A la une #NLQ #Rome

“Affaire McCarrick” : le pape répond sans répondre à la lettre de Mgr Vigano

Le Vatican a déclaré ne faire aucun commentaire dans l’immédiat. A bord de l’avion papal, alors que Mgr Vigano met en cause personnellement le pape François dans les gestions des accusations contre Mgr Mc Carrick, François a déclaré :

“J’ai lu ce matin ce communiqué, je l’ai lu et je dirai sincèrement que je dois vous dire ceci, à vous et à tous ceux d’entre vous qui sont intéressés : lisez attentivement le communiqué et faites vous votre propre jugement. Je ne dirai pas un mot là-dessus. Je pense que le communiqué parle de lui-même. Et vous avez la capacité journalistique suffisante pour tirer des conclusions. C’est un acte de confiance. Quand on passe un peu de temps, vous avez les conclusions, peut-être que je parlerai mais j’aimerais que votre maturité professionnelle fasse ce travail. Cela vous fera vraiment du bien”

Source : Vatican News

Brèves

Le plus fort déclin de la fréquentation hebdomadaire des églises enregistré depuis des décennies

L’institut Gallup vient de révéler que le pontificat du pape François, qui a commencé en 2013, correspond au plus fort déclin de fréquentation hebdomadaire des églises catholiques depuis des décennies aux Etats-Unis. Gallup relève que « de 2014 à 2017, 39 % des catholiques (américains) affirmaient avoir participé à la messe ces sept derniers jours », niveau « bien inférieur aux 45 % enregistrés de 2005 à 2008, un effondrement depuis les 75 % relevés en 1955 ». La participation hebdomadaire à la messe, en chutant de six points depuis le pontificat de Benoît XVI, enregistre ainsi le plus fort décrochage depuis les années 1970. Elle s’était stabilisée au milieu des années 2000, durant le pontificat de Benoît XVI. A l’inverse, Gallup relève que la fréquentation des églises protestantes est demeurée soutenue depuis dix ans.

Dans un rapport publié l’année dernière, l’Office central des statistiques du Vatican montrait que les vocations à la prêtrise avaient continué à baisser depuis 2012, avec une accélération depuis le début du pontificat du pape François. Le nombre de séminaristes dans le monde a régressé de 118.251 en 2013 à 116.843 en 2015.

 

Lire la suite sur réinformation.tv

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

24h pour le Seigneur au Havre (76) les 16 et 17 mars 2018

« Quatrième édition de 24H pour le Seigneur. Le thème pour cette année 2018 est « Je veux la miséricorde ».  Cette initiative avait été lancée par le Pape François en 2014 et aura lieu du vendredi et samedi qui précèdent le 4ème dimanche de Carême  » (Vaticane)

Programme pour le vendredi 16 et le samedi 17 mars, à la Cathédrale Notre-Dame du Havre :

Sacrement de réconciliation

vendredi de 15h00 à 18h30 et de 20h00 à 23h00

samedi de 9h30 à 18h00

Vendredi 16 mars

15h00 : chapelet médité suivi de l’exposition du Saint-Sacrement

17h00 : enfants et familles : prière et sacrement de réconciliation

18h15 : vêpres

18h30 : messe

20h30 : veillée de prière avec les jeunes

22h00 : début de la nuit de prière (Cathédrale ouverte toute la nuit)

Samedi 17 mars

8h30 : laudes

9h00 : messe du samedi

15h00 – 17h00 : vivre la prière et le pardon en famille

18h00 : vêpres

18h30 : messe dominicale

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Les JMJ à Bordeaux (33) pour les Rameaux le 25 mars 2018

DIMANCHE 25 MARS 2018 – CATHÉDRALE SAINT ANDRÉ

+++ “SOIS SANS CRAINTE !” +++

La JMJ c’est aussi à Bordeaux ! #JMJbdx18

~~ 17-35 ans ~~

Suite à l’appel du pape à se retrouver tous les ans avant Pâques entre jeunes catholiques, la pastorale des jeunes t’invite le dimanche des Rameaux à vivre la Journée Mondiale de la Jeunesse de Bordeaux, un grand rassemblement dans le centre de Bordeaux : enseignement, témoignage, prière, évangélisation, ateliers et messe des Rameaux seront au programme pour vous faire vivre une journée pas comme les autres. Rejoins nous pour vivre ta foi avec des jeunes !


