A la une #Articles #Brèves #Dans le Monde #En France #NLH #NLQ #Orient

Irak : disparition de quatre membres de SOS Chrétiens d’Orient

Quatre salariés de l’ONG SOS Chrétiens d’Orient ont disparu le lundi 20 janvier 2020 à Bagdad. L’ONG a en effet confirmé ce vendredi cette disparition dans une conférence de presse donnée dans ses locaux. Les membres de l’ONG avaient rendez-vous le lundi dernier à Bagdad à 17h, le dernier contact ayant eu lieu à 16h40. Les intéressés étaient en dehors de la zone verte de la capitale. Ils devaient renouveler leurs visas et régler différentes questions administratives pour les opérations de l’ONG.

Les recherches ont été lancées par SOS Chrétiens d’Orient, qui a rapidement contacté les autorités françaises le 22 janvier. Trois salariés étaient de nationalité française, le quatrième étant irakien.

Il y a peu de renseignements sur les intéressés et sur les conditions de leur disparition. Aucune demande de rançon, ni revendication n’aurait été formulée selon l’ONG, qui indique qu’il ne s’agissait pas de volontaires, mais « de personnes expérimentées, en bonne santé et disposant d’une parfaite connaissance des protocoles de sécurité en zone à risque ». Si SOS Chrétiens d’Orient travaille en Irak (dans le nord et au Kurdistan irakien), l’association n’opère pas dans la capitale du pays.

SOS Chrétiens d’Orient a été créé en 2013 et travaille dans plusieurs pays comme l’Arménie, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Irak, la Jordanie, le Liban et la Syrie pour soutenir les populations chrétiennes.

Le point sur la situation donné par Benjamin Blanchard, directeur général de SOS Chrétiens d’Orient :

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Sénat : adoption de l’article 1er qui ouvre la voie à la PMA pour toutes

Malgré des amendements tendant au rejet de l’article 1er, ce dernier a été adopté hier soir par 160 voix contre 116. L’article le plus emblématique du projet de loi contesté et critiqué a donc été maintenu dans le texte relatif à la bioéthique.

La plupart des élus du groupe Les Républicains ont voté contre (87 au total), et ce malgré 22 votes favorables et 23 abstentions, sans parler des 12 sénateurs qui n’ont pas pris part au vote (comme le Président du Sénat, Gérard Larcher). En revanche, la division est plus significative parmi les sénateurs du groupe Union Centriste : 14 pour, 20 contre, 11 abstentions et 6 n’ayant pas pris part au vote.

Le résultat du scrutin numéro 69 révèle de fortes divisions parmi les sénateurs issus des zones urbaines (en partie ou en totalité), si on se limite aux seuls membres du groupe Les Républicains du Sénat. Si à Paris Céline Boulay-Espéronnier et Pierre Charon ont voté contre, Philippe Dominati et Catherine Dumas ont voté pour l’article 1er. De même, on constate les vote favorables à cet article litigieux de  la part de sénateurs comme Roger Karoutchi (Hauts-de-Seine), Sophie Primas (Yvelines) ou Laure Darcos (Essonne).

Quelques sénateurs issus de la gauche ou de LREM ont aussi voté contre cet article, qu’il s’agisse de Pierre-Yves Collombat (groupe communiste, républicain et citoyen du Var), de Arnaud de Belenet (LREM de Seine-et-Marne) ou de Martin Lévrier (LREM des Yvelines).

En revanche, le Sénat a rejeté par 176 voix contre 142 la prise en compte par l’assurance-maladie  des PMA qui interviendraient pour des raisons autre que médicales. Il n’y aura donc pas de remboursement de la PMA pour toutes. À cet égard, 139 sénateurs issus du groupe LR ont refusé ce remboursement.

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Monaco : nomination d’un nouvel archevêque

Monaco a désormais un nouvel archevêque. En effet, le pape François a nommé le père Dominique-Marie David à cette fonction. Ce dernier succède donc à Mgr Bernard Barsi qui était archevêque de Monaco depuis le 16 mai 2000.

Le père Dominique-Marie David est né le 21 septembre 1963 à Beaupréau (Maine-et-Loire). C’est notamment au sein de la communauté de l’Emmanuel qu’il a mené son parcours ecclésial. Il a été ordonné prêtre le 29 juin 1991 à Nantes. Vicaire dans une paroisse du diocèse de Nantes entre 1991 et 1995, il a été par la suite responsable du service liturgique de la Communauté de l’Emmanuel (1995-2001), responsable de la Maison Saint-Martin à Paris pour la formation des séminaristes de la Communauté de l’Emmanuel (1997-2001), mais également curé de paroisse ainsi que recteur de l’église de la Trinité-des-Monts à Rome (2016-2019). Un double-parcours dans l’Église et au sein de la communauté de l’Emmanuel. On notera l’importance prise par les prêtres de cet institut dans les récentes nominations épiscopales.

Mgr David recevra l’ordination épiscopale le dimanche 8 mars 2020 à 15h30 à la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco.

Source – Site Église catholique en France

 

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Sénat : discussion du projet de loi sur la bioéthique

La discussion du projet de loi sur la bioéthique a débuté hier après-midi au Sénat. Elle intervient dans un contexte de division et d’incertitude chez les sénateurs. Même au sein du groupe Les Républicains, l’absence de cohésion est flagrante. Pour le moment, peu de choses ont été modifiées ou supprimées. Ainsi, des amendements tendant à supprimer l’article 1er qui ouvre la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes ont été rejetés hier soir par 162 voix contre 126.

