Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 19 octobre 2019 – Le Christ nous appelle au courage dans la fidélité

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc XII, 8-12

Version audio seule.

Articles #En France #NLH #NLQ

Le 22 août, allez à la messe au nom d’un chrétien qui ne le peut pas

Ils ne peuvent pas aller à la messe
Dans le monde, 200 millions de chrétiens ne peuvent vivre leur foi librement. Certains vivent dans des régions sans prêtres, très isolées, certains sont emprisonnés, subissent des persécutions, des violences, ou vivent dans un pays où la foi chrétienne est interdite. Aujourd’hui, beaucoup de chrétiens n’ont pas la possibilité d’aller à la messe.

Un badge de soutien pour tous
ceux qui ne peuvent pas aller à
la messe (bas de page)

Le 22 août, faites-le à leur place
Face à la multiplication dans le monde des actes de violence à l’encontre des minorités religieuses, l’Assemblée Générale de l’ONU a décidé de proclamer le 22 août la 1ère « Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences en raison de leur religion ou de leurs convictions ». C’est à cette occasion que nous vous proposons de poser un acte de solidarité à l’égard des chrétiens persécutés qui ne peuvent pas aller à la messe.

#22aout : carte des églises participantes le jour J

Le 22 août, vous retrouverez une carte géolocalisant tous les participants à cette exceptionnelle initiative spirituelle de soutien aux chrétiens persécutés. Si vous souhaitez prendre part à cette action, indiquez simplement votre prénom, ainsi que le nom et l’adresse de l’église où vous irez à la messe le 22 août.

Pour ceux qui le souhaitent, vous pourrez également publier sur vos réseaux sociaux une photo ou une phrase de soutien avec le mot-clé #22aout, que nous partagerons à nos partenaires de projets !

S’inscrire

A la une #NLQ

L’édito – Quand les opinons étouffent les convictions

 

Le langage courant dit beaucoup d’une société et d’une personne en particulier. Dans notre monde actuel, le sens des mots s’est considérablement appauvri, favorisant l’à-peu-près, l’amalgame et le relativisme. Qu’est-ce qu’un à-peu-près sinon une vague notion ou une position suffisamment floue pour ne pas être arrêtée ? Qu’est-ce que le relativisme sinon une notion dont la netteté est fluctuante et dont les contours peuvent facilement s’effacer au profit d’une autre notion plus ou moins floue ? Qu’est-ce qu’un amalgame sinon prendre un bout d’une notion A et un bout d’une notion B pour conclure que A et B sont C, sans tenir compte des autres bouts de A et de B ? C’est ainsi que se forgent des opinions dont le langage courant s’est peu à peu habitué à entendre le côté relativiste, puisque chacun peut se forger son opinion. L’expression « forger son opinion » est elle-même le fruit de ces à-peu-près puisque forger suppose un assemblage solidaire et rigoureux de parties elles-mêmes solides. Tout le contraire de ce qu’on estime aujourd’hui être une opinion, devenue par nature personnelle, un peu comme on s’excusera de penser par soi-même. A l’inverse, avoir des convictions suppose des certitudes, des notions claires et une vision lucide des choses et de leurs contours, afin justement de ne pas amalgamer ce qui ne peut l’être et de forger ce qui doit l’être.

Ainsi, dans le débat politique, nous voyons des hommes et des femmes avec leurs opinions qu’ils ne veulent pas imposer à la majorité. Dès lors, nous pouvons, à titre personnel, avoir une position, mais comme élu en voter une autre. Tel est le grand enjeu de notre monde et la ligne de fracture entre l’homme de conviction et l’homme d’opinion. Telle est le roc qui forge les catholiques convaincus autour desquels s’émoussent diverses opinions sans cesse en mouvement. L’enjeu culturel et politique qui est le nôtre n’est rien moins que de démontrer la voie sans issue des opinions et leurs manques de fondements et dans le même temps de transformer les opinions fragiles en convictions. Notre monde perd le sens du bien, parce qu’il a perdu l’enracinement des convictions. Si nous sommes appelés à nous battre pour nos convictions, n’oublions pas que nous luttons contre des opinions, c’est-à-dire contre une majorité qui trouve sa force dans le seul fait d’être un ventre mou toujours plus gros. Aussi, se battre sur le terrain du rapport de force, par nature non chrétien, est voué à l’échec car par-là, nous ne nourrissons pas de convictions nos adversaires. Au contraire nous les gavons de relativisme. Ne cherchons pas à gagner des opinions favorables, mais à crever ce ventre mou pour transformer l’opinion en roc de convictions.