Au programme :


-9h30 : Rdv à la cathédrale
-10h : Temps de louange
-10h : catéchèse par un Carme du Broussey sur le thème de la journée
-11h : témoignage de foi d’un malade en fin de vie
-12h : repas (une paëlla géante ? !)
-13h30 : Ateliers divers
-15h30 : Formation à l’évangélisation
-16h : Evangélisation autour de la cathédrale/accueil sur le parvis/adoration/confessions
-18h : messe des Rameaux à la cathédrale autour de nos évêques

Et si tu es en terminale et que tu as moins de 18 ans, viens avec ton animateur de groupe !

Page de l’évènement facebook

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Journées diocésaines de la jeunesse du diocèse de Blois (41) les 24 et 25 mars 2018 à Muides-sur-Loire

« QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS »

Message du pape François pour Les XXXIII° Journées Mondiales de la Jeunesse.

Message du pape pour les Journées Mondiales de la Jeunesse

“Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu » (Lc 1, 30).

https://twitter.com/vaticannews_fr

 

“C’est parti, les inscriptions aux JDJ 2018 sont ouvertes. 

Monseigneur BATUT invite l’ensemble des jeunes âgés entre 12 et 30 ans à se rassembler les 24 et 25 mars 2018, dimanche des Rameaux, autour du thème “Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu”.
L’édition 2017 des JDJ avait attiré plus de 200 jeunes à Saint-Aignan. Cette année nous en espérons au moins 300 !

Notre objectif    

Que nous soyons transformés par ces 24h : devenir le “sel de la terre” !
Venez nous rejoindre… individuellement, avec votre aumônerie, votre troupe scoute, votre collège ou lycée, vos amis. Vous êtes tous attendus.     

Concrètement comment ça se déroule ?

Les JDJ débutent à Muides-sur-Loire le 24 mars à 14h30 et se terminent à St Dyé le 25 mars à 16h.

Nous dormons le samedi soir au gymnase/salle des fêtes de Muides (filles/garçons/majeurs/mineurs seront séparés).
L’opération des BUS JDJ est renouvelée (nous vous remercions de vous inscrire dès maintenant pour anticiper la gestion des bus).

Que faut-il apporter ?

– Duvet/Tapis de sol
– Pique-Nique pour le samedi soir
– De quoi dormir
– Chapelet
– Ta joie et tes ami(e)s

Comment s’inscrire ?

> De manière individuelle : 

    – Remplir le formulaire ci-joint et l’envoyer accompagné d’un chèque de 15 euros
OU
– Suivre le lien suivant : https://goo.gl/forms/Zsf8IAuJqT2iWtym2

> Avec son groupe d’aumônerie/scout/établissement scolaire pour l’enseignement catholique : Contactez votre aumônier et/ou responsable de la Pastorale.

Une question ?

Contactez l’équipe JDJ  :  Sophie LANCHET : 0607370657 – Alexandre BOULAY : 0786833167
Ou par mail : groupejmjblois@gmail.com

Nous sommes là pour VOUS

Vous hésitez encore à venir aux JDJ ? 

Visualisez le Teaser JDJ :

En route pour la 2ème édition des Journées Diocésaines de la Jeunesse (JDJ) avec le Diocèse de Blois !

Réservez les dates !
                                                                                   

Conférences/Formations #NLQ

François de Sales ou la sainteté de l’amitié, conférence à l’Espace Barnanos (Paris) le 4 décembre

En France #NLQ

8ème Veillée mondiale de prière pour la Vie naissante le 2 décembre


   En 2010, le Saint-Père Benoit XVI, devant l’ampleur du Mal commis contre l’enfant à naître, a voulu frapper à la porte de la conscience et des coeurs de chaque personne humaine comme des Etats, afin que la vie humaine soit aimée, accueillie, respectée, défendue, protégée, depuis sa conception jusqu’à son terme naturel. Benoît XVI a lancé un appel au monde entier afin que soient organisées des Veillées de prière, au moment de l’entrée de l’Eglise, dans le Temps de l’Avent. L’annonce faite depuis Rome a aussitôt été relayée par la Famille Missionnaire l’Evangile de la Vie, qui a fait en sorte, grâce à des relais comme le Salon Beige, que cet appel pressant du Saint-Père soit largement entendu. Plus de 500 Veillées de prières ont eu lieu en France, ce 27 novembre 2010.

