Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #57 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Quelles attentes y-a-t-il dans le cœur de la femme vis à vis de l’homme ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Quelles attentes y-a-t-il dans le cœur de la femme vis à vis de l’homme ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] La minute fraternité #17 – La Fraternité au-delà de nos désaccords – Mgr Leborgne

Chaque semaine, Mgr Leborgne partage des pistes de réflexion, des repères concrets pour mettre en oeuvre l’orientation pastorale du diocèse d’Amiens : La fraternité missionnaire. 

La fraternité n’est pas uniformité : Attention au romantisme et à notre désir consciemment ou inconsciemment fusionnel : TU n’est pas JE

Retrouver toutes les vidéos de Mgr Leborgne ici.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

FORUM WAHOU – Découvrir la théologie du corps les 16 & 17 mars 2019 à Arradon (56)

Le forum WAHOU, c’est un week-end pour tous afin de découvrir ou de redécouvrir ce que Dieu a souhaité en créant l’amour humain, ceci à la lumière de la théologie du corps selon saint Jean-Paul II : les 16 et 17 mars 2019 à Arradon, sur le site du Vincin.

Etre homme ou femme, quelle en est la signification ? Pourquoi sommes-nous des êtres de relation ? Quel est le sens de mon corps, de la vie humaine ? 

Ce forum alterne enseignements, témoignages, ateliers, temps de prière, d’écoute et confession. Venez nombreux découvrir le plan de Dieu sur tout homme !

Pour tous !

Il s’adresse à tous (plus de 18 ans, tout état de vie) : étudiants, fiancés, mariés, célibataires, consacrés, prêtres, …

Des intervenants percutants ont répondu à l’invitation de la pastorale familiale.

Abbé Antoine de Roeck
Docteur en théologie de l’Institut Pontifical Jean-Paul II (études sur le mariage et la famille). Il est l’auteur d’une thèse sur les Bienheureux époux Beltrame-Quattrocchi, premier couple béatifié en tant que couple par saint Jean-Paul II en 2001 : « Les époux Beltrame-Quattrocchi : deux vies au service du bien commun ». Curé des paroisses du doyenné de Pontivy depuis 2017 et professeur à l’Université Catholique de l’Ouest, il accompagne les foyers-moniteurs du Centre Billings.

Yves Semen 
Marié, père de huit enfants. Docteur en Philosophie politique, maître en économie sociale et diplômé en théologie.
Professeur de philosophie politique à l’IPC – Facultés Libres de Philosophie et de Psychologie. Il a créé et préside l’Institut de Théologie du Corps. Conférencier et formateur.

Alex Deschênes
Canadien, docteur en Philosophie, Conférencier, Fondateur de IGNIS, organisme pour former et accompagner les jeunes, les couples et les familles. Il organise des camps Corps à Cœur pour les jeunes et des sessions « oui, je le veux » pour les adultes afin de transmettre la beauté de l’amour humain auquel tout homme est appelé.

Marie-Gabrielle et Emmanuel Ménager
Mariés depuis 32 ans, ils sont à l’initiative du projet TOBEC (Theology of the Body European Center), le centre européen sur la théologie du corps, en 2011 et créateurs des « Forums Wahou » en 2014, organisés aujourd’hui dans toute la France et à l’étranger. Ils ont été nommés en octobre 2018 par le pape François comme consulteurs au sein du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, à Rome.

Du samedi 16 au dimanche 17 mars 2019

Samedi 16 mars
8 h 45 Accueil et café
9 h 15 Début de la journée
13 h Déjeuner
14 h 30 Reprise
19 h – 20 h 15 Adoration

Dimanche 17 mars
8 h 45 Accueil et café
9 h 15 Diaporama
12 h Déjeuner
13 h 30 Ateliers
16 h 30 Messe et envoi

Déjeuners : pique-niques tirés du sac
Garderie  : renseignements et contact au 06 07 31 23 78 (Magali)

Des difficultés financières ne doivent pas être un obstacle à votre participation.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #41 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Y a-t-il une différence d’âge à respecter entre un homme et une femme adultes pour s’aimer et se marier, avec ou sans la possibilité de procréer ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Y a-t-il une différence d’âge à respecter entre un homme et une femme adultes pour s’aimer et se marier, avec ou sans la possibilité de procréer ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #40 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Comment discerner une vocation religieuse que l’on croit avoir et comment savoir quel est l’ordre où Dieu nous veut ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment discerner une vocation religieuse que l’on croit avoir et comment savoir quel est l’ordre où Dieu nous veut ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 19 novembre 2018 – “C’est la foi qui fait les miracles !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc XVIII, 35-43

Version audio seule.

