A la une #Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Requiem pour la droite catho !

C’est le cri de triomphe de France culture après des années d’angoisse de la gauche devant l’hydre conservateur catholique gonflant mois après mois. Réjouissance paranoïaque de la bête aux abois qui cherche à se rassurer, rien n’est moins faux que cette affirmation désinformatrice. Échec électoral évident et attendu, plus mois annoncé et certainement espéré par les LR eux-mêmes, comme je l’ai dit dans une autre tribune, mais échec plus exactement des LR encore plus que de la droite catholique.

C’était en un sens une erreur que de mettre François-Xavier Bellamy en tête de liste. Une erreur pour les LR qui ont mal calculé leur propre déconfiture, parce qu’ils refusent de voir que leur mouvement n’est plus de droite quand leur électorat l’est de plus en plus. Une erreur aussi d’un parisiano-centrisme qui pense que la Province doit se plier au comité central, ce qui fut la disciple RPR et UMP des années durant. Une discipline qui ne fonctionnait que tant que les centristes de droite étaient leurs alliés, réellement implantés localement avec leur indépendance. L’UMP a non seulement vidé le centre, mais asphyxié le gaullisme.

Or le vote catholique reste un vote conservateur et local. Les catholiques, parce que c’est dans leur ADN, sont des adeptes inconscients de la politique de proximité, de la subsidiarité et de la localité. Un schéma mental qui échappe totalement à la centrale LR. On peut analyser de nombreuses manières le scrutin des Européennes et les enseignements en sont très riches. Mais les politiques ne veulent pas les voir parce que les résultats sont, sans appel, un requiem pour leur système déjà mis à mal par le tsunami manipulateur En Marche.

Or précisément, dans cette déroute généralisée, le PS a disparu, les LR sont rachitiques, LREM est balayée, la France Insoumise est ligotée à terre, le RN demeure en crise perpétuelle, les Verts font illusions en récupérant le vote idéaliste de jeunes qui croient en un retour aux sources et non aux idéologies transgéniques des partis dits écologistes. La seule force qui demeure, avec une doctrine et une consistance, ce sont les catholiques précisément.

Mais longtemps tenus à l’écart de l’échiquier politique, ils sont comme des enfants naïfs et candides. La politique comme engagement, comme aire de combat leur est devenue étrangère. Alors la force électorale réelle est disparate, éclatée, divisée et indécise. Mais parler de requiem de la droite catholique, alors que pour la première fois depuis longtemps un candidat identifié comme tel se retrouve tête de liste, même contestée comme conservateur et finit par obtenir un poste somme toute important, non ce n’est pas un requiem mais au contraire un renouveau, le signe de ce fond en mouvement depuis 2013 qui, loin de mourir, prend conscience de sa réalité politique et de sa consistance.

Quelle sera l’étape suivante ? Personnellement je milite pour la prise d’engagements aux prochaines municipales afin de donner une assise locale forte à ce monstre effrayant pour le système idéologique en place qu’est le vote catholique désormais identifié. Effrayant par le nombre et effrayant parce que les catholiques, par nature en France ne sont pas dissociables du pays. Qu’ils continuent à relever la tête, prendre conscience de leur force grandissante et le colosse aux pieds d’argile tombera de lui-même. Demeure une crainte, serons-nous prêts à recueillir les morceaux ?

 

Enguerrand de Montf

 

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Café-Politique du Parti Chrétien Démocrate le 15 mai 2019 à Versailles (78)

Dans le cadre de son café-politique, le Parti Chrétien Démocrate Yvelines recevra
le mercredi 15 mai à 20h30 au Franco-Belge (salle du 1° étage), à Versailles
Philippe Desmoulins-Lebeault
Past Vice-Président de l’ONG Europe for Family,
enregistrée auprès du Parlement Européen pour l’actuelle mandature.
Sur le thème :
« Elections européennes, quels enjeux ? »
Inscription ICI

 

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Parcours Socrate : venez rencontrez les grandes figures de la civilisation européenne avec Jacques Trémolet de Villers – Paris, du 8 novembre 2018 au 28 mars 2019

Pour cette nouvelle saison, Ichtus organise une série de dix rencontres autour des grandes figures de la civilisation européenne, d’Homère à aujourd’hui. Ce ne sont ni des cours ni des conférences : ce sont des conversations avec les auteurs à travers leurs textes, lus et commentés.

