Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Retraite évangélisation à la Cité médiévale de Carcassonne (11) du 27 au 31 juillet 2019

Journée type

Petit déjeuner

Matinée spirituelle

8 h15 Laudes & Messe

9 h 30 Enseignement

Temps de détente, jeu, ateliers, artistiques…

11 h 30 -12 h 30 Temps personnel… Lectio divina, Accompagnement…

Repas

Temps de préparation de la mission à la basilique

16 h 30 – 21 h 00 : Mission à la basilique avec la possibilité de pause détente dans la cité médiévale.

21 h 45 Action de grâce et complies

Enseignements

Samedi 27 juillet

Le Seigneur est mon rempart ma force et mon refuge…

Présentation de L’Eglise…

 

Dimanche 28 juillet

Saint Nazaire et Celse

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Don de Soi et Don de Dieu

 

Lundi 29 juillet

La Rosace de l’Incarnation

Et le Verbe s’est fait chair et il a planté sa tente parmi nous.

Dieu à la rencontre de l’homme

 

Mardi 30 juillet

Le vitrail de L’arbre de Vie

Quand vous aurez élevé le fils de l’homme alors vous saurez que moi : Je suis

Du péché originel au salut par la Croix. De l’arbre de la connaissance à l’arbre de Vie

 

Mercredi 31 juillet

La rosace de la résurrection et de la fin des temps ; L’homme à la rencontre de Dieu.

Inscriptions

Préinscription en ligne

 

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 19 juin 2019 – “Le but de la prière, c’est la joie de converser avec le Ciel”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Mt VI, 1-6.16-18

Version audio seule.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #61 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Si vous deviez composer un bouquet de quelques vertus afin d’illuminer votre maison, lesquelles choisiriez-vous ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Si vous deviez composer un bouquet de quelques vertus afin d’illuminer votre maison, lesquelles choisiriez-vous ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Fête-Dieu avec la communauté des Béatitudes le 23 juin 2019 à Nay (64)

La Communauté des Béatitudes à Nay (18 Côte Saint-Martin, 64800 Nay) propose de célébrer la Fête-Dieu (fête du Saint-Sacrement) le dimanche 23 juin 2019.

Programme

9h30 : Laudes à la Communauté
10h30 : Messe à l’église de Nay
12h15 : Repas à la Communauté
14h-15h : Adoration du Saint Sacrement
15h-16h : Procession et salut du Saint Sacrement.
Toutes les activités auront lieu à la Communauté sauf la messe dominicale qui sera à l’église paroissiale de Nay.
A noter qu’à 17h, aura lieu un concert à l’église de Nay : le Requiem de Mozart, par le choeur de l’Orchestre de Pau Pays de Béarn.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage des femmes du 14 au 16 juin 2019 du Menez Hom (29) à Sainte-Anne-la-Palud (29)

Du Menez Hom à Sainte-Anne-la-Palud
14, 15 & 16 juin 2019

Mon ange marchera devant toi – Exode 23,23

Un pèlerinage, c’est la foi par les pieds ! Nous pensons avoir
la foi dans la tête, mais un pèlerinage nous rappelle qu’elle occupe
toute notre vie. Elle se déploie dans le temps, dans les
silences, dans les rencontres, même les plus simples.
Un pèlerinage c’est l’expérience de Dieu qui prend tout
notre temps ! Pas étonnant car vous allez quitter pour quelques
heures votre lieu de vie, abandonner votre quotidien, vos habitudes.
Vous prenez Dieu seul pour boussole. Votre coeur
s’ouvre au fil de votre marche, le temps compte différemment,
le silence parle de Dieu et sa Parole en nous résonne.

 

Inscription au pèlerinage des 14,15 et 16 juin 2019
Mail : pelerinagedesfemmes29@gmail.com

Marie BOMARD : 06.29.24.32.92
18 rue Lavoisier – 29800 Landerneau

Téléchargez le programme complet

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 11 juin 2019 – “L’évangélisation du monde s’accomplit par capillarité”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Mt V, 13-16

Version audio seule.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Prière et Santé par les plantes les 15 & 16 juin 2019 au Grand Couvent de Gramat (46)

Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019
Grand Couvent de Gramat
33 Avenue Louis Mazet, 46500 Gramat

« Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient, et Il y mit l’homme qu’il avait modelé… pour le cultiver et le garder… » Gn 2, 8.15

La Bible rappelle que l’homme a reçu la vocation d’être gardien de la création. Le pape François dans l’encylique Laudato Si nous invite à rendre grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et à invoquer Son aide pour concrétiser la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons…

Cette halte est une pause pour reouvrir notre attention à la vie qui est là, à la nature qui nous parle… Respirer, écouter au fond du silence, pour percevoir toujours mieux ce qui se dit là, pour chacun en lien avec toutes les créatures…

Mireille Demars, naturopathe depuis 2005, infirmière Graduée Hospitalière, nous rappellera les bases d’une alimentation saine ainsi que l’équilibre acide-base selon sainte Hildegarde et ses implications aujourd’hui.
Prendre soin de notre corps pour être en harmonie avec nous-mêmes, les autres et Dieu. »
La liturgie et les autres temps de réflexion et de prière sont assurés par les Sœurs.

