novembre à 18 h 00 : lancement des expositions à La Chapelle Foujita. Inauguration des sculptures dans le jardin, concert sur un instrument de musique unique conçu par l’artiste Gilbert Schlewer « le campanile de la Paix ».

Vendredi 9 novembre de 18 h 00 à 20 h 00 : Vernissage de l’exposition à l’église Sainte Geneviève en présence de l’Archevêque de Reims.

Samedi 10 novembre de 10 h 00 à 22 h 00 : Présence des artistes à l’église Sainte Geneviève.
Samedi 10 novembre à 20 h 00 : Slam session sur le thème de la paix, animée par le collectif « Tam Tam des Âmes ».

Dimanche 11 novembre  de 10 h 00 à 17 h 30 : Présentation des œuvres par les artistes.

Le jardin de la chapelle Notre Dame de la Paix sera ouvert du 5 au 11 novembre de 14 h 00 à 17 h 00. Une permanence sera assurée par les artistes exposants. Visite de la chapelle Foujita sur inscription à 14 h 00 (payant – organisée par le Musée des Beaux-Arts), sauf le mardi 6 novembre. Visites de l’église Sainte Geneviève le samedi et dimanche à 16 h 00 sur inscription.

 

L’association des “Amis de Sainte-Geneviève” a pour objet de faire connaitre l’église Sainte Geneviève à Reims en y organisant des événements culturels, et de rechercher des fonds pour réaliser les travaux nécessaires à son entretien.

« LA PAIX DES HOMMES, LA PAIX DE DIEU »

 

Ce thème a été choisi pour  accompagner la clôture de la commémoration du centenaire de la guerre de 1914/1918, en proposant un parcours qui sort du « tourisme de mémoire » et de la commémoration de la guerre, résolument tourné vers la paix. L’exposition ASAR 2018 affiche un message de paix dans une approche d’art sacré actuel.

 

Télécharger le dossier de presse :

Dossier-de-presse-ASAR-2018

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Journée de commémoration de l’entrée de Jeanne d’Arc dans Orléans (45) le 8 mai 2018

A l’occasion de l’anniversaire de l’entrée de Jeanne d’Arc dans Orléans le 8 mai 1429, l’Association universelle des amis de Jeanne d’Arc et l’Institut de la Maison de Bourbon vous proposent une journée de commémoration le 8 mai 2018, selon le programme suivant :

08h : Départ en car de Paris à Ecole Militaire, devant la statue Joffre

10h : Messe solennelle en la cathédrale Sainte Croix, célébrée par Mgr Blaquart, évêque d’orléans
(Une messe en rite extraordinaire sera célébrée à 10h30 en l’église Notre-Dame de la Recouvrance par le père Cyprien pour les personnes qui le souhaitent et qui rejoindront le groupe pour le repas)

12h : Déjeuner à l’espace Médiéval du Campo Santo à côté de la cathédrale.
14h00 : Hommage officiel à Jeanne d’Arc, Place Sainte Croix.
14h30 : Hommage militaire à Jeanne d’Arc, Place Sainte Croix.
15h20 : Cortège commémoratif.
18h30 : Restitution de l’étendard et retour en autocar à Paris.

Programme et inscription :

V3-2018 Orléans-IMB

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe pour l’anniversaire de la Libération de Paris le 27 août

Conformément à la convention signée le 26 juin 2002 entre la Fondation Charles de Gaulle, la Fondation Maréchal Leclerc de Hauteclocque et l’archevêché de Paris, une messe anniversaire de la Libération de Paris est célébrée chaque année. Elle aura lieu cette année le 27 août à 11h30 à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Dans le chœur de Notre-Dame, une plaque commémorative fait mémoire du 26 août 1944 et de la signature de cette convention.

Paris garde ainsi la mémoire religieuse de sa libération. Le 26 août 1944 en effet, après avoir triomphalement descendu l’avenue des Champs-Elysées, le Général de Gaulle avait tenu à se rendre à la cathédrale Notre-Dame, accompagné du Général Leclerc, libérateur de Paris à la tête de la 2ème Division blindée, et des chefs de la Résistance française. Dans une atmosphère chargée d’émotion, et alors que des coups de feu se font encore entendre, le chant du Magnificat avait retenti dans la cathédrale.

Ce grand moment de ferveur est, depuis lors, commémoré par la célébration d’une messe annuelle en la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’initiative de la famille du Maréchal Leclerc et des mouvements de résistance. La messe pendant laquelle est chanté le Magnificat, est célébrée à l’intention explicite du Général de Gaulle, du Maréchal Leclerc, de tous les résistants, victimes civiles et militaires de la guerre de 1939-1945, ainsi que pour la paix.