Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Ordination presbytérale de Jordan PERETEL le 30 juin 2019 à Evreux (27)

Un nouveau prêtre sera ordonné pour le diocèse d’Évreux. Grande joie pour le diocèse !

Par l’imposition des mains, Mgr Nourrichard, Évêque d’Évreux ordonnera prêtre

Jordan PERETEL

Dimanche 30 juin à 15h30 en la cathédrale d’Évreux.

L’ordination presbytérale

Par l’ordination, le nouveau prêtre entre aussi dans le « presbyterium » qui est la communauté des prêtres d’un diocèse unis autour de leur évêque.

Les prêtres sont ordonnés par l´évêque de leur diocèse.
Ils sont co-responsables de l´Eglise locale : le prêtre est défini comme coopérateur, collaborateur de l´évêque. Il est « envoyé » (un don fait) à une communauté, il n´en est pas le délégué.
Ses missions peuvent s´exercer dans des cadres très divers. Mais, quelque soit la charge que le prêtre a reçu (une ou plusieurs paroisses, une aumônerie ; …), sa présence consiste toujours à éveiller chacun au Christ, à sa parole libératrice.

COMMENT REÇOIT-ON LE SACREMENT DE L’ORDRE ?

On reçoit le sacrement de l’Ordre par l’imposition des mains de l’Évêque, suivie d’une prière consécratoire qui appelle l’Esprit Saint sur celui qui est ordonné. C’est l’Église qui appelle à recevoir l’ordination. Dans l’Église latine, seuls des hommes appelés et résolus à s’engager dans le célibat pour l’amour de Dieu et le service des hommes peuvent être ordonnés pour devenir prêtre ou évêque.

Témoignage de Jordan lors de son ordiantion diaconale

Comme beaucoup, mon cheminement avec le Christ commencé grâce à la rencontre d’un prêtre. J’étais alors encore à l’école et il m’a proposé de servir la messe puis de commencer le catéchisme. J’ai alors eu la joie de grandir avec Jésus, d’approfondir ma relation avec lui, accompagné par l’Église, porté par la communauté paroissiale de Verneuil sur Avre. C’est notamment par le service de l’Autel que j’ai grandi dans la foi et dans l’amour de la prière.

Ma vocation est née à Lourdes

Ma vocation est née à lourdes lors d’un pèlerinage des servants d’autel alors que je priais devant le Saint-Sacrement, j’avais 17 ans. Je crois que c’est à ce moment que j’ai ressenti pour la première fois l’appel du Seigneur à Lui donner toute ma vie. A 25 ans, après quelques années d’études, j’ai rencontré notre évêque et lui ai confié ce désir. Il m’a alors envoyé en année de fondation spirituelle à la Maison Madeleine Delbrel à Neuilly-sur-Seine où j’ai pu discerner, avec l’Église, cet appel. Aujourd’hui, je viens d’achever ma cinquième année au Séminaire Saint-Sulpice et la paix que j’ai ressentie au moment où j’ai décidé de m’abandonner dans les mains du Seigneur ne m’a jamais quitté.

Notre évêque m’a appelé à l’ordination diaconale et j’ai été ordonné le 16 septembre à Bernay. C’est une grande joie !
À travers mes différentes insertions pastorales, j’ai appris à connaître et à aimer l’Église d’Évreux. Ce peuple m’a accompagné depuis mon enfance, il a prié pour moi, pour ma vocation, À travers mes différents services dans les paroisses de Saint Nicaise du Vexin normand et aujourd’hui de Notre Dame de charentonne à Bernay, j’ai pu contempler l’Esprit Saint à l’œuvre dans le cœur des fidèles.
À la catéchèse, la préparation à la confirmation ou l’accompagnement d’aumônerie, j’ai pu constater chez les jeunes une grande soif de Dieu, un désir profond de vivre cette intimité à laquelle le Christ nous invite au travers la prière et les sacrements, notamment l’eucharistie ” source et sommet de notre foi “.
Les jeunes ont envie d’être enseignés pour pouvoir vivre et témoigner de cette joie qui les habite. J’espère pouvoir répondre à cette attente grâce à l’enseignement que j’ai reçu et à ma vie spirituelle, Mais également par l’accompagnement patient de prêtres et de laïcs qui m’ont aidé à voir et entendre les attentes des jeunes et à rendre grâce pour leur témoignage et leur joie.

