Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Célébrer la 23e journée de la vie consacrée avec les Clarisses de Sion (54) le 2 février 2019

« Parce qu’il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Église par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères », les sœurs Clarisses du Rameau de Sion nous invitent à célébrer avec elles la 23e Journée mondiale de la vie consacrée.

Le 2 février 2019 au Monastère de Sion
Contact :

Programme

  • 11h : messe à la basilique ;
  • 12h : auberge espagnole (repas tiré du sac), dans une salle de la Maison Notre-Dame ;
  • 14h :  « La vie contemplative et sa mission dans le contexte ecclésial et social actuel » (conférence-témoignage) ;
  • 16h30 : vêpres solennelles de la fête de la Présentation du Seigneur, à la basilique.

La journée de la vie consacrée est célébrée en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. La présentation de Jésus au temple, consacré selon la prescription rituelle de l’époque au Seigneur comme tout garçon premier-né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la croix.
Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite.

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Monastère Sainte Claire : moniale pour une journée ! le 6 octobre 2018 à Cormontreuil (51)

Pour toi qui as entre 18 et 35 ans …

En lien avec le synode des jeunes à Rome et dans une démarche commune à tous les monastères de France, les Sœurs Clarisses t’ouvrent les portes de leur monastère pour une journée de découverte, le :

samedi 6 octobre 2018

2 Bis Rue Pierre Bérégovoy à Cormontreuil

 

Au programme de cette journée, prière, services communautaires, partage fraternel, temps d’approfondissement de la spiritualité franciscaine, repas en silence avec la communauté …

Pour les plus courageux, la journée commencera avec l’office des lectures à 6 h 30, suivi d’un temps de prière silencieuse. Les autres nous rejoindront à 8 h 00 pour l’office des laudes. La journée se terminera avec l’office des Vêpres à 17 h 30 suivi de l’Adoration du Saint Sacrement.

Inscription auprès de Sœur Cécile au 03.26.86.95.12. – clarissescormontreuil@orange.frhttp://clarisses-cormontreuil-catholique.fr

Pour consulter la carte des monastères de France : www.fondationdesmonasteres.org

BIENVENUE À TOI !

Plus d’informations

Culture #NLQ

La France consacrée à saint Joseph le 19 mars 1661 par Louis XIV

On connait le Vœu de Louis XIII (roi de France), consacrant son pays à la Très Sainte Vierge en 1638. On connait beaucoup moins la consécration de la France à saint Joseph, époux de Marie le 19 mars 1661, par le roi de France Louis XIV.

Le 12 mars, trois jours après avoir pris le pouvoir, Louis XIV décide de solenniser sans retard le culte de saint Joseph, en faisant chômer sa fête dans tout le Royaume. Les rares évêques qui purent être contactés à temps donnent leur accord. Le lendemain, 13 mars, pendant la réunion du Conseil d’En-Haut, le Roi interdit donc tout commerce et tout travail tous les 19 mars à partir de 1661. Ce fait est connu et rapporté par les historiens du Grand Siècle, qui ne s’étonnent pourtant pas de la rapidité de la décision.

Et le matin du samedi 19 mars 1661, dans la chapelle du Louvre, le Roi Louis XIV consacre la France à saint Joseph.

Jusqu’à la Révolution française, la consécration nationale de la France à saint Joseph est célébrée dans tout le Royaume. Depuis elle n’a jamais été reprise ni renouvelée.

Une communication de l’association Marie de Nazareth

En savoir plus

Statue de saint Joseph & de l’Enfant Jésus du Carmel de Pontoise – Photo Ambroise GEORGE

Canada #NLH #NLQ

Conférence inédite du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, « Appel à tous les jeunes à rechercher, découvrir et répondre chacun à sa vocation propre », donnée en la cathédrale de Montréal le 24 mai 2018

Le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, dont nous partageons régulièrement les homélies et sa série de question-réponse Deux minutes pour vous , était invité au Québec pour prêcher une retraite organisée par La Victoire de l’Amour, et par l’évêque de Montréal Mgr Lépine afin de donner une conférence ayant pour thème :

« Appel à tous les jeunes à rechercher, découvrir et répondre chacun à sa vocation propre »

