Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Studium Ouest – cinq jours de théologie pour les étudiants du 25 au 30 août 2019 à l’Abbaye Notre-Dame de Bellefontaine (49)

Les aumôniers d’étudiants de Nantes, Rennes, Brest, Caen, Rouen, Le Havre, La Roche sur Yon, Angers et Cholet ont mitonné cette session de prière, chant, travail manuel et théologique de cinq jours juste avant la rentrée.

Studium Ouest – 5 jours de Théologie du 25 au 30 août 2019 à l’Abbaye Notre-Dame de Bellefontaine (49)

Si vous avez bac + 2, profitez de cette offre pour seulement 10€ par jour !

  • 1er jour : découverte de l’abbaye cistercienne de Bellefontaine et de la communauté des frères. enseignement « Jésus une histoire vraie ? »
  • 2ème jour « Jésus, Vrai Dieu – vrai homme »
  • 3ème jour « Jésus nous sauve par sa passion sur la croix »
  • 4ème Jour « Jésus est ressuscité… qu’est-ce que cela change pour nous ? »
  • 5ème jour « Jésus nous envoie…vers qui pour quoi et comment ? »

Les inscriptions en ligne sont ouvertes dès maintenant.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Prière et Santé par les plantes les 15 & 16 juin 2019 au Grand Couvent de Gramat (46)

Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019
Grand Couvent de Gramat
33 Avenue Louis Mazet, 46500 Gramat

« Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient, et Il y mit l’homme qu’il avait modelé… pour le cultiver et le garder… » Gn 2, 8.15

La Bible rappelle que l’homme a reçu la vocation d’être gardien de la création. Le pape François dans l’encylique Laudato Si nous invite à rendre grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et à invoquer Son aide pour concrétiser la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons…

Cette halte est une pause pour reouvrir notre attention à la vie qui est là, à la nature qui nous parle… Respirer, écouter au fond du silence, pour percevoir toujours mieux ce qui se dit là, pour chacun en lien avec toutes les créatures…

Mireille Demars, naturopathe depuis 2005, infirmière Graduée Hospitalière, nous rappellera les bases d’une alimentation saine ainsi que l’équilibre acide-base selon sainte Hildegarde et ses implications aujourd’hui.
Prendre soin de notre corps pour être en harmonie avec nous-mêmes, les autres et Dieu. »
La liturgie et les autres temps de réflexion et de prière sont assurés par les Sœurs.

Programme

- Samedi 15 juin 2019 :

  • 9h : Accueil et Présentation du WE.
    Introduction au thème
    Le ch.2 de Laudato Si. (Sr M. Cécile)
  • 10h : Les bases d’une nourriture saine par Mireille Demars. Réactions et échanges
  • 12h : Repas
  • 14h : Atelier découverte des plantes aromatiques au Jardin du Couvent et cuisine
  • 16h : Pause/goûter 16h30 : temps de partage
  • 17h30 : Messe avec la Communauté
    ou
  • 18h : Messe anticipée du dimanche à la paroisse
  • 19h : Repas Veillée : Diaporama sur la nature, réactions et échanges (Sr Thérèse)

- Dimanche 16 juin 2019 :

  • A partir de 7h30 : Petit-déjeuner
  • 9h : Prière du matin Sr Catherine
  • 9h30 : Temps d’intériorisation personnelle
  • 10h15 : L’équilibre acide-base selon Ste Hildegarde et ses implications aujourd’hui par Mireille Demars Réactions et réponses
  • 12h15 : Repas
  • 14h : Symbolisme des plantes dans la Bible. (Sr Catherine)
  • 15h30 : Evaluation
  • 16h : Goûter et départ

- Réponse souhaitée avant le 6 juin, à adresser au :
Grand Couvent, 33, avenue Louis Mazet 46500 GRAMAT

- Programme, bulletin d’inscription et plan d’accès ci-dessous :

Inscription et programme

- Pour tout renseignement, contactez Sœur Marie-Cécile ou Sœur Catherine :
animations@grandcouventgramat.fr

A la une #Articles #Doctrine / Formation #NLH #NLQ #Théologie

La louange est l’état normal de l’Homme nous rappelle le psalmiste.

 

Au fond, il faut bien dire qu’on ne sait plus trop ce qu’est la louange aujourd’hui. On la confond facilement avec action de grâce, effusion de joie ou glorifier. Pourtant ce n’est pas exactement la même chose.

