Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Une journée en Cénacle pour la nouvelle évangélisation le 26 octobre 2019 à Nevers (58)

Après la consécration du diocèse de Nevers au Cœur Immaculé de notre Mère, la Vierge Marie, le 8 décembre de l’an dernier, nous nous rassemblons cette fois en Cénacle avec elle, comme les apôtres et disciples au début de l’Église, quand Jésus leur avait demandé de rester à Jérusalem, « pour attendre ce que le Père a promis, ce que vous avez entendu de ma bouche : Jean a baptisé avec de l’eau, vous c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés… Vous serez alors mes témoins… ». (Actes des apôtres 1,4-8)

Cette journée Cénacle est ouverte à tous, tous ceux qui portent en leur cœur le désir du renouveau de l’Église chez nous, conscients que nous ne pouvons y arriver qu’avec l’aide du Seigneur, ensemble à son écoute, pour découvrir comment Lui veut et peut faire. Cette démarche passe par une ‘conversion’ personnelle, une ouverture en vérité de notre être au Seigneur.

Prions avec notre Mère pour la réussite de que ce que le Seigneur veut accomplir !

Avec vous,

Geoffroy de Montpellier

 

Le 26 octobre au Sanctuaire Sainte Bernadette à Nevers
(34 Rue Saint-Gildard, 58000 Nevers)

Nous commencerons à 9h30 (arrivez avant) et finirons à 16h30.
 !  Il n’y aura pas de célébration de l’Eucharistie (chacun a le temps de retourner dans sa communauté paroissiale).
Repas sur place (13,10 €, vous pouvez payer sur place ou envoyer un chèque avec votre inscription, à l’ordre de Espace Bernadette)

Les inscriptions pour la journée et le repas sont prises par le secrétariat de l’évêché.
Secrétaire : Céline Tardivon,
21 rue Gustave-Mathieu, 58000 – Nevers
03 86 61 29 65  /  secretariat.eveque@nievre.catholique.fr

Sanctuaire : 34 rue Saint-Gildard,  58000 –  Nevers

Plus d’informations et inscriptions

A la une #Articles #Brèves #En France #NLQ

Messe pour les obsèques de Jacques Chirac

Le lundi 30 septembre 2019, une messe a été célébrée pour les obsèques de Jacques Chirac à l’église Saint-Sulpice de Paris. Elle s’est tenue en présence d’hommes politiques, mais aussi de chefs d’État étrangers. Plus de 2000 personnes étaient ainsi présentes. Il y avait également des gens présents sur le parvis.

Outre cette assistante nombreuse, il fallait aussi noter la présence du cardinal Mamberti, qui représentait le pape, et de quelques évêques français, dont Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, et de Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre.

L’homélie a été dite par l’archevêque  de Paris, Mgr Michel Aupetit qui a rappelé certains faits et propos de Jacques Chirac. « Si nous célébrons cette messe de funérailles demandée par la famille et, je le crois, par tout le pays, c’est pour présenter cet homme à la Miséricorde de Dieu », a affirmé Mgr Aupetit.

Si les tensions entre l’archevêque de Paris et Mgr Michel Aupetit ont été démenties, le chef de l’État aurait bien demandé que la messe ne dure pas plus de 45 minutes. Or a elle duré une heure et demi.

 

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

L’Église mosellane face à l’oppression nazie – Le film-documentaire projeté le 29 septembre à Ars-sur-Moselle (57) et à Forbach (57) le 21 octobre 2019

Découvrez en avant-première le film-documentaire produit par le diocèse de Metz : l’Eglise mosellane face à l’oppression nazie. Deux séances prévues au cinéma :

  • à Ars-sur-Moselle le 29 septembre 2019 (à 17h – Cinéma Union)
  • à Forbach le 21 octobre 2019 (20h – Le Paris).

Pensez à réserver dès à présent vos places avec le coupon du flyer à télécharger ci-dessous. Le film sera projeté dans son intégralité et se conclura par un temps de partage avec les réalisatrices ainsi qu’avec Philippe Wilmouth, docteur en histoire et président d’Ascomémo.

Plus d’informations

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Le mois missionnaire – diocèse de Versailles durant le mois d’octobre 2019

Qui n’a pas entendu parler du « mois missionnaire extraordinaire » ?

Si vous ne savez toujours pas à quoi cela correspond, alors lisez vite ces quelques lignes ou regardez cette vidéo d’explication… car il est temps de s’impliquer !

