Conférences/Formations #NLQ

Formation à l’éducation affective par l’art à La Roche-sur-Yon

Quand l’image et la beauté nous font aimer le bel amour

 

Comment montrer aux enfants la beauté de l’amour ?

Comment parler en vérité, tout en respectant la sensibilité des plus jeunes ?

Le 17 juin, à La Roche-sur-Yon (Maison du diocèse, 62 rue du Maréchal Joffre)

Ichtus propose une formation d’une journée destinée aux parents, enseignants, éducateurs pour les aider à  :

 faire découvrir aux enfants et aux jeunes la richesse et la variété des sentiments humains, avec la délicatesse nécessaire.

– remettre à l’honneur le mot amour, trop souvent dénaturé.

– montrer la beauté de l’être humain au travers de parcours d’œuvres d’art (CD-ROM fourni)

 

Pourquoi passer par l’art pour préparer une éducation affective ?

Parce que le contact avec les œuvres d’art est un puissant soutien à l’éducation  : les images vues par les enfants et les jeunes imprègnent durablement leur mémoire. Lier amour et beauté est un vaccin (ou un antidote) efficace contre les images et les idées fausses le plus souvent véhiculées dans notre société.

Quel est l’intérêt de cette approche ?

Les enfants observent, en groupe, des œuvres d’art, mettant en scène des personnes et les sentiments qui les unissent, afin de les reconnaître et de les décrire. Les enfants sont invités à décrire les œuvres  : cette contemplation ouvre leur cœur, et l’importance de la parole de chacun est reconnue. Ils prennent confiance dans leur jugement et sont nourris de la beauté des œuvres. Ils peuvent aller plus loin et découvrir la part de don et d’engagement que nécessite un amour vrai.

Comment se déroule la formation ?

Vous découvrirez les parcours d’œuvres d’art et apprendrez à les utiliser après des enfants et des jeunes. Au travers de représentations artistiques, amour filial, amour fraternel, amour conjugal, amour social, amour du métier, amour des plus pauvres deviennent des réalités visibles et identifiables. Comment les artistes ont pu représenter toutes les facettes de l’amour au travers des siècles ? Les enfants apprennent à mettre des mots sur leurs propres sentiments et ceux des autres, alors même que la description d’une œuvre permet une certaine distance… Un CDrom vous sera remis : les parcours d’œuvres d’art, les notes pédagogiques et les commentaires détaillés des œuvres qu’il contient vous permettront d’utiliser rapidement les parcours auprès des élèves.

Cette méthode est un préambule avant une véritable éducation sexuelle pour préparer les coeurs et les esprits des enfants et des jeunes.

 

Si vous êtes intéressé par cette formation, inscrivez-vous en cliquant ici

Conférences/Formations #NLQ

Le Havre – “Comment aider les jeunes dans leur vie affective de façon concrète et réaliste ?”

Qui suis-je ? Qu’est-ce qu’aimer ?

A travers ces 2 questions, Valérie Ternynck, fondatrice et responsable du mouvement « Parlez-moi d’Amour », écoutante à Mère de Miséricorde, proposera une conférence sur le thème :

Comment aider les jeunes dans leur vie affective de façon concrète et réaliste ?

Comment aider les jeunes à réfléchir à la beauté et à la grandeur de l’amour humain et de la sexualité ?

Cette conférence s’adresse à tout adulte en lien avec des adolescents (parlezmoidamour.org)

Mardi 30 mai à 20h30

Maison diocésaine (22 rue Séry au Havre)

Source

En Europe #NLQ

Belgique – Education relationnelle, affective et sexuelle dans les écoles : parents, qu’en pensez-vous ?

L’UFAPEC, association des parents du réseau libre francophone fait une enquête large auprès des parents pour savoir ce qu’ils veulent pour leurs enfants en matière d’éducation relationnelle, affective et sexuelle dans les écoles.

Il est urgent de donner son avis car les partenaires de leur groupe politique ne sont pas tous fiables et l’anthropologie chrétienne n’y fait pas recette notamment dans les plannings familiaux.

Le rôle des parents est indispensable en ces matières qui touchent à l’amour, à la vie et à la famille

Diffusez largement cette enquête : 

http://www.ufapec.be/actualite/31032017-enquete-evras.html

L’UFAPEC va se pencher ces prochains mois sur les contenus et modalités de l’Éducation à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (communément appelée EVRAS) telle qu’elle est traitée dans les établissements primaires et secondaires. Un certain nombre d’experts et d’acteurs de terrain vont être entendus dans le cadre d’un “groupe politique”, lequel devra remettre une note d’avis au Conseil général de l’UFAPEC.

