Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Un Chemin de Croix… en peinture et en poésie par François-Xavier de Boissoudy & Jean-Pierre Denis, à Toulouse (31) jusqu’au 21 avril 2019

Ce jeudi 7 mars, en fin d’après-midi, la basilique Saint-Sernin s’est rapidement remplie d’une foule peu commune, bigarrée… Des gens venus spécialement découvrir la nouvelle exposition de peinture qui se tient sur les piliers sobres mais majestueux de la basilique, un de nos joyaux toulousains. Des chrétiens du diocèse mais aussi des badauds attirés sans doute par le mouvement de la foule, à moins que ce ne soit par la douceur printanière peu habituelle en cet fin d’après-midi d’hiver ? Non, c’est qu’à l’intérieur du vaisseau se tenait l’inauguration de l’exposition de peinture, le Chemin de Croix de François-Xavier de Boissoudy, artiste-peintre. Car pour la neuvième année consécutive, durant tout le temps du Carême, la basilique propose une nouvelle Passion du Christ contemporaine, en peinture.

Lire la suite

► Exposition de peinture à la basilique Saint-Sernin de Toulouse, de 8h30 à 18h, jusqu’au 21 avril 2019. Entrée libre.

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Exposition : un Chemin de Croix par François-Xavier de Boissoudy – du 6 mars au 21 avril 2019 à Toulouse (31)

Le chemin de Croix 2019 sera un événement à 3 dimensions et se déroulera à la basilique Saint-Sernin.

François-Xavier de Boissoudy a peint les 14 toiles qui soutiendront notre prière ; il nous présente un Christ plein de douceur. L’exposition durera tout le temps du Carême, du Mercredi des Cendres 6 mars jusqu’au Dimanche de Pâques 21 avril.

Jean-Pierre Denis, écrivain, journaliste, directeur de publication de La Vie, nous partage sa méditation de la Passion du Seigneur à travers 14 poèmes. S’entrecroisent et dialoguent le mystère du Christ, les questions du croyant et l’actualité de notre monde. Un ouvrage aux éditions de Corlevour réunira cette création et cette composition. La médiation liturgique du Chemin de croix sera célébrée tous les vendredis de Carême à 15h.

Thierry Escaich, organiste titulaire de St-Étienne du Mont à Paris, improvisera, le 6/04 à 16h30, sur le Grand-Orgue Cavaillé-Coll de la Basilique. Il nous inscrira dans la grande tradition des chemins de croix où peintures, textes et musique servent et célèbrent la Passion.

Le Chemin de Croix pour l’Église catholique…

Sous l’impulsion des Franciscains, les Chrétiens se sont attachés à méditer, spécialement en Carême – les 40 jours qui précèdent et mènent à Pâques – les dernières heures de la Passion de Jésus. Cette méditation s’est élaborée en 14 stations qui reprennent et détachent chaque étape depuis la Condamnation à mort de Jésus jusqu’à la Mise au tombeau. À Jérusalem, la tradition fixe sur la Via Dolorosa le chemin que le Christ a parcouru. Au cours des siècles, des stations de chemins de croix ont été installées dans les églises pour permettre aux fidèles de se mettre à la suite du Christ souffrant pour son Peuple. Des illustrations, peintes ou sculptées, ont accompagnées cette dévotion et de nombreuses méditations ont été écrites pour soutenir la prière des fidèles.

 

Le livret-catalogue du Chemin de Croix :

Un livret-catalogue où les poèmess de Jean-Pierre DENIS répondent aux peintures de F.-X. de BOISSOUDY sera publié aux éditions de Corlevour.

Exposition à la basilique
du 06 mars au 21 avril 2019

Horaires : 8h30 à 18h
Entrée libre.

Inauguration le 07 mars, à 18h30
En présence des artistes, François-Xavier de Boissoudy et
Jean-Pierre Denis
ainsi que de Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse.

► Lecture-concert le 06 avril, à 16h30
Lecture des Poèmes du Chemin de Croix par Julia Steiger
et improvisation à l’orgue par Thierry Escaich

Célébration liturgique du Chemin de Croix
tous les vendredis, à 15h
du 08/03 au Vendredi saint 19/04

Également à Toulouse…
La Galerie Guillaume expose
les peintures récentes de François-Xavier de Boissoudy
à l’Hôtel de Marvejol
(47 rue Pharaon à Toulouse)

– Le 13 mars de 17h à 22h
Vernissage en présence de l’artiste

– Exposition du mardi 12 mars au dimanche 17 mars,
de 11h à 19h
EXTRAITS

Mais oui il faut que Jésus
Tombe encore une fois
Tombe tombe tombe
Qu’il tombe pour les oubliés

