NLQ #Sorties/Animations

Jusqu’au 4 juillet : exposition sur le Linceul de Turin à la paroisse Saint-Roch d’Ajaccio

Paroisse Saint-Roch – Ajaccio

Le Suaire de Turin ou Saint-Suaire est le linceul dans lequel aurait été enveloppé le corps du Christ lorsqu’il a été descendu de la croix et mis dans un tombeau. (Cf les Evangiles).

C’est un tissu rectangulaire de 4.36m par 1.13m, en sergé de lin blanc (c’est-à-dire un tissu à chevrons en arêtes de poisson) jauni par le temps. Il représente l’image d’un homme assez grand (1,78 à 1,80m), nu, barbu, cheveux longs, mains croisées sur le pubis.

L’image de couleur sépia, aux contours imprécis est difficilement visible à l’œil nu. On distingue deux silhouettes d’homme opposées par la tête (l’homme est vu de face et de dos). L’homme porte toutes les traces des supplices de la flagellation et de la crucifixion.

Le Suaire comporte deux grandes trainées noires, traces de l’incendie, à Chambéry, en 1532 et 22 pièces de tissu triangulaires, réparations des Soeurs Clarisses de Chambéry après l’incendie.

A sa mort en 1983, le roi Umberto II a légué le Saint-Suaire au pape ; il est désormais propriété de l’Eglise.

Source

NLQ #Sorties/Animations

Mulhouse – “La grande aventure des chrétiens d’Orient” en exposition

Du 7 au 29 juin 2017, l’église Sainte Marie de Mulhouse accueillera l’exposition “La Grande Aventure des Chrétiens d’Orient”, de 8h à 19h.

A travers cette exposition, l’Œuvre d’Orient présente un parcours didactique, largement illustré pour découvrir la richesse et la diversité des Églises et des Chrétiens d’Orient :

— Histoire : de la naissance de l’Église à Jérusalem aux séparations et réconciliations avec l’Église de Rome.

— Traditions et  rites : maronite, chaldéen, copte, melkite, syriaque, arménien, gréco-catholique, malabar…

Une invitation à mieux connaître l’Œuvre d’Orient et ses missions aux côtés des évêques, des prêtres et des communautés religieuses, du Moyen-Orient jusqu’en Inde, d’Ukraine en Éthiopie.

NLQ #Sorties/Animations

“Arménie, la foi des montagnes” : Exposition à La Rochelle

L’église Saint-Sauveur de La Rochelle accueille l’exposition “Arménie, la foi des montagnes”, jusqu’au 1er octobre 2017.

Source

NLQ #Sorties/Animations

Paris – L’exposition « La Grande Aventure des Chrétiens d’Orient » à l’église de La Madeleine

L’église de la Madeleine accueille l’exposition “La Grande Aventure des Chrétiens d’Orient”, du 1er au 30 juin 2017, de 9h30 à 19h.

A travers cette exposition, l’Œuvre d’Orient présente un parcours didactique, largement illustré pour découvrir la richesse et la diversité des Églises et des Chrétiens d’Orient :

— Histoire : de la naissance de l’Église à Jérusalem aux séparations et réconciliations avec l’Église de Rome.

— Traditions et  rites : maronite, chaldéen, copte, melkite, syriaque, arménien, gréco-catholique, malabar…

Une invitation à mieux connaître l’Œuvre d’Orient et ses missions aux côtés des évêques, des prêtres et des communautés religieuses, du Moyen-Orient jusqu’en Inde, d’Ukraine en Éthiopie.

Source

NLQ #Sorties/Animations

Exposition d’icônes à Sainte-Marie-du-Désert

Du 21 mai au 21 octobre 2017 se tient une exposition d’icônes qui mérite un petit détour vers Bellegarde-Sainte-Marie, à l’abbaye-du-Désert. Pourquoi ? Parce qu’il ne s’agit pas cette fois d’une exposition qui présenterait le travail d’un ou plusieurs artistes réunis autour d’un même thème – l’écriture d’une icône – mais d’une idée bien plus originale. Les œuvres présentées sont les fruits d’une démarche à la fois pédagogique et spirituelle d’un professeur, Eva Marava Vlavianos, qui donne à voir un panel de travaux de plusieurs élèves, apprentis en la matière, effectués sur plusieurs années.

NLQ #Sorties/Animations

Exposition Exode & Espérance – Par delà les frontières : témoignages d’Irak

Vers un retour dans la Plaine de Ninive : c’est le message de l’exposition Exode & Espérance – Par delà les frontières : témoignages d’Irak, présentée par Fraternité en Irak à Croissy-sur-Seine les 6, 7 et 8 mai prochains. Vous y découvrirez les oeuvres émouvantes d’artistes irakiens…

Suite au succès des rencontres artistique d’Erbil en novembre dernier, plus de trente œuvres plastiques d’artistes irakiens ont été rapatriées pour être présentées exceptionnellement en France. Les artistes sont pour la plupart réfugiés depuis l’invasion de la plaine de Ninive par Daech en août 2014. Ils sont originaires de toute l’Irak. Leurs œuvres empruntes de culture orientale témoignent de la tragédie de leur exode et de l’attente d’un retour sur leurs terres.

