Conférences/Formations #NLH #NLQ

Parcours “Passeurs d’hommes” par Ichtus du 14 octobre 2019 au 24 mars 2019 à Paris

GRANDIR, CONDUIRE et SERVIR pour permettre à chaque personne de S’ACCOMPLIR EN SOCIÉTÉ

Tout homme dans le monde est un PASSEUR d’hommes vers la liberté parce qu’il est responsable de lui-même et de son prochain mais aussi des sociétés où il vit. La vie est un don mais c’est aussi une tâche. COMMENT ËTRE HUMAIN EN SOCIÉTÉ ? Comment se forger et garder un cœur d’homme ou de femme ? Comment assurer cette responsabilité de PASSEUR ?

Pour s’accomplir, chacun doit GRANDIR puis CONDUIRE les autres en assumant des responsabilités de parent, d’éducateur, de management afin de SERVIR le bien commun par son travail, en exerçant des responsabilités économiques et politiques dans la société. Comment les sociétés dans lesquelles nous vivons peuvent-elles nous aider à être humains ? Comment la famille, l’école, l’entreprise, le monde de la finance, la nation, l’Église peuvent-elles en tant qu’institutions aider l’homme à être humain ? En s’interrogeant sur leur raison d’être à la lumière de l’enseignement social de l’Église, nous découvrirons les chemins d’humanisation pour notre action personnelle et l’exercice de nos responsabilités dans chacune de ces sociétés.

 

Le parcours PARCOURS PASSEURS D’HOMMES est fondé sur l’enseignement de saint Jean-Paul II, pour découvrir la raison d’être des sociétés dans lesquelles toute personne humaine est appelée à exercer ses responsabilités. La saison 2019-2020 sera animée par François-Xavier Clément, directeur de Saint-Jean de Passy et Bruno de Saint Chamas, membre associé du GRACE (Groupe de Recherche Anthropologie Chrétienne et Entreprise), président d’Ichtus.

Il s’agira donc de “chercher la vérité dans la douceur de l’amitié” selon la belle formule d’Albert le Grand. 

Le Général d’Armée Pierre de Villiers, Monseigneur Pascal Ide, Esther Pivet, Mathieu Detchessahar, Alexandre Dianine HavardDon Pascal André Dumont, Luc de Bellescize interviendront pour cette nouvelle saison du parcours.

Vous êtes chefs d’entreprises, dirigeants, responsables d’équipe, enseignants, éducateurs ou tout simplement parents et vous disposez de peu de temps. Vous désirez développer votre leadership pour conduire à l’excellence ceux dont vous avez la responsabilité ? Venez découvrir la richesse et la cohérence d’une vision de l’homme  associée à une pratique qui a démontré sa fécondité dans le temps. Ce parcours s’adresse en priorité à ceux qui exercent ou exerceront des responsabilités humaines dans la société et désirent permettre à des enfants, des élèves, des équipiers de s’accomplir.

Ce parcours se déroule sur 10 séances qui forment un tout, le lundi (à l’exception de celle du mardi 24 mars) de 20h précise à 21h45, à partir du 14 octobre 2019 dans les locaux de Saint-Jean de Passy, 72 rue Raynouard Paris 75016.

Le programme de cette SAISON 2019-2020 sera très différent de celui des précédentes en abordant la question sous l’angle social.

PROGRAMME : Comment être humain en société ?

Comment organiser une société d’hommes libres ? 

1.         Lundi 14 octobre – Homme ou animal

2.         Lundi 4 novembre – Rôle de la société

3.         Lundi 18 novembre – La vérité vous rendra libre : Pourquoi ?

4.         Lundi 2 décembre – Raison d’être de la famille

5.         Lundi 16 décembre – Raison d’être de l’école – La transmission et l’éducation

6.         Lundi 13 janvier – Libérer le cœur – Comment ?

7.         Lundi 27 janvier – Raison d’être de l’entreprise – Le travail

8.         Lundi 24 février – Raison d’être de la finance

9.         Lundi 9 mars – Raison d’être de la nation – La justice et la paix

10.      Mardi 24 mars – Raison d’être de l’Église – La nature et la grâce – Providence et liberté de l’homme

TARIF

Pour bénéficier de la réduction et s’inscrire en couple : choisir le tarif de base puis ajouter une personne : une réduction de 25 % s’appliquera automatiquement sur chaque billet. Un couple paiera donc 150€ au lieu de 2 fois 100€ = 200€.

Inscriptions

Articles #Doctrine / Formation #Morale #NLH

Un bon marché financier, est-ce possible ?

Les dérives du marché financier sont connues, ne serait-ce que ses fluctuations spéculatives, ou la dominante du court terme, ou son opacité croissante. En même temps, une économie de marché suppose un marché du capital et donc une forme de marché financier. Il est alors essentiel, dans la recherche du bien commun, de se préoccuper des voies et moyens pour obtenir autant que possible un bon marché financier. Peut-on relever ce défi ?

>  Lire ou imprimer le Cahier

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Œconomicæ et pecuniariæ quæstiones. Questions économiques et financières. Le 11 mars 2019 à Créteil (94)

Œconomicæ et pecuniariæ quæstiones. Questions économiques et financières. Considérations pour un discernement éthique sur certains aspects du système économique et financier actuel (6 janvier 2018 – 17 mai 2018). Rencontre le lundi 11 mars. 20h30- 22h30.