Le pape François a souhaité que le mois d’octobre 2019 soit dédié à la mission, autrement dit qu’il soit un « mois missionnaire extraordinaire ». Ainsi, à la demande de Mgr Eric Aumonier et pour vivre pleinement cet appel du pape, le service diocésain, l’Ecole pour Servir l’Evangélisation, a conçu 4 démarches complémentaires résumées en 4 verbes :

CONFIER : Il s’agit de prier personnellement pour l’élan missionnaire de chacun et de toute l’Eglise universelle. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire afin de recevoir pendant tout le mois d’octobre un e-mail quotidien qui comprendra : les textes du jour, une méditation, des paroles de l’Église, la prière du mois missionnaire et la présentation d’une figure missionnaire contemporaine.

ENCOURAGER : le parcours « Osons la Mission », déjà expérimenté par de nombreuses paroisses du diocèse, est à nouveau proposé avec 2 séances bonus supplémentaires (Osons une parole personnelle et Saisissons les occasions)  ! Celles-ci sont destinées à vous aider plus concrètement à oser l’annonce de l’Evangile au quotidien.

SORTIR : avec un week-end « Tous en sortie » les 12 et 13 octobre, au cours duquel des paroisses,  mouvements, établissements scolaires, etc… vont proposer des événements visibles de quartiers, secteurs d’activité où ils sont d’habitude peu présents. Pour accompagner cet élan et mettre en œuvre des initiatives concrètes, l’ESE a élaboré des fiches pédagogiques.

STIMULER  : avec un Forum missionnaire le 23 novembre prochain pour rassembler tous ceux qui ont à cœur de porter des initiatives missionnaires dans le diocèse. Si vous vous sentez l’âme d’un disciple missionnaire et si vous souhaitez y participer, parlez-en avec votre curé.

Ainsi la rentrée est-elle dynamique sur notre diocèse ! et pas seulement dans les Yvelines puisque fin septembre a lieu à Paris le Congrès Mission, devenu un rendez-vous national incontournable.

Alors désormais, plus aucune excuse pour ne pas devenir un missionnaire au cœur brûlant, capable d’annoncer le cœur de sa foi !
Rendez -vous en octobre pour vivre tous ensemble, poussés par l’Esprit, ce bel élan missionnaire !

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage diocésain (Carcassonne & Narbonne) du Rosaire le 6 octobre 2019 à Limoux (11)

Le pèlerinage diocésain du Rosaire aura lieu cette année le dimanche 6 octobre à Notre Dame de Marceille, à Limoux de 10h à 17h. Messe à 15h30 dans la basilique.

Articles #Brèves #En France #NLQ

Quand Emmanuel Macron rencontre officiellement l’évêque d’Urgell

En visite à Andorre, le vendredi dernier, Emmanuel Macron, qui est aussi coprince d’Andorre, a rencontré l’autre coprince, l’évêque d’Urgell, Mgr Joan-Enric Vives i Sicília. Ce partage du trône andorran découle d’un contrat de droit féodal qui remonte au XIIIe siècle. En effet, en 1278 le « paréage » (pariatge en catalan), qui partagea officiellement la souveraineté d’Andorre, fut signé aboutissant à une situation qui existe encore. Deux coprinces, l’un épiscopal, l’autre laïc, exercent donc sur Andorre leur souveraineté.

Du côté « français », le trône avait été attribué au comte de Foix, dont les prérogatives ont été reprises par le roi de Navarre, par le roi de France, puis par le président de la République française. Ainsi, le chef d’État français détient un titre qui l’associe à un évêque de l’Église catholique romaine.

Dans la principauté, le portrait des deux coprinces figurent dans les paroisses. Ce sont par ailleurs elles qui ont accueilli Emmanuel Macron. Elles constituent en partie le cadre dans lequel sont désignés certains membres du Conseil général d’Andorre, qui exerce notamment le pouvoir législatif dans ce pays.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Fête des chorales liturgiques du diocèse de Saint-Claude à Poligny (39) le 28 septembre 2019

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Soirées miracles et guérisons – le 20 septembre 2019 à Morières-les-Avignon (84)

Les soirées « miracles et guérisons » se vivent dans l’unité des Chrétiens, avec la participation du Diocèse d’Avignon et des Eglises Protestantes Evangéliques.

Espace Culturel Folard

Morières les Avignon

L’invitée de cette soirée sera Myriam FOURCHAUD. Elle déclare :

“Nous désirons transmettre l’Evangile de Jésus-Christ d’une manière accessible avec une démonstration de la puissance de Dieu au travers de signes, miracles et prodiges”

Myriam FOURCHAUD, mariée et mère de famille, est une laïque missionnaire et voyage à travers le monde. Myriam a un cœur de compassion pour les malades, très attachée à l’enseignement de la Bible et à l’évangélisation.
Elle crée « Mission Femme Lève-toi » avec une dimension prophétique et missionnaire pour encourager les femmes à s’établir dans leur vocation.
Elle est également, avec son époux, fondatrice de la revue « La Bonne Nouvelle ».