La conférence en 7 citations

La conférence intégrale

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Fête de la Présentation de Jésus au Temple – journée mondiale de la vie consacrée – sanctuaire Notre-Dame des Victoires (75) le 2 février 2018

JOURNÉE MARIALE

JOURNÉE MONDIALE
DE LA VIE CONSACRÉE

11H55 – Office du Milieu du Jour

12h15 – MESSE SOLENNELLE
Avec bénédiction des cierges

Possibilité de pique-niquer sur place

14h30 – Catéchèse de Laetitia Calmeyn, vierge consacrée, professeur de théologie au Collège des Bernardins

15h30 – Célébration mariale – chapelet puis
adoration du Saint-Sacrement

18h – Vêpres

19h – Messe du soir avec bénédiction des cierges puis chapelet pour les enfants
qui n’ont pas vu le jour et leurs parents, suivi des Complies.

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Journée mondiale de la Vie Consacrée – 2 février 2018 – messe à Rouen (76)

Mgr Dominique Lebrun présidera la Messe de la Présentation de Jésus au Temple
avec les personnes consacrées le vendredi 2 février 2018 à 17h30, en la Basilique Notre-Dame de Bonsecours.

NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Week-end « Lève-toi ma bien-aimée et viens ! » à Annecy (74) les 7 et 8 avril

Week-end interdiocésain pour les filles de 18 à 30 ans, à Annecy. Comment discerner sa vocation ? Et si Jésus t’appelait aux sommets de la vie consacrée ? Au programme : ateliers, partages, relecture, prière, convivialité… Un espace de liberté et des moyens pour discerner.

Avec Mgr de Kerimel et Mgr Boivineau

du samedi 10h au dimanche 16h (possibilité d’arriver le vendredi à 19h)
participation aux frais libre

contact – 0626146672 – we.fillevocation@gmail.com

Au programme : ateliers, partages, relecture, prière, convivialité

Canada #NLQ

La cathédrale de Montréal consacrée… 123 ans après sa construction !

En ce lundi 26 mars 1894, l’inauguration de la cathédrale Saint-Jacques-le-Majeur (appelée erronément Saint-Jacques-le-Mineur) occupe trois longues colonnes à la une du journal La Minerve.

La veille, le jour de la fête de Pâques, « Mgr [Édouard-Charles] Fabre a célébré, pour la première fois, la messe dans la nouvelle cathédrale », peut-on lire dans ce long texte. Cette cathédrale, dont Mgr Ignace Bourget bénissait la première pierre le 28 août 1870, remplace l’ancienne cathédrale Saint-Jacques, réduite en cendres 42 ans plus tôt, en 1852.

Le journaliste de La Minerve décrit tous les éléments de cette imposante célébration, « une des plus belles qui ait eu lieu à Montréal ». Mais nulle part dans son texte ne fait-il mention de la consécration officielle de nouveau lieu de culte.

Non, le scribe anonyme n’a pas commis une autre erreur. La basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde – sa nouvelle appellation depuis 1955 – n’a tout simplement jamais été consacrée. Elle l’aura été finalement le vendredi 13 octobre 2017, par l’archevêque de Montréal, Christian Lépine.

« Une église doit être entièrement payée lorsqu’on la consacre », explique Robert Gendreau, directeur du Service de la pastorale liturgique de l’archidiocèse de Montréal. « C’est une tradition que l’on respecte », peu importe que ce soit une petite église ou une immense basilique.

La construction de la cathédrale de Montréal, une réplique réduite de la basilique Saint-Pierre-de-Rome, « a entraîné des coûts énormes et cela a pris de nombreuses années, trente, quarante ans, avant d’éliminer ses dettes », ajoute l’abbé Gendreau.

Il explique aussi qu’on a longtemps caressé le projet de doter tout l’édifice de la même somptueuse décoration (marbre italien, mosaïques multicolores) qu’affiche la petite chapelle funéraire des évêques de Montréal, à gauche de l’église. Lorsqu’on a finalement abandonné ce projet, « personne ne s’est dit qu’il fallait consacrer la cathédrale ».

« Les générations passant, cela a été oublié. Ou bien, on a pensé que la cathédrale avait déjà été consacrée », dit le liturgiste.

Lire la suite…