Sur cette base et sur base des résultats de deux consultations des parents (la première se trouve dans le lien ci-dessous et nous vous invitons vivement à y participer, la seconde interviendra après rédaction de la note d’avis du groupe politique), le Conseil général s’accordera sur un texte final qui servira de base à une étude d’éducation permanente. Cette étude sera publiée en vue de la rentrée 2017.

C’est dans ce cadre et dans la volonté d’entendre l’avis des parents de l’enseignement libre confessionnel que nous vous proposons de participer à cette première enquête. 

Source

Conférences/Formations #NLQ

Poitiers – Conférence sur l’éducation affective et sexuelle avec Inès de Franclieu

Conférence sur l’éducation affective et sexuelle

Comment parler du corps et de la transmission de la vie aux enfants ? Comment parler d’amour aux adolescents ?

L’association “Les sens des livres” a invité Inès de Franclieu, mère de famille nombreuse, qui s’est consacrée à l’éducation de ses enfants et a cherché à répondre à leurs questions. Elle a décidé de partager son expérience avec d’autres parents soucieux eux aussi de transmettre des vraies valeurs à leurs enfants. Elle est l’auteur de Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? aux éditions de l’Emmanuel.

Jeudi 11 mai – 20h30 – Lycée Saint Jacques de Compostelle – Poitiers

Renseignements au 05 49 35 76 88

En Europe

Belgique – Hostilité du Centre d’Action Laïque envers le groupe Croissance

Depuis le mois de mai 2016, le Groupe Croissance est l’objet de diffamation de la part du CAL (Centre d’Action Laïque). Le Groupe Croissance intervient principalement dans les écoles secondaires du réseau libre pour faire réfléchir les jeunes en matière de vie relationnelle, affective et sexuelle. Leur message se base sur le respect de l’autre, l’unité de la personne, la sexualité responsable, l’amour durable, la beauté de la relation sexuelle, le respect de soi et la transmission de la vie. Les 25 animateurs sont des professionnels compétents qui travaillent bénévolement : sexologues, enseignants, infirmiers, médecins, pères et mères tous formés à l’écoute, l’animation, la sexologie et la physiologie.

Le groupe a fait en 2015-2016, 170 animations dans 30 écoles pour 3730 élèves.

Cela ne semble pas plaire aux sympathisants du CAL qui, depuis mai 2016 jusqu’à maintenant, par de nombreux médias interposés, par la radio et la TV ainsi que par des questions au Parlement de  la Communauté Française jettent la suspicion sur le contenu des animations par la technique des déformations de propos et d’amalgame. Les griefs repris sont toujours les mêmes : infiltration d’un groupe anti-avortement, absence de neutralité, manque de rigueur dans les animations, culpabilisation des élèves, identité chrétienne. Les journalistes font état de lettres d’élèves qu’ils ont pu lire. Malgré ses demandes répétées, le Groupe Croissance ne parvient pas à en voir les copies même anonymes… La Ministre Schyns (CDH) a diligenté une inspection dans une école de Bruxelles. Le rapport signale que les inspecteurs n’ont pas rencontré de problème avec le Groupe Croissance.

Depuis 2012, la Communauté Française a rédigé deux textes légaux pour baliser et pérenniser le projet EVRAS pour « Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle » dans les écoles. Toutes les écoles sont donc tenues de programmer des animations EVRAS (l’équivalent belge de l’EARS français). La Communauté Française s’est attelée aujourd’hui à l’étude d’une labellisation des groupes qui seraient reconnus comme partenaires des écoles dans le cadre de l’EVRAS.

Comme l’écrit fort bien le journaliste Bosco d’Ottreppe dans La Libre Belgique du 8 novembre 2016, l’enjeu est de nature éthique, philosophique et anthropologique. Il est clair que le CAL (Centre d’Action Laïque) et ses sympathisants désirent éliminer des groupes qui ne partagent pas leur vision de la sexualité et de l’amour pour avoir l’exclusivité des interventions EVRAS à travers les Planning Familiaux. Leurs interventions ne respectent en rien la neutralité.