Dans toute renaissance, il y a un retour aux sources. Et en particulier aux sources grecque et latine, sur lesquelles s’est bâti le christianisme. Plus que jamais nous avons besoin de redécouvrir ces trésors pour y puiser des nourritures pour penser et agir aujourd’hui.

Ces rencontres seront animées par Jacques Trémolet de Villers, orateur de grand talent qui sait mieux que quiconque célébrer les beautés de la civilisation.
Nous vous donnons rendez-vous pour la première rencontre autour d’Homère le jeudi 8 novembre, de 20h à 22h, au 49 rue des Renaudes  (XVIIème).

Plus d’informations et inscriptions

Découvrez la bande annonce de la formation ci-dessous :

Conférences/Formations #NLQ

COMECE (Bruxelles), 31 janvier : Promouvoir l’Héritage Chrétien de l’Europe

image

Conférence de la COMECE

“Promouvoir l’Héritage Chrétien de l’Europe”

dans la cadre de l’Année Européenne de l’héritage culturel

COMECE, 31 Janvier 2018

Où et quand ?

Mercredi 31 janvier 2018 – de 9h30 à 16h30

Secrétariat de la COMECE, 19 Sq de Meeûs, B-1050 Brussels

image

Suite à la désignation par l’UE de 2018 comme Année Européenne de l’Héritage Culturel, la COMECE organise la conférence « Promouvoir l’héritage chrétien de l’Europe ». L’événement aura lieu au Secrétariat de la COMECE, le mercredi 31 janvier 2018.

L’Année européenne de l’héritage culture est une initiative très positive pour l’Europe qui pourrait représenter une belle opportunité pour l’Eglise de mettre en valeur son patrimoine et d’assurer une meilleure visibilité et une plus grande accessibilité du patrimoine religieux au public.

Dans un contexte de division et de questionnement au sein de l’Union européenne, l’année du patrimoine culturel pourrait également renforcer le sentiment de communauté entre peuples et nations européennes.

Parmi les intervenants, le Commissaire européen pour l’éducation, la culture, la jeunesse et le sport, M. Tibor Navracsics, mais aussi le Secrétaire du Conseil Pontifical pour la Culture, S.E. Mgr Paul Tighe.

Informations pratiques

 : : Inscrivez-vous maintenant ! : :

Contactez-nous :
Alessandro Di Maio
Responsable Presse
Website : www.comece.eu
E-Mail : press@comece.eu
Twitter : @ComeceEu
Facebook : Comece.eu
Instagram : bishopscomece
Tel : +32 (0)2 235 05 15

En Europe #NLH #NLQ

Taizé – Rencontre européenne à Bâle du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018

La prochaine rencontre européenne de jeunes Taizé aura lieu dans la ville et la région de Bâle (Suisse), du 28 décembre 2017 au 1er janvier 2018. Elle rassemblera des dizaines de milliers de jeunes pour une nouvelle étape du « pèlerinage de confiance sur la terre » commencé par frère Roger à la fin des années 70.

Cette rencontre européenne sera la première organisée par la communauté de Taizé dans trois pays à la fois, la Suisse, l’Allemagne et la France. Les habitants de la région de Bâle sont habitués à franchir des frontières. La ville est ouverte à la diversité. Bâle a accueilli un concile de l’Église catholique et a été un centre de la Réforme protestante. Nietzsche, le philosophe de “la mort de Dieu”, y a enseigné alors qu’en même temps de nombreux témoins de l’Évangile sont partis de Bâle pour d’autres continents.

Aujourd’hui, les habitants de la région dans leur grande diversité – l’invitation pour la rencontre ne comporte pas moins de onze signatures – se réjouissent d’ouvrir leurs portes et leurs cœurs !

 

Plus d’informations