Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Université d’été : “Imagine une église” du 8 au 13 juillet 2019 à Vézelay (89)

L’Université d’été « Imagine une église » se propose d’explorer l’interface entre culte et culture dans les églises dont nous héritons dans un dialogue fécond.

Du 8 au 13 juillet 2019
à Vézelay

Les églises, créées pour la liturgie, mobilisent de multiples ressources architecturales, iconographiques, musicales qui leur donnent cette capacité à dire le mystère de Dieu, de l’homme et du cosmos dans la pierre, le bois, le marbre, la lumière et les sons qu’elles assument dans une polyphonie méconnue et largement sous-exploitée. L’Université d’été « Imagine une église » se propose d’explorer l’interface entre culte et culture dans les églises dont nous héritons dans un dialogue fécond.

Pour qui ?

L’Université d’été « Imagine une église » s’adresse à toutes les personnes investies dans la vie cultuelle et culturelle de nos églises : membres des commissions diocésaines d’art sacré, musiciens, liturgistes, artistes, architectes, étudiants, membres d’association de sauvegarde du patrimoine, et plus largement toute personne investie dans les multiples projets destinés à faire vivre nos églises.

Par qui ?

L’Université d’été « Imagine une église » est une initiative commune du Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’ICP qui, à travers ses Instituts Supérieurs de Liturgie (ISL) et de Théologie des Arts (ISTA) forme depuis de nombreuses années les théologiens de la liturgie et des arts, et du Département Art sacré du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle de la Conférence des Evêques de France.

Apprendre en faisant

L’Université d’été associe des conférences par des universitaires sur l’expérience esthétique dans ses dimensions iconographique, musicale, architecturale et poétique, des interventions d’artistes et d’experts engagés dans l’inhabitation culturelle des églises. Elle comprend aussi des ateliers ordonnés à l’élaboration d’une veillée musicale et artistique, le samedi soir, par les participants, dans le cadre prestigieux de la Basilique de Vézelay. Cette manifestation spirituelle se veut une Louange cosmique pour l’OEuvre de la Création, intégrant musique, textes de l’Ecriture, oeuvres poétiques et artistiques dans un espace sacré qui invite aux déplacements.

Un haut lieu spirituel et culturel

La première édition de l’Université d’été se tient dans le cadre prestigieux de Vézelay, un haut lieu de foi et de culture, profondément marqué, jusque dans son paysage par l’assomption, depuis le Moyen Age, de la création par la plus haute spiritualité. Les participants seront accueillis dans les hôtelleries des Fraternités Monastiques de Jérusalem et pourront, s’ils le désirent, participer aux offices monastiques à la Basilique.

Découvrir le programme complet

Informations pratiques

Université d’été « Imagine une église » à Vézelay (89450)
Du lundi 8 au samedi 13 juillet 2019

Inscription : Mme Geneviève Turlotte avant le 1er mars 2019 [Bulletin d’inscription à renvoyer].

Forfaits :

  • Forfait pension complète en hôtellerie monastique*, du 8 juillet pour le diner au 13 juillet avant le déjeuner, frais pédagogiques inclus : 495 euros.
  • Forfait avec déjeuners et dîners du 8 au 12 juillet et frais pédagogiques, hébergement non compris : 395 Euros.
  • Forfait spécial étudiants en cursus ICP : pension complète en hôtellerie monastique*, du 8 juillet pour le diner au 13 juillet avant le déjeuner : 295 Euros.

—-

* Hôtellerie monastique : chambres simples à une ou deux places selon participation.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 12 décembre 2018 – “La Sainte Vierge est une joyeuse, une battante !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc I, 39-48

Version audio seule.

Le père Michel-Marie dédicacera son livre L’Evangile à coeur ouvert le 23 décembre 2018 à la Librairie La Procure à Paris (6e)

Par ailleurs, il donnera un récital inédit de ses chansons le 19 janvier 2019 au Théâtre de l’Athénée-Louis Juvet à Paris : les places partent vite !

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque “Eglises, portes ouvertes ?” le 22 novembre 2018 à Alençon (61)

Programme du colloque “Eglises, portes ouvertes ? Culte, culture, patrimoine”

 

 

9h00 : Accueil

9h30 : Ouverture du colloque par Christine Roimier, Vice-Présidente du Conseil départemental, Présidente de la commission de l’éducation, de la culture et du sport.

