Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pèlerinage de la relique du cœur de saint Vincent de Paul – diocèse d’Albi (81) du 7 au 12 novembre

En cette année 2017, le cœur de saint Vincent de Paul pèlerine sur les routes de France pour aller à la rencontre du peuple, comme le fit Vincent de son vivant.

Pourquoi cette initiative ?

2017 marque le 400e anniversaire de la conversion de saint Vincent de Paul. Abbé plutôt mondain jusqu’alors, il a vécu, en 1617, un certain nombre d’expériences spirituelles qui ont changé radicalement l’orientation de sa vie de prêtre. Il eut alors une triple intuition :

  • Tout d’abord, au contact du monde des campagnes profondément marqué par les guerres de religion et très fortement déchristianisé de ce début du XVIIème siècle, il voulut lutter contre la pauvreté spirituelle en organisant des « missions » d‘évangélisation ;
  • pour cela il eut la certitude qu’il fallait, dans l’esprit du Concile de Trente, faire un effort particulier sur la formation spirituelle et théologique des prêtres ;
  • enfin il eut la conviction que le soin des âmes allait de pair avec le soulagement des corps et que si l’on voulait annoncer la Bonne Nouvelle il convenait parallèlement de lutter contre la misère.

Un message actuel

Ce message est on ne peut plus actuel parce qu’il s’enracine dans l’Évangile. C’est la raison pour laquelle la visite (mot cher à saint Vincent) que nous rend celui qu’on appelle le Géant de la Charité, est tellement importante en ce temps que nous vivons. Son cœur, c’est-à-dire la totalité de sa personne, vient à notre rencontre pour nous rappeler les fondements de notre foi en esprit et en actes.

 

Programme du 7 au 12 novembre

La relique du Cœur de saint Vincent sera dans le diocèse d’Albi du 7 au 12 novembre. Elle arrivera à Blan le 7 novembre chez ses Filles de la Charité

  • Mercredi 8 novembre à Albi
    • 18 h : vénération et rencontre organisée par la Conférence de Saint Vincent de Paul avec les aumôneries de jeunes à Rayssac ;
    • 20 h : conférence par le Père Alain Pérez, cm.
  • Jeudi 9 novembre, la journée sera consacrée aux prêtres du diocèse dont Vincent de Paul est le patron ;
  • Vendredi 10 novembre à Castres
    • 15 h : vénération à la Chapelle du Couvent Bleu
    • 17 h 30 : Adoration et vénération, puis messe à Saint-Jean Saint-Louis
    • 20 h 15 : Soirée avec Jeunesse-Lumière à la Cathédrale Saint-Benoît
  • Samedi 11 novembre matin à Mazamet
    • 8 h 30 – 12 h : messe suivie de l’adoration et vénération à Saint-Sauveur
  • Samedi 11 après-midi, saint Vincent sera à Dourgne, à l’abbaye d’En Calcat et il prendra possession de sa maison, à La Mijoule, en cours de rénovation ;
  • Dimanche 12 novembre le secteur pastoral de Saint-Sulpice – Rabastens – Salvagnac accueillera celui que les paroissiens ont choisi comme patron et qui célébra, en 1600, une de ses premières messes en la chapelle de Notre-Dame de Grâce de Buzet à Grazac.
    • 15 h : Accueil des reliques à Notre-Dame de Grâce de Buzet à Grazac,
    • 15 h 15 : Présentation de la vie et de l’œuvre de saint Vincent-de-Paul par le P. Sébastien Diancoff,
    • 16 h 15 : Temps de prière et vénération des reliques

 

Cette visite de saint Vincent s’inscrit également dans la préparation de la première journée du pauvre (19 novembre) voulue par notre pape François.

 


Relique saint VincentParticiper au pèlerinage du cœur de saint Vincent de Paul est un acte de foi qui nous invite à marcher sur les pas de Vincent. Marcher sur les pas de saint Vincent de Paul signifie marcher sur les pas de Jésus lui-même !

Vincent s’est entièrement donné à Jésus et à Sa mission ; ceci a fait de Vincent de Paul un champion de la Charité !
En nous approchant des reliques, ouvrons notre propre cœur à Jésus et invitons-Le à y entrer, à nous transformer selon Son propre Cœur !

