NLQ #Rome

Visite ad limina – Le Honduras, pays le plus dangereux pour les défenseurs de l’environnement

Les évêques du Honduras sont en visite ad limina au Vatican depuis lundi 4 septembre 2017, et pour une semaine. Hier, la délégation, dont fait partie notamment le cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, a rencontré le Pape François. Une rencontre pendant laquelle ils ont évoqué la situation dans le pays.

Le Honduras est un des pays au monde où le taux de criminalité est le plus élevé, à cause notamment des maras, ces bandes de jeunes extrêmement violentes. Autre problématique, celle de l’environnement : selon l’ONG Global Witness, le Honduras est le pays le plus dangereux au monde pour les défenseurs de l’environnement. Entre 2002 et 2014, 111 personnes sont mortes.

Radio Vatican a rencontré Mgr Guy Charbonneau, prêtre canadien, et évêque de Choluteca au Honduras. Il est arrivé dans le pays en 1971. Il revient sur sa rencontre avec le Pape François.

Retrouvez l’entretien ici

 

Dans le Monde #NLQ

Mexique – Encore un prêtre assassiné par la criminalité

Le Père Felipe Carrillo Altamirano a été tué Dimanche 26 mars dans la localité d’El Nayar, au sein de la Prélature de Jesús María del Nayar, dans l’Etat du Nayarit, apparemment victime d’une agression pour vol. La Conférence épiscopale du Mexique a diffusé la nouvelle au travers d’une déclaration parvenue à Fides, dans laquelle elle souligne qu’encore une fois un prêtre a été frappé par la criminalité. Dans le même temps, elle présente ses condoléances à la famille du prêtre et à l’Evêque de la Prélature territoriale du Nayar, S.Exc. Mgr José de Jesús González Hernández, O.F.M.

 

Le Père Felipe Carrillo Altamirano est le deuxième prêtre tué depuis le début de l’année, le premier ayant été le Père Joaquin Hernandez Sifuentes, au sein du Diocèse de Saltillo, en janvier.
Le communiqué des Evêques commente ainsi la triste nouvelle : « Jésus Christ nous donne la force de lutter pour la construction d’un monde réconcilié et pacifique, juste et fraternel. La mort n’est pas la fin du message d’amour que nous a porté notre Sauveur, mais la plénitude de la vie. Au travers de son sacerdoce, le Père Felipe Carrillo Altamirano a incarné ces certitudes que nous donne la foi ».
La Prélature territoriale de Jesús María del Nayar se trouve dans l’Etat mexicain du Nayarit, et constitue l’une des 20 communes de cet Etat. Selon les données fournies par la Prélature, y oeuvrent 11 prêtres diocésains dont 2 indigènes, 14 religieux prêtres et 10 religieux non prêtres franciscains ainsi que 30 religieuses.

Lu sur Fides