Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Rencontre d’été du Mouvement des Focolari du 2 au 7 août 2019 à Gorges (44)

Chaque année, le Mouvement des Focolari organise des rencontres d’été intitulées « Mariapolis », où les participants sont invités à vivre ensemble un temps de ressourcement et d’approfondissement spirituel, de détente et de fraternité.

Cet été, elle se déroulera :

du 2 au 7 août 2019
à Gorges/Clisson en Loire-Atlantique

avec pour thème :

« À l’écoute de notre voix intérieure ».

La Mariapolis est un laboratoire de vie où chrétiens, agnostiques, membres d’autres religions et personnes de toutes convictions sont les bienvenus. C’est là précisément une des spécificités de la Mariapolis : expérimenter la fraternité en actes en réalisant ensemble la maquette d’un monde tissé de relations fraternelles.
Des ateliers et diverses activités permettront de s’exercer dans le difficile art d’être artisans de fraternité. Chaque jour sera ponctué de moments de réflexion et d’échange, d’activités inter-générations ludiques et culturelles, tables rondes, balades, temps de détente et veillées festives.
À noter que d’autres propositions de réflexion ou de détente sont proposées entre le 2 juillet et le 29 août 2019 (retraite selon la spiritualité de communion, séjour vacances à la mer, à la montagne ou à la Cité Pilote d’Arny en Essonne).

Infos pratiques :

Renseignements : www.mariapolis.fr
Tél : 07 81 16 45 67 – courriel : mariapolis.clisson@focolari.fr
Dossier de presse disponible sur www.focolari.fr
Photos prises lors des Mariapolis précédentes disponibles sur le site www.mariapolis.fr

Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Week-end ressourcement couple et famille les 13 & 14 avril 2019 à Saint-Pierre de Chartreuse (38)

Un week-end ressourcement proposé aux familles par les Focolari à Saint-Pierre en Chartreuse (38), les 13 & 14 avril 2019 sur le thème : Une écologie familiale pour un couple durable. Sur inscription au plus tôt.

Centre Mariapolis Montbruno
38380 Saint-Pierre-de-Chartreuse

Annonces #NLQ #Récollections/Retraites

1 et 2 décembre 2018 : Week-end « Être famille ensemble » avec les Focolari à la Pommeraye (49)

Le Mouvement des Focolari organise un week-end sur le thème «  Être famille ensemble ».

Quelques thèmes abordés durant le week-end :

♦ Se mettre d’accord : un défi pour le couple
♦ La souffrance fait partie de la vie, Comment la vivre ?
♦ Se mobiliser en famille pour un projet humanitaire
♦ Pédophilie : comprendre pour mieux protéger
♦ Vie de famille et spiritualité : est-ce compatible ?

Ce programme comportant des temps de jeux, de détente, de réflexion et d’échange s’adresse aux parents (en couple ou seuls), aux enfants et aux grands-parents. Les enfants bénéficieront d’un programme spécifique.

du samedi 1er décembre 14h au dimanche 2 décembre 2018 à 17h au Centre Spirituel Providence (40 rue de la Loire – 49620 La Pommeraye)

Renseignements : Bernard et Béatrice JANIN – Tél : 02 41 57 88 88 janinbernard@orange.fr

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Découverte des Focolari au monastère de Marclaz (74) à travers 7 soirées, du 3 décembre 2018 au 1er juillet 2019

“Dans sa dernière exhortation, le Pape François nous appelle à une sainteté de peuple. En réponse à cet appel, le Mouvement des Focolari organise un parcours sur 7 soirées pour découvrir la spiritualité de communion.

 

Découverte des Focolari
Une spiritualité de communion pour relever ensemble les défis de notre temps.

Né en Italie du Nord en 1943, le Mouvement des Focolari est actuellement présent dans 182 pays. Reconnu par l’église catholique depuis 1962, le mouvement des Focolari touche et transforme la vie de milliers de personnes de toutes cultures et religions. Engagés dans de nombreux domaines de la société et de nombreux dialogues il veut contribuer à promouvoir un idéal de fraternité universelle.