Depuis lors, chaque année, l’entrée en Avent est marquée par cette Veillée de prière pour toute vie naissante. La prière de Benoit XVI, pour la Veillée de prière de 2010, traduite en français, en collaboration avec l’Evangile de la Vie et Zenit, est chaque anée diffusée lors de es veillées de prière organisées partout en France.

Cette année, 2 décembre 2017, nous répondons volontiers à cet appel du Saint-Père.

Annoncer une Veillée : ici  (date, lieu, heure. Présidée par…)

pour nous aider à veiller et à prier :

– Prières pour la Vie : Saint Jean Paul II  – 25.3.1995 – Benoit XVI – 27.11.2010 — Images disponibles à l’Evangile de la Vie, pour les distribuer lors des Veillées (libre participation aux frais)

Homélie du Saint-Père Benoit XVI, le 27 novembre 2010, lors de la Première Veillée mondiale de prière pour toute vie naissante, en la Basilique Saint Pierre à Rome.

 Neuvaine pour la vie naissante avant la fête de l’Immaculée Conception – Mgr d’Ornellas

– L’enseignement de Benoit XVI sur l’Evangile de la Vie (en construction) 20052006200720082009201020112012– 2013 –

Homélie de Benoit XVI à Fatima, le 13 mai 2010

Méditation de Benoit XVI à Assise, le 27 octobre 2011

– Avec le Pape François : Veillée pour la Vie : 15 juin 2013 – Homélie de la Messe du 16 juin 2013, journée Evangelium Vitae -Veillée avec les familles 26 octobre 2013 – Homélie de la Messe avec les familles 27 octobre 2013 – Discoursà 5000 médecins catholiques, le 15 novembre 2014 – Discours au colloque international sur la complémentarité homme-femme, le 17 novembre 2014 –

– Le Père Hubert Lelièvre sur Zenit 2010 : Pourquoi le Saint-Père demande la Veillée de prière

 Discours d’ouverture de SAint Jean Paul II au Consistoire extraordinaire du 4 au 7 avril 1991 avec les Cardinaux du monde entier

– Lettre de Saint Jean Paul II à tous les évêques du monde entier. – Pentecôte 1991

Messe pour la Vie : texte de la Messe pour la Vie approuvée à l’unanimité par la Conférence des Evêques des USA. Traduction non officielle.

La prière pour la Vie qui conclue l’Encyclique Evangelium Vitae : disponible pour la distribuer lors de la Veillée de prière, mais aussi pour l’ajouter à un faire-part de naissance, de mariage… Pour en recevoir des exemplaires (préciser le nombre désiré. Libre participation aux frais) : l’Evangile de la Vie, 32 Cours de la République – 84500 Bollène. Mais aussi par mail

une quête peut être faite : qu’elle soit envoyée pour aider et encourager les mouvements et associations qui servent la vie et la famille.  (l’Evangile de la Vie ; Alliance Vita ; la Fondation Lejeune ; Magnificat ; Mère de Miséricorde ; Choisir la Vie ; Centre Missionnaire de la Vie ; Petites Soeurs des Maternités Catholiques…). Le bien à faire ne manque pas. La générosité de tous, fruit de cette Veillée de prière, aidera concrètement et encouragera !

– Une Litanie des Saints pour la Vie. (à venir)

Litanies de louange et de supplication lors de la Grande Veillée pour la vie du 28 mai 2009 à Notre-Dame de Paris

L’Encyclique Evangelium Vitae de Saint Jean Paul II : à lire, à relire. A offrir. Accueillons cette Veillée de prière pour évangéliser : pourquoi ne pas parler autour de nous de cette belle Lettre Encyclique Evangelium Vitae, de la donner même, aux médecins, infirmières, pharmaciens, législateurs, chercheurs, étudiants en médecine ou infirmières, avec un petit mot comme : “Le Pape demande à l’Eglise de veiller et de prier pour toute vie naissante. Je me permets de vous donner le texte d’une Lettre sur la vie, ce que nous vivons dans l’Eglise” ou “Je sais / je ne sais ce que vous en pensez, comme vous me connaissez, je me permets de vous donner ce que que nous essayons de vivre dans l’Eglise.” C’est un témoignage concret.

