Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Mère Teresa Musical les 7 & 8 septembre 2019 aux Herbiers (85), les 28 & 29 septembre aux Sables-d’Olonne (85) & les 11, 12 & 13 octobre à La-Roche-sur-Yon (85)

Après son grand succès à Saint-Laurent-sur-Sèvre, Montaigu et Pouzauges en 2018, avec plus de 5 000 spectateurs, la comédie musical Mère Teresa vient à vous en 2019 !

 

Samedi 7 septembre – 15h00 et 20h30

Dimanche 8 septembre – 15h00

Théâtre Pierre Barouh – Les Herbiers

Billetterie

Mère Teresa - Comédie Musicale - St Laurent - 2Autres dates et autres lieux

  • Samedi 28 et dimanche 29 septembre
    Salle de la licorne – Les Sables-d’Olonne
    Billetterie
  • Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 octobre
    Amphithéâtre Réaumur de l’ICAM – La Roche-sur-Yon
    Billetterie

Mère Teresa - Comédie Musicale - St Laurent - 4Tarifs

  • Adultes (+ de 15 ans)
    • 15 € (réservation)
    • 18 € (sur place)
  • Jeunes (7 à 15 ans)
    • 10 € (réservation)
    • 12 € (sur place)
  • Famille : 2 adultes + 3 enfants minimum (+ de 7 ans)
    • Mère Teresa - Comédie Musicale - St Laurent - 310 €/personne (réservation)
    • 12 €/personne (sur place)
  • Enfants (- de 7 ans)
    • Gratuit

 

 

 

Mère Teresa - Comédie Musicale - St Laurent - 1Spectacle joué au profit de l’association Sourires en Sari pour financer des projets pour les enfants des rues de Bangalore (Inde) avec les Salésiens de Don Bosco, et aider au financement du séjour humanitaire en Inde d’environ 25 jeunes (août 2020).

 

En savoir plus mereteresa-musical.com
Facebook : mère teresa musical

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #58 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Quelle est à votre avis la première qualité d’un être ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Quelle est à votre avis la première qualité d’un être ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Rencontres de Montligeon (61) – « Le numérique : quelles implications pour notre vie ? » – les 18 & 19 mai 2019

« Le numérique : quelles implications pour notre vie ? »

18 – 19 Mai, 2019
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
26, rue Principale
61400 La Chapelle-Montligeon

Samedi

Le numérique, mutation ou révolution ?

09H45 – Accueil – café

10h00 – Ouverture des Rencontres

10h30 – Bruno DUFAY, consultant en évolution professionnelle
L’environnement numérique : d’où vient-il ? Comment transforme-t-il la société ?

11h15 – Cyril BRUN, consultant éthique, analyse politique et anthropologique, membre du conseil scientifique de Pro Persona
L’entreprise à l’épreuve des mutations du numérique

12h00 – Temps de questions

12h30 – Déjeuner aux Ateliers Buguet

Le numérique, un regard d’espérance

14h15 – Jérôme NURY, député de l’Orne, vice-président du Conseil départemental en charge du numérique,
Le numérique au service du développement des territoires

14h45 – Léa MOUKANAS, fondatrice de l’association Aïda
Le numérique au service de l’action caritative

15h15 – Samuel LAFONT , président de Damoclès
Le numérique au service de l’action publique

15h45 – pause

16h00 – Don Jacques VAUTHERIN,
Le numérique au regard de la foi chrétienne

16h30-17h30 – table ronde et conclusion des travaux

Possibilité d’assister aux animations du Sanctuaire :
– Soirée « Pierres en lumières » : visite de la Basilique de 20h30 à 22h30, puis lâcher de lanternes à la tombée de la nuit
en fonction de la météo –

Dimanche

10h00 – Atelier de réflexion

11h00 – Messe

Proposition de séjour du samedi (déjeuner compris) au dimanche (déjeuner compris) : 60€
Pour un déjeuner : 14€

Merci de déposer l’offrande pour votre séjour à l’accueil, au plus tard la veille de votre départ.
Le jour du départ, merci de libérer votre chambre pour 10h.