Je continue mon cheminement dans la confiance dans le Seigneur et dans son Église. L’une de mes plus grandes joies est de voir le soutien de nos communautés, leur désir d’avoir des prêtres et leur prière pour nous. Je crois fermement que notre diocèse ne manquera jamais de prêtres tant que nous prierons pour que le Seigneur nous en donne :

” Priez le Maître de la moisson pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson “
Lc 10 ,2

Jordan PERETEL

Prions pour ce futur prêtre et pour les vocations !

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence de l’Office Chrétiens des Personnes Handicapées – le 11 avril 2019 à Evreux (27)

Quand les fragilités et vulnérabilités des uns rejoignent celles des autres.

Le 11 avril 2019 à 20h30
Espace Nétreville
4 Rue Jean Bart, 27000 Évreux

Fragilités et vunérabilités, quel regard ?

 

Intervenant

Philippe de Lachapelle
Directeur de  l’Office Chrétiens des Personnes Handicapées ( OCH)

Organisateurs

Proposé par les Pastorales de la Santé, Personnes Handicapée, des Familles.

Lieu

Espace Nétreville
20H30 le jeudi 11 avril 2019.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Les reliques de Sainte Bernadette dans l’Eure (27) jusqu’au 4 mars 2019

Pour la première fois, les reliques de Sainte Bernadette viennent dans l’Eure. C’est une chance pour le diocèse de les vénérer.

Jusqu’au 4 mars 2019
Bourg Achard, Beaumont le Roger, Écouis, Évreux et Saint André

Depuis deux ans les Sanctuaires de Lourdes acceptent que le reliquaire de Sainte Bernadette – qui est habituellement exposé dans la Crypte du Sanctuaire de Lourdes – quitte la crypte quelques semaines, pour que d’autres régions en profitent.  Ainsi les reliques de Sainte Bernadette   seront  accueillies dans les diocèses normands, après avoir été accueillies au printemps dernier  dans sept diocèses de France. C’est une chance pour notre diocèse d’avoir la possibilité de vénérer les reliques de Sainte Bernadette du samedi 23 février au dimanche 3 mars.

Les différents lieux où vous pourrez  vénérer les reliques de Sainte Bernadette :

  • Samedi 23 février : Notre Dame du Roumois – Bourg-Achard. ►Pour en savoir plus
  • Dimanche 24 février :
    ⇒Groupement paroissial d’Écouis – Secteur Nord-Est ► pour en savoir plus
    ⇒Paroisse Gisors Vallée d’Epte à Étrépagny – Soirée avec les jeunes
  • Lundi 25 février au et mercredi 27 février jusqu’à midi : Paroisse Saint André Mesnilliers ►pour en savoir plus
  • Jeudi 28 février : paroisse cathédrale St Taurin
  • Vendredi  1er  mars : La Trinité sur Risle – Beaumont le Roger ►pour en savoir plus.
  • Dimanche 3 et lundi 4 mars : Paroisse La Madeleine Nétreville – Église de la Madeleine – Évreux ►pour en savoir plus   

Vous pouvez également vous adresser à la paroisse organisatrice pour avoir de plus amples renseignements .

