Articles #En France #NLQ

La région PACA débloque 150 000 euros pour l’Abbaye Notre-Dame de Sénanque (Vaucluse)

C’est la bonne nouvelle de l’été : l’Abbaye Notre-Dame de Sénanque a obtenu la semaine dernière une aide du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) en raison du péril imminent qui la menace. En effet, la région a déboursé 150 000 euros à la suite de l’intervention du député du Vaucluse Julien Aubert (LR), comme on peut le voir sur ce flyer :

Source page Facebook de Julien Aubert

A la une #Articles #En France #NLQ #Rome

France : pas d’immunité pour le nonce apostolique

Alors que le nonce apostolique faisait l’objet de plusieurs plaintes déposées pour agressions sexuelles, le Saint-Siège a indiqué hier qu’il levait l’immunité de juridiction de son représentant. Le maintien de cette immunité diplomatique fait en effet obstacle aux actions judiciaires et juridictionnelles qui pourraient être exercées à l’encontre de leurs bénéficiaires. Mais dans le contexte actuel, elles tendent à être synonymes d’impunité si elles empêchent certaines enquêtes sur des faits graves avérés.

En effet, quatre plaintes ont été déposées à l’encontre de Mgr Luigi Ventura, nonce à Paris depuis 2009. Pour Rome, il s’agit d’une « mesure extraordinaire qui confirme la volonté exprimée par le nonce lui-même de collaborer pleinement et spontanément avec les autorités judiciaires française ». Par ailleurs, selon la dépêche de Vatican News précise, la Salle de presse de Rome précise « le Saint-Siège a attendu la conclusion, annoncée fin juin, de la phase préliminaire de la procédure à laquelle Mgr Ventura a librement participé ». Une volonté de transparence assumée en haut-lieu.

Articles #En France #NLQ

L’abbé Bernard Preynat réduit à l’état laïc

L’abbé Bernard Preynat a été réduit à l’état laïc. Voici le communiqué du Tribunal ecclésiastique en charge du procès pénal de l’abbé Bernard Preynat, publié sur le site du diocèse de Lyon :

Suite à la levée de la prescription par la Congrégation pour la doctrine de la Foi et à l’ouverture du procès judiciaire le 6 août 2018 permettant d’intégrer les demandes de réparation des parties au procès, le tribunal ecclésiastique collégial, chargé de la cause pénale de l’abbé Bernard Preynat, s’est réuni pour rendre son verdict ce jeudi 4 juillet 2019.

L’abbé Bernard Preynat a été reconnu coupable d’avoir posé des actes délictuels à caractère sexuel sur des mineurs de moins de 16 ans.

Au regard des faits et de leur récurrence, du grand nombre de victimes, du fait que l’abbé Bernard Preynat a abusé de l’autorité que lui conférait sa position au sein du groupe scout qu’il avait fondé et qu’il dirigeait depuis sa création, assumant la double responsabilité de chef et d’aumônier, le tribunal a décidé de lui appliquer la peine maximale prévue par le droit de l’Église dans un tel cas à savoir le renvoi de l’état clérical.

L’abbé Bernard Preynat peut s’il le souhaite interjeter appel devant le Tribunal de la Congrégation pour la doctrine de la foi dans le délai d’un mois à partir de la notification de la sentence. Passé ce délai, la peine deviendra exécutoire.

Le Tribunal décide également le maintien des mesures déjà prises à son encontre jusqu’à ce que la peine ait force de chose jugée.

La culpabilité de l’abbé Bernard Preynat étant désormais reconnue par ce tribunal, ce dernier pourra désormais se consacrer plus entièrement à l’étude de chacune des demandes de réparation financières des victimes.

Articles #En France #NLQ

Ordinations sacerdotales et diaconales à Fréjus-Toulon

Le dimanche 30 juin 2019, Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a ordonné au séminaire de La Castille trois prêtres et sept diacres au cours d’une belle cérémonie.

Articles #En France #NLQ

Communiqué du diocèse d’Angers sur le décès de l’abbé Bruno Le Pivain

Ancien prêtre de la fraternité Saint-Pierre, il avait été curé de la paroisse-cathédrale Saint-Maurice – Notre-Dame du Mans, mais également fondateur d’une revue de théologie, Kephas. L’abbé Bruno Le Pivain est décédé. Il était connu dans la mouvance “traditionnelle”, mais aussi pour son travail théologique. RIP.

Voici le communiqué du diocèse d’Angers :

L’abbé Bruno le Pivain, prêtre du diocèse d’Angers et curé de la paroisse Saint-Martin-en-Longuenée (Le Lion d’Angers) est décédé le dimanche 30 juin 2019 à l’âge de 56 ans.

Avec sa famille, ses paroissiens, ses amis, il sera possible de se recueillir à l’église du Lion-d’Angers ce lundi 1er et ce mardi 2 avec la prière des vêpres, suivie du chapelet à 18h30.
La messe des funérailles aura lieu ce mercredi 3 juillet à 10h30 en l’église du Lion d’Angers

Né le 16 juin 1963 à Brest, il avait été baptisé le 25 juin 1963 à Saint-Louis de Brest.

Etudes : Licence de droit public
Séminaire International de la Fraternité Saint Pierre (Wigratztbad, diocèse d’Augsbourg, Allemagne 1988-1994)
Licence canonique de philosophie (Rome)
Licence canonique de théologie (Fribourg, Suisse)

Il est ordonné diacre le 4 juillet 1993 à Wigratzbad et incardiné à Fraternité Saint-Pierre. Il est ordonné prêtre le 24 juin 1994 – Wigratzbad (Fraternité Saint Pierre)

Voici les principales étapes de son ministère :

1994-1996 : ministère à Saint-Jacques de Perpignan
1996-1998 : mission d’études à Rome, licence canonique de philosophie, habilitation au doctorat
1998-2001 : Lausanne-Genève (ministère), Fribourg (licence de théologie)
2001-2002 : Brannay (diocèse de Sens, maison de district de la Fraternité Saint-Pierre), lancement de la revue Kephas

Il est nommé coopérateur à la paroisse Cathédrale Saint Maurice-Notre Dame en 2002
et incardiné au diocèse d’Angers le 8 décembre 2005.

