Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Visite de Mgr Alfredo Vizcarra au Havre (76) les 30 et 31 octobre 2019

Synode de l’Amazonie du 6 au 27 octobre

Le Synode pour l’Amazonie est un grand projet ecclésial qui cherche à dépasser les frontières et à redéfinir les lignes pastorales, en les adaptant à l’époque contemporaine. « Lors de ce Synode, il s’agira ainsi d’approfondir ce que le Pape François écrivait déjà dans son encyclique de 2015 : développer une approche intégrale pour combattre la pauvreté, rendre la dignité aux exclus et préserver la Création, un système « où tout est lié » (Mgr Claudio Humes, rapporteur général du Synode).

Le diocèse du Havre est engagé dans une démarche d’écologie intégrale, qui se décline par exemple à travers une présence active auprès du monde agricole avec le « Carrefour rural », l’accompagnement des personnes les plus pauvres, l’invitation à former une Église en sortie… De plus, la maison diocésaine est titulaire du label « Église verte »

Pour ces raisons, Mgr Jean-Luc Brunin a invité un évêque Péruvien qui sera présent au synode et qui nous expliquera en détail le travail, la réflexion et les accords qui ont été conclus au cours de ces journées et qui constitueraient un véritable défi pour l’Église de demain. Mgr Alfredo Vizcarra est l’évêque du vicariat apostolique Saint François-Xavier, situé dans l’Amazonie péruvienne. Il visitera Le Havre et le Pays de Caux les 30 et 31 octobre.

Amazonie

La Panamazonie est une région composée de la Bolivie, du Brésil, de la Colombie, de l’Équateur, du Pérou, du Vénézuela, du Suriname, de la Guyane et de la Guyane française. Cette région est une source importante d’oxygène pour l’ensemble de la Terre, car elle représente plus d’un tiers des réserves forestières primaires dans le monde. C’est l’une des plus grandes zones de biodiversité de la planète.

Ce réseau transnational génère une collaboration harmonieuse entre les différentes composantes de l’Église : circonscriptions ecclésiastiques, congrégations religieuses, Caritas, diverses associations ou fondations catholiques et groupes de baptises. Parmi ses principaux objectifs figure la défense de la vie des communautés amazoniennes menacées par la pollution, par le changement rapide et radical de l’écosystème dont elles dépendent et par le manque de protection des droits fondamentaux de l’homme.

Les invités à ce Synode sont d’origines diverses : 184 pères synodaux seront présents, 113 d’entre eux proviennent des conférences épiscopales des pays amazoniens. Les membres des dicastères de la Curie romaine seront eux au nombre de 13. L’assemblée verra la présence de 12 invités spéciaux, qui ont été « choisis en raison de leur grande compétence scientifique  » a précisé le cardinal Baldisseri. 55 auditeurs et auditrices, spécialistes de pastorale, parmi lesquelles 8 religieuses ont également été invités ainsi que 17 représentants de peuples indigènes parmi lesquels 9 femmes.

Mgr Alfredo Vizcarra

Mgr Alfredo Vizcarra S.J. (jésuite) est né en 1960 à Lima (Pérou). Il a été nommé par le pape François comme nouvel évêque du Vicariat apostolique Saint François Xavier du Marañon le 11 juin 2014, qui couvre la zone de Jaén (Cajamarca) à la province de Condorcanqui (Amazonie). Mgr Vizcarra a été auparavant missionnaire du Vicariat apostolique de Mongo en République du Tchad, où il a vécu environ 20 ans.

Il a étudié la philosophie à Santiago du Chili et la théologie à Bello Horizonte au Brésil puis a été envoyé en république du Tchad pour une étape de formation que les jésuites appellent « magistère ». Après avoir étudié l’arabe au Liban et en Égypte, il a été officiellement affecté au Tchad pour y travailler en tant que missionnaire.

Mgr Vizcarra parle couramment le portugais, le français, l’italien, l’arabe classique et l’arabe tchadien et est titulaire d’un baccalauréat en études de l’Islam.

Programme

30 octobre :

  • 10h00 : Rencontre avec les prêtres, diacres permanents et responsables des services du diocèse du Havre au Centre marial (33 rue Gustave Nicolle au Havre)
  • 20h00 : Conférence de Mgr Alfredo Vizcarra : retour sur le Synode de l’Amazonie, à la Maison Sainte-Anne à Bolbec (4 rue Fauquet-Fichet)

31 octobre :

  • 18h30 : Messe anticipée de la Toussaint à la Cathédrale du Havre présidée par Mgr Jean-Luc Brunin et Mgr Alfredo Vizcarra
  • 20h30 : Conférence de Mgr Alfredo Vizcarra : retour sur le Synode de l’Amazonie, à la Maison diocésaine (22 rue Séry au Havre)

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

L’écologie intégrale du pape François au centre Saint-Hugues à Biviers (38) les 30 & 31 mars 2019

Dans son encyclique Laudato Si le pape François nous invite à célébrer la beauté de la création comme un don mais aussi comme un chemin de conversion. Ou en sommes-nous de notre regard sur la terre ? Quel est notre lien et en quoi pouvons-nous grandir dans cette juste présence à ce qui nous entoure ?
Deux jours proposés par le centre spirituel Saint-Hugues de Biviers pour prendre conscience des liens qui nous unissent à la création, s’approprier les grands thèmes de l’encyclique et entrer dans une autre relation à la nature.
 Du 30 au 31 mars 2019 / Inscriptions obligatoires.