– Pour recevoir l’Encyclique : Editions Téqui

– Méditationsur le Chemin de Croix, lors des JMJ à Madrid, en août 2011


 VEILLEES 2017

– De nombreuses mamans attendent un enfant  alors que leur époux, militaire, se trouve quelque part sur le front pour serviir notre Patrie. Nous pensons tout particulièrement à ces familles qui vivent ainsi  la grossesse, la naissance

annoncées ici

(source : site L’Evangile de la Vie)

Dans le Monde #NLQ

Journée Mondiale des Pauvres le 19 novembre

La Journée Mondiale des Pauvres est une invitation à vivre, à dynamiser, dans la durée, une Charité inventive dans les communautés et association. Elle nous appelle aussi à plus de justice : « Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » (Misericordia et misera 21)
La Charité que nous sommes appelés à vivre doit être contagieuse. Nous sommes invités à partager nos expériences entre paroisses ou faire avec la paroisse voisine, en doyenné, dans le quartier avec des associations locales.

Rencontre avec Étienne Villemain qui raconte la genèse de la Journée mondiale des pauvres

Étienne Villemain est cofondateur de l’association Lazare et de l’Association pour l’amitié (APA).

Conférences/Formations #NLQ

Rencontre CdEP : “inventons de nouveaux chemins” à Aix-en-Provence (13) le 2 décembre

Une rencontre organisée par l’association Chrétiens dans l’Enseignement Public :
Afin de répondre à l’appel du Pape François :
« Au lieu d’être simplement une Église qui accueille, efforçons nous d’être une Église qui trouve de nouvelles routes, qui est capable de sortir d’elle-même… » quelques enseignants  aidés par  Claudine Pézeron (xavière) lancent une invitation pour une rencontre le samedi 2 décembre dans les locaux de l’Evêché   à Aix-en-Provence (7, cours de la Trinité)  de 17 heures à 20 heures. à destination des enseignants chrétiens de la Province Ecclésiastique.

A la une #NLQ #Rome

Fatima – Homélie de canonisation de Jacinthe et François

Dieu « nous a créés comme une espérance pour les autres, une espérance réelle et réalisable selon l’état de vie de chacun », a insisté le pape qui s’exprimait en portugais : « Nous ne voulons pas être une espérance avortée ! La vie ne peut survivre que grâce à la générosité d’une autre vie ».

 

Homélie du pape François le 13 mai 2017  Fatima. Messe du centenaire des apparitions et de canonisation des saints Jacinthe et François.

 

 

 

« Apparut dans le ciel une femme ayant le soleil pour manteau » atteste le voyant de Patmos dans l’Apocalypse (12,1), faisant aussi observer qu’elle est sur le point de donner naissance à un fils. Puis, dans l’Evangile, nous avons entendu Jésus dire au disciple : « Voici ta mère » (Jn 19, 26-27). Nous avons une Mère ! Une “Dame très belle“, comme disaient entre eux les voyants de Fatima sur la route de la maison, en ce jour béni du 13 mai, il y a cent ans. Et, le soir, Jacinthe ne réussit pas à se retenir, et elle révèle le secret à sa maman : « Aujourd’hui j’ai vu la Vierge ». Ils avaient vu la Mère du ciel. Le regard d’un grand nombre s’est dirigé dans la direction que suivaient leurs yeux, mais… ils ne l’ont pas vue. La Vierge Mère n’est pas venue ici pour que nous la voyions : pour cela nous aurons toute l’éternité, si nous allons au ciel, bien entendu.

Mais elle, présageant et nous mettant en garde contre le risque de l’enfer où mène la vie – souvent proposée et imposée – sans Dieu et qui profane Dieu dans ses créatures, elle est venue nous rappeler la lumière de Dieu qui demeure en nous et qui nous couvre, car, comme nous l’avons entendu dans la première lecture, « l’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu » (Ap 12, 5). Et, selon les paroles de Lucie, les trois privilégiés se trouvaient dans la lumière de Dieu qui rayonnait de la Vierge. Elle les enveloppait dans le manteau de lumière que Dieu lui avait donné. Comme le croient et le sentent de nombreux pèlerins, si non tous, Fatima est surtout ce manteau de lumière qui nous couvre, ici comme partout ailleurs sur la terre quand nous nous réfugions sous la protection de la Vierge Marie pour lui demander, comme l’enseigne le Salve Regina, “montre-nous Jésus”.