Les repas sont pris dans la salle à manger ou les vérandas du bâtiment Ermitage.
Nous vous remercions de respecter les horaires des repas : petit-déjeuner : de 8h à 9h30
déjeuner : 12h30 – dîner : 19h30

Plus d’informations et inscriptions

Inscriptions en ligne

Asie #Dans le Monde #NLQ

Asie : l’indice mondial de la paix recule en 2018

L’Indice mondial de la paix ou Global Peace Index (GPI), publié chaque année par l’Institute for Economics and Peace (IEP), analyse et classe 162 pays selon leur niveau de paix et de sécurité. Le classement des pays asiatiques par l’édition 2018 a fortement chuté, en particulier pour la Birmanie, le Cambodge et le Bangladesh.

Selon l’Indice mondial de la paix 2018, publié par l’Institute for Economics and Peace (IEP), la paix a reculé en Asie cette année, en particulier dans le cadre de la dégradation de la situation en Birmanie, au Bangladesh et au Cambodge. L’IEP, basé en Australie, classe chaque année 163 pays selon leur niveau de paix et de sécurité. L’indice prend en compte, notamment, le degré de militarisation des pays ainsi que l’impact des conflits en cours. L’indice de la Birmanie a chuté de quinze places et se retrouve 122e du classement 2018, en particulier suite aux violences contre la minorité rohingya. Le Cambodge se voit perdre dix-huit places pour se classer 96e de l’indice 2018, suite à la suppression, par le premier ministre Hun Sen, du principal parti d’opposition. La crise humanitaire birmane a eu également un fort impact sur le Bangladesh voisin, qui est classé 93e et perd dix places, ce qui constitue la chute la plus importante en Asie du Sud. Malgré des améliorations de la stabilité politique et de la lutte contre le terrorisme au Bangladesh, les relations du pays avec ses voisins se sont détériorées, en partie à cause de la vague des 700 000 réfugiés rohingyas. « Le niveau de paix des régions et sous-régions asiatiques a tendance à s’améliorer ou à chuter d’un seul bloc, ce qui incite à trouver des solutions aux conflits sur le plan régional plutôt que sur le plan national », note le rapport de l’Indice mondial de la paix 2018.

La région Asie-Pacifique a vu sa « note » grimper de 5 % concernant le « terrorisme politique », suite à la montée des tensions dans la région et à la progression de régimes devenus plus autoritaires. Les Philippines ont perdu une place et se retrouvent 137e, notamment à cause des meurtres liés à la drogue et aux conflits de Mindanao contre les militants islamistes. Au Cambodge, le porte-parole du ministère de la défense, Chhum Socheat, a déclaré que la chute de l’indice du pays était injuste en l’absence de conflit violent. Le leader de l’opposition cambodgienne, Kem Sokha, a été arrêté en septembre suite à des accusations controversées de trahison et son parti, le Parti du sauvetage national du Cambodge (Cambodia National Rescue Party) a été dissous de force.

Un impact économique de 1988 dollars par personne

Quant à la Birmanie, elle aurait dû selon Maung Zarni, un conseiller du Centre européen d’étude de l’extrémisme (EuroCSE), être classée bien plus bas. « La Birmanie aurait dû être classée tout en bas de la liste, aux côtés de la Syrie et du Yémen », affirme le conseiller. Maung Zarni confie avoir rencontré des dizaines de femmes et d’enfants rohingyas ayant fui au Bangladesh. « Leur traumatisme n’est pas moindre que celui dont souffrent d’autres survivants de génocides », ajoute-t-il. « Ils sont marqués à vie. » Sur le plan mondial, l’impact économique de la violence s’élève, selon l’Institut, à 14,76 mille milliards de dollars, soit une hausse de 2 % par rapport à l’année précédente. Cet impact économique, qui représente 1 988 dollars par personne dans le monde, est le plus élevé de la dernière décennie.
On constate une légère amélioration pour le Pakistan, qui reste tout de même le pays le moins bien classé en Asie, à la 151e place… Juste derrière la Corée du Nord, placée 150e. Singapour, classé 8e, et le Japon, 9e, sont les deux seuls pays asiatiques dans le top dix. Selon l’index, la situation en Inde s’est également légèrement améliorée et le pays grimpe d’un rang à la 136e place

Source : Eglises d’Asie

Afrique non francophone #NLQ

Malawi : Les évêques rappellent que “la politique doit promouvoir le bien-être de tous et pas seulement de ceux qui sont liés au puissant du moment”