Cette spiritualité, à vivre en famille, touche et transforme, à travers le monde, la vie de milliers de personnes de toutes cultures et religions. Les rencontres ont lieu au Monastère de la Visitation de Marclaz (près de Thonon) les 1ers lundis de chaque mois, elles sont ouvertes à tous. Des journées détente et ressourcement en famille sont également proposées chaque saison : la rencontre d’automne aura lieu dimanche 25 novembre de 10h30 à 17h au Monastère de Marclaz.
7 soirées les premiers lundis de chaque mois de 20h30 à 22h30.
4 Journées de ressourcement et détente, à vivre en famille, au rythme des saisons : la rencontre d’automne aura lieu dimanche 25 novembre de 10h30 à 17h au Monastère de Marclaz. 

Soirées : 
3 décembre
1/ La naissance du mouvement. Vivre la Parole de Dieu
7 janvier
2/ Les premières années de diffusion en Europe et dans le monde.
4 février
3/Un nouvel art d’aimer qui ouvre la porte à tous les dialogues
4 mars
4/ Une spiritualité qui rayonne dans tous les aspects de la vie.
1er avril
5/ Engagements et vocations au sein des Focolari..
6 mai
6/ Des outils au service d’une spiritualité collective.
3 juin
7/ Rôle des Focolari dans la société et dans l’Église aujourd’hui.
1er Juillet
8/ Synthèse et bilan. Repas partagé.

Les rencontres se déroulent de 20h30 à 22h30. Il est vivement conseillé de participer à l’ensemble des rencontres. Participation libre aux frais (montant suggéré 3 € par soirée).

Inscriptions (une semaine avant la date) C. et S. Martin – 04 50 72 44 38. Courriel : focolari.chablais@outlook.fr

Informations : E et JM Bénichou – 04 50 72 43 37. Courriel 

NLQ #Sorties/Animations

Chiara et ses Focolari à travers un livre – rencontre dédicace de l’auteur le 13 octobre 2018 à Besançon (25)

La vie et les ambitions de la fondatrice des Focolari, Chiara Lubich, sont à découvrir dans le livre L’empreinte du paradis d’Isaline Bourgenot-Dutru. L’ouvrage sera présenté par l’auteur lors d’une rencontre dédicace à la librairie l’Intranquille le samedi 13 octobre à 11h.

Isaline Bourgenot-Dutru (ancienne professeure de français et professeure des écoles) revient dans son dernier livre sur le parcours de Chiara Lubich qui a fondé le mouvement des Focolari il y a plus de 70 ans.

En 1943, la ville de Trente, où elle est institutrice, est touchée par des bombardements. En cette période de guerre et d’incertitude, la jeune femme, avec un groupe d’amies, s’en remet à Dieu et réaffirme la puissance de Son amour.

« Que tous soient un » (Jn 17,21) : La spiritualité développée par Chiara Lubich s’appuie sur l’unité qui transparait dans cette phrase du Christ dans l’Évangile selon saint Jean. Elle est souvent décrite comme « collective » ou « communautaire ». L’unité, notamment avec les plus pauvres, devient un « style de vie ».

La personnalité de Chiara Lubich fait rayonner son mouvement dans le monde et au-delà des clivages religieux. Des sympathisants de tous horizons rejoignent les focolari, créant ainsi de nouveaux dialogues œcuméniques. Elle a reçu de nombreux prix dont le prix  Unesco de l’éducation pour la Paix en1996 et le Prix européen des Droits de l’Homme en 1998. Elle est décédée en 2008 à l’âge de 88 ans.

Le mouvement est aujourd’hui implanté dans 194 pays avec plus de 140 000 membres et 2 millions de  sympathisants.  En France, il est  implanté depuis 60 ans.

