Conférences/Formations #NLQ

Stage des jeunes musiciens d’Eglise – 9-18 ans du 22 au 26 octobre 2018 à Chavagnes-en-Paillers (85)

5 jours de musique, de chants, de partage, de découverte, de jeux, de prière,

du 22 au 26 octobre 2018, au collège international de Chavagnes en Paillers.

POUR QUI ?

Les enfants et les jeunes de 9 à 18 ans qui aiment chanter ou qui jouent de l’orgue ou d’un autre instrument de musique.

 

LES ACTIVITES

Ateliers de chant choral, de chant soliste, cours d’orgue, répétitions en ensemble instrumental, ateliers de liturgie, audition, temps de détente, grand jeu, …
Messes et temps de prière réunissent adultes et jeunes matin et soir.

 

L’ENCADREMENT

L’équipe est composée de chefs de chœur, d’organistes, d’un prêtre, d’animateurs et d’une infirmière.
Le directeur du stage est Guillaume MARIONNEAU.

 

POUR S’INSCRIRE
Le coût du stage est de 160 €.
Ce tarif comprend la pension complète, du lundi 22 après-midi, au vendredi 26 octobre après-midi, ainsi que les frais d’inscription.

Le séjour est agréé et donne droit à l’utilisation des Chèques-Vacances ANCV, des Bons-Vacances de la CAF, de la MSA, des aides des comités d’entreprise…

 

Paiement en plusieurs fois possible.
N’hésitez pas à nous contacter en cas de difficultés.

 

Le bulletin d’inscription est à envoyer avant le 1er octobre 2018.
Vous recevrez en retour un courrier donnant toutes les informations nécessaires pour le bon déroulement du stage.

 

Télécharger le tract

(source)

NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Nazareth, une école de vie à Notre-Dame de l’Ouÿe (91) un an à partir du 18 septembre 2018

Vous êtes étudiant ou jeune pro et vous voulez poser des bases solides ? Un an “au vert”, en région parisienne, pour discerner, pour se former et pour servir !

Informations et inscriptions
http://nazareth.notredamedelouye.fr/

Une proposition unique

Nazareth, c’est un an à Notre-Dame de l’Ouÿe, ancienne abbaye, magnifiquement rénovée, et désormais maison d’accueil pour les jeunes du diocèse de Paris (retraites de préparation aux sacrements,…).

À qui s’adresse cette proposition ?
Aux jeunes catholiques ayant déjà fait un cycle d’études universitaires ou professionnelles, ou ayant une première expérience professionnelle.

Vous y vivrez un temps pour vous former, discerner, partager et servir pour mieux construire votre projet de vie, entouré d’une petite équipe d’adultes : éducateurs, psychologues, prêtres de Paris, laïques et consacrés.

Nazareth est porté par le diocèse de Paris et son archevêque.

PDF - 357.9 ko
Téléchargez le flyer !

En pratique

Où vivrez-vous ?
Au sein d’une communauté à Notre Dame de l’Ouÿe dans des chambres individuelles avec des espaces de vie communautaires et dans une certaine autonomie

Avec qui vivrez-vous ?
Une dizaine de jeunes Nazareth, hommes et femmes à parité vivront cette année avec la fraternité qui vit sur place (deux familles, un prêtre, une laïc consacrée).

Rythme de vie ?
C’est le même que celui d’une année scolaire classique. La semaine : cours magistraux, travail en groupe, service. Certains week-ends : mission auprès des jeunes. Possibilité de retourner dans sa famille les week-ends et pendant une partie des vacances scolaires.

Coût ?
Année entièrement financée par Notre-Dame de l’Ouÿe. Chaque étudiant sera indemnisé.