 

Cyril Brun, rédacteur en chef

 

 

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Jeu de la Passion à Masevaux (68) les 25 février, 4, 11, 18 et 25 mars 2018

Le Jeu de la Passion débutera le dimanche 25 février à Masevaux et sera joué les 5 dimanches avant Pâques. Une mise en scène biblique qui mobilise de nombreux bénévoles.

Les représentations du Jeu de la Passion auront lieu les 5 dimanches de Carême à compter du dimanche 25 février prochain.

Ce rendez-vous annuel mobilise un nombre important de bénévoles de Masevaux et des alentours. Loin d’être un simple jeu scénique, le Jeu de la Passion est joué depuis 1930 au Cercle saint-Martin.

Le texte écrit par l’Abbé Auguste Schmidlin est en langue allemande. C’est à la fois un événement populaire et un intense moment spirituel.

Nous écoutons Dominique Killherr, président de l’association « les Masopolitains ».

Le Jeu de la Passion se présente sous la forme de 12 tableaux retraçant les derniers jours du Christ, depuis l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem jusqu’à la résurrection.

Il nécessite un important déploiement logistique avec 150 personnes qui se mobilisent les 5 dimanches de représentations, soit en tant qu’acteurs et figurants, soit pour les décors et tout ce qui touche à l’accueil des personnes.

Jouer dans le Jeu de la Passion est une démarche spirituelle qui permet aussi de partager ses convictions chrétiennes.

Les participants sont de tous âges. Et chaque année de nouveaux acteurs viennent se joindre à l’équipe, avec notamment un groupe de jeunes, l’un deux prenant cette année la relève de l’acteur qui a tenu depuis plusieurs année le rôle de Jésus.

Possibilité de prendre le repas de midi et du soir sur place.

Représentations les dimanche

  • 25 février,
  • 4 mars,
  • 11 mars,
  • 18 mars
  • et 25 mars.

Réservations au 03 89 82 43 02 du lundi au samedi de 9h à 12h

www.passion-masevaux.fr

Conférences/Formations #NLQ

Conférence “Peut-on aller au bout de ses convictions ?” par Jacques Mulliez le 9 février 2018 à Péronne (80)

 

Au travail, en famille, en politique

Peut-on aller au bout de ses convictions ?

Vendredi 9 février 2018
20h30
Salle Jean Moulin
Rue de l’Industrie (La Chapelette)
PERONNE

Animée par Jacques MULLIEZ
Auteur du livre « Thomas More au risque de la conscience »

NLQ #Sorties/Animations

Projection du film « Melody » à Lyon (69) le 16 novembre

L’équipe HABEMUS CINÉ ! vous convie à sa soirée et se réjouit de vous retrouver autour du film MELODY (VOST) de Bernard Bellefroid.

Synopsis : Melody, modeste coiffeuse à domicile, est prête à tout pour réaliser son rêve : ouvrir son propre salon de coiffure. Contre une importante somme d’argent, elle accepte de porter le bébé d’une autre et rencontre Emily, riche Anglaise qui cherche désespérément à en avoir un…

Pour la majorité d’entre nous, le désir d’enfant est une aspiration naturelle. Malheureusement, la vie fait parfois obstacle à ceux qui souhaitent devenir parents. Ce désir d’enfant non comblé peut alors conduire à de multiples souffrances.

Devenir parent, est-ce une finalité ?
Lorsque l’enfant ne paraît pas, doit-on ou peut-on forcer les barrières de la vie ?

Suite à la projection, nous serons heureux d’échanger avec vous et les divers intervenants en abordant les principales thématiques du film au travers du prisme de notre foi, de nos convictions personnelles et de nos expériences professionnelles.

Plus d’infos

Informations pratiques

Cinéma Bellecombe – 61, rue d’Inkermann – 69006 Lyon
20h00 – 22h30