Glorifier Dieu consiste à faire apparaître l’éclat divin. Nous n’apportons rien à la gloire de Dieu lorsque nous glorifions. Nous « rendons gloire », c’est-à-dire que nous manifestons au grand jour la gloire même de Dieu. Une gloire qui ne cesse jamais, mais que notre glorification rend apparente, présente au moment de notre action de glorification. Raison pour laquelle, au passage, un gloire à Dieu liturgique est très codifié. Il ne s’agit pas, en effet, d’inventer une gloire à Dieu, mais de manifester sa véritable gloire et particulièrement ce qu’est sa gloire (et dont le Gloria liturgique nous révèle le contenu).

L’action de grâce, pour sa part, est notre remerciement pour un bienfait divin. Le plus grand étant le don du Fils, que nous retrouvons dans la Sainte Eucharistie. Même si nous avons des milliers de raison de remercier Dieu, nous ne sommes pas dans l’action de grâce permanente.

L’effusion de joie est un sentiment qui vient de nous du fait d’être en présence de l’Être aimé. Mais c’est un sentiment qui nous est personnel.

Or la louange a ceci de particulier qu’elle est collective. La louange c’est rendre grâce à Dieu en prenant le monde, les autres à témoins. Elle peut être sobre et sans effusion ni débordement de joie ni manifestations extérieures. La louange passe du « Je » au « nous », grâce au « Je » qui invite le nous à se réjouir.

Lorsque l’Ancien Testament parle de sacrifice de louange, nous comprenons combien la louange est un acte sacré qui tourne notre action de grâce vers le divin. Mais on perçoit également qu’il y a quelque chose de rituel, de cultuel presque dans la louange. Le peuple de Dieu se tourne ensemble vers son Père pour le louer. C’est cet état de grâce originel d’Adam et Eve qui se promènent avec leur Dieu dans le jardin d’Eden. C’est la perte de cette intimité collective de communion que le psalmiste cherche tout au long des 150 psaumes.

Ce que cherche le psalmiste dans toutes ses demandes, dans toutes ses imprécations, c’est de pouvoir être libéré de ce qui l’empêche de retourner à son état naturel de louange. Du reste le psautier s’achève par cinq psaumes alleluiatiques[cb1] , pour nous signifier qu’après tous les tracas de la vie, ou entre deux tracas, le psalmiste (c’est-à-dire nous) trouve sa fin ultime dans l’action de grâce partagée.

 

Baudouin Dalixan

 

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #57 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Quelles attentes y-a-t-il dans le cœur de la femme vis à vis de l’homme ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Quelles attentes y-a-t-il dans le cœur de la femme vis à vis de l’homme ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Culture et foi : rencontre avec les artistes au Forum de Flers (61) le 18 mai 2019

“Que nous révèle la démarche artistique ? Un attrait irrésistible de vivre et d’être heureux, une soif jamais assouvie de comprendre l’énigme que nous sommes, une volonté d’interpréter le monde qui nous entoure, de l’embellir et souvent de le remettre en cause, la recherche profonde d’une beauté cachée ?..

A tous ceux qui vivent une démarche artistique et se sentent rejoints par ces questions, l’antenne « culture et foi » du diocèse de Sées vous convie à cette rencontre-dialogue. ” Mgr Gilbert Louis qui interviendra sur le thème : ” Démarche artistique, démarche spirituelle ?”

Mgr LouisPeindre, sculpter, composer de la musique, l’interpréter, chanter, danser, créer un spectacle, jouer un rôle, raconter, écrire des poèmes … la créativité humaine est étonnante par la grande diversité des moyens d’expression, inépuisable en son mouvement qui porte les artistes à pousser plus loin la recherche, à explorer des voies nouvelles, à surprendre, à faire surgir de l’inédit.

Variée et surprenante est la créativité humaine. Tout aussi variées et surprenantes sont les sources d’inspiration.

Fernand Léger, artiste bien connu du siècle dernier, originaire d’Argentan, faisait remarquer : « Je cherche à dire la réalité immédiate de la civilisation que nous faisons. Une seule chose m’intéresse : je descends dans la rue et je regarde : les maisons, les lampadaires, les roues de voitures, les enseignes lumineuses, les gens qui passent. Je récolte là ce dont j’ai besoin pour ma peinture. »

 

Mais, au fond, que nous révèle la démarche artistique ? Un attrait irrésistible de vivre et d’être heureux, une soif jamais assouvie de comprendre l’énigme que nous sommes, une volonté d’interpréter le monde qui nous entoure, de l’embellir et souvent de le remettre en cause, la recherche profonde d’une beauté cachée ?