Extrait d’une lettre de Chiara Lubich adressée à Giovanni Pinesi, curé de la paroisse Sainte-Philomène à Pescara (26 juin 1949)

« […] Quelle mission Jésus nous a donnée ! Comme le Père l’a envoyé, ainsi Jésus nous envoie, après nous avoir sanctifiés dans la vérité.

La parole de vie est notre trésor caché. Elle est ce qui nous émonde et nous consume en un avec Jésus et parmi nous. Et, ce lien, personne ne le brisera.

Dites à ceux de Pescara que nous leur sommes unis plus qu’ils ne peuvent l’imaginer. Qu’ils se consument en un, en se communiquant les uns les autres les trésors qu’ils possèdent, surtout les trésors spirituels, afin que ce soit Jésus au milieu d’eux qui soit sanctifié. Qu’ils regardent au loin, à toute la ville ! Elle sera conquise par Jésus au milieu d’eux, s’ils sont unis. Jésus entre les âmes fait des miracles : les conversions sont à l’ordre du jour et la révolution des cœurs est toujours plus fréquente. C’est l’onde enflammée de la charité qui bouleverse tout, c’est la Lumière de Jésus.[…] »

Découvrez la 4ème de couverture ici.

Asie #Dans le Monde #NLQ

Philippines : des milliers de jeunes catholiques réunis à Manille

Le festival Genfest a ressemblé près de 6 000 jeunes catholiques originaires d’une centaine de pays lors de sa 11e édition, qui s’est tenue du 6 au 8 juillet à Manille. Ce festival international pour la jeunesse est organisé depuis 1973 par le mouvement italien des Focolari, qui s’est répandu dans 194 pays depuis sa fondation. L’édition 2018, organisée aux Philippines, emmène le festival en dehors de l’Europe pour la première fois.
Six mille jeunes catholiques, originaires de près d’une centaine de pays, se sont rassemblés le 6 juillet à Manille pour la 11e édition du Genfest, un festival international catholique organisé depuis 1973 par le mouvement des Focolari. L’édition 2018, qui se tient pour la première fois en Asie et en dehors d’Europe, avait pour thème, cette année, « Au-delà de toute frontière » (« Beyond all borders »). L’évènement de trois jours a permis aux jeunes rassemblés de « partager leurs expériences », en particulier concernant des échanges culturels ainsi que sur le développement durable. Gio Francisco, animateur durant le festival, explique que des ateliers ont été mis en place afin d’encourager les jeunes à « aller au-delà des frontières ». D’autres activités ont également emmené les participants, en amont de l’évènement, aux périphéries, notamment dans l’île de Bocaray, aux Philippines, en immersion avec la tribu Ati.
« Dans ce monde mondialisé, nous sommes invités à ne pas avoir peur des différences des autres et de leur culture, afin de contribuer à un monde plus uni et fraternel », a déclaré le père Emmanuel Mijares, coordinateur du groupe international des « Jeunes pour un monde unifié », lancé en 1985 par les Focolari avec ces mots à l’esprit : « Que tous soient un » Jn 17,21. Lors du festival, la présidente des Focolari, Maria Voce, s’est adressée aux six mille participants en reprenant ces mots : « Ce ‘tous’ est notre horizon. Faire nôtre le rêve de Dieu qui nous unit au Ciel et qui, en même temps, nous insère fortement dans l’histoire de l’humanité pour y faire émerger le chemin vers la fraternité universelle. »
Un participant, Joseph Azoury, Libanais, a témoigné de sa gratitude devant l’opportunité de vivre en immersion avec la tribu Ati à Boracay, dont l’île a été fermée aux touristes pour six mois jusqu’en octobre. Le festival Genfest a été lancé pour la première fois à Rome en 1973. Depuis, il se tient chaque année. Les participants, durant cette édition, ont participé au lancement du projet « Pathways to Fraternity » (« Chemins vers la fraternité »), invitant les jeunes à devenir des ambassadeurs de fraternité dans leurs pays, dans les domaines de l’économie, de la justice, de la politique, de l’environnement, et de dialogue interculturel et interreligieux. Parmi les invités au festival, le patriarche Bartolomé s’est également adressé aux jeunes : « C’est avec une joie toute particulière que nous vous saluons, vous tous, les participants à la onzième édition du Genfest qui a comme but d’ouvrir le cœur et l’esprit des jeunes au futur. »
Le mouvement des Focolari, qui s’est répandu dans 194 pays, a été fondé en 1943 à Trente, en Italie par Chiara Lubich, une laïque catholique italienne considérée comme l’une des personnalités spirituelles majeures du XXe siècle.

