A la une #Articles #NLQ #Rome

Le cardinal Müller défend le texte de Benoît XVI

Le cardinal Müller, préfet émérite de la Congrégation pour al doctrine de la foi, défend le texte de Benoît XVI sur les abus sexuels dans l’Église. Voici un extrait d’entretien publié sur le site Pro Liturgia :

Kath.net : Eminence, que pensez-vous du texte publié par le Pape émérite sur les abus sexuels dans l’Eglise ?

 

Cardinal Müller : C’est l’analyse la plus approfondie qui soit de la genèse de la crise de crédibilité de l’Eglise en matière de morale sexuelle, et plus intelligente que toutes les contributions que l’on a pu entendre lors du sommet de la Conférence des évêques prises ensemble. Il y a abus de l’autorité spirituelle lorsque des supérieurs justifient leur style autoritaire ou manipulateur par des raisons pseudo religieuses et le font passer pour la volonté divine. Mais les péchés contre le 6e commandement du Décalogue ont pour cause l’usage abusif de la sexualité masculine ou féminine que nous avons reçue de Dieu. Mélanger ces deux sortes de péchés dans le seul but de masquer de mauvaises pratiques sexuelles, est la marque d’un échec patent de l’autorité dans l’Eglise.

 

Nous ne sortirons pas de cette crise en usant de termes creux comme « cléricalisme », ou par la recherche d’une morale sexuelle guidée par le principe égoïste de plaisir, mais en nommant le mal par son nom. L’effondrement de la morale bourgeoise, déjà poreuse depuis longtemps, due à une « révolution sexuelle globale » (titre d’un livre de Gabriele Kuby), et l’essai infructueux de mettre au point une morale catholique déconnectée de la loi naturelle et de la révélation ont déjà conduit chez de nombreuses personnes à l’ébranlement de la conscience morale.

La responsabilité en revient également à ceux qui ont reçu du Christ la mission d’enseigner aux hommes tout ce que le Seigneur lui-même a enseigné aux Apôtres et par là à leurs successeurs dans le ministère épiscopal et sacerdotal.

 

Kath.net : A peine quelques heures après la parution du texte de Benoît XVI, les indéracinables antis-ratzingériens étalaient déjà leurs critiques dans les médias. Qu’en pensez-vous ?

 

Cardinal Müller : On ne peut pas parler ici de critiques, car le mot critique signifie distinguer entre des notions pointues dans le but de faciliter la compréhension de questions importantes. Mais, ces gens, non seulement ne sont pas croyants, mais en plus ne réfléchissent pas. Et avant tout, il leur manque la plus élémentaire des politesses. L’histoire se répète. Pensons à Saint Etienne qui avait été le témoin de la vérité du Christ : « Ceux qui écoutaient ce discours avaient le cœur exaspéré et grinçaient des dents contre Etienne. » (cf. Act 7, 54).

 

Ils parlent de renouveau et de réforme de l’Eglise, mais n’ont en tête que l’adaptation à leur propre état de décadence. Il est impensable que ceux qui possèdent ne serait-ce qu’une étincelle d’amour chrétien, se laissent entraîner par ce genre de pamphlet grossier. En effet, comment l’amour peut-il encore structurer la foi dans un contexte où la foi au Dieu de la Révélation en Jésus-Christ a été abandonnée ou bien lorsque ne subsistent que quelques éléments de cette foi pour tenter de justifier une vision du monde autoréférentielle.

 

Il est scandaleux de voir que des évêques catholiques financent, en détournant les fonds propres de l’Eglise, des organismes qui soutiennent ouvertement des positions incompatibles avec l’enseignement catholique sur la foi et la morale. Je sais, bien sûr, que les évêques concernés voient les choses autrement, parce qu’ils définissent selon leur bon plaisir ce qui est catholique et ce qui ne l’est pas. Leur vision du monde repose sur la distinction un peu primitive entre progressisme et conservatisme. Ce qui relève de la foi catholique telle qu’elle a été formulée jusqu’ici est ainsi qualifié de « conservatisme » et seule leur vision « progressiste » serait l’avenir de l’Eglise, comme dans ces autres contrées anciennement catholiques et dévastées par de semblables idéologies.