L’enjeu dépasse le territoire de la Communauté Française comme, par exemple, en Flandre où Sensoa qui prône l’avortement, la sexualité hygiéniste et récréative et le genre  est devenu incontournable dans les institutions sociales pour jeunes en difficulté ou dans l’enseignement. En France, certaines écoles sont attaquées pour le contenu de ces animations par des groupes laïques et LGBT.

Les jeunes ont besoin, plus que jamais dans une société perturbée, de recevoir un message positif sur la sexualité et l’amour. Ce thème est au cœur de la construction de leur identité et ils sont réellement demandeurs. Avec détermination, le Groupe Croissance veut continuer à faire réfléchir les jeunes rencontrés malgré les sérieuses difficultés survenues depuis 11 mois.

Source

Conférences/Formations #NLQ

Niort – Conférence sur l’éducation affective et sexuelle avec Inès de Franclieu

 

Conférence sur l’éducation affective et sexuelle

Comment parler du corps et de la transmission de la vie aux enfants ? Comment parler d’amour aux adolescents ?

Les AFC ont invité Inès de Franclieu, mère de famille nombreuse, qui s’est consacrée à l’éducation de ses enfants et a cherché à répondre à leurs questions. Elle a décidé de partager son expérience avec d’autres parents soucieux eux aussi de transmettre des vraies valeurs à leurs enfants. Elle est l’auteur de Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? aux éditions de l’Emmanuel.

Mercredi 15 mars – 20h – Centre Du Guesclin – Place Chanzy – Niort

Renseignements au 05 49 35 76 88

Conférences/Formations #NLQ

« Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? », des ateliers sur la vie affective à Charleville-Mézières

En Novembre dernier, Inès de FRANCLIEU, éducatrice et conférencière, était présente dans notre diocèse à l’occasion d’une conférence sur le thème « Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? ». Divers sujets avaient été abordés, notamment comment évoquer la transmission de la vie avec les enfants ou comment parler vie affective avec les ados.

Inès de FRANCLIEU revient ! La Pastorale des Jeunes et la Pastorale des familles invitent tous les parents et les animateurs de jeunes à une série d’ateliers sur la vie affective animés par l’éducatrice, les :

Mardi 7 Mars à 20 h 30

à la Maison diocésaine Jules Bihéry – 28 avenue Gustave Gailly à Charleville-Mézières

Affiche Trois ateliers au choix vous seront proposés :

  • Partage en groupes : mon expérience personnelle, les difficultés rencontrées …
  • découverte d’outils par la méthode Vittoz et la Psychomotricité
  • Pour les animateurs de jeunes : comment trouver sa juste place vis-à-vis des parents ?

Remontée des ateliers puis échanges et compléments avec Inès de FRANCLIEU.

Inscriptions : https://goo.gl/forms/XCMxWdfzVt4JmxUR2

Infos : Pastorale des jeunes – Claire JARDON au 06.43.24.68.11 – vieaffective5108@gmail.com

Conférences/Formations #NLQ

Reims – « Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? », des ateliers sur la vie affective

En Novembre dernier, Inès de FRANCLIEU, éducatrice et conférencière, était présente dans notre diocèse à l’occasion d’une conférence sur le thème « Dis, en vrai, c’est quoi l’amour ? ». Divers sujets avaient été abordés, notamment comment évoquer la transmission de la vie avec les enfants ou comment parler vie affective avec les ados.

Inès de FRANCLIEU revient ! La Pastorale des Jeunes et la Pastorale des familles invitent tous les parents et les animateurs de jeunes à une série d’ateliers sur la vie affective animés par l’éducatrice, les :

lundi 6 Mars 2017 à 20 h 30

à la Maison diocésaine Saint Sixte – 6, rue du Lieutenant Herduin à Reims

Affiche Trois ateliers au choix vous seront proposés :

  • Partage en groupes : mon expérience personnelle, les difficultés rencontrées …
  • découverte d’outils par la méthode Vittoz et la Psychomotricité
  • Pour les animateurs de jeunes : comment trouver sa juste place vis-à-vis des parents ?

Remontée des ateliers puis échanges et compléments avec Inès de FRANCLIEU.