Les reliques pérégrineront  ensuite vers le diocèse de Séez

A propos du corps de Bernadette Soubirous

Bernadette Soubirous est née à Lourdes en 1844. En 1858, elle voit à dix-huit reprises la Vierge Marie, à la Grotte de Massabielle : ces apparitions de Lourdes sont authentifiées en 1862 par l’évêque de Tarbes. Bernadette quitte Lourdes quatre années plus tard, en 1866, pour vivre sa vocation religieuse au sein de la communauté des sœurs de la Charité de Nevers. Elle meurt en 1879 et est proclamée sainte en 1933. Sa fête liturgique est célébrée le 16 avril dans l’Eglise universelle, et le 18 février en France. Le corps de Bernadette Soubirous a été retrouvé “dans un état de conservation extraordinaire” en 1925. Il est alors déposé dans une châsse et proposé à la vénération des pèlerins dans la chapelle du couvent Saint-Gildard de Nevers, où elle a vécu son chemin de sainteté.

Quel sens donner à la vénération des reliques

Le culte des reliques vient de très loin dans le temps : les premiers chrétiens vénéraient les restes des martyrs pour recevoir la même force qu’eux dans un contexte de persécution. Puis les reliques ont été transportées, ramenées à domicile, et des objets leur ont été associés. Elles ont proliféré… Authentiques ou pas, elles ont soutenu la prière et la foi de générations de croyants. L’Église a dû réglementer des abus et lutter contre des superstitions et le fétichisme.

Le saint, balise sur le chemin vers Dieu

Le saint que nous vénérons est un relais de notre prière et un soutien sur notre chemin vers le Père.

Nous venons prier auprès des reliques des saints parce que nous croyons à la résurrection du corps et à la vie éternelle. La vénération rendue aux saints n’a bien sûr pas pour fin la figure du saint lui-même, elle est nécessairement ordonnée à notre relation à Dieu. La prière autour des reliques n’a de sens que dans le but de se sentir plus proche de celui ou celle que l’on invoque, pour s’imprégner de son exemple, pour solliciter son intercession, et pour ouvrir davantage son cœur à l’amour de Dieu et du prochain, comme les saints ont su le faire. Nous nous confions à la prière du saint, nous nous nourrissons de son exemple, afin de pouvoir nous-mêmes grandir en sainteté et devenir toujours davantage des fils du Père. Notre élan vers Dieu a besoin d’être encouragé…

Benoît XVI aux jeunes à Cologne aux JMJ d’août 2005

” Les reliques nous conduisent à Dieu lui-même : en effet, c’est Lui qui, par la force de sa grâce, donne à des êtres fragiles le courage d’être ses témoins devant le monde. En nous invitant à vénérer les restes mortels des martyrs et des saints, l’Eglise n’oublie pas qu’il s’agit certes de pauvres ossements humains, mais d’ossements qui appartenaient à des personnes visitées par la puissance transcendante de Dieu. Les reliques des saints sont des traces de la présence invisible mais réelle qui illumine les ténèbres du monde, manifestant que le règne de Dieu est au-dedans de nous. Elles crient avec nous et pour nous : ” Maranatha ” – ” Viens Seigneur Jésus “. “

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Les religieuses, religieux et vierges consacrées à la rencontre des jeunes le 6 janvier 2019 à Evreux (27)

En ce jour de l’Épiphanie, ce ne sont pas les rois mages qui sont attendus par les religieuses, religieux et vierges consacrées. Chacun a ses trésors à offrir. Venez les partager avec eux.

Plus belle la vie…Consacrée !

Ils ne sont pas déconnectés du monde,
Ils ne sont pas inabordables,
ne vivent pas dans un mode parallèle…
Différents et en même temps unis dans la Vie Consacrée, leur vie.

Les religieux, religieuses et Vierges consacrées du diocèse d’Évreux invitent les jeunes de 15 à 35 ans à les rencontrer.
►Pour qu’ils rencontrent des témoins heureux de leur vie
►Pour les aider dans leur propre chemin de vie.