Le projet

Se donner
Le jeune de Nazareth se met au service de la mission de Notre-Dame de l’Ouÿe, lieu d’accueil pour la jeunesse : avec la Fraternité de Notre-Dame de l’Ouÿe, il témoigne, transmet ses connaissances et évangélise les adolescents et enfants qui lui sont confiés. En pratique, cette mission comprend :
- L’encadrement auprès des jeunes des groupes qui sont accueillis
- La préparation et l’animation des ateliers (théâtre, musique, prière, catéchèse, activités sportives, ballade dans la nature, activités à la ferme,…)
Pour répondre à ces deux missions, l’année comprend la préparation au BAFA/BAFD.
- La participation à l’entretien du site suivant une démarche écologique : jardinage, potager en permaculture, travaux à la ferme, entretien des locaux (bricolage, réparations diverses, ménage…)

Mieux se connaître
- Un accompagnement personnel et spirituel
Chaque jeune sera suivi individuellement dans sa progression par un parrain ou une marraine n’habitant pas sur place. Le parrain ou la marraine est un homme ou une femme marié(e), religieux ou prêtre. Rencontres régulières avec le responsable.
- Discernement professionnel : stage de coaching, bilan de compétences…
- Vivre une rencontre avec Dieu : retraite spirituelle (vacances de la Toussaint).
- Apprendre à aimer et à être aimé à l’école des pauvres : participation à 2 semaines de stage dans une communauté accueillant des personnes portant un handicap.

Apprendre
Mieux connaître l’homme et la femme et mieux connaître Dieu : un approfondissement théologique et anthropologique
Qu’est-ce que Dieu nous révèle de l’homme et de la femme ?
Quel est le sens profond de l’existence humaine ?
En quoi la relation homme – femme est une belle aventure à oser et à vivre ?
Qu’est-ce que Dieu nous révèle sur ces questions ?
Qu’est-ce que la Tradition et la Sagesse Judéo-chrétienne nous apprennent ?
Suis-je capable d’une vrai relation avec Dieu ?

Une méthode originale
Un travail à trois temps : des cours magistraux, des travaux en petits groupes autour d’un texte et des recherches personnelles
L’ensemble s’organise autour de quatre cycles : les Écritures (Ancien et Nouveau Testament), le contenu de la Foi, la conception chrétienne de l’homme et la femme (individuellement et en société) ainsi que son rapport à la nature, enfin la vie intérieure, la prière et la liturgie.

Vivre ensemble
« Qu’il est bon pour des frères de vivre ensemble et d’être unis » (Ps. 133)
Vie communautaire entre jeunes de Nazareth : chaque étudiant aura sa propre chambre avec douche. Les repas sont gérés par les jeunes de Nazareth sauf 3 par semaine qui sont pris avec les membres de la fraternité (adultes permanents qui vivent sur place). Chaque semaine, une réunion de communauté rassemble les jeunes de Nazareth. Plusieurs temps de prière en commun (louange, adoration…) sont prévus. En début d’année, les jeunes élaborent eux-mêmes une charte commune autour de trois points :

  • Simplicité de vie
  • Respect des règles et du projet
  • Respect des personnes
    Un espace communautaire est mis à disposition des jeunes de Nazareth (salon, salle à manger, cuisine…).

Contact

Pour toutes questions ou inscriptions :
nazareth.notredamedelouye.fr
Mail : nazareth@diocese-paris.net
Adresse : Route de l’Ouÿe 91410 Les Granges-le-Roi

Votre candidature en 3 étapes :
- Demandez votre dossier d’inscription : nazareth@diocese-paris.net
- Envoyez votre dossier, CV et lettre de motivation à aesnault@diocese-paris.net
- Témoignez de vos motivations lors d’entretiens avec le directeur et un membre du projet

Bénévolats/Caritatifs #NLH #NLQ

Recherche de volontaires pour accompagner une colonie éducative cet été (du 28 juillet au 12 août 2018) au Liban avec l’association Entraide Mission Amitié

Liban – Bécharré-Nord Liban : Colonie éducative

L’association Entraide Mission Amitié (E.M.A.) recherche des volontaires pour encadrer cet été au Liban, une colonie éducative en langue française. Elle est organisée pour des enfants libanais âgés de 6 à 12 ans du 28 juillet au 12 août 2018, avec cette année pour thème : CHANTONS !
L’objectif de l’association est d’encourager les libanais à garder la langue française vivante.

Cette proposition s’adresse à toute personne de + de 18 ans. Ces colonies permettent des rencontres et des échanges culturels tant avec les enfants qu’avec les habitants de la ville de Bécharré, mais aussi de découvrir les richesses du pays des cèdres, où se déroule la colonie : Vallée de la Quadisha, Monts du Liban, patrimoine spirituel avec saint Charbel et patrimoine culturel avec Khalil Gibran…

La colonie qui existe depuis 14 ans, veut renforcer les liens d’amitiés franco-libanais en proposant aux enfants de vivre pendant 15 jours l’expérience d’une école en langue française entre cours du matin, sorties et activités ludiques.