 

A tous ceux qui vivent une démarche artistique et se sentent rejoints par ces questions, l’antenne « culture et foi » du diocèse de Séez vous convie à une rencontre-dialogue, le samedi 18 mai 2019, à Flers, entre 14h et 18h, au Forum de Flers (Salle 2/3 du FORUM, rue du collège à l’angle de la rue des Rochettes – 61100 FLERS )

Au cours de cette rencontre, quatre artistes de disciplines différentes (peinture, sculpture, théâtre, interprétation musicale) s’exprimeront sur leur démarche. Ils diront ce qui les a fait choisir tel mode d’expression – ce qu’ils tentent d’exprimer d’eux-mêmes, de l’homme en général, de notre monde, à travers leur art – en quoi leur démarche peut être qualifiée de spirituelle ?

Sur la base de ces interventions, un échange s’engagera entre les participants.

En guise d’invitation à poursuivre l’aventure, Mgr. Gilbert Louis, responsable de « culture et foi », interviendra sur le thème : « démarche artistique, démarche spirituelle ? » Il s’appuiera, en particulier, sur la lettre que Jean-Paul II adressait aux artistes, il y a tout juste 20 ans.

artistes Flers

Inscription souhaitée ici.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Sessions Amour Sexualité Vie chrétienne 2019 – du 14 au 20 juillet, du 28 juillet au 3 août & du 17 au 23 novembre 2019 à Solesmes (72)

Qu’est-ce donc que l’amour ?
Vous cheminez vers le mariage ?
Vous êtes mariés depuis 1, 10, 25 ans ou plus ?
Peut-être êtes-vous en difficulté ?
Vous cherchez une formation sur toutes les dimensions de l’amour humain ?
VENEZ !

Sont invités :

  • Ceux qui ont débuté une vie commune et se posent la question du mariage.
  • Les fiancés : pour découvrir la profondeur de leur amour, la beauté et l’exigence de ce qu’ils sont appelés à vivre.
  • Les époux : les jeunes mariés d’un an, ceux qui, mariés depuis plusieurs années, se savent encore jeunes et ceux qui, ayant dépassé 20 ans de mariage et plus, se disent qu’un renouveau serait le bienvenu. Les prêtres et les formateurs : qui partagent une expérience unique au milieu des couples et préparent au mariage.
  • Les célibataires : qui se demandent de quoi leur avenir sera fait.

Pourquoi ? Pour fonder votre futur foyer et le consolider, pour recevoir une formation humaine et chrétienne, pour retrouver la vérité et la certitude du bonheur conjugal.

Programme

Session au choix :

  • Du 14 au 20 juillet 2019 : session animée par Aline Lizotte
  • Du 28 juillet au 3 août 2019 : session animée par Aline Lizotte
  • Du 17 au 23 novembre 2019 : session animée par le Père François Potez

Durant chaque session seront abordés les points suivants :

  • Le corps
  • L’amour
  • L’homme et la femme
  • Les passions amoureuses
  • Le don conjugal
  • La communication dans le couple
  • La vocation du mariage dans l’église

Plus de renseignements en ligne ici.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Journée d’études. La quête du sens de la vie. Maurice Blondel et la “fin de la métaphysique” Le 25 avril 2019 à Namur (Belgique)

Journée d’études en philosophie.
Le 25 avril 2019 de 9h30 à 18h
Université de Namur
Rue de Bruxelles 61, 5000 Namur, Belgique

Programme

9h30 : accueil

9h45 : Nicolas Monseu (UNamur) : Présentation

10h00 : Andreas Lind (UNamur, Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris) : “L’Action, une phénoménologie de la vie ?”