Cependant, on notera qu’un amendement du sénateur Dominique de Legge (LR) inscrivant dans le Code civil le principe selon lequel « Nul n’a de droit à l’enfant » a été adopté. Des amendements relatifs aux embryons chimériques, à l’autoconservation des gamètes ou au diagnostic préimplantatoire des aneuploïdies (DPI-A) doivent être débattus dans les jours à venir. Ils ne seront abordés que selon l’état d’avancement de la discussion du texte. Le vote sur le projet de loi doit intervenir le 4 février prochain.

En France #NLH #Rome

Paris : Mgr Celestino Migliore nouveau nonce apostolique

Le samedi 11 janvier dernier, un nouveau nonce apostolique a été nommé en France. Mgr Celestino Migliore remplace Mgr Luigi Ventura, qui avait démissionné en raison de ses 75 ans. Né le 1er juillet 1952, Mgr Migliore a notamment exercé en Pologne (il avait été nommé à Vasrovie en 2010) et en Russie (il avait été nommé à Moscou en 2016). Mais il a déjà accompli ses fonctions en France. En effet, Jean-Paul II l’avait désigné en 1992 comme envoyé spécial avec les fonctions d’observateur permanent auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg. Mgr Migliore a par ailleurs été consacré évêque le 6 janvier 2003.

SourcePeuples du Monde

A la une #Brèves #En France #NLH #Points non négociables PNN

Sénat : approbation de la PMA pour toutes sous certaines conditions

Le projet de loi sur la bioéthique, adopté à l’Assemblée nationale, est en cours de discussion au Sénat. Le mardi 7 janvier dernier, les sénateurs membres de la commission spéciale sur la bioéthique ont rejeté un amendement de Bruno Retailleau (LR) et de Muriel Jourda (LR) qui visait à supprimer l’article 1er permettant le recours à la PMA en-dehors de toute justification médicale. L’amendement a été rejeté par 18 voix contre 14. Non seulement les sénateurs sont divisés sur ce sujet, mais une partie des membres du groupe Les Républicains du Sénat ne suivrait pas, manifestement, le refus de son président, Bruno Retailleau.

Cependant, un amendement de repli (amendement n°COM-171) de la sénatrice Muriel Jourda a été adopté en commission. Il autorise la PMA pour toutes, mais en la subordonnant à des critères d’infertilité et de risque de transmission d’une maladie d’une particulière gravité (on resterait dans les mêmes critères que ceux utilisés actuellement par le code de la santé publique). Voici un extrait de son objet (motifs de l’amendement) :

Contrairement au projet de loi qui supprime la référence à tout critère médical, il ne change pas, toutefois, le droit existant pour les couples ayant aujourd’hui accès à l’assistance médicale à la procréation, en maintenant le critère d’infertilité dont le caractère pathologique a été médicalement diagnostiqué ou la non-transmission d’une maladie d’une particulière gravité .

En effet, le futur article L. 2141-2-1 du Code de la santé publique serait ainsi rédigé :

Tout couple formé de deux femmes ou toute femme non mariée répondant aux conditions prévues au II de l’article L. 2141-2 a accès à l’assistance médicale à la procréation selon les modalités prévues au présent chapitre.

L’analyse de la position de la commission spéciale doit donc être précisée en ce sens que sa position n’est pas celle des députés de l’Assemblée nationale. Le rapport du Sénat n’a pas été encore publié ; il doit l’être incessamment sous peu.

Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Paris : création d’un vicariat pour les personnes handicapées

L’initiative a été prise dans le diocèse de Paris par Mgr Michel Aupetit : un vicariat pour les personnes handicapées a été créé. La question du handicap est ainsi un sujet sensible pour l’archevêque de Paris, qui est également médecin de formation (c’était même sa fonction avant son entrée au séminaire).

Cette nouvelle n’avait visiblement pas été relayée, sauf par La Croix.

A la une #Articles #Brèves #En France #NLH #NLQ

Paris : démission du nonce apostolique Mgr Luigi Ventura

Le nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura, a démissionné. La démission a pris effet hier. Elle marque la fin de polémiques nées à la suite d’agressions sexuelles présumées. Le Saint-Siège avait même levé l’immunité de juridiction de Mgr Ventura. Le communiqué de la nonciature indique que le pape François a accepté la démission du nonce apostolique “pour raison d’âge”. Mgr Ventura avait en effet 75 ans.

Dans l’attente de la nomination du successeur de Mgr Ventura, “la direction de la nonciature apostolique en France sera assurée par Mgr Andrea Ferrante, actuellement premier conseiller de nonciature, en qualité de chargé d’affaires”, indique le communiqué.

SourceVatican News

 

Articles #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Université de la vie les 13, 20 et 27 janvier & 3 février 2020 dans 150 villes en France et à l’étranger

En pleine révision de la loi de bioéthique, prenons le temps de réfléchir à ce qui donne sens à la vie. Comment se situer, endurer, progresser, prendre sa place ?
Autour d’experts et de témoins, participez à l’université de la vie, un cycle de formation bioéthique inédit et accessible à tous.
En 4 soirées : les lundis 13, 20, 27 janvier et 3 février à 20h15, dans 150 villes en France et à l’étranger.

Plus d’informations & inscriptions

Articles #Brèves #En France #NLH

Crèche vivante de Toulouse : la réaction de Bruno Retailleau

Le sénateur LR de Vendée, Bruno Retailleau, a vivement réagi contre l’attaque de la crèche vivante de Toulouse qui a eu lieu le samedi dernier. Dans un message posté sur le réseau social Facebook, le patron des Républicains du Sénat affirme :

La manifestation de haine contre la crèche vivante de Toulouse est le stade ultime de la bêtise. Ces Robespierre en carton qui s’attaquent à des enfants et à notre culture commune sont les symboles de ce qui se fait de pire : l’alliance de l’ignorance et du sectarisme.