A la une #Articles #NLH #NLQ #USA

Les crimes de haine antichrétienne en hausse aux États-Unis

Les crimes de haine (Hate Crimes) aux États-Unis font l’objet de statistiques publiées par le FBI chaque année. Les dernières statistiques connues sont celles de l’année 2017.

Les crimes de haine, envisagés dans leur ensemble et toutes typologies confondues, sont en hausse : on en a compté 7 175 en 2017 contre 6 121 l’année précédente (soit une augmentation de 17,22 %). Les crimes de haine antichrétienne (toutes confessions confondues) ont également augmenté de manière sensible : 163 en 2017 contre 141 l’année précédente (soit une augmentation de 15,6 %). Cela pour la valeur absolue.

Pour ce qui est de la valeur relative (nombre d’actes antichrétiens par rapport au nombre total d’actes de haine), elle est pratiquement stable : 2,27 % en 2017 contre 2,3 % en 2016. Pour les seuls crimes de haine antireligieuses (toutes confessions confondues, y compris ceux qui n’ont pas de confession religieuse au sens strict : athées, agnostiques…), on constate également une augmentation sensible : 1 554 en 2017 contre 1 273 l’année précédente (soit une augmentation de 22,07 %).

Rapporté au nombre total de crimes de haines antireligieuses, le pourcentage de crimes de haine antichrétienne qui s’élevait à 11,08 % en 2016, a légèrement diminué en 2017 : 10,49 %.

FBI Hate Crimes Statistics (2016 et 2017) – © CH pour la traduction.

 

Source Observatoire de la Christianophobie Hebdo