Contact email : contact@ema.asso.fr ou téléphone : 06.14.32.20.74

web : http://www.ema.asso.fr

Livres #NLH #NLQ

La philosophie pour la vie, nouvel ouvrage de Stéphane Mercier

« Ouvrez la bouche pour le muet,
et pour soutenir la cause de tous les enfants qui ne font que passer. »
Livre des Proverbes, 31,8

C’est cette belle citation en exergue qui ouvre ce petit livre édité avec soin par Quentin Moreau, éditeur. On ne le souligne jamais assez, mais un livre doit être beau et agréable à lire et c’est le cas ici.

Stéphane Mercier, anciennement professeur de philosophie à l’Université Catholique de Louvain (UCL), avait défrayé la chronique en mars-avril 2017 suite à un cours d’argumentation philosophique prenant pour matière l’avortement. L’administration de cette université, qui semble n’avoir de catholique que le nom, s’était fendue d’un communiqué ridicule affirmant que le droit à l’avortement était inscrit dans la Constitution, ce qui n’est pas le cas… Par la suite rectifié, ce communiqué annonçait par ailleurs la suspension des cours de Stéphane Mercier, l’UCL ne pouvant rien faire de plus… Signalons que malgré cela l’UCL est toujours engagée dans le réseau international Scholars at risk, « dont l’objectif est de protéger les enseignants et les chercheurs en danger et de défendre la liberté académique ».

L’argumentaire de Stéphane Mercier est édité ici dans le style oral tel qu’il a été donné en cours à ses élèves, augmenté d’une préface, d’une postface et d’éléments bibliographiques. C’est un véritable outil d’orfèvre pour qui souhaite répondre aux objections que notre temps présente face à la tragédie qu’est l’avortement. Point d’argumentation moraliste ni religieuse, mais un simple raisonnement logique, facile à suivre, complet, rigoureux, souple et concis.

L’auteur déconstruit les arguments fallacieux tels que les périodes légales autorisées pour avorter – qui varient selon les pays, l’absence de conscience de l’embryon, le développement « inachevé »… Tout est finement analysé, décortiqué avec la plus grande clarté !

Le cœur de l’ouvrage est la démonstration selon laquelle l’embryon est déjà une personne, une personne en développement, car « la seule manière de justifier l’avortement serait (…) d’établir fermement que l’embryon n’est pas un être humain, et d’affirmer que vous êtes bien sûr que ce n’est pas un être humain. » (p.34) et il rappelle que « l’identité individuelle est acquise dès le début, dès que la séquence ADN est formée, c’est-à-dire au moment de la conception. » (p.15)

Stéphane Mercier recense toutes les objections et y répond avec honnêteté et clairvoyance, parfois non sans une pointe d’humour.

La postface inscrit l’avortement dans de plus larges perspectives, par rapport à la manière de vivre la sexualité aujourd’hui, qui rejoint toute une « culture de mort » (comme l’écrivait Jean-Paul II dans Evangelium Vitae) et l’auteur montre qu’il y a dans notre société « un rapport malsain à la sexualité , à la fois dans son usage et dans la perception d’autrui comme présentant un danger dont il faudrait se garantir en se ” protégeant ” ; un tel rapport, dis-je, débouche sur une perception faussée de sa propre identité incarnée et sexuée. » (p.64), en nous rappelant que tout acte posé a des conséquences.

Le philosophe invoque aussi la responsabilité que nous avons d’informer sur la réalité de l’avortement, non pas pour accabler les personnes, mais plutôt pour ouvrir leur cœur à la vie et dévoiler ce mal, qui est pour la plupart des gens un simple choix, une solution sous les contraintes de la vie contemporaine ou tout simplement un confort. «  Ce qui permet au mal et au crime de prospérer, comme on dit, ce sont les honnêtes gens qui préfèrent se voiler la face, ou qui, devant la prolifération du mal, demeurent inactifs. » (p.25)

À lire et relire, non seulement pour le bien de tous, mais aussi pour soutenir l’auteur qui tient bon face à toutes les pressions qu’il subit !

 

La philosophie pour la vie, par Stéphane Mercier, aux éditions Quentin Moreau, éditeur, 80 pages

Commander le livre