Il faut que Jésus tombe
Pour ceux qui vont bientôt chuter
Tombe une fois tombe deux fois
Par trois fois on le dit tombé

Des âmes depuis la Chute
Il y en a tant à ramasser
Génocidaires Barbaresques oligarques
Et la vôtre Nicolás Maduro

Et dans ce club sélect de Westminster
Et tenez on vient en ce Vendredi
D’ en trouver un lot entier
Au siège de Google des gens doués

Laissez passer laissez passer
Laissez passer l’homme condamné
Laissez tomber laissez tomber
L’homme le plus abandonné.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Boissoudy par lui-même, conférence avec projections – le 8 novembre 2018 à Paris

Boissoudy par lui-même, conférence avec projections. A deux pas de la Bastille, jeudi 8 novembre 2018 à 12h30 à Notre-Dame-d’Espérance (11e). Entrée libre, participation aux frais 5 € minimum.

Série de conférences avec projections ou auditions. Art, Culture et Foi / Paris poursuit une exploration de l’art d’aujourd’hui en compagnie d’artistes qui ont œuvré pour l’Eglise ou dont la quête spirituelle interroge nos contemporains.

Les jeudis 8 novembre, 6 décembre 2018 et 24 janvier 2019 de 12h30 à 13h30 à deux pas de la Bastille

Pour la deuxième rencontre de cette session 2018-2019, Art contemporain & spiritualité vous propose d’entendre Boissoudy à propos de son œuvre.

A Notre-Dame-d’Espérance, 47 rue de la Roquette, Paris 11e. De 12h30 à 13h30, entrée libre, participation aux frais 5 € minimum demandés.
Renseignements : artculturefoi@diocese-paris.net – 01 78 91 91 65

Jeudi 8 novembre 2018 de 12h30 à 13h30

Boissoudy

Par lui-même. Né en 1966, cet ancien élève de l’école d’art Esag-Penninghen commence par la peinture à l’acrylique figurative et colorée ou des installations dans des sites souvent inédits. Depuis sa conversion en 2004, il exprime la lumière par le lavis à l’encre et l’événement sous l’angle du réel. Par les objets, les corps et les émotions surgit le divin.

François-Xavier de Boissoudy participe à la Semaine du Marais Chrétien sur Temps et Eternité en 2009.
Il est l’auteur d’une quinzaine d’expositions personnelles, dont Art Sacré ? à la Cathédrale d’Evry en 2011, et Une annonciation française au Couvent des Dominicains à Paris, à l’occasion des 400 ans de sa fondation en 2014, année où il illustre le n° 34 de Nunc, revue culturelle trimestrielle fondée en 2002.
Il expose régulièrement à Paris, à la Galerie Guillaume sur des sujets tirés de l’Ecriture Sainte : Résurrection 2015, Miséricorde 2016, Marie 2017, Paternité 2018.

Plus d’informations

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Exposition “Paternité” de François-Xavier de Boissoudy jusqu’au 2 juin 2018 à Paris

Pour la quatrième année consécutive, la galerie Guillaume expose les nouvelles peintures de François-Xavier de Boissoudy. Après Miséricorde, Résurrection, Marie la vie d’une femme, c’est le thème du père sur lequel se penche le peintre pour tenter de comprendre ce qu’est la paternité.

C’est tout simplement parce qu’il souhaitait savoir ce qu’était la paternité que François-Xavier de Boissoudy a choisi ce thème pour sa nouvelle exposition. Ce père de famille dit avoir discerné sur la manière de se conduire en tant que père mais, lui qui se définit comme «  un pauvre peintre  », n’avait pas mis de mots sur ce qu’il vivait, à la différence d’un intellectuel. Alors il a choisi d’y mettre des images. Et avant tout des gestes ! Car c’est le geste qui intéresse François-Xavier de Boissoudy, pour lui le geste est signifiant. Son travail est donc un travail d’élucidation de ces gestes quotidiens qui racontent la paternité. Il compare cela à «  un livre de raison, comme en faisaient nos ancêtres, dans lesquels ils relataient ce qui s’était passé dans la journée  ». Cela nécessitait un travail de recherche en amont, lectures, conférences…

Lire la suite…

«  Paternité  »
du 5 avril au 2 juin 2018. Peintures de François-Xavier de Boissoudy,
à la Galerie Guillaume
32, rue de Penthièvre,
75008 Paris,
du mardi au samedi
(14h-19h, et sur rdv).

Un catalogue de l’exposition avec des textes de Fabrice Hadjadj est disponible aux éditions Corlevour.