Entrée libre (participation libre à l’offrande)
Adresse

Rendez vous sur la page facebook “AIMG Avignon”

Vous y trouverez toutes les informations. Si vous voulez être informé il faut cliquer sur « invitation » ou « liker ». Vous aurez alors spontanément toutes les informations en temps et en heure.

Amérique latine #Articles #Dans le Monde #NLQ

Décès de Mgr Juan Rodolfo Laise

Mgr Juan Rodolfo Laise est décédé le 22 juillet 2019. Il était notamment connu pour sa défense de la réception de la communion selon la forme traditionnelle. Il avait même rédigé un ouvrage relatif à ce sujet qui a connu un grand succès (La communion dans la main. Document et histoire, Centre international d’études liturgiques, 1999, 2001).  Il était connu pour ses interventions sur la question dans des circonstances relativement troublées. Mgr Juan Rodolfo Laise s’était retiré au couvent capucin de San Giovanni Rotondo. C’est dans ce lieu que le saint Padre Pio est vénéré. Pour l’un de ses amis, le Père Gabriel Diaz, il “restera pour tous ceux qui l’ont connu un modèle de piété et de courage, lui qui, même dans l’adversité, ne céda jamais à l’opinion, démontrant qu’aux justes qui se battent pour lui et pour son Eglise, Dieu accorde souvent le succès et toujours sa grâce.”

Voici la biographie publiée sur le site de Paix Liturgique :

Mgr Laise est né le 22 février 1926 à Buenos Aires. Se sentant appelé à la vie religieuse, il est entré dans l’ordre des capucins. Il a reçu le sacerdoce le 4 septembre 1949, alors qu’il n’avait que 23 ans. Il a ensuite obtenu sa licence de droit canonique à l’Université grégorienne de Rome et son doctorat en droit civil à l’Université nation ale de Córdoba, Argentine. Il a été professeur de droit et de morale de 1954 à 1960 au Collège de Théologie de Villa Elisa. Parallèlement, il a exercé, depuis Villa Elisa, la charge de juge synodal à la curie de La Plata, et a donné des cours de théologie à l’Institut supérieur d’Enseignement religieux.

De décembre 1956 à janvier 1958, il a lancé et dirigé la construction du Collège St-François d’Assise, dont il a été Directeur de 1959 à 1962. En 1962, il a été nommé Vicaire judiciaire adjoint du Tribunal ecclésiastique de La Plata et, la même année, juge pro-synodal. L’année suivante il a été nommé juge pro-synodal de l’archidiocèse de Buenos Aires. En 1963, il a été nomm&eacut e ; Secrétaire provincial des Pères Capucins, dont il a été nommé Supérieur provincial pour l’Argentine en 1969. En 1967, il était Visiteur des maisons religieuses de l’archidiocèse de Buenos Aires.

Elevé à l’épiscopat en 1971, il a été consacré le 29 mai 1971, pour être évêque coadjuteur du diocèse de San Luis dont, peu après, à la mort de son prédécesseur, il est devenu évêque.

Depuis cette date, son activité a été multiple et incessante : les fondations, les créations, les constructions d’églises, de chapelles, l’organisation de congrès, les directives apostoliques se sont succédées.

Lorsque, en 1971, il a pris possession de son diocèse, aucune ordination sacerdotale n’avait eu lieu depuis 18 ans. Il n’y avait qu’un seul séminariste. Le clergé était très réduit et profondément divisé par la théologie de la libération. Quand il a quitté son diocèse en 2001, il disposait de plus de cinquante séminaristes dans le séminaire qu’il avait fondé, et d’un clergé jeune et nombreux. Sous son épiscopat est également née dans le diocèse une communauté religieuse féminine très vivante, qui a essaimé dans toute l’Argentine.

Mgr Laise avait profité de la parution du Catéchisme de l’Eglise Catholique pour publier une série de catéchismes adaptés à l’usage des enfants. Mais son œuvre la plus connue est son combat pour la r éception de la communion selon la forme traditionnelle (…).

Mgr Laise, depuis 2001, était revenu à la vie conventuelle franciscaine a San Giovanni Rotondo, en Italie, devenu un pèlerinage sur la tombe du Padre Pio, où il passait ses matinées à confesser les pèlerins. Il y est décédé le 22 juillet dernier.

Articles #En France #NLH #NLQ

[Humour] Cet été, retrouvez l’Evangile selon Marcel « 5 Fougasses et 2 rascasses »

Marcel raconte ce qu’il a entendu à la messe !
Jésus distribue des rascasses et des fougasses…

Une vidéo proposée par le Diocèse du Mans. Pour faire un don c’est ici :