Inscriptions : https://goo.gl/forms/XCMxWdfzVt4JmxUR2

Infos : Pastorale des jeunes – Claire JARDON au 06.43.24.68.11 – vieaffective5108@gmail.com

Conférences/Formations

Auxerre – Les AFC proposent une conférence “Affectivité et sexualité”

Affectivité et sexualité, pas si facile d’en parler avec ses enfants !

Venez découvrir une boite à outils pour dialoguer avec eux.

Avec Raphaëlle de Foucault, conseillère conjugale et familiale, et sexologue

Le vendredi 10 mars – 20h30 – salle Vaulabelle (12 boulevard Vaulabelle) à Auxerre

QUI EST RAPHAËLLE DE FOUCAULT ?

“Du beau, du positif, du vrai…” quelques mots qui pourraient être la clef de la boite à outils de Raphaëlle de Foucauld lorsqu’elle s’adresse aux jeunes et moins jeunes !
Conseillère conjugale et familiale, conférencière, sexologue, co-fondatrice du site 2hpour, co-créatrice des Fol-lovers, cette dernière n’est jamais à court d’idées pour inventer, diffuser et partager ses outils lorsqu’il s’agit de parler affectivité et sexualité.
À travers une conférence d’un soir, nous vous invitons vivement à venir piocher des idées pour engager ou poursuivre le dialogue avec vos enfants, adolescents.”

Cette conférence s’adresse aux parents, éducateurs et professeurs.

Source

Conférences/Formations

Reims – Ateliers Cycloshow et Mission-XY pour comprendre son corps et accompagner la puberté

« MON CORPS, UN TRÉSOR POUR LA VIE »

“XY ÉVOLUTION”

Un atelier père & fils de 11 ans à 14/15 ans

le samedi 4 ou le dimanche 5 Février 2017 de 9 h 45 à 16 h 30

à la Maison Saint-Sixte – 6 rue du Lieutenant Herduin à Reims (parking au 16 rue du Barbâtre)

 

Une journée pour comprendre et savoir :

  • Les merveilles du corps
  • Ses changements à la puberté
  • L’anatomie masculine
  • La conception d’un enfant jusqu’à sa naissance

 

L’atelier XY-évolution permet aux garçons d’acquérir des connaissances pour aborder avec sérénité les changements du corps à la puberté.

Un rallye, des ateliers thématiques et la grande expédition de la vie (représentation imagée du parcours des spermatozoïdes à la rencontre de l’ovule) émailleront cette journée à vivre en duo, le garçon avec son papa, son oncle ou son parrain.

 

 

 

“CYCLOSHOW”

Un atelier mère & fille de 10 ans à 14 ans

le samedi 11 ou le dimanche 12 Mars 2017 de 9 h 45 à 16 h 00

à la Maison Saint-Sixte – 6 rue du Lieutenant Herduin à Reims (parking au 16 rue du Barbâtre)

 

 

  • Comprendre le déroulement du cycle menstruel
  • Découvrir les changements du corps à la puberté
  • Comprendre le langage secret du corps féminin

 

L’atelier “Cycloshow ” est né en 1999 en Allemagne, au sein de la section Couple et Famille du diocèse de Münich-Freising, en coopération avec la Fondation bavaroise contre le SIDA, et sous la direction d’Élisabeth Raith-Paula, médecin.

Respecter et valoriser son propre corps a une grande répercussion sur l’image qu’une jeune fille a d’elle-même et sur sa confiance en elle. S’accepter femme et vivre positivement les changements de la puberté est un enjeu décisif de son développement, c’est là le défi que relève l’atelier sous la forme d’une mise en scène vivante, ludique du déroulement du cycle.

En participant à l’atelier, les mamans (tantes ou marraines) vivront un moment privilégié de complicité avec leur fille ; une occasion de découvrir un vocabulaire juste et adapté qui permettra à chacune de ré-aborder ce sujet librement et sans crainte par la suite.

L’atelier s’adresse aux jeunes filles de 9 à 13 ans sur une durée de 6 heures. Divers sujets sont abordés en profondeur : l’anatomie féminine, le système hormonal, la conception d’un enfant jusqu’à sa naissance, le cycle féminin jusqu’aux règles, les changements du corps à la puberté …

 

Le prix de l’atelier est 40 € par binôme (mère/fille ou père/fils) pour les adhérents aux AFC et de 50 € pour les non-adhérents (possibilité d’adhérer sur place).

Inscription auprès de pernollet.nicolas@neuf.fr ou au 06.28.07.74.91.

Source