 

En conséquence, il s’agit pour eux de mettre hors-jeu, ou du moins de museler, ces catholiques catalogués « conservateurs » qui restent fidèles à la Sainte Ecriture, à la Tradition Apostolique et au Magistère. Et dans ce but, tous les moyens sont bons, jusqu’à la calomnie et le déshonneur. Car est permis tout ce qui sert son intérêt propre qui est, bien sûr, identifié au bien commun. C’est de cette façon qu’a été traité aussi mon « Manifeste pour la foi » : comme un ensemble de demi-vérités, un choix d’idées subjectives, éloignées de la Sainte Ecriture, des propos sortis de leur contexte… comme si la Trinité, l’Incarnation, la sainteté de l’Eglise, la divine Liturgie, l’unité de la foi et de la morale, le jugement dernier et la vie éternelle, n’étaient pas, dans la « hiérarchie des vérités » (d’après le Décret sur l’œcuménisme du Concile Vatican II au n°11), le « fondement de la foi ».

 

L’infâme refus de Dieu qui s’expose ainsi est à son comble lorsqu’on se sert du crime et du péché mortel constitués par l’abus sexuel de jeunes mineurs pour couvrir la bénédiction des actes homosexuels entre adultes, pour ridiculiser le célibat des prêtres et les vœux des religieux et banaliser les péchés contre l’indissolubilité du mariage.

 

Source : site Pro Liturgia

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 10 avril 2019 : L’esprit de la Loi plutôt que la Loi

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Jn VIII, 31-42 :

Version audio seule.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #51 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Faire la volonté du Seigneur, est-ce accepter ce qui nous arrive et recevoir les événements comme une fatalité ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Faire la volonté du Seigneur, est-ce accepter ce qui nous arrive et recevoir les événements comme une fatalité ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Neuvaine à Saint-Gohard – du 1er au 9 mai 2019 à Arnèke (59)

La paroisse St Martin du Val de la Peene est heureuse de vous accueillir lors de la neuvaine à St Gohard qui aura lieu à Arnèke du 1er au 9 Mai 2019.

Le thème de cette neuvaine sera cette année

” Heureuse celle qui a cru” (Luc 1,45)

Chaque jour de la neuvaine, un prédicateur viendra accompagner notre réflexion lors de la messe à 10h30 en développant divers aspects vertus de Marie

Mercredi 1er Mai
La patience de Marie
avec Mgr Laurent ULRICH
et bénédiction des enfants

Jeudi 2 Mai
L’humilité de Marie
avec le Père Daniel DUPUIT

Vendredi 3 Mai
L’obéissance de Marie

avec le Père Thomas VERCOUTRE

à 15h30
Messe avec les personnes âgées, les personnes malades et le Mouvement Chrétien des Retraités(MCR)
Le sacrement des malades sera proposé aux personnes inscrites aux permanences
avec le Père Damien GBAGUIDI, administrateur de la paroisse
Prédication, R.MILLEVILLE, Diacre

Samedi 4 Mai
L’esprit d’oraison de Marie

avec le Père Armel MBELLA

Dimanche 5 Mai
L’amour de Marie envers Dieu

avec Père Damien GBAGUIDI

Lundi 6 Mai
La charité de Marie envers son prochain

avec le Père Michel PETITPREZ

Mardi 7 Mai
La pauvreté de Marie

avec le Père Raymond MBELE

Mercredi 8 Mai
La foi de Marie

avec le Père Narcisse BAH KPEVI

Jeudi 9 Mai
L’espérance de Marie

avec le Père Romuald CARTON

 

CONTACT
Maison paroissiale, 13 place St Gohard à Arnèke
03 28 42 32 58
http://www.paroisse-stmartin.fr/

Articles #En France #NLQ

Le cardinal Robert Sarah à La Procure

Le cardinal Robert Sarah était invité par librairie La Procure de Paris, le samedi dernier, pour la présentation de son dernier livre d’entretien avec Nicolas Diat, Le soir approche et déjà le jour baisse. Remerciant Dieu, l’Église et aussi l’éditeur, le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a donné les grand traits de ce livre qui, en quelque sorte, clôt une trilogie commencée par Dieu ou rien (2014) et poursuivie par La force du silence (2016). “Dieu n’a plus de place dans nos cœurs et dans nos sociétés, notamment en Occident”, a affirmé le cardinal Sarah.