Programme

- Samedi 15 juin 2019 :

  • 9h : Accueil et Présentation du WE.
    Introduction au thème
    Le ch.2 de Laudato Si. (Sr M. Cécile)
  • 10h : Les bases d’une nourriture saine par Mireille Demars. Réactions et échanges
  • 12h : Repas
  • 14h : Atelier découverte des plantes aromatiques au Jardin du Couvent et cuisine
  • 16h : Pause/goûter 16h30 : temps de partage
  • 17h30 : Messe avec la Communauté
    ou
  • 18h : Messe anticipée du dimanche à la paroisse
  • 19h : Repas Veillée : Diaporama sur la nature, réactions et échanges (Sr Thérèse)

- Dimanche 16 juin 2019 :

  • A partir de 7h30 : Petit-déjeuner
  • 9h : Prière du matin Sr Catherine
  • 9h30 : Temps d’intériorisation personnelle
  • 10h15 : L’équilibre acide-base selon Ste Hildegarde et ses implications aujourd’hui par Mireille Demars Réactions et réponses
  • 12h15 : Repas
  • 14h : Symbolisme des plantes dans la Bible. (Sr Catherine)
  • 15h30 : Evaluation
  • 16h : Goûter et départ

- Réponse souhaitée avant le 6 juin, à adresser au :
Grand Couvent, 33, avenue Louis Mazet 46500 GRAMAT

- Programme, bulletin d’inscription et plan d’accès ci-dessous :

Inscription et programme

- Pour tout renseignement, contactez Sœur Marie-Cécile ou Sœur Catherine :
animations@grandcouventgramat.fr

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #60 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Comment les laïcs sont-ils appelés à vivre l’obéissance, la pauvreté et la chasteté ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment les laïcs sont-ils appelés à vivre l’obéissance, la pauvreté et la chasteté ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 6 juin 2019 – “Sans unité, pas de fécondité !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Jn XVII, 20-26

Version audio seule.

A la une #Articles #Culture #Doctrine / Formation #NLH #NLQ

La IXème de Beethoven n’est pas une hymne à la fraternité, mais à l’espérance divine

On entend partout que l’hymen à la joie serait une ode à la fraternité et à la paix. A la paix oui, mais belle et bien celle de Dieu si on en juge par cet article

Sans doute la symphonie numéro 9 de Beethoven compte-t-elle parmi les œuvres les plus célèbres au monde. Et pourtant, à l’instar de son compositeur, elle reste intimement méconnue. Cette pièce majeure est en effet la clef de voûte d’une tension existentielle chez le compositeur de Bonn. Une tension entre l’humain et le divin qui se résume, si surprenant que cela puisse paraître chez un homme à la réputation torturée, en deux termes : l’espérance et la paix. Six mots se retrouvent constamment sous la plume tant littéraire que musicale de Beethoven, Homme, destin, divin, espérance, paix et joie. Il faut comprendre l’Homme chez Beethoven pour saisir son espérance et la résolution de l’espérance : la paix qui donc donne la joie. Et nous pouvons ainsi combiner la récurrence du vocabulaire chez le maître : à l’Homme est apposé le destin, la vertu, la souffrance, le péché, l’éloignement du Dieu et l’humilité. Au divin correspond la paix, le Ciel, le Tout Autre, le Christ et la joie.

Quatre œuvres magistrales (non exclusives) disent tout de la vision beethovenienne de l’Homme, du destin, de l’espérance, de Dieu et de la paix. Quatre œuvres que le compositeur lui-même a regroupées pour leur création en deux concerts fleuves. Le premier s’ouvrit par la Vème, celle du destin et de la vertu, pour se résoudre dans la VIème par l’acceptation de la vie. Vie conçue alors comme le lieu à atteindre et lieu de combat, c’est-à-dire précisément le lieu de celui qui remporte le combat. Le second concert pose Dieu et l’Homme dans la distance qui les sépare, en même temps que dans l’Incarnation source de paix. Là réside toute la théologie de la Missa Solemnis. Mais celle-ci demeure en suspens jusqu’à sa résolution dans l’espérance, l’Ode à la joie qu’est la IXème. On n’entre pas comme ça dans la IXème, on y parvient au terme d’un long parcours initiatique.

Le concert du 22 décembre 1808 (plus de 4h) se situe au cœur de la période héroïque. Avec ce combat du destin qui frappe, la finale de la Vème est le triomphe de celui-ci et pourtant, musicalement, il n’y a pas de résolution. La symphonie s’arrête en attendant une suite parce qu’elle attend une réponse, une issue que lui donnera la VIème. Si la Vème exprime le tragique de la vie humaine, la VIème donne son consentement à cette vie. C’est l’heure du réalisme, socle du vrai combat devenu, par cette acceptation, possible. Et c’est déjà une sérénité car les hommes vertueux affrontent non pas l’imaginaire, mais la réalité. Se pose alors une question : si la vie ici-bas est un combat qui sous-tend une espérance, celle de la stabilité, de l’éternité, donc de la paix, quel est concrètement l’enjeu de ce combat, qu’est-ce que cette paix recherchée ?

Il faudra attendre 16 ans pour avoir la réponse, dans le concert du 7 mai 1824. Beethoven est littéralement transformé. La Missa Solemnis, c’est d’abord et avant tout un changement dans la vie de Beethoven. Son vocabulaire sur l’Homme, le héros, l’Homme qui ne se doit qu’à lui-même, change. Là où il disait « donne-moi la force de me débrouiller », il prie à présent « Sois mon roc, Ô mon Dieu ! Sois ma lumière ! Sois à jamais le refuge où viendra s’abriter ma confiance. » Avec cette messe, Beethoven va sortir d’une crise profonde pendant laquelle Dieu lui est apparu comme le seul recours possible. C’est pour lui une période de Résurrection. En l’écrivant, il a délibérément voulu mettre son génie au service de Dieu. Il a voulu réaliser une composition à la gloire « du Tout Puissant, l’éternel, l’infini ». Dieu est la source et le lieu de la joie. L’espérance du combat de l’Homme, c’est la paix que seul Dieu peut procurer.

 

Lire la suite sur Cyrano.net