 

9h35 : « Eglises ouvertes, quels enjeux ? » Mgr Gilbert Louis, responsable de l’antenne « Culture et foi » du diocèse de Séez

10h00 : « La proposition de l’Association Eglises Ouvertes » Michel Tillie, responsable du Réseau « Eglises ouvertes » France

10h30 : « La sécurité des églises, qui fait quoi ? » Laurence de Valbray, adjointe de l’Antenne Culture et foi du Diocèse de Séez

11h : Ouverture des églises, deux  expériences ornaises :

·        « La nuit des Eglises »   Joële Vermot-Gaud, responsable Culture et foi  pour le pôle missionnaire  de Flers

·       «  Perche Verrières Espérance »   Janine Knecht, responsable de l’équipe  Verrières Espérance

11h30 : Table ronde/questions

12h00 Déjeuner (libre)

 

14h30 : « Eglises ouvertes, bonne nouvelle pour le monde rural. » Mgr Jacques Habert, évêque de Séez

15h00 : Les maires et leurs églises

«  Les églises, patrimoine et culture de nos territoires »  Monsieur Jean-Yves Houssemaine, maire de Sées au nom de l’Association des maires de l’Orne.

« Quand l’art contemporain s’expose aussi dans des lieux de culte, un festival dans le cœur du Perche »  Pascal Pecchioli, maire de Perche en Nocé, président de la communauté de communes Cœur du Perche.

 

15h30 : « Financement participatif des projets culturels : l’exemple Dartagnans »  David Margairaz, Directeur des partenariats, Responsable patrimoine cultuel Dartagnans

16h00 : « Ouvrir l’église, accompagner le visiteur »  Servanne Desmoulins-Hemery, Chef de la mission patrimoine et musées de l’Orne.

16h30 : Table ronde / Questions

16h50 : Conclusions Mgr Gilbert Louis

 

17h30 : Concert d’orgue à la Basilique Notre Dame par le Père Stéphane Cailliaux, vicaire à la paroisse Notre Dame d’Alençon

 

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Découvrir le patrimoine religieux du diocèse Quimper & Léon : cycle de 6 conférences du 24 février au 21 avril – 1ère conférence le 24 février à Trégunc (29)

Les conférences ont lieu les samedis, de 14h à 17h, entre février et avril 2018. Ces rencontres sont ouvertes à tous.

Cette année, trois thèmes vous sont proposés :

  • Le culte marial dans les vitraux par Mme Armelle SALAÜN,
  • Les influences européennes sur l’art breton par Frère Guy LECLERC,
  • Fêtes religieuses et croyances populaires par M. Daniel GIRAUDON.

Les conférences commencent à 14h précises pour se terminer vers 15h30, sont suivies d’une collation, puis d’une visite guidée jusqu’à 17h/17h30.

La participation financière est de 20 € pour 3 conférences (ou plus) ou 8 € par conférence.

Inscriptions avant le 16 février (pour le Sud Finistère) et avant le 30 mars (pour le Nord Finistère).

Le 1er rendez-vous de l’année avec Armelle SALAÜN vous est donné à Trégunc au Foyer des Anciens
le samedi 24 février à 13h30.

Vous retrouverez toutes les dates, informations pratiques et modalités d’inscription dans la brochure en pièce jointe.

N’hésitez pas à nous demander des informations complémentaires en écrivant à  ou par téléphone au 02 98 64 58 83.

Télécharger les pièces jointes :

NLQ #Sorties/Animations

Exposition “Trois rois venus d’Orient…” au Centre diocésain de Besançon (25) jusqu’au 10 janvier 2018

Expo Rois Mages

Trois rois venus d’orient…

Comme chaque année, le Centre diocésain propose une exposition pour petits et grands autour de Noël. Pour l’édition 2017-2018, les rois mages seront à l’honneur.

Expo Rois Mages

L’évangéliste Matthieu révèle peu de choses sur les mages. Ils viennent d’Orient guidés par une étoile qui les conduit auprès de l’Enfant. Ils se prosternent puis ouvrant leurs cassettes ils lui offrent l’or, l’encens et la myrrhe. Ils regagnent leur pays par un autre chemin, fuyant Hérode. Cet événement de la venue du Messie et de son incarnation dans le monde aussi brièvement raconté va donner lieu à de nombreux récits historiques et légendaires qui accompagnent les trois rois durant leur périple dans l’espace et le temps. Ils sont passés en Franche Comté, dit-on, leurs reliques peut- être, laissant dans leur sillage légendes, source, chapelles, statues. Ils sont présents à Besançon pour honorer l’Enfant et dérouler leur somptueux cortège à travers le quartier Battant et sous les quolibets de Barbizier.