La ville de Lyon a déjà accueilli une partie de ces œuvres qui poursuivent maintenant leur itinérance près de Paris : d’abord à Croissy-sur-Seine, puis à Evreux dans le cadre du festival Beçalel.

 Venez admirer les oeuvres inédites de ces artistes réfugiés, et participer ainsi au retour de l’espoir des populations déplacées par la diffusion de l’art irakien !

Détails pratiques :

CROISSY SUR SEINE – Du 6 au 8 mai 2017 (à 25 minutes de Paris)

Exposition Exode & Expérance à l’Espace Chanorier – Chapelle Saint Léonard
Adresse : 12 Grande rue à Croissy sur Seine (RER A : Chatou Croissy)
Entrée libre.

Lien vers la page de l’exposition de l’Espace Chanorier

Source

NLQ #Sorties/Animations

Exposition sur le Linceul de Turin à Meaux

Le pôle de Meaux a le plaisir de vous proposer une exposition sur le Saint Suaire de Turin. Constituée de plusieurs panneaux, elle retrace l’histoire du Suaire. Vous y découvrirez de nombreux renseignements sur “l’homme du linceul”, sur les découvertes scientifiques appliquées à l’étude du tissu mais aussi sur la postérité artistique du Linceul.
Venez vite découvrir cette magnifique exposition dans le chœur de la cathédrale St Etienne de Meaux.
Elle est visible jusqu’au dimanche de Pâques, 16 avril, pendant les heures d’ouverture de la cathédrale – de 9h à 12h et de 14h à 17h.

NLQ #Sorties/Animations

Notre-Dame des 7 Douleurs – Exposition à la cathédrale de Lille

 

La cathédrale ND de la Treille expose un de ses trésors, les stations de Notre-Dame des 7 douleurs. Ces peintures sur bois réalisées au XIXème siècle pour la cathédrale qui n’est pas encore achevée étaient perdues dans un des recoins de la cathédrale. Elles ressortent aujourd’hui à la lumière.

Jusqu’au 16 avril – Tous les jours de la semaine : de 10H à 18H30

 Cathédrale ND de la Treille – Chapelle du Sacré-Coeur 

Source

NLQ #Sorties/Animations

« Le Baroque des Lumières » : exposition des chefs-d’œuvres des églises parisiennes au XVIIIe siècle

“Le baroque des Lumières”, exposition rendue possible grâce à la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris, sous égide de la Fondation Notre-Dame, présente notamment des œuvres prêtées par les églises parisiennes.

Le Petit Palais présente pour la première fois au public un spectaculaire ensemble de peintures religieuses réalisées au XVIIIe siècle pour les églises de Paris. À travers près de 200 œuvres, le musée a l’ambition de révéler l’importance et la diversité de cette production artistique parisienne de la Régence à la Révolution : des héritiers du Grand Siècle, comme Largillière et Restout, aux tenants du goût rocaille, de Lemoine à Carle Van Loo, au meilleur du néo-classicisme, de Vien à David. L’exposition réalisée prolonge ainsi celle du musée Carnavalet consacrée en 2012 à la peinture des églises parisiennes du XVIIe siècle, à la redécouverte de cet immense patrimoine pictural trop méconnu.

Dans une scénographie spectaculaire suggérant l’intérieur d’une église et ses espaces annexes (chapelles, sacristie…), le parcours met en valeur de nombreux chefs-d’œuvre, souvent de très grands formats, qui ont bénéficié d’une campagne de restauration sans précédent.

Du 21 MARS AU 16 JUILLET, au Petit-Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Avenue Winston Churchill, Paris 8°.

Source

NLQ #Sorties/Animations

Les catholiques de l’Isère pendant la Grande Guerre : exposition à Grenoble

“La mort était prêt de nous, mais aussi le bon Dieu”

A l’initiative du Mgr Guy de Kerimel – sous l’impulsion de la Conférence des évêques de France -, le service diocésain des Archives historiques propose une exposition itinérante de documents et d’objets d’époque sur la guerre de 14-18.

Jusqu’au 31 mars à la cathédrale Notre-Dame à Grenoble

Dans La Joie de l’Evangile, le pape François rappelle que commémorer appartient à la mission de l’Eglise : “La mémoire est une dimension de notre foique nous pourrions appeler “deutéronomique “par analogie avec la mémoire d’Israël.Jésus nous laisse l’Eucharistie comme mémoire quotidienne de l’Eglise,qui nous introduit toujours plus dans la Pâque. ” (§13)

Dans l’exposition ” La mort était près de nous mais aussi le Bon Dieu”, vous (re) découvrirez :

  • le contexte historique dans lequel débute la Première Guerre mondiale (relations internationales – une France marquée par la Séparation de l’Eglise et de l’Etat – un évêque de Grenoble défenseur de la position du Saint-Père)
  • le temps de la mobilisation dans le diocèse de Grenoble
  • un clergé isèrois bien engagé au front
  • un diocèse qui continue à vivre et à s’organiser
  • une participation de tous à l’effort de guerre
  • une victoire fructueuse
  • L’ Eglise diocésaine d’après-guerre

Source