Pause

11h15 : Marie-Gabrielle Lemaire (UNamur, Archives Henri de Lubac) : “Maurice Blondel : au départ de la théologie lubacienne”

12h15 : Claude Troisfontaines (UCL) : “La philosophie de l’action et la destinée de l’homme”

Déjeuner

14h45 : Paul Gilbert (Pontificia Universitas Gregoriana) : “Intentionnalité phénoménologique et sens de la vie”

15h45 : Dominique Lambert (UNamur) : “La philosophie de l’action et le réductionnisme scientiste”

Pause

17h : Jérémy-Marie Pichon (Sciences Po Aix, Paris IV Sorbonne) : “Maurice Blondel et les idéolâtres”

18h : Fin des travaux

Entrée libre

Institut ESPHIN, Centre Universitaire Notre-Dame de la Paix

Contact : Andreas Lind, Nicolas Monseu – 081/72 40 83 – andreasglindsj@gmail.com
Télecharger : vCal

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence : L’homme face au travail – Mathieu DETCHESSAHAR, docteur en gestion – le 9 mai 2019 à La Roche-sur-Yon (85)

L’homme face au travail
« Travailler » ? Mais pourquoi ? Ce qu’en disent les cathos.

Mathieu DETCHESSAHAR, docteur en gestion,
Université de Nantes, auteur de “Le Marché n’a pas de morale” (Cerf)

Jeudi 9 mai 2019 – 20h30
ICES –
17 boulevard de Belges – La Roche-sur-Yon

>>>   Inscription en ligne   <<<

 

Contact : 02 51 44 15 09 – communication@catho85.org

 

Docteur en gestion, agrégé des Universités, professeur à l’Institut d’Economie et de Management de l’Université de Nantes, auteur du livre Le Marché n’a pas de morale (Cerf, 2015). Mathieu Detchessahar est membre du conseil scientifique de l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT), il est également membre fondateur du Groupe de Recherche Anthropologie Chrétienne et Entreprise (GRACE). Auteur de nombreux articles scientifiques, il a coordonné la publication de l’ouvrage “L’entreprise délibérée” (Nouvelle Cité, 2018), et écrit l’ouvrage “Le marché n’a pas de morale – ou l’impossible société marchande” (Editions du Cerf, 2015).

 

Cette nouvelle question sociale dépasse les frontières, comme le montre l’extension du symbole des gilets jaunes au-delà de la France. Dans de nombreux pays, en Europe et dans le monde, la valeur travail, la dignité des travailleurs, leur droit à un juste salaire et à un environnement sain, sont quotidiennement bafoués. Cela concerne les structures économiques mais aussi la responsabilité de chacun, alors que la culture du « toujours moins cher » fait oublier que derrière chaque produit et chaque service, il y a des travailleurs et leur famille. Dans le passé, des catholiques sociaux se sont levés pour défendre la classe ouvrière. Aujourd’hui, les catholiques doivent se lever pour soutenir le peuple de France et lutter pour un système économique mondial et une Europe au service du développement humain intégral. Nous devons avoir conscience que les fractures françaises ne seront pas résolues seulement par des lois mais par l’engagement de chacun. (…) Nous sommes membres d’un peuple. La dignité de chacun est de participer à une grande œuvre commune et au bien de notre pays. Le devoir des catholiques, en ce temps crucial de l’histoire, n’est pas de défendre les intérêts d’une communauté, mais de penser et mettre en œuvre un nouveau catholicisme social au service de l’universel et de notre pays.

Extrait de la tribune : “Appel pour un nouveau catholicisme social”, parue dans la Vie
début janvier 2019, co-signée par plusieurs personnalités dont Mathieu Detchessahar

 

 

2019-05-09 Mathieu DETCHESSAHAR - Affiche Web

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Entreprise et Homme augmenté le 6 avril 2019 à Chambéry (73)

Les Assises régionales des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens le 6 avril 2019 à Chambéry (Centre des congrès Le Manège, 331 Rue de la République)vous propose de réfléchir sur « Entreprise et Homme augmenté, jusqu’où ? »

Venez nombreux pour réfléchir à ce thème et prier ensemble pour que nous trouvions collectivement une place de l’Homme dans ces évolutions technologiques.

Ce thème concerne tous les chefs d’entreprise dans leur quotidien. Il nous renvoie à des réalités qui peuvent nous paraitre encore lointaines, voire futuristes, et pourtant ;

– la performance technologique et humaine toujours plus pressante peut mener vers un stress accru, signe d’une pression toujours plus grande pour pousser l’homme vers toujours plus de performances !

– Les discussions en cours sur la révision des lois de bioéthique intègrent, des questions relatives à un homme qu’il pourra être tentant de vouloir « augmenter » dès son origine. Et ses visées futuristes marquent déjà nos débats de bioéthique.