L’exposition du centre diocésain tente de faire découvrir l’importance de cet événement pour la chrétienté, la révélation du Dieu incarné à toutes les nations et à toute l’humanité et qui se traduit à travers le culte, l’art, les légendes et les traditions.

Collections de fèves et de couronnes, santons, images pieuses évoquent la fête des rois où l’on partage une galette en famille clôturant le cycle de Noël.

Un prêt exceptionnel du Musée Comtois de la citadelle de marionnettes de la crèche comtoise vient enrichir cette présentation.

Du 20 décembre 2017 au 10 janvier 2018| Chapelle

Entrée libre du lundi au samedi de 14h à 18h (sauf 25 décembre et 1er janvier)

Lieu : Chapelle du centre diocésain – 20 rue Mégevand – Besançon
Contact : 03 81 25 17 17

Europe non francophone #NLQ

Quand la Vierge Marie retrouve sa cathédrale

Le 29 septembre 1238, après 18 mois de siège, les Musulmans qui occupaient Valence, en Espagne, capitulèrent devant le roi Jacques Ier d’Aragon, dit le Conquérant.

Le 9 octobre suivant, le roi fit procéder à la consécration de la grande mosquée qui avait été construite sur l’ancienne cathédrale wisigothique, qui fut ainsi rendue au culte catholique et dédiée à la Vierge Marie.

C’est en souvenir de cette journée du 9 octobre que se célèbre chaque année la fête aux « gloires valenciennes » (las Glorias valencianas). Un Te Deum y est chanté dans la cathédrale mais, depuis trois ans, les autorités municipales n’y assistent pas et n’entrent pas dans la cathédrale : célébrer la libération de la ville de la domination musulmane, qui plus est dans une cathédrale, ne leur convient pas…

Le cardinal Antonio Cañizares, archevêque de Valence, a présidé cette cérémonie et a précisé dans son homélie : « Nous célébrons avec une immense joie le rétablissement de la foi catholique à Valence, qui avait été éliminée de l’espace public sous la domination de l’envahisseur musulman. »

Découvrir plus sur mariedenazareth.com

Faire un don à l’association Marie de Nazareth

 

En France #NLH #NLQ

France – L’Eglise à Matignon – La réforme des impôts va-t-elle ruiner l’Eglise ?

Mardi après-midi, les plus hautes autorités de l’Église de France étaient reçues par le premier ministre et le ministre de l’Intérieur. La réunion de cette « instance de dialogue » – qui fut créée par Lionel Jospin, premier ministre, en 2002 – a lieu en présence des plus hautes autorités de l’Église de France dont le nonce apostolique. Ils sont reçus par le premier ministre, Édouard Philippe, une première pour lui, et plusieurs ministres concernés par les affaires religieuses, notamment Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur chargé des cultes.

Après un tour d’horizon de l’actualité, trois sujets techniques sont sur la table :

  • réforme de l’imposition. En France, l’Église ne vit que des dons des fidèles. Le prélèvement à la source de l’impôt risque d’affaiblir les dons. Sans parler de la réforme sur l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) qui sera remplacée par l’IFI (impôt sur la fortune immobilière) qui pourrait aussi avoir de sérieuses conséquences financières en réduisant les affectations de dons. L’Église catholique craint pour son argent. Ce n’est pas la première fois. Qu’a proposé le gouvernement en échange ? Le silence de l’épiscopat sur la loi bioéthique ?…
  • la « loi Sapin II » qui envisageait d’enregistrer les religions sur le registre des « lobbys » en France… Ce à quoi l’Église catholique s’oppose formellement.
  • la question du diplôme universitaire (DU) en laïcité qui serait imposé comme passage obligé à tous les aumôniers exerçant dans des instances publiques (armées, prisons, hôpitaux). L’Église catholique convient que certains de ses aumôniers pourraient recevoir ou valider par équivalence cette formation et ce label de la laïcité mais elle ne comprend pas pourquoi une mesure qui concerne essentiellement les aumôniers musulmans devrait affecter les aumôniers des autres religions.

Sur ces trois dossiers litigieux, l’Église catholique a reçu l’assurance, toujours selon la même source ecclésiale, que « le gouvernement a l’intention de trouver des solutions ».

Plusieurs autres sujets ont été inscrits au programme de la deuxième partie, à la demande des responsables catholiques : « le mal-logement et les migrants », mais aussi « la méthode » retenue pour la prochaine révision des lois de bioéthique.

 

Source Riposte catholique