NLQ #Récollections/Retraites

« Notre Coeur, lieu de désir, lieu de notre conversion » – Retraite les 2 et 3 juin 2018 au Clos Saint Joseph à St Genis l’Argentière (69)

« Notre Coeur, lieu de désir, lieu de notre conversion »
Retraite prêchée par le Père Samuel Rouvillois, de la congrégation Saint Jean
le samedi 2 et dimanche 3 juin 2018
de 9h30 le samedi à 16h30 le dimanche

Au Clos Saint Joseph
Renseignements auprès
de Claire Beaurepaire :
06 50 29 62 87 / beaurepaireclaire@gmail.com

Inscriptions

 

Doctrine / Formation #Philosophie

La souffrance, un mal pour un bien ?

Face à la souffrance nous nous indignons « ce n’est pas humain », comme si la souffrance était contraire à l’humanité même. C’est une erreur qui nous conduit à bien plus souffrir encore. La souffrance est le corollaire du désir. Il faut tenir désir, jouissance, souffrance. Le désir nous fait tendre vers un bien ou un état de bien-être. Saisir, posséder l’objet du désir s’appelle jouissance et procure du plaisir ou de la joie. A l’inverse la privation de l’objet du désir entraîne une souffrance due à un manque. La souffrance correspond au manque que nous ressentons. La souffrance physique est un manque de bonne santé, la souffrance morale un manque existentiel (amoureux, estime de soi, reconnaissance, présence…) Sans la capacité de souffrir, nous n’aurions aucune capacité de désirer, c’est-à-dire d’ouverture au monde, car nous souffrons parce que nous n’avons pas en nous ce qui nous faut et cela nous met en mouvement pour le trouver « ailleurs ». Aussi la souffrance est-elle un indicateur puissant et nécessaire pour le bonheur : elle révèle où se situe le mal, c’est-à-dire le manque. Le désir est ce qui nous met en mouvement, ce qui nous fait aller vers l’autre. Aussi la souffrance est-elle un bien en tant que voyant d’alerte. Mais cette capacité n’est pas masochisme. Elle appelle la résolution du manque. Mais l’homme n’étant pas fait pour souffrir, il lui arrive de fuir la souffrance non en cherchant à résoudre le manque, mais en le compensant par des succédanés qui sans résoudre la souffrance ne font qu’apaiser un peu et un temps la sensation de manque.

 

Source Cyrano.net

Doctrine / Formation #Morale #NLH

Connais-toi toi-même – Éduquer son désir ou subir ses désirs, de l’esclavage à la liberté

 

Nous confondons souvent désir et plaisir. Les deux sont liés parce que le plaisir est la satisfaction que procure le désir assouvi. Il n’y a plus de désir quand il y a plaisir, car le premier cède la place au second. Le désir appelle la jouissance de ce qu’on désire qui procure plaisir, joie, satisfaction ou bonheur (notions qui ne sont pas équivalentes).

Le désir est une aspiration vers quelque chose qui est désirée et qui nous manque (nos désirs). C’est une capacité native de l’être humain qui n’est jamais mauvaise. C’est notre capacité dormante, réveillée par nos sens. Une odeur, une image secoue de sa léthargie cette capacité qui alors en se réveillant nous met en mouvement. Le désir est le principe même du mouvement de l’homme. Sans lui il serait inerte, ne sortirait jamais de lui-même.