Ces réalités nous rattrapent plus vite que nous l’imaginons, et un dirigeant averti en vaut deux. Il s’agit pour nous, dirigeants chrétiens, d’anticiper les enjeux philosophiques et spirituels auxquels nous allons être confrontés. Ne nous y trompons pas, aujourd’hui, c’est déjà demain !

Ces assises sont ouvertes à toutes et à tous, dirigeants et entrepreneurs ou non, membre des EDC ou non.

Inscrivez-vous en ligne

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

23 mars 2019 – Assises régionales des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens en Ile-de-France, à Paris

Les Assises Régionales d’Ile-de-France auront lieu le 23 mars prochain à l’Institut Catholique de Paris.

Le 23 mars 2019, de 8h à 18h
74 rue de Vaugirard Paris

Inscriptions

Programme

8h – Accueil

8h45 – Prière introductive

9h – accueil des présidents de région

9h15 – Intervention de nos deux invités spéciaux

10h – pause-café

10h30 – table-ronde

11h30 – Messe

12h30 – repas

14h15 – 1er atelier ou atelier de 2h

La Block Chain appliquée à mon entreprise…(ATTENTION : atelier unique à 14h30) Vous avez bien sûr entendu parler de la blockchain, cette technologie qui permet des échanges sécurisés entre personnes et entreprises partout dans le monde à l’origine des cryptomonnaies notamment.
Nous vous proposons dans cet atelier des applications concrètes que vont vous présenter nos participants entrepreneurs.
Au-delà des transformations que va induire la blockchain dans nos activités et dans nos entreprises, nous nous poserons la question en tant que dirigeant chrétien : Est-ce que tout cela sert l’intérêt général ? le bien commun ?

Ombres et lumières du Big Data : et l’Esprit Saint dans tout cela ? (1er atelier) Grâce aux plateformes de stockage de données d’Amazon, Pedro Lucas a donné une Dimension mondiale a son offre dans le domaine de la Santé. François Jeanne Beylot aide ses clients à lutter contre des campagnes de déstabilisation par les données menées sur Internet. Le Père d’Augustin, vu par certains aux Assises de Strasbourg, évoque le « Download » dans la prière de données décisives pour le Dirigeant Chrétien. Des repères pour laisser toute sa place à l’Homme et à sa dignité dans la valorisation des données.

Fragilités, les nouvelles ressources pour votre entreprise à l’ère du digital (ATTENTION : Atelier unique à 14h30) La révolution digitale « rebat des cartes ». Pour les plus fragiles, collaborateurs présents de nos entreprises ou à venir :
Nouvelles formes d’exclusion du monde professionnel ? Nouveaux métiers, nouveaux outils pour y trouver sa place ?

Le « sans contact », appauvrissement ou enrichissement de la relation ? (1er atelier) Chatbots, standards digitaux, cloud, réseaux sociaux… Toutes ces technologies remplacent le contact humain, totalement ou partiellement. Quel en est l’impact sur notre relation à l’autre ? Parler par écran interposé change-t-il notre comportement ? Robotiser l’accueil a-t-il un impact sur l’image et la culture d’entreprise ? Communiquer avec une machine, est-ce aliénant ou rassurant ?Comment accompagner en tant que chrétien cette transformation de la relation tout en restant fidèle à la Pensée Sociale Chrétienne (Subsidiarité, bien commun, dignité de l’homme) ?

Entrepreneur et Dirigeant chrétien : quel mode de gouvernance à l’heure du digital ? (1er atelier) Voulue ou subie,la révolution digitale s’impose à nous quotidiennement .Si nous voulons survivre il nous faut nous adapter.Dans l’entreprise l’irruption du numérique transforme notre modèle d’organisation ,notre mode de management,notre forme d’apprentissage ,nos circuits de communication.Comment en tant qu’entrepreneur et dirigeant chrétien vivons-nous cette transformation?quelles sont nos peurs ?En quoi,cela modifie-t-il notre rôle?Comment accompagner cette révolution ? A ces questions deux EDC viendront témoigner de leur expérience puis vous confronterez vos opinions pour nourrir votre réflexion et vous inciter à agir.