Ce trésor, nous le portons dans des vases faits d’argile

2 Cor 4, 7

Programme

  • 10h30 : Messe à la cathédrale célébrée par Mgr Nourrichard, Évêque d’ Évreux
  • 12h30 : Repas pique-nique tiré du sac au centre diocésain St Jean
  • 14h : jeux interactifs sur la Vie Consacrée
  • 15h15 : temoignages de 3 consacrés
  • 15h45 : pause Galette des Rois
  • 16h15 : table ronde à partir de questions des jeunes
  • 16h45 : prière des Vêpres
  • 17h : départ

Modalités

►Pour télécharger l’affiche , cliquer ici

Horaires : De 10h30 à 17h00
Lieu : Centre St Jean, 11 bis rue Jean Bart

Contact : fr. Samuel BRETON
Tel : 06 73 17 05 27

Annonces #NLQ #Récollections/Retraites

En route vers la sainteté avec les Martyrs d’Algérie – 18 novembre 2018 à Soligny-la-Trappe (61)

Le service du catéchuménat du diocèse d’Evreux propose une journée de récollection à l’Abbaye de la Trappe, le 18 novembre 2018.

Participants : Proposée en priorité aux néophytes et confirmés de notre diocèse, cette journée est ouverte à tous ceux qui les entourent (accompagnateurs, familles, parrains, marraines, paroissiens,…) mais aussi aux catéchumènes et confirmands qui seraient intéressés.

Rencontre avec le Frère Thomas, postulateur de la cause des Martyrs d’Algérie, moines de Tibhirine assassinés dans les années 90 et qui seront béatifiés le 8 décembre 2018 à Oran.
Pour en savoir plus sur les moines de Tibhirine, cliquez  ICI

Pour télécharger l’affiche, cliquez ICI

Programme

  • 8h15 : RDV au Centre Diocésain, 11bis Rue Jean Bart à Évreux pour un départ en car à 8h30.
  • 10h30 : Messe dominicale à l’Abbaye
  • 12h : Pique-nique tiré du sac – Échanges, visite, temps libre
  • 15h : Rencontre avec le Frère Thomas
  • 17h : Départ de Soligny pour un retour à Évreux vers 18h30

Modalités

Une participation aux frais de 10€ est souhaitée.

Merci de vous inscrire (Nombre de places limitées dans le car)
par email à :
catechumenat@evreux.catholique.fr ou téléphone 06.82.94.14.80

Contact

Pour plus d’informations
Service diocésain du catéchuménat
catechumenat@evreux.catholique.fr
Béatrice Schenckery : 06.82.94.14.80

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Rencontre autour des diverses formes de fécondité que prend notre vie baptismale le 13 octobre 2018 à Évreux (27)

Aussi belle que soit la fécondité de la venue d’enfants dans un foyer, il y a diverses formes que revêt la fécondité de notre baptême.

Le 13 octobre 2018 de 10h à 18h à l’Espace Nétreville d’Évreux 

Vivre la FÉCONDITE autrement et découvrir ses FÉCONDITES

Aussi belle que soit la fécondité de la venue d’enfants dans un foyer, il est apparu important d’offrir un espace de réflexion et de partage autour des diverses formes que revêt la fécondité de notre baptême, quelle que soit notre situation.

Nous accueillons donc particulièrement celles et ceux qui souffrent et qui sont à la recherche de leur propre fécondité.

Programme

  • Apports biblique
  • Théologique,
  • carrefours
  • Relecture personnelle
  • Célébration eucharistique : messe d’action de grâces pour toutes les fécondités découvertes.

Apporter son pique nique pour la pause déjeuner.

Pour télécharger le visuel

Contact

Pastorale des Familles
Roman et Emmanuelle Stawski
Par e.mail ICI

Diocèse d’Évreux
11 bis rue Jean Bart – CS 40165 – 27001 Évreux Cedex
Tel :  02 32 62 82 20 – Fax : 02 32 62 40 66

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

26ème Pèlerinage des pères de famille en Normandie le 29 septembre 2018 à l’abbaye de Saint-Wandrille (76)

Nous marcherons cette année sur le thème : La sainteté au masculin, le 29 septembre 2018 depuis l’abbaye de Saint-Wandrille.