Il a rappelé, à l’instar de La lettre à Diognète, que les chrétiens sont dans le monde, mais qu’ils ne sont pas du monde. Le silence est important, a-t-il rappelé. “Le soir approche et déjà le jour baisse” : ce n’est pas en fait une conclusion, mais une manière d’exprimer “la grande crise que nous traversons”, citant notamment Benoît XVI. Il vise ainsi les technologies aboutissant à un crise inédite dans l’histoire de l’humanité et de l’occident. “On a l’impression que l’homme s’enfonce”. Mais le livre est aussi une note d’espérance. “J’ai voulu ce livre pour que personne ne se décourage”. Oui, “le jour baisse, mais l’aurore va sortir bientôt”. Une allusion vraisemblable à la situation de l’Église.

Un bref dialogue s’est ensuite engagé. En ce chemin de Pâques, il a rappelé les lectures du Mercredi des cendres. Il faut ouvrir son cœur et jeûner. “Déchirez non vos vêtements, mais votre cœur”. Déplorant que le jeûne ne soit plus connu – tout juste indiqué dans les ouvrages liturgiques -, il a souligné qu’il y a des moyens pour découvrir Dieu. “Le cœur, c’est la maison de Dieu”. “Nous le cherchons souvent dehors mais il est au dedans de nous”. Après ses mots, une dédicace de plus de deux heures a eu lieu en présence d’un public nombreux et fortement désireux de lire cette nouvelle réflexion de la part d’un prélat qui suscite beaucoup d’intérêt.

Cardinal Robert Sarah avec Nicolas Diat, Le soir approche et déjà le jour baisse, Fayard, 2019, 444 p.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférences de Carême à Figeac (46) les 10 & 17 avril 2019

Chaque mercredi, au carmel (7 Avenue Jean Jaurès, 46100 Figeac)

- 20 mars à 20h30 :
FINS DERNIERES : nos corps terrestres ont-ils un avenir céleste ?
Par le Père Emmanuel CAZANAVE, de l’Institut Catholique de Toulouse.

- 27 mars à 20h30 :
COMMENT DEVIENT-ON SAINT DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ?
Par Mgr Michel CAMBON, Official de la Province de Toulouse.

- 3 avril à 20h30 :
MEDITATION SUR LE FILS PRODIGUE
Par le Père Joseph Mac Manus, Vicaire à Bagnac.

- 10 avril à 20h :
LE LINCEUL DE TURIN : au regard des connaissances actuelles
Par Pierre de RIEDMATTEN, président de l’Association Montre-Nous Ton Visage.

- 17 avril à 18h30 :
VIVRE LE PARDON DE DIEU
Messe avec les carmélites suivie d’une veillée Adoration et Réconciliation (avec des prêtres extérieurs).

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 2 avril 2019 : “Faisons confiance à notre Jésus, qui peut tout !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Jn V, 1-16 :

Version audio seule.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Messe à Notre-Dame de Paris pour les 25 ans de la mort de Jérôme Lejeune – le 10 avril à Paris

L’association des amis du professeur Jérôme Lejeune vous invite à cet événement :

Pour le 25ème anniversaire du rappel à Dieu du Serviteur de Dieu Jérôme Lejeune, Mgr Ginoux, évêque de Montauban, célébrera la Messe en la cathédrale Notre-Dame de Paris, le mercredi 10 avril 2019 à 18h30.

Madame Jérôme Lejeune et l’Association des Amis du Professeur Jérôme Lejeune vous convient à cette célébration exceptionnelle.

Amis de la vie, proches de Jérôme Lejeune, sympathisants de la Fondation qui porte son nom, sont les bienvenus à ce moment fort et émouvant.

Une séance de dédicace du livre d’Aude Dugast « Jérôme Lejeune, la liberté du savant » aura lieu à l’issue de la messe.

 

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence de Carême à l’abbaye de Landévénec (29) le 7 avril 2019

“La création en attente aspire à la révélation des fils de Dieu” ou l’appel à la conversion écologique

Dimanche 7 avril 2019 – Abbaye de Landévennec

16H : Conférence de F. Jean-Michel Grimaud, abbé de Landévennec

18H15 : Vêpres

 

Annonces #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] La minute fraternité #15 – Comment vivre concrètement la fraternité – Mgr Leborgne

Chaque semaine, Mgr Leborgne partage des pistes de réflexion, des repères concrets pour mettre en oeuvre l’orientation pastorale du diocèse d’Amiens : La fraternité missionnaire. 

Retrouver toutes les vidéos de Mgr Leborgne ici.