Source : Eglises d’Asie

Asie #NLQ

Inde – Les Focolari multiplient les initiatives

Promouvoir l’unité, la paix et la solidarité entre les jeunes de différentes religions en Inde : tel est le but d’une série d’événements organisée par le mouvement des Focolari en Inde en ce mois de mai, en particulier dans l’optique de renforcer le dialogue interreligieux. Le thème de la semaine spéciale célébrée par les jeunes des Focolari au niveau international a été « Changez votre cœur pour changer le monde ».
Les jeunes en Inde ont promu des manifestations, des réunions publiques, des conférences et des débats culturels ainsi que des actions communes pour témoigner « qu’un monde uni est possible » en laissant un signe tangible de cette unité dans les villes impliquées au sein de toute la nation.
A Bangalore, par exemple, a été organisé un dîner international qui a rassemblé des jeunes de différentes religions et nationalités représentant 15 nations dont l’Ouzbékistan, le Yémen et la Zambie. A Goa, une foire du livre a mis en évidence le pluralisme de langues, cultures et religions alors qu’à Mumbai ont été réalisés des laboratoires d’art, de chant, de cinéma, de danse, tous centrés sur le thème de la gestion du conflit et de la paix. Enfin, la capitale, Delhi, a accueilli le marathon « Courir pour l’unité », qui a envahi pacifiquement ses rues, les protagonistes étant les enfants et les jeunes qui ont porté enthousiasme et sourire aux passants.
La très grande variété des religions présentes en Inde comprend les 80 % d’habitants hindouistes et une minorité chrétienne représentant 2,3 % de la population totale, ce qui explique que les activités des Focolari se développent en majorité dans le domaine des relations avec les hindouistes. Le mouvement des Focolari est actif en Inde depuis 1980 et dispose aujourd’hui de communautés et de centres à Mumbai, Bangalore, Goa, Darnjeeling du Bengale et New Delhi, structures qui promeuvent des activités et des rencontres pour adultes, familles et jeunes. Différents projets sociaux fleurissent autour des communautés des Focolari, engagées dans les domaines de l’éducation des enfants, de l’amélioration de la condition des femmes et du soutien aux familles en difficultés économiques. Une attention particulière est accordée à la diffusion des valeurs de la « fraternité universelle » auprès des adolescents, atteignant les jeunes de toutes les religions.
Le mouvement des Focolari est une organisation internationale qui promeut les idéaux d’unité et de fraternité universelle, fondée en 1943 en Italie par Chiara Lubich.

Source : Agence Fides

Agenda / Annonce

Thonon-les-Bains – Spectacle de Noël pour la scolarisation au Kiwu (R.D.C)

“Le Noël de Tim et Lola”

Vendredi 30 décembre à 16h à Thonon les Bains, salle Don Bosco, rue des Italiens. 
Pour enfants de 2 à 10 ans, accompagnés par un adulte.

Participation souhaitée 5€ par adulte.

Spectacle pour enfants organisé par l’ association AMU-France (Focolari) pour la scolarisation au Kiwu (R.D.C.) Entrée libre. Vente d’artisanat à la sortie.

Source : site du diocèse d’Annecy