Lilongwe – « Cinquante-quatre ans après l’indépendance, la population du Malawi n’a pas obtenu ce à quoi elle aspirait » affirment les Evêques du Malawi dans leur Lettre pastorale publiée le 29 avril.
« Nous observons avec une profonde tristesse que la majeure partie de la population du pays languit encore sous le joug de la pauvreté, de l’ignorance, des maladies, de la faim et d’une mentalité gravement déformée qui a porté une dangereuse décadence morale à l’intérieur de notre société » affirment les Evêques qui opposent la pauvreté de la population aux richesses potentielles du pays. « Nous avons des ressources, données par Dieu, tout comme un peuple laborieux, le troisième plus grand lac d’Afrique, une terre fertile, des montagnes majestueuses, des ressources naturelles et le don précieux de la paix, de laquelle le Malawi a joui depuis son indépendance ».
Les Evêques appellent de leurs vœux un « changement total de mentalité » afin d’améliorer la situation. En premier lieu, il faut réfléchir à l’état de la démocratie, 25 ans après la réintroduction du multipartisme. « Vivons-nous dans une véritable démocratie ou dans un système permettant à quelques personnes d’exercer le pouvoir et de jouir des richesses du pays aux dépens de la grande majorité (de la population NDT) ? » demandent-ils. L’un des problèmes à affronter consiste dans la démocratie à l’intérieur des partis, de la majorité comme de l’opposition, à l’intérieur desquels prévaut l’intérêt des responsables de référence et de leurs associés, aux dépens de celui des inscrits et des votants. « Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que des responsables qui suffoquent la démocratie interne et promeuvent une culture de la peur au sein de leur propre parti deviennent à l’improviste des personnalités démocratiques une fois arrivés au gouvernement » soulignent les Evêques qui invitent les responsables de tous les partis à promouvoir la démocratie à l’intérieur des formations qu’ils conduisent.
« La politique doit promouvoir le bien-être de tous et pas seulement de ceux qui sont liés au puissant du moment » rappellent les Evêques.
Santé publique, instruction, agriculture, infrastructures constituent les secteurs sur lesquels il faut se baser pour améliorer les conditions de vie des citoyens du Malawi mais qui sont menacés par la corruption déferlante. Par exemple, la situation dans le secteur sanitaire, déjà fortement déficitaire en termes de structures, de matériel sanitaire et de personnel, « est aggravée par un cartel d’individus sans scrupules qui ont transformé le système de fourniture sanitaire en leur mine d’or » dénoncent les Evêques. Il en est de même en ce qui concerne la construction de nouvelles infrastructures, nombre desquelles ne sont pas achevées à cause de l’épuisement des fonds budgétisés du fait de la corruption.
En prévision des élections générales de l’an prochain, les Evêques souhaitent que les électeurs choisissent « des responsables qui deviennent des agents du changement ».
Pour sensibiliser les fidèles, la Conférence épiscopale demande aux Paroisses et associations ecclésiales de distribuer et de discuter cette Lettre pastorale dans le cadre des Assemblées paroissiales et associatives. (L.M.)

 

Source : Fides (30/04/2018)

Conférences/Formations #NLQ

« Sept orientations du Pape François pour le développement intégral » – Conférence le 2 mai 2018 à Lyon (69)

Mgr Bruno-Marie DUFFÉ, secrétaire du Dicastère pour le développement intégral

« Sept orientations du Pape François pour le développement intégral »

À l’invitation du CRESO avec la collaboration de la Faculté de Théologie, IDHL, Antenne Sociale et le service diocésain Famille et Société.

Informations pratiques

Campus Saint-Paul – Amphithéâtre J. Barrot – 10 place des Archives Lyon 2e.
18h00 – 21h00

NLQ #Sorties/Animations

Laudato Si : utopie ou réalité ? Soirée à Reims (51) le 19 février 2018

L’APEF, Association humanitaire pour la Promotion des Extraits Foliaires en nutrition, vous convie à une soirée autour de « Laudato Si’ », le :

lundi 19 février 2018 à 20 h 30

à la Maison diocésaine Saint Sixte – 6, rue du Lieutenant Herduin à Reims (parking au 16 rue du Barbâtre)

Sur le thème :

Mettre en pratique notre amour pour le monde et pour notre prochain

Utopie ou réalité ?