Notre flamme intérieure embrasera d’autres cœurs et les encouragera à marcher sur les pas de saint Vincent de Paul, tombé amoureux de Jésus à tel point que sa flamme brûle toujours, même après 400 ans !

Saint Vincent de Paul, priez pour nous !

Père Tomaž Mavrič CM
Supérieur général

NLQ #Sorties/Animations

400 ans du charisme vincentien – diocèse de Strasbourg

A l’initiative des Sœurs de la Charité de Strasbourg, la famille vincentienne va fêter à Saverne le 30 septembre, les 400 ans de l’engagement de St Vincent de Paul au service de la charité.

Explication de soeur Denise Baumann

En août 1617, Vincent de Paul, alors âgé de 36 ans et prêtre depuis 1600, vient desservir la paroisse de Chatillon-lès-Dombes, près de Lyon. Avant le début de la messe, des paroissiennes viennent l’informer de la misère d’une famille en détresse vivant dans le village. Vincent raconte : « cela me toucha sensiblement le cœur, je ne manquais pas de les recommander au prône avec affection, et Dieu, touchant le cœur de ceux qui m’écoutaient fit qu’ils se trouvèrent tous émus de compassion pour ces pauvres affligés. Il se fit assemblée ensuite pour voir quel secours on leur pourrait donner et chacun se trouva disposé à les aller voir et consoler de ses paroles et aider de son pouvoir ».

Vincent de Paul était converti à la charité et organisa le premier service d’aide permanent : les dames de la Charité étaient nées. Cette dynamique de la solidarité prit en quelques années un essor incroyable, partout où il prêche il fonde une Charité. Rapidement, des fondations religieuses naissent : la congrégation de la Mission (les Lazaristes) en 1625, les Filles de la Charité en 1633, les créations se font aussi hors de France dès 1648, les Sœurs de la Charité de Strasbourg naissent en 1734 à l’initiative du Cardinal Rohan.

Le développement continue de nos jours dans le monde entier.

Pour célébrer le 400è anniversaire de la première Charité, les Sœurs de la Charité de Strasbourg organisent une journée de fête et d’action de grâce à Saverne, au Château des Rohan à Saverne, le matin, mais les inscriptions sont closes, 500 personnes sont déjà inscrites, et l’après-midi en l’église de la Nativité, toujours à Saverne, à 15h, célébration eucharistique présidée par Mgr Joseph Musser, vicaire général du diocèse de Strasbourg en charge en particulier de la solidarité, en présence de Mgr Joseph Doré et de Mgr Jean-Pierre Grallet, évêques émérites de Strasbourg.

Célébration ouverte à tous

400 ans du Charisme Vincentien et la Fondation des Équipes Saint-Vincent

La Conférence Saint Vincent de Paul avec le soutien de la Communauté de Paroisse Saint-Léon IX de Colmar, organise dans le cadre des 400 ans du Charisme Vincentien, deux journées de réflexion et de méditation autour du thème :  « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ».

2017, et pour nous Vincentiens, l’occasion de nous réjouir au souvenir de la grande dynamique de charité que Monsieur Vincent mettait en mouvement, il y a 400 ans déjà.

Les 23 et 24 septembre 2017, la Conférence Saint Vincent de Paul Saint Léon IX de Colmar tient à entretenir ce dynamisme avec celles et ceux qui cheminent à ses côtés, en organisant deux conférences et une Messe présidée par Monseigneur Jean Paul MATHIEU et concélébrée par Christophe GERBER Curé de la Communauté de paroisses des Rives de l’Ill.

Samedi 23 septembre à 15h Salle sous l’église Saint Léon IX de Colmar

  • Conférence de Monseigneur Jean Paul MATHIEU : « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli »

Samedi 23 septembre à 20 h 30 Salle sous l’église Saint Léon IX de Colmar

  • Conférence :« La dérive du continent »

Après « Sept jours à Calais » qui dénonçait la frilosité de la France en matière d’accueil, Éric Chabauty, Pierre Freyburger et Luc Georges poursuivent dans « La Dérive du Continent » leur enquête sur la politique migratoire introuvable d’une Europe qui a choisi de sous-traiter la question des migrants à la Turquie

Introduction de la Conférence Bernard RODENSTEIN

Dimanche 24 Septembre 11H

  • Messe à l’église Saint Léon IX présidée par Monseigneur Jean Paul MATHIEU évêque émérite de Saint-Dié