Salle Patrick Pottrain, Evêché de Créteil (2 Rue Pasteur Vallery Radot, 94000 Créteil). Inscription souhaitée.

pole.societe@eveche-creteil.cef.fr

Plus d’informations

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

[VIDEO] Soutane et Gilets Jaunes – Le curé enragé

Que penser du mouvement des Gilets jaunes ? Que révèle-t-il ? Que peut proposer l’Eglise dans sa doctrine sociale ? Quelques éléments de réflexion.

Conférences/Formations #NLQ

La finance aux citoyens ! Débat organisé par Le Secours Catholique le 10 septembre à Amiens (80)

Il faut remettre la finance au service de l’intérêt général : tel est la conviction du Secours Catholique qui publie « La finance aux citoyens », un rapport sur la finance mondiale, alors que l’on souffle cette année les dix ans de la crise financière.

Il s’agit de « participer ensemble à la refondation d’une « maison commune » dans laquelle chacun puisse vivre de façon juste et durable et nous pensons que chaque citoyen a un rôle à jouer et qu’il doit être éclairé sur cet enjeu complexe et crucial qui impacte sa vie et celles de milliards de personnes sur cette planète : la finance. »
(Véronique Fayet, Présidente du Secours Catholique – Caritas France, extrait de l’avant-propos du rapport).

Pour en parler et débattre ensemble, la délégation Picarde du Secours Catholique vous invite :

Le lundi 10 septembre 2018
de 17h30 à 20h00
à la Maison Diocésaine, 384, rue St-Fuscien à AMIENS
(parking sur place)

Cette soirée se déroulera en présence de Grégoire NIAUDET, chargé de plaidoyer au Secours Catholique – Caritas France et auteur du rapport.

Le nombre de place étant limité, votre inscription est importante en cliquant sur ce lien

Plus d’informations

À travers ce document qui analyse le rôle et le fonctionnement du système financier mondial, décrypte ses impacts sur la pauvreté et les inégalités et fait des propositions pour mettre la finance au service de la collectivité et de la transition écologique, le Secours Catholique invite partenaires et citoyens à s’emparer du sujet, à participer au débat et à se mobiliser

En savoir plus

Informations et contacts :
Laurent GUILLARD,
délégué du Secours Catholique (Aisne & Somme)
laurent.guillard@secours-catholique.org
03 22 52 06 76

NLQ

En économie et en finance, le bien commun a-t-il sa place ?

Le bien commun vise l’épanouissement des personnes et des groupes. Idée morale et politique, est-il pertinent en économie et en finance qui, selon beaucoup, ne doivent se préoccuper que de l’aspect matériel des choses ? Reste qu’il n’y a pas de bien véritable pour l’homme sans économie ; inversement, peut-il y avoir une économie qui se détourne du bien des personnes, de leur bien commun ? Mais alors, comment l’économie et la finance contribuent-elles au bien commun ?

 

Retrouvez le cahier Pro Persona ici

NLQ

En économie et en finance, le bien commun a-t-il sa place ?

Le bien commun vise l’épanouissement des personnes et des groupes. Idée morale et politique, est-il pertinent en économie et en finance qui, selon beaucoup, ne doivent se préoccuper que de l’aspect matériel des choses ? Reste qu’il n’y a pas de bien véritable pour l’homme sans économie ; inversement, peut-il y avoir une économie qui se détourne du bien des personnes, de leur bien commun ? Mais alors, comment l’économie et la finance contribuent-elles au bien commun ?

 

Retrouvez le cahier Pro Persona ici

A la une #Doctrine / Formation #Morale #NLH

En économie et en finance, le bien commun a-t-il sa place ?

Le bien commun vise l’épanouissement des personnes et des groupes. Idée morale et politique, est-il pertinent en économie et en finance qui, selon beaucoup, ne doivent se préoccuper que de l’aspect matériel des choses ? Reste qu’il n’y a pas de bien véritable pour l’homme sans économie ; inversement, peut-il y avoir une économie qui se détourne du bien des personnes, de leur bien commun ? Mais alors, comment l’économie et la finance contribuent-elles au bien commun ?

 

Retrouvez le cahier Pro Persona ici

Doctrine / Formation #Morale #NLH

L’éthique en économie, option ou nécessité ?

L’éthique est à la mode ces derniers temps. Mais cette déferlante suscite de nombreuses questions. La première est de savoir si l’éthique est un nouveau gadget qui, au fond, ne change pas les règles du jeu économique, ou bien si elle a vocation à les renouveler en profondeur. Qu’en est-il donc : l’éthique est-elle une nouvelle vague sur laquelle surfer, ou une lame de fond qui nous ramène au sens véritable de l’économie ? > Lire le Cahier     >Téléchargez le Cahier

 

Retrouvez tous les cahiers du comité éthique Pro Persona

Doctrine / Formation #Morale #NLH #NLQ

L’argent est-il notre ami ?

Le comité Pro Persona, formé d’experts de la doctrine sociale, de philosophes et d’acteurs économiques, propose chaque mois un petit dossier « substantiel » sur une question économique et financière. Aujourd’hui : l’argent.

 

Toute une partie de la tradition chrétienne dénonce le rôle excessif de l’argent dans nos sociétés. Et pourtant l’argent est un outil difficilement contournable. Comment l’argent a-t-il pu acquérir une telle place ? Et comment le remettre à sa juste place ? Seule une analyse solidement fondée du juste rôle de l’argent peut servir de référence.    > Lire le Cahier