Cette année l’abbé Jimmy FAUCILLERS vous propose de participer avec lui uniquement le samedi 29 septembre.

Thème

Thème inspiré de la lettre pastorale pour les hommes de l’évêque de Phoenix ( USA) “SUR LA BRECHE”, de l’exhortation du pape François GAUDETE et EXSULTATE sur la joie et la sainteté et surtout de l’exemple vivant d’hommes et de femmes autour de nous. Le pèlerinage des pères de famille se déroule habituellement sur deux jours .
Avec le succès du départ vendredi soir lors de l’édition 2017, nous avons souhaité proposer une journée complète supplémentaire le vendredi. INSCRIVEZ VOUS AUSSI POUR LE VENDREDI 28 SEPTEMBRE pour une journée à L’ABBAYE BÉNÉDICTINE de ST WANDRILLE. (Place limitée)

Programme proposé pour le diocèse d’Évreux :

Rendez vous à l’abbaye de Saint Wandrille vers 7h – 7h30.

Marche vers l’abbaye Saint Martin de Boscherville : Chapelet, confession, partage.
12h : Messe, puis pique nique
19h : Arrivée à Boscherville, dîner chaud.
Soirée conférence, adoration, confession
Départ vers 23h pour un retour vers Évreux

L’inscription et le règlement se faisant directement en ligne :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfNb8ex3JTjx6rr0PL88KV_Hbu-29m_Q9d_QhgJLeJR701qpA/viewform

Possibilité pour ceux qui le veulent de participer au pèlerinage en entier : voir le tract d’inscription et de présentation

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Veillée de prière pour les vocations le 30 juin et pour Patrick SYNAEVE qui sera ordonné prêtre le 1er juillet 2018 à Evreux (27)

Au sein de l´Eglise catholique, le service de la communauté est assuré plus particulièrement par les évêques, les prêtres et les diacres, que l´on appelle “ministres ordonnés”.
Leur mission dans l´Eglise leur est confiée, au nom de Jésus Christ, par le sacrement de l´ordre, généralement appelé « ordination ».
Le sacrement de l´ordre se caractérise par l´imposition des mains et la prière de consécration prévue.
Le sacrement est conféré une fois pour toutes.
Le ministre ordonné manifeste à tous que c´est le Christ qui appelle, rassemble et envoie sur les chemins du monde.

Les prêtres

Les prêtres sont ordonnés par l´évêque de leur diocèse.
Ils sont co-responsables de l´Église locale : le prêtre est défini comme coopérateur, collaborateur de l´évêque. Il est « envoyé » (un don fait) à une communauté, il n´en est pas le délégué.
Ses missions peuvent s´exercer dans des cadres très divers. Mais, quelque soit la charge que le prêtre a reçu (une ou plusieurs paroisses, une aumônerie ; …), sa présence consiste toujours à éveiller chacun au Christ, à sa parole libératrice.

Mais qui est Patrick ?

Patrick est né à Verneuil-sur-Avre ; fils d’agriculteurs, il a grandi à Piseux. Il a deux frères aînés, Gabriel, décédé à 17 ans, et Thierry qui est marié et qui a trois enfants. Après ses études à Rouen,il est devenu à 26 ans, professeur d’histoire-géographie et maître d’internat à l’Ecole des Roches.

Comment a t-il entendu cet appel ?

