Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Session “Le couple à la retraite” les 27 & 28 septembre à Chatou (78), les 6 & 7 novembre à Paris, les 8 & 9 novembre à Annecy (74) & 14 & 15 novembre 2019 à Fontainebleau (77)

Le temps de la retraite a des conséquences sur votre vie conjugale et vous amène à trouver un nouvel équilibre.
Cette session vous propose de réfléchir à deux à cette période si importante de votre vie pour trouver les moyens de la vivre comme un temps privilégié.

Thèmes approfondis :

Un sens pour la retraite, l’art de vieillir, la vie conjugale et sexuelle, la vie parentale ou grand-parentale, les engagements, la vie spirituelle.

Participation
160 € pour le couple

Informations sur le site

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage entre Tours (37) et Saint-Jean d’Angely (17) (organisé par l’Association Rouen-Saint-Jacques de Compostelle) du 28 juillet au 8 août 2019

  • Un chemin entre Tours et Saint-Jean d’Angély, une des 5 routes du chemin français, la via Turonensis, à travers le Poitou, à la découverte des églises romanes du sud-ouest de la France et notamment celles de Poitiers.
  • Des hauts lieux historiques de pèlerinage : l’abbaye Saint-Martin de Tours, Notre-Dame de Poitiers , l’abbaye Saint-Hilaire de Melle…
  • Un approfondissement et un accompagnement spirituel, un thème : « le temps » : un carnet de pèlerin, des temps de partage, de prières et de célébrations.

Un prêtre accompagnateur : le Père Christophe Potel
Un itinéraire : 12 jours, 10 étapes à pied et environ 250 kms
– Une aventure fraternelle et spirituelle : simplicité, participation à la vie communautaire, temps de partage, veillées, échanges intergénérationnels….

  • Une organisation pour faciliter la vie des pèlerins : voyage en autocar, restauration assurée par un traiteur, portage des bagages, hébergement en gymnase ou sous tente
  • Une expérience : une association qui existe depuis 20 ans et qui a déjà organisé 10 pèlerinages (un tous les 2 ans)

Alors si vous êtes seul(e), en couple ou en famille, jeune ou plus âgé, n’hésitez pas à les rejoindre du 28 juillet au 8 août 2019

Tract téléchargeable

Contact :
Mail au 02 35 37 22 39
Blog : rouenstjacques.blogspot.com

Association Rouen-Saint-Jacques de Compostelle
41 route de Neufchatel , 76000 ROUEN

NLQ #Récollections/Retraites

Retraite spirituelle avec la Famille missionnaire de Notre-Dame du 16 au 21 septembre 2018 à Sens (89)

Thème : “Prions et imitons les saints qui ont été les serviteurs fidèles et les parfaits amis de Jésus”

Du 16 au 21 septembre 2018
Au 105 rue Victor Guichard, Sens

Retraite de discernement pour :

  • réfléchir et connaître sa vocation,
  • prendre une décision sous le regard de Dieu,
  • faire le point à une étape charnière de sa vie,
  • prier et se ressourcer auprès de Notre-Dame des Neiges,
  • se former à l’école de la Bible, du catéchisme, des grands spirituels et des enseignements des derniers papes.

Plus d’informations sur cet événement et inscription…

Doctrine / Formation

La prière de Jésus n’est pas une fin en soi, mais une étape

J’ai été saisi, dimanche dernier, par cette simple mention dans l’Evangile à propos de Notre Seigneur Jésus-Christ : « et là, il priait » ! Au cœur de sa mission, de sa vie, le Seigneur Jésus prend le temps de la prière. Il ne nous est rien dit sur ses paroles, le contenu de sa prière, les formules employées, la position adoptée… Cette mention, dans sa simplicité, montre combien cela lui était naturel et nécessaire.

Sa prière n’est pas une parenthèse dans sa vie, elle fait partie de sa vie, de son quotidien, de ses activités, et à ce titre elle prend du temps, de la place. Elle ne vient pas de nulle part, elle naît comme un besoin, une nécessité, un aboutissement, un fruit de son activité. Après avoir accompli des miracles et rencontré de nombreuses personnes, la prière est comme la continuation de tout ce qu’il vit et fait. Il me semble que trop souvent, notre propre prière est trop artificielle et déconnectée de ce que nous sommes et de ce que nous vivons. Il peut même arriver que nous pensions qu’il fasse faire le vide pour que notre prière soit authentique !

Sa prière n’est pas une fin en soi, elle est une étape, un ressourcement, un rendez-vous, une respiration…. un silence, comme en musique, qui donne de la puissance et du relief aux notes. Lorsque ses disciples l’ont retrouvé il leur dit : « allons ailleurs… pour que là aussi j’annonce l’Evangile ». Ce fruit de la prière est la marque de sa justesse, de sa fécondité. Ce qui compte, ce n’est pas ce qu’il a ou non ressenti, mais le désir d’annoncer l’Evangile. Comme le note saint Paul : « l’amour du Christ nous presse ! ». Sa prière le conduit à changer, à parler, à continuer à annoncer l’Evangile.

Sans doute la prière faisait partie du quotidien de Notre Seigneur, et cependant, il prend les moyens de l’approfondir. Il se lève avant l’aube, il s’éloigne, dans la solitude et le silence, et il prie. Il prend les moyens de la prière, de façon à ce qu’elle ne reste pas une activité accessoire ou décorative, mais qu’elle prenne du temps et de la place.

Aussi, au cours du Carême, nous prendrons le temps de nous mettre à l’école de la prière de Notre-Seigneur, nous le suivrons lorsqu’il prie, nous le contemplerons, nous l’écouterons et apprendrons de lui comment prier.

abbé Bruno Gerthoux, curé de Robion et des Taillades