Il est nommé curé de la paroisse Cathédrale Saint Maurice-Notre Dame le 22 juin 2009
Il est nommé curé de la paroisse Saint-Martin-en-Longuenée (Le Lion-d’Angers) le 31 mai 2017.

A la une #Articles #En France #NLH #NLQ

France – c’est le mois d’avril qui a connu le plus d’actes christianophobes depuis janvier…

Dans mon post du 20 mai dernier présentant notre synthèse de la christianophobie en France au mois d’avril, j’écrivais : « Avec 47 actes signalés et documentés, le mois d’avril dernier n’offre guère d’amélioration sensible par rapport aux deux précédents mois (février : 50 actes ; mars : 51 actes) qui étaient déjà les plus mauvais jamais enregistrés dans les synthèses mensuelles que nous publions depuis janvier 2015. »Depuis la publication de cette synthèse, de nouveaux faits sont venus à ma connaissance et ils me permettent de dire, aujourd’hui, que le mois d’avril a été pire que ceux de février et de mars : j’en suis à 53 cas ! Autrement dit, si l’on compare les deux premiers quadrimestres de 2018 et de 2019, les actes antichrétiens ont augmenté exactement de 50 % !

Si vous souhaitez consulter, imprimer ou télécharger cette synthèse d’avril mise à jour, renseignez le formulaire sur le site de l’Observatoire de la christianophobie

C’est gratuit…

Vous pouvez également signer la pétition SPERO contre les profanations

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pèlerinage des Pères de famille du 5 au 7 juillet 2019 à Puimisson (34)

Comme chaque année le premier WE de juillet, les Moines de saint Joseph accompagnent plusieurs des routes qui se dirigent vers Saint-Joseph de Mont-Rouge (34), en communion spirituelle avec les Pères qui marchent vers Cotignac.

Enseignements, prière, partage, temps fraternels : tous les ingrédients pour un super pélé !

Épouses et enfants sont invités à rejoindre pour la messe dominicale de 11h.

Infos et inscriptions : jgbionnet@free.fr – 0660675526

Programme

Pour la “Route du Nord”
Vendredi 5
Rdv à 9h00 devant l’église de Vailhan : Collation + envoi du pèlerinage (départ possible de Mont-Rouge en car à 8h15)
18h00 : Arrivée au domaine Allegria

Samedi 6
8h00 : Départ du domaine Allegria
9h00 : Messe des pères présidée par Mgr Carré à Mougères
10h00 : Départ pour Saint-Joseph de Mont-Rouge (arrivée vers 17h30)

Plus d’informations

A la une #Articles #En France #NLH #NLQ

L’abbaye de La Roë, en Mayenne, vandalisée

Une lectrice (merci A. C. C.) me signale qu’un vitrail du transept nord de l’abbaye des chanoines augustiniens réguliers de La Roë, en Mayenne, a été vandalisé par des jets de pierres, sans doute cette nuit (mercredi 29-jeudi 30 mai). Ce n’est pas la première fois. Des photos qui font mal au cœur sur L’Observatoire de la christianophobie

A la une #Articles #En France #NLH #NLQ

Christianophobie en France : un mois d’avril particulièrement mauvais

Avec 47 actes signalés et documentés, le mois d’avril dernier n’offre guère d’amélioration sensible par rapport aux deux précédents mois (février : 50 actes ; mars : 51 actes) qui étaient déjà les plus mauvais jamais enregistrés dans les synthèses mensuelles que nous publions depuis janvier 2015.

Par comparaison, nous avions enregistré et documenté, pour le mois d’avril 2018, 37 actes. Avril 2019 fait donc état d’une augmentation des méfaits de 27 % par rapport à avril 2018.

Si, en outre, on compare les deux premiers quadrimestres de 2018 (114 actes) et 2019 (165 actes), les méfaits ont augmenté de 44,7 %.

En tête des méfaits commis en avril 2019, viennent les vandalismes (21), suivis par les vols (13), les profanations (9) et les incendies criminels (4).

Pour lire, imprimer ou télécharger le PDF de cette synthèse, allez sur le site de l’Observatoire de la christianophobie

Articles #En France #NLQ

Paris : une initiative pour les petites « Notre-Dame » en grand danger

Maire du 5ème arrondissement de Paris et présidente du groupe Les Républicains et Indépendants (LRI) de l’Hôtel-de-Ville, Florence Berthout a l’intention d’interpeller Anne Hidalgo au conseil de Paris sur l’état des églises parisiennes.

Celle qui dirige les élus de la droite parisienne veut rappeler le sort de ces églises. Selon elle, onze églises parisiennes seraient dans une situation préoccupante.

L’élue parisienne envisage donc de demander « plus de transparence sur le « plan églises » engagé par la mairie de Paris en début de mandature. » Elle souhaite que l’enveloppe de 50M€ annoncée par Anne Hidalgo pour la cathédrale Notre-Dame de Paris puisse aussi être affectée vers les petites églises de la capitale.

Florence Berthout déposera aujourd’hui une proposition de délibération en séance. Selon le projet de texte, « dans chaque arrondissement de la capitale, vivent et demeurent des petites « Notre-Dame » en grand danger ».