Articles #Dans le Monde #NLH #NLQ #Orient

Les chrétiens de Gaza empêchés de se rendre en Israël pour Noël

l y avait eu un assouplissement dans la délivrance de laissez-passer pour Noël et Pâques 2016. La tension entre Israël et les autorités de la bande de Gaza, les a taris cette année… Impossible pour les chrétiens gazaouies de se rendre même à Bethléem, pourtant sous administration de l’Autorité palestinienne, puisqu’il faut passer par le poste frontière de Erez…

Les chrétiens de Gaza ne recevront pas cette année des autorités israéliennes les permis permettant de passer la frontière au poste de Erez et de rejoindre les membres de leurs familles et leurs amis à Jérusalem, à Bethléem et dans d’autres villes de Terre Sainte pour y célébrer ensemble Noël. L’organisation Middle East Concernindique que cette année les demandes de permis de voyage ont été presque toutes rejetées à l’exception de celles présentées par des personnes de plus de 55 ans, nombre desquelles éviteront dans tous les cas de quitter Gaza, s’agissant de personnes âgées ne pouvant voyager sans être accompagnées […]

Source : Agence Fides, 11 décembre via Observatoire de la christianophobie

Dans le Monde #Orient

Les évêques catholiques de Terre Sainte demandent la fin du siège de la Bande de Gaza

Des dizaines de morts et les près de 3000 Palestiniens blessés lors des manifestations organisées lundi près de la frontière de la Bande de Gaza auraient pu être évitées « si les forces israéliennes avaient usé d’instruments non létaux ». Les évêques catholiques de Terre Sainte ont diffusé le 15 mai un communiqué dénonçant la répression menée par l’armée israélienne.

Dans ce message repris par l’agence Fides, l’Assemblée des évêques ordinaires catholiques de Terre Sainte, qui rassemble tous les évêques des Églises catholiques (latine, grecque melkite, arménienne, maronite, chaldéenne et syro-catholique) présentes dans cette région, avec le Custode franciscain de Terre Sainte, demande de mettre fin « le plus tôt possible » au siège imposé à près de deux millions de Palestiniens dans la Bande de Gaza. Ils ajoutent que le transfert de l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem « ne contribue pas à faire avancer la paix tant attendue entre Israéliens et Palestiniens ». Et ils font référence aussi à la nécessité, réclamée avec insistance par le Saint-Siège, de faire de Jérusalem « une ville ouverte à tous les peuples, le cœur religieux des trois religions monothéistes », en évitant toute mesure unilatérale qui puisse altérer la Ville sainte.

« Aucun motif ne peut empêcher à la ville d’être à la fois la capitale d’Israël et de la Palestine », précisent les évêques, en ajoutant que ceci devrait advenir à travers « la négociation et le respect réciproque ».

Veillée de prière pour la paix le 18 mai

Mardi, au lendemain de ces violences qui portent à 110 morts et 3000 blessés le bilan de la répression des manifestations dans la Bande de Gaza depuis le 30 mars, l’administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa, a invité « tous les prêtres, les religieux, les religieuses, les séminaristes, tous les fidèles de Jérusalem et ceux qui le désirent » à prendre part à la veillée de prière pour la paix qui sera célébrée dans l’après-midi de samedi, à la veille de la Pentecôte, en l’église Saint-Étienne. Le Patriarcat latin de Jérusalem invite également tous ceux qui le souhaitent et le peuvent à vivre une journée de jeûne et de prière pour la Terre Sainte. Le Conseil des Conférences épiscopales d’Europe a apporté son soutien à cette initiative.

 

Source Vatican News

Asie #NLQ

Gaza – Les chrétiens empêchés de se rendre à Jérusalem pour Pâques

Les 1 800 chrétiens palestiniens de la bande de Gaza désireux de se rendre à Jérusalem pour Pâques n’ont pas reçu d’autorisation des autorités israéliennes. Une décision qui provoque colère et incompréhension des chrétiens gazaouis.

Les Israéliens disent craindre que les Palestiniens autorisés à se rendre en Israël ne prolongent illégalement leur séjour, comme cela s’est produit par le passé. À Noël dernier par exemple, 21 chrétiens qui étaient sortis avec des permis ne seraient pas retournés à Gaza, selon l’agence Sir.

Pour le père Ibrahim Shomali, chancelier du patriarcat latin de Jérusalem, interrogé par Vatican News, les fidèles devraient pouvoir se rendre dans la Ville Sainte sans permis. « Chacun devrait avoir le droit de vivre et de travailler où il veut. Les droits de l’homme ne sont pas respectés ici » regrette-t-il. « Jérusalem est une mère qui aime tous ses enfants, sans distinction. C’est la mère de tous les chrétiens, de tous les musulmans et de tous les juifs », explique le père Ibrahim Shomali. Et d’insister : « Jérusalem est pour tous ! »

 

Source Vatican News

NLH #NLQ #Orient

Les évêques dénoncent la catastrophe humanitaire de Gaza

Les évêques provenant d’Europe, des Etats-Unis, du Canada et d’Afrique du Sud, membres de la Coordination Terre Sainte, ont achevé leur traditionnelle visite de solidarité aux communautés chrétiennes de Terre Sainte qui a eu lieu cette année à Gaza, Jaffa, Jérusalem, Hébron et Bethléem du 14 au 19 janvier.

Dans un communiqué ils dénoncent l’annexion de facto que constituent les colonisations israéliennes. Ils pointent également du doigt les conditions inhumaines de vie de l’autre côté du mur et la catastrophe humanitaire de Gaza.

Une situation qu’illustre cet extrait de la Vérité vous rendra libre : Le baby hospital de Bethléem 

NLQ #Orient

Les chrétiens de Gaza, forcés d’embrasser l’islam, appellent à l’aide

Le sort des chrétiens à Gaza continue de se dégrader. Un nouveau rapport en langue arabe dénonce la recrudescence d’actes anti-chrétiens dans la bande de Gaza, qui ne compte que 2500 chrétiens pour 1,5 million de musulmans.

Lundi 17 octobre, des chrétiens auraient manifesté pour demander le retour de leurs enfants ou de leurs proches enlevés. Ils portaient des banderoles proclamant leur foi :

« Je suis un chrétien et je suis fier de la croix. »

 

Monseigneur Alexios a confirmé que les chrétiens se convertissent à l’Islam sous la menace, la contrainte et la force. Son église a présenté une pétition au gouverneur de la région, Ismail Haniyeh, lui demandant d’enquêter sur ces questions. À ce jour, elle est toujours sans réponse.

Le rapport ajoute que les chrétiens de Gaza demandent au monde chrétien d’intervenir.

Source infochrétienne

Voir aussi l’entretien du cardinal Tauran