Nous transformer à la lumière de Laudato Si (ATTENTION : atelier unique à 14h30) A quelle conversion sommes-nous appelés personnellement et au sein de nos
entreprises pour répondre au pressant appel que le Pape François nous adresse dans
son encyclique Laudato Si ? Les évolutions technologiques les plus récentes peuvent-elles nous aider à relever ce défi ? Rencontre de témoins et d’acteurs qui sont déjà engagés sur cette voie

Artificielle, humaine, deux intelligences pour un bien commun (ATTENTION : atelier unique à 14h30) Les nombreux développements et l’omniprésence médiatique autour de l’intelligence artificielle et de son corollaire « physique », la robotique autonome, demandent quelques repères pour faire la différence entre les possibilités de ces technologies et leurs promesses aussi bien que leurs impacts sur nos sociétés. Nous prendrons le temps dans cet atelier de nommer les transformations en cours tant technologiques que culturelles, sociétales et morales, d’identifier les opportunités, les enjeux mais aussi les risques entrevus voire les menaces, et d’exprimer nos peurs. Nous repartirons, grâce aux échanges sous différents éclairages, avec des pistes sur la manière dont l’IA et la robotique nous pressent finalement de penser et agir toujours plus pour la dignité humaine et l’émergence du bien commun dans nos entreprises et organisations. Plus nous attendons de la techno, plus nous devons élever l’exigence sur la place que nous devons et voulons donner à l’humain !

À quel Saint me vouer quand mon entreprise est disruptée ? (ATTENTION : Atelier unique à 14h30) La révolution technologique est porteuse de multiples opportunités. Elle met aussi à mal de nombreux business models, dont la viabilité se trouve menacée, voire définitivement condamnée. Ce sont les fameuses destructions créatrices, prometteuses pour ceux qui en bénéficient, mais douloureuses pour les « détruits ». Comment réagir si mon entreprise est concernée ? Comment manager mes salariés et préparer leur évolution dans un tel environnement ? Comment garder l’Espérance et rebondir si le business model de mon entreprise a disparu ? Cet atelier ne s’adresse pas qu’aux « perdants » ! Les gagnants sont aussi concernés… Quelle est mon attitude quand je disrupte le business des autres ? Comment puis-je participer au bien commun en étant attentif à mon écosystème et en aidant les plus menacés ? Autant de questions auxquelles nous proposons de réfléchir ensemble et à la lumière des témoignages des participants à la table ronde

15h30 – 2nd atelier

Ombres et lumières du Big Data : et l’Esprit Saint dans tout cela ? (2nd atelier) Grâce aux plateformes de stockage de données d’Amazon, Pedro Lucas a donné une Dimension mondiale a son offre dans le domaine de l e Santé. François Jeanne Beylot aide ses clients à lutter contre des campagnes de déstabilisation par les données menées sur Internet. Le Père d’Augustin, vu par certains aux Assises de Strasbourg, évoque le « Download » dans la prière de données décisives pour le Dirigeant Chrétien. Des repères pour laisser toute sa place à l’Homme et à sa dignité dans la valorisation des données.

Le « sans contact », appauvrissement ou enrichissement de la relation ? (2nd atelier) Chatbots, standards digitaux, cloud, réseaux sociaux… Toutes ces technologies remplacent le contact humain, totalement ou partiellement. Quel en est l’impact sur notre relation à l’autre ? Parler par écran interposé change-t-il notre comportement ? Robotiser l’accueil a-t-il un impact sur l’image et la culture d’entreprise ? Communiquer avec une machine, est-ce aliénant ou rassurant ?Comment accompagner en tant que chrétien cette transformation de la relation tout en restant fidèle à la Pensée Sociale Chrétienne (Subsidiarité, bien commun, dignité de l’homme) ?

Entrepreneur et Dirigeant chrétien : quel mode de gouvernance à l’heure du digital ? (2nd atelier) Voulue ou subie,la révolution digitale s’impose à nous quotidiennement .Si nous voulons survivre il nous faut nous adapter.Dans l’entreprise l’irruption du numérique transforme notre modèle d’organisation ,notre mode de management,notre forme d’apprentissage ,nos circuits de communication.Comment en tant qu’entrepreneur et dirigeant chrétien vivons-nous cette transformation?quelles sont nos peurs ?En quoi,cela modifie-t-il notre rôle?Comment accompagner cette révolution ? A ces questions deux EDC viendront témoigner de leur expérience puis vous confronterez vos opinions pour nourrir votre réflexion et vous inciter à agir.

17h – cocktail de fin d’Assises

Plus d’informations