Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #63 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Je suis parfois choqué quand j’entends qu’il n’y a personne en enfer, qu’en pensez-vous ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

“Je suis parfois choqué quand j’entends qu’il n’y a personne en enfer, qu’en pensez-vous ?”

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #46 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Quand Jésus a prononcé cette parole, a-t-il ressenti l’abandon de son Père ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Quand Jésus a prononcé cette parole, a-t-il ressenti l’abandon de son Père ?


Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #36 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Le Christ nous demande d’aimer nos ennemis. Comment vivre cette folie ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Le Christ nous demande d’aimer nos ennemis. Comment vivre cette folie ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

 

A noter : le Père Michel-Marie sera en concert à Paris le 19 janvier 2019.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Tim Guénard au Mans (72) – mercredi 12 décembre 2018 à 20h

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #32 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – “Comment parvenir à prier pour celui qui a tué un enfant ?”

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment parvenir à prier pour celui qui a tué un enfant ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

 

A noter : le Père Michel-Marie sera en concert à Paris le 19 janvier 2019.

NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #16 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – Comment faire pour être dans la joie (comme vous) et que notre cœur ne véhicule pas de haine ?

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment faire pour être dans la joie (comme vous) et que notre cœur ne véhicule pas de haine ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Doctrine / Formation #NLQ #Philosophie

Mépris, fils de haine et nourrisson d’orgueil

On comprend souvent un peu vite le mépris comme un succédané de l’orgueil alors que si les deux sont liés c’est de façon indirecte, comme conséquence d’une même cause : la peur. Le mépris, en effet, est cette combinaison bizarre de la haine et du dégoût. C’est donc une véritable répulsion. La haine en son fondement est une répulsion, une mise à distance, un refus. Au sens strict la haine n’est autre qu’une aversion, comme l’amour est une attirance. Le mépris, pour sa part, s’avère être une mise à distance impulsée par le dégoût. Il y a donc un mouvement commun dans le mépris et la haine, le rejet. Plus proche de la haine que de l’orgueil, le mépris est une forme particulière de haine qui trouve son impulsion dans le dégoût. Au fond de lui-même, le méprisant exprime un rejet qui vise à le tenir éloigné de l’objet de son mépris. Il y a dans ce rejet, un cordon sanitaire qui se traduit par « je ne suis pas ça ». Le mépris est le dégoût exprimé par le rejet comme protection d’une peur, celle d’être assimilé, contaminé par ce qui nous dégoute. Et en ce sens, le mépris rejoint l’orgueil, puisque l’orgueil est avant tout ancré dans l’image que l’on a ou que l’on veut donner de soi. Mais le mouvement du mépris est l’aversion, le rejet, au sens strict la haine. Derrière le mépris se pose la question de savoir, pourquoi cette chose nous dégoûte et en second lieu en quoi cette chose ou personne dégoûtante est un risque pour l’image que j’ai ou veux donner de moi.

 

Source Cyrano.net

Afrique non francophone #NLQ

Kenya – Les filles de Saint Paul s’engagent dans l’éducation des jeunes face aux incitations à la haine des réseaux sociaux

Enseigner aux jeunes l’usage correct des réseaux sociaux et éviter la propagation de discours incitant à la haine en vue des élections générales du 8 août : tel est le but de la rencontre organisée au siège des Publications africaines pauliniennes de Nairobi à laquelle ont participé 200 lycéens.

« Les jeunes peuvent devenir violents en prenant pour exemple ce que d’autres font sur les réseaux sociaux. A différentes occasions, les hommes politiques font des discours incitant à la haine et les jeunes peuvent penser que cela est juste et qu’il est donc normal de se comporter ainsi » a déclaré Sœur Joséphine Idowu, des Filles de Saint Paul, qui a dirigé la rencontre.

La religieuse a souligné que les réseaux sociaux peuvent en revanche être utilisés de manière positive au profit de l’Evangélisation.

« Les réseaux sociaux jouissent d’une grande influence et peuvent informer les jeunes. Ils peuvent accroître leurs connaissances, enrichir leurs interactions, améliorer leur estime de soi et être utilisés pour les prières » affirme Sœur Idowu.

Au Kenya, les Filles de Saint Paul ont lancé un programme d’éducation civique de trois mois destiné aux jeunes qui sont le groupe le plus souvent pris pour cible par les hommes politiques pour les induire à commettre des violences.

Le programme en question prévoit la publication de livres et d’opuscules, la production de matériel audiovisuel et des rencontres dans les écoles avec des professionnels des moyens de communication et des responsables religieux.

Source Agence Fides

A la une #NLQ #Rome

Humilité, douceur, magnanimité, versus jalousie, envie luttes pour construire l’unité de l’Eglise

Humilité, douceur, magnanimité : ce sont les trois clés pour construire l’unité de l’Église. C’est ce qu’a expliqué le Pape François dans son homélie, au cours de la messe célébrée ce vendredi 21 octobre 2016 en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe. Le Pape a également invité les chrétiens à refuser la jalousie, l’envie et les luttes.

Partant de l’explication de l’invitation épiscopale “La paix soit avec vous”, qui reprend les paroles du Christ après la Résurrection, le pape François rappelle qu’on donne un salut qui crée un lien de paix qui nous unit pour faire l’unité de l’esprit.

Mais le Saint-Père précise que « Là où il y a l’orgueil, il y a toujours la guerre, l’envie de vaincre l’autre, de se croire supérieur. Sans humilité il n’y a pas de paix et sans paix il n’y a pas d’unité ».

La douceur quant à elle « un noyau qui est la capacité de supporter les uns et les autres », leurs défauts et les choses qui ne nous plaisent pas.

 

Il  ajoute une vertu que l’on connait fort peu, la magnanimité, « un cœur grand, large, qui est capable d’embrasser tout le monde et de ne pas condamner, qui ne s’abaisse pas aux petitesses ». Il doit y avoir au contraire de la place pour tout le monde dans le cœur.

A cela s’oppose, jalousie, envie et luttes qui rétrécissent le cœur de l’homme à ses dimensions individuelles, coupent les racines de l’humilité et de la douceur au profit des ronces de la violence, de la haine et de la dureté.

En vivant de ces trois vertus positives, nous nous mettons dans les pas du Père Lui-même

« Le mystère de l’Église est le mystère du Corps du Christ : une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu Père de tous qui est au-dessus de tous », qui œuvre« au moyen de tous et est présent en tous. C’est cela l’unité que Jésus a demandé au Père pour nous et que nous devons aider à réaliser par le biais de la paix. Et ce lien de la paix croit avec l’humilité, avec la douceur, en se supportant les uns les autres avec la magnanimité ».