NLQ #Sorties/Animations

Journée Église verte pour la Création à Saint-Gabriel (Paris) le 7 octobre 2018

À l’occasion du premier anniversaire du label Église verte et du Temps pour la création. Messe présidée à 11h par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

11h, messe présidée par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, en présence des représentants des trois confessions chrétiennes

12h30, repas partagé (chacun apporte un plat)

14h30, témoignages d’églises vertes suivis d’ateliers (Comment démarrer Église verte dans sa communauté ? Quel est mon bilan carbone et comment atteindre ma “juste part” ? ; Échanges de savoirs pratiques – fabrication de sacs-à-vrac, de produits ménagers ; Visite guidée du jardin citadin et du compost paroissial ; Bricolages en bois pour les enfants et garderie pour les tout-petits ; animation Bible et Création…)

A la une #Doctrine / Formation

“Tout se tient” : l’écologie et l’indispensable cohérence de l’action des chrétiens

Un édito de Mgr Rougé sur RCF qui rappelle combien on ne peut séparer l’écologie naturelle des autres nécessités de l’écologie humaine telles que l’avortement, la PMA, la GPA…

Dès 1991, dans l’encyclique qu’il a publiée pour réfléchir à la situation nouvelle découlant de la fin du bloc communiste, Jean Paul II a introduit le thème de “l’écologie humaine” : les chrétiens ont à s’approprier la cause de l’environnement, en manifestant que le bien par excellence à préserver et promouvoir, celui qui conditionne tous les autres, c’est la dignité de la personne. Benoît XVI a repris et approfondi cette thématique dans son encyclique sociale “L’amour dans la vérité” (2009). Et François a donc publié, il y a trois ans, avec Laudato si’, un véritable manifeste en faveur du “développement humain intégral”.

Un refrain parcourt cette encyclique : “Tout se tient.” Cette formule pourrait sembler simpliste. Elle est en fait décisive. Car le regard croyant aide à percevoir que le souci écologique authentique, le service des plus pauvres, la recherche de la paix et l’ambition éthique sont indissociables. Une des missions prioritaires des chrétiens dans le champ social est de rendre témoignage à cette indispensable cohérence.

La source et le sommet de ce témoignage résident dans l’esprit de louange, comme l’indique le titre – franciscain – de l’encyclique. Une bonne manière de célébrer son troisième anniversaire consiste donc à reprendre son action de grâce et sa prière conclusives : “Ô Dieu, Un et Trine, communauté sublime d’amour infini, apprends-nous à te contempler dans la beauté de l’univers, où tout nous parle de toi. Éveille notre louange et notre gratitude pour chaque être que tu as créé. […] Seigneur, saisis-nous par ta puissance et ta lumière pour protéger toute vie, pour préparer un avenir meilleur, pour que vienne ton Règne de justice, de paix, d’amour et de beauté. Loué sois-tu. Amen.”

Source : RCF

NLQ #Sorties/Animations

Laudato Si : utopie ou réalité ? Soirée à Reims (51) le 19 février 2018

L’APEF, Association humanitaire pour la Promotion des Extraits Foliaires en nutrition, vous convie à une soirée autour de « Laudato Si’ », le :

lundi 19 février 2018 à 20 h 30

à la Maison diocésaine Saint Sixte – 6, rue du Lieutenant Herduin à Reims (parking au 16 rue du Barbâtre)

Sur le thème :

Mettre en pratique notre amour pour le monde et pour notre prochain

Utopie ou réalité ?

 

Au programme, des films, un débat et des propositions. Au cours de cette soirée, les organisateurs traiteront de « Laudato Si’ » à partir de l’exemple remarquable du Centre Songhaï au Bénin et appelleront également à travailler le label « Église Verte ».

SOIRÉE OUVERTE À TOUS !


 

 

 

 

A la une #En France #NLQ

France – Un label ” Eglise verte ” lancé en septembre

Au terme du Jour du dépassement des ressources planétaires, “Earth Overshoot Day”, le 2 août dernier, la Conférence épiscopale française, la Fédération protestante de France, l’assemblée des évêques orthodoxes de France et le Conseil des Eglises chrétiennes de France ont annoncé la création d’un Label Église verte pour le 16 septembre à Paris, pour la Journée nationale de l’environnement, explique le quotidien du Vatican.

Il s’agit, souligne le quotidien, d’arriver à une “conversion écologique” des paroisses, en utilisant le moins possible d’énergie, en créant un “jardin partagé”, en multipliant les homélies sur le thème du respect de la création.

La Conférence des évêques de France, précise qu’en septembre 2017 on fêtera les 10 ans du Temps pour la Création, action œcuménique officialisée au rassemblement œcuménique de Sibiu.

C’est à cette occasion que les Églises chrétiennes en France lanceront le Label Église Verte : “un outil national à destination des paroisses et communautés locales visant à favoriser leur conversion écologique”. Le CCFD-Terre solidaire, le Secours Catholique, le CERAS, A Rocha, et A.V.E.C. contribuent à sa  mise en place.

Le label sera lancé lors d’une Journée nationale Eglise vertele samedi 16 septembre à Paris. Les représentants des Eglises, paroisses, communautés locales y sont invités, ainsi que les représentants de mouvements chrétiens et les délégués diocésains à l’écologie intégrale.

Cette journée permettra à chacun de :

  • relier engagement écologique et foi chrétienne grâce à une table-ronde oecuménique (F. Euvé, M. Egger, M. Kopp)
  • découvrir l’outil (testé mi 2017 auprès de 10 Eglises locales),
  • échanger en atelier avec des Eglises ayant entamé une démarche et visiter des expériences de terrain
  • rencontrer des délégués diocésains à l’écologie intégrale
  • découvrir des grands témoins d’églises européennes engagées de longue date
  • Programme et inscription sur Egliseverte.org

 

Source Zenit