Parce qu’il répond à un manque, le désir est une capacité d’ouverture qui crée un lien entre nous et le monde extérieur. Sans lui notre rapport au monde serait sans amour, car on ne désir que ce qu’on aime.

La question est donc de savoir si nos désirs (ce que nous désirons grâce à notre capacité de désir) sont bons et s’ils sont tyranniques ou si nous savons en rester maîtres. En effet, si le désir n’est jamais une mauvaise chose en tant que capacité humaine, nos désirs eux peuvent être bons ou mauvais.

Il ne faut donc pas moins désirer, mais bien désirer, voire mieux désirer, c’est-à-dire désirer ce qui est bon et savoir ne pas être dominé par nos manques. C’est la condition de la liberté. C’est le principe même de l’éducation.

 

Pour aller plus loin, Connais-toi toi-même, les fondements de l’anthropologie chrétienne

NLQ #Sorties/Animations

Charleville (08) : nouvelle soirée Habemus Cine le 14 novembre

 

Les soirées “HABEMUS CINE”, qui s’articulent autour d’un film suivi d’une rencontre-partage, rassemblent des hommes et des femmes, chrétiens et non chrétiens, qui partagent les mêmes valeurs et souhaitent nourrir leur réflexion et leur spiritualité. Elles ont pour ambition de poser un regard de foi sur des films qui sortent en salle chaque année et qui posent des questions d’actualité. Ces soirées proposent un film puis un échange/débat et un pot de l’amitié.

L’équipe HABEMUS CINE de Charleville-Mézières et la maison diocésaine Jules Bihéry, en partenariat avec RCF Reims-Ardennes, vous convient à la prochaine soirée de la saison. Nous nous réjouissons de vous accueillir pour cette rencontre qui s’articulera autour du film :

 

“MELODY”

 

le mardi 14 novembre 2017 à 20 h 15

 

à la Maison Diocésaine Jules Bihéry – 28 avenue Gustave Gailly à Charleville-Mézières

 

 

 

Vouloir un enfant coûte que coûte !

 

 

 

“Melody” (2014), du belge Bernard Bellefroid traite d’un thème très féminin : celui d’une mère porteuse et de sa commanditaire. Il nous fait vivre l’évolution psychologique de leur relation. La première va-t-elle finalement se résoudre à accoucher sous X ?

 

Synopsis et détails :

 

Melody, modeste coiffeuse à domicile, est prête à tout pour réaliser son rêve : ouvrir son propre salon de coiffure. Contre une importante somme d’argent, elle accepte de porter le bébé d’une autre et rencontre Emily, riche Anglaise qui cherche désespérément à en avoir un …

 

Pour la majorité d’entre nous, le désir d’enfant est une aspiration naturelle. Malheureusement, la vie fait parfois obstacle à ceux qui souhaitent devenir parents. Ce désir d’enfant non comblé peut alors conduire à de multiples souffrances.

 

Devenir parent, est-ce une finalité ?

 

Lorsque l’enfant ne paraît pas, doit-on ou peut-on forcer les barrières de la vie ?

 

 

 

Film de Bernard Bellefroid
Durée : 92 minutes

Avec Rachael Blake, Lucy Debay, Don Gallagher

 

 

 

Au programme de la soirée :

 

  • 20 h 15 : présentation et projection du film
  • 22 h 00 : Rencontre avec des intervenants et échange avec le public
  • 22 h 45 : Prolongation autour du verre de l’amitié … et des gâteaux pour accompagner …

 

 

 

Plein tarif : 8 euros / prévente : 6 euros / Association (adhérents) : 5 euros. Billets en pré-vente (6 €) à la Maison Jules Bihéry et à la librairie “À Livre Ouvert”.

 

Vous pouvez acheter vos places dès maintenant en ligne : https://www.helloasso.com/… ou sur place ou au 03.24.33.80.20.

 

Ce film sera projeté à Reims le lundi 27 novembre. Vous pouvez dès maintenant acheter vos billets en ligne : https://www.helloasso.com/…

 

Évènement Facebook : https://www.facebook.com/habemuscine/

 

 

 

N’hésitez-pas à en parler et à convier vos amis !