De manière très progressive.
Des événements, des rencontres, des découvertes lui ont permis de ressentir l’amour du Christ dans sa vie.
Cette rencontre personnelle qu’il situe vers l’âge de 20 ans, a pu naître grâce à ce que ses parents lui avaient transmis durant l’enfance (la foi, le désir d’aller à la messe…) et qu’il remercie.
À 21 ans il reçoit le sacrement de Confirmation. Dans la réponse à sa lettre de demande, Mgr David, écrivait : “en lisant ce que tu m’écris, je me suis posé une question, est-ce que Patrick a un prêtre qui l’aide dans sa vie à chercher ce que Dieu attend de lui ?” Mais il refuse de réfléchir à sa vocation car il craint l’issue d’une démarche de discernement et s’ést alors enfermé dans ses projets de vie.
Une fois confirmé, il reçoit pendant plus de dix ans diverses missions au sein de la Paroisse Sainte-Marie du Pays de Verneuil (catéchiste, EAP, choriste, sacristain). Durant cette période, il lui arrive, durant des offices ou dans la prière, de se sentir profondément attiré par l’autel, appelé par le Christ.
Il ressent une grande joie à envisager de devenir prêtre. Mais à chaque fois, il trouve des raisons pour ignorer cet appel (sentiment d’indignité, besoin de maîtriser mon avenir, d’atteindre mes propres objectifs). Il refuse de s’abandonner à la volonté du Seigneur. Suite à l’année du Sacerdoce voulu par le pape Benoît XVI en 2009-2010, il accepte de parler à un prêtre de ce qu’il ressent. Grâce à cet accompagnement, grâce au sacrement de Réconciliation, il découvre cet appel permanent à la conversion et comprend que le Christ pouvait appeler de pauvres pécheurs à sa suite.
Il accepte de se rendre libre en faisant tomber toutes les barrières qu’il avait élevées entre lui et le Saint-Esprit.
Depuis lors, il ne cesse de bénir le Seigneur pour cette joie et cette paix qui, malgré les difficultés, ne le quittent plus.

“Je peux témoigner que suivre Jésus sur le chemin de la prêtrise rend véritablement heureux ! J’en profite, au passage, pour rendre grâce pour ces prêtres qui ont contribué, par leurs figures et leurs charismes, à me poser la question de la vocation sacerdotale ; je pense aux abbés Jean Goujet, Bertrand Lelièvre et Patrick-Louis Desprez. Enfin, un grand merci à tous ceux qui prient pour les vocations !”

Article écrit à partir de l’entretien de Patrick Synaeve et Yvette Delacour pour Église d’Évreux à la veille de son ordination diaconale

” Témoignage de mon année diaconale en paroisse “

C’est au sein de la Paroisse Saint-Pierre-des-Deux-Rives (Pont de l’Arche et Val-de-Reuil) et sous la responsabilité du Père Sébastien Jean que j’exerce mon ministère de diacre.
Consacré serviteur à l’image du Christ pour les ministères de la Parole, de l’Eucharistie et de la charité, j’ai la joie de vivre et de déployer ces trois aspects du ministère diaconal dans le cadre de mes diverses missions.

– J’ai l’occasion de manifester la sollicitude du Christ et de l’Eglise aux personnes malades ou âgées que je visite en tant que membre du Service Evangélique des Malades (SEM). En passant du temps avec elles, en priant avec elles, en leur donnant la Communion, ces personnes conservent un lien avec le Communauté paroissiale et peuvent se sentir utiles en priant aux intentions que je leur confie. Cette mission m’apprend en outre à faire silence, à écouter, à compatir, à trouver des paroles de réconfort, et surtout à nourrir l’espérance. De plus, j’ai la joie depuis quelques temps d’accomplir ces visites avec deux dames de Pont de l’Arche qui ont accepté de répondre à l’appel du Père Sébastien à renforcer l’équipe SEM. Ensemble, nous essayons de sensibiliser les paroissiens à cette attention aux personnes isolées, malades, ou âgées.
– Dans l’accompagnement des parents qui préparent le baptême de leur enfant ou des fiancés qui se préparent au sacrement du mariage, j’apprends à manifester le Christ qui enseigne et qui accompagne sur les chemins de vie. Je réalise l’importance de ces préparations car elles ressemblent bien souvent à une première annonce de la foi, à une occasion d’éveiller ou de susciter le désir de Dieu, de proposer un chemin de foi et de conversion.
– Lorsque j’ai la joie de célébrer des baptêmes, il me faut toujours un certain temps pour réaliser et contempler ce profond mystère du ministère ordonné : malgré mes limites, je suis devenu, par la grâce du sacrement de l’ordre, l’instrument du Christ, Celui qui donne par mes mains ses grâces divines de salut.
– J’ai eu l’occasion également de présider quelques célébrations de funérailles, elles m’ont donné l’occasion de comprendre combien le ministre ordonné est appelé à manifester le Seigneur compatissant : Dieu qui rejoint les familles dans leur souffrance et qui les prend par la main pour les mener sur des chemins d’espérance.
– En outre, cette année diaconale est marquée par la préparation des premières homélies, elles ont approfondi et renouvelé mon lien à la Parole : actualiser la Parole, aider les paroissiens à l’accueillir dans leur vie, m’encourage et me motive dans l’apprentissage de la prédication.