Chers pèlerins, nous avons une Mère. Nous avons une Mère ! Cramponnés à elle comme des enfants, vivons de l’espérance fondée sur Jésus, car, comme nous l’avons entendu dans la seconde lecture, à cause de Jésus-Christ, et de lui seul, ceux qui reçoivent en abondance le don de la grâce qui les rend justes régneront dans la vie (cf. Rm 5,17). Quand Jésus est monté au ciel, il a apporté auprès du Père céleste l’humanité – notre humanité – qu’il avait assumée dans le sein de la Vierge Mère ; et il ne s’en séparera jamais plus.

Fixons notre espérance, comme une ancre, dans cette humanité placée dans le ciel à la droite du Père (cf. Ep 2,6). Que cette espérance soit le levier de la vie de chacun de nous ! Une espérance qui nous soutient toujours, jusqu’au dernier souffle.

Forts de cette espérance, nous sommes réunis ici pour remercier des innombrables bienfaits que le Ciel a accordés au cours de ces cent années, passées sous ce manteau de lumière que la Vierge, à partir de ce Portugal porteur d’espérance, a étendue aux quatre coins de la terre. Nous avons comme exemples devant nos yeux saint François Marto et sainte Jacinthe, que la Vierge Marie a introduits dans la mer immense de la lumière de Dieu et y a conduits pour l’adorer. De là leur venait la force de surmonter les contrariétés et les souffrances. La présence divine devint constante dans leur vie, comme cela se manifeste clairement par la prière insistante pour les pécheurs et par le désir permanent de rester près de “Jésus caché” dans le Tabernacle.

Dans ses Mémoires (III, n. 6), Sœur Lucie donne la parole à Jacinthe qui venait d’avoir une vision : « Ne vois-tu pas beaucoup de routes, beaucoup sentiers et de champs pleins de gens qui souffrent de faim et qui n’ont rien à manger ? Et le Saint-Père dans une église, devant le Cœur Immaculé de Marie en prière ? Et beaucoup de monde en prière avec lui ? ». Merci frères et sœurs, de m’accompagner ! Je ne pouvais pas ne pas venir ici pour vénérer la Vierge Mère et lui confier ses fils et ses filles. Sous son manteau ils ne se perdent pas ; de ses bras viendront l’espérance et la paix dont ils ont besoin, et que je demande pour tous mes frères dans le baptême et en humanité, en particulier pour les malades et les personnes avec handicap, pour les détenus et les chômeurs, pour les pauvres et les personnes abandonnées. Chers frères, prions Dieu dans l’espérance que les hommes nous écoutent ; et adressons-nous aux hommes avec la certitude que Dieu nous porte secours.

En effet, il nous a créés comme une espérance pour les autres, une espérance réelle et réalisable selon l’état de vie de chacun. En “demandant” et “exigeant” de chacun de nous l’accomplissement de son devoir d’état (Lettre de Sœur Lucie, 28 février 1943), le ciel déclenchait une vraie mobilisation générale contre cette indifférence qui nous gèle le cœur et aggrave notre myopie. Nous ne voulons pas être une espérance avortée ! La vie ne peut survivre que grâce à la générosité d’une autre vie. « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit » (Jn 12,24), a dit et fait le Seigneur qui nous précède toujours. Quand nous passons par quelque croix, il y est déjà passé en premier. Ainsi nous ne montons pas sur la croix pour trouver Jésus ; mais c’est lui qui s’est humilié et qui est descendu jusqu’à la croix pour nous trouver et, en nous, vaincre les ténèbres du mal et nous reconduire à la lumière.

Sous la protection de Marie, nous sommes, dans le monde, des sentinelles du matin qui savent contempler le vrai visage de Jésus Sauveur, celui qui brille à Pâques, et redécouvrir le visage jeune et beau de l’Eglise, qui resplendit quand elle est missionnaire, accueillante, libre, fidèle, pauvre en moyens et riche d’amour.

© Librairie éditrice du Vatican

 

 Source