 

Au programme, des films, un débat et des propositions. Au cours de cette soirée, les organisateurs traiteront de « Laudato Si’ » à partir de l’exemple remarquable du Centre Songhaï au Bénin et appelleront également à travailler le label « Église Verte ».

SOIRÉE OUVERTE À TOUS !


 

 

 

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

« Save the date ! » : Forum jeunes professionnels 13-15 avril 2018 à l’Abbaye d’Ourscamp (60)

Du vendredi 13 avril à 19h30 au dimanche 15 avril 16h, pour les 23-35 ans.

 

Thème : “Tu peux le faire  !”

 

«  S’épanouir dans le monde  ? Pas si facile à l’heure où l’exigence professionnelle te demande de faire preuve de rapidité et d’adaptation à ses codes et à son propre cadre.  »

 

Le temps d’un week-end avec des intervenants spécialisés dans le développement personnel, nous découvrirons ensemble comment prendre confiance en soi pour relever les défis humains d’aujourd’hui.

 

L’estime de soi, la confiance en Dieu et la maturité seront au cœur de nos réflexions, de nos échanges et de nos prières. Pour la 4° année consécutive, le diocèse de Beauvais, les Serviteurs et de Marie et plein de JP se mettent en quatre pour organiser ce rendez-vous annuel devenu incontournable pour la «  génération Y  ».

 

Programme :

 

Arrivée le vendredi soir :

 

 

Samedi :

 

  • 08h00 : Petit déjeuner
  • 09h00 : Temps de prière
  • 09h30 : Deuxième plénière avec Maelle Challan-Belval
  • 11h30 : Eucharistie présidée par Mgr Renaud de Dinechin, évêque de Soissons
  • 12h30 : Déjeuner
  • 14h30 : Expérimentation : « La fleur des ressources »
  • 16h00 : Goûter suivi d’un temps libre ou rencontre personnelle avec un accompagnateur
  • 17h15 : Troisième plénière avec Maelle Challan-Belval
  • 18h30 : Vêpres suivie d’un temps de silence
  • 19h30 : Dîner
  • 20h30 : Veillée de prière avec adoration et confession
  • 22h00 : Procession aux flambeaux et adoration de nuit

 

Dimanche :

 


Aspects pratiques

  • Apporter :
    • Draps ou sac de couchage
    • Bible
    • De quoi écrire
    • Vêtements pour balade en forêt
    • Instrument de musique
    • Nécessaire de toilette.
  • Participation : 90.00 € (ce montant correspond aux frais engagés par la communauté).
  • Tarif réduit : 70€
  • Tarif solidarité : 110€ et plus (un reçu fiscal est fait pour le montant qui dépasse les 90€)
    Le règlement se fait par virement
  • Le week-end commence le vendredi soir 18h30 et se termine dimanche soir vers 17h.
  • Accès : par le train (gare d’Ourscamp), ou en voiture.
    - Pour venir à l’Abbaye

Inscriptions

 

 

 

Le Teaser du Forum Jeunes Pro

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Misericordia au Sacré-Cœur de Marseille (13) le 7 février 2018

Romain et Rena de Chateauvieux, fondateurs de Misericordia, vous invitent à une soirée de louange, adoration, et témoignage
le mercredi 7 février à 20h30
basilique du Sacré-Cœur.

Les volontaires de l’Œuvre Misericordia partagent le quotidien des plus pauvres, aux périphéries de grandes capitales d’Amérique Latine.
Après plusieurs années au service des pauvres et de l’Église, Romain et Rena ont choisi de vivre en famille dans un des quartiers les plus marginalisés de Santiago du Chili. L’association Misericordia qu’ils ont créée est née en réponse à cette phrase du pape François : “La miséricorde change le monde, elle le rend plus juste et moins froid”.

L’Œuvre Misericordia s’attache chaque jour à servir concrètement les plus pauvres, et à faire renaître l’espérance dans le cœur de ceux qui souffrent et affrontent la pauvreté, la violence et la drogue, en partageant leur quotidien.

Romain et Rena de Chateauvieux sont en tournée en France et en Europe et le diocèse de Marseille vous invite à venir les rencontrer au Sacré-Cœur pour découvrir la puissance de la miséricorde et la joie de la mission !

A l’occasion du voyage du pape au Chili, Manuella Affejee- Cité du Vatican, s’est entretenu au téléphone avec Romain de Chateauvieux

Témoignage de Romain de Chateauvieux