En somme, je souhaite rendre grâce pour cette année diaconale durant laquelle les missions et la formation nourrissent et affermissent mon profond désir de servir Dieu et son Eglise d’Evreux dans la prêtrise.

Abbé Patrick Synaeve,
Pont de l’Arche, le 23 avril 2018

Pour en savoir plus sur l’ordination sur le site de la Conférence des Évêques de France

L’ordination de Patrick Synaeve se déroulera à la cathédrale d’Evreux le 1er juillet 2018 de 15h3à à 17h30

La veillée de prière aura lieu à l’église saint Taurin d’Evreux, le 30 juin de 21h à 23h

Prions pour Patrick Synaeve et pour les vocations !

(source)

En France #NLQ

Les photos de la collégiale de Gisors (27) vandalisée

Le 22 mai dernier, la collégiale de Gisors dans l’Eure a été vandalisée.

La liste du mobilier saccagé est longue : deux grands candélabres ouvragés en métal arrachés et projetés au sol ; une chaire à prêcher renversée ; une statue décapitée, l’autre brisée (Sainte-Vierge et Christ) ; un instrument de musique ancien déplacé sans ménagement sur plusieurs mètres ; plusieurs « prie-Dieu », chaises et portes bougies en métal gravement endommagés.

Source : Observatoire de la christianophobie et actu.fr

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Rencontre normande du Rosaire à Évreux (27) le 26 mai 2018

Grande journée annuelle de rencontre, de pèlerinage et de découvertes culturelles à Évreux (27000), le 26 mai 2018 de 9h30 à 18h.

Sur les pas de saint Taurin « évangélisateur de la région »

Pour prier ensemble auprès de saint Taurin (5ème siècle), premier Évêque d’Évreux et évangélisateur de Normandie.

Pour un temps de partage et d’amitié.

Frère Pierre Januard, o.p.

Directeur du Rosaire de Normandie

Modalités

RDV : 9h30 Accueil au presbytère
19, rue Charles Corbeaux – 27000 Evreux
Possibilité de se garer derrière le presbytère – accès rue de l’horloge
Participation aux frais : 26 euros par personne.

Programme

  • 10h00 : Messe à la Cathédrale
    Rue Charles Corbeau – 27000 Évreux
  • 11h00 : Conférence du Frère directeur
  • 12h15 : Déjeuner au restaurant ” London pub ”
    8, rue Borville Dupuis – 27000 Evreux
  • 14h30 : Visite guidée de la ville : découverte de l’hôtel de ville, du théâtre et du Beffroi
  • 15h30 : Visite guidée de la Cathédrale et prière devant la châsse de saint Taurin

Pour toute question sur place vous pouvez contacter :

Madame Christine FOSSARD (06 07 21 52 92) ou Madame Ginette COIGNARD (06 84 47 12 62)
Rosaire de Normandie (06.33.09.98.26)

 

Illustration : vitrail de saint Taurin, cathédrale d’Evreux