Messes/Prières/Pèlerinages

Jeudi 4 octobre 2018 : Rencontre « Galettes Saucisses » des Hommes-Adorateurs du Luc-en-Provence (83)

Bonjour à tous,

Nous vous proposons de nous rencontrer avec la nouvelle année scolaire par une rencontre ce jeudi 4 octobre 2018.

Au programme :

  • 19h30 Adoration du Saint Sacrement
  • 20h30 Repas « Galettes Saucisses » préparé par Bertrand de Kerangat

N’hésitez pas à inviter autour de vous, tout comme le Christ nous invite à venir l’adorer.

Fraternellement

Raphael

« L’adoration constitue donc pour les hommes adorateurs comme un acte de résistance contre tous les asservissements charriés par notre époque. Ils y affirment aussi leur identité masculine, qu’ils ont célébrée virilement d’abord autour d’une table bien garnie, avant de s’offrir au Christ et de se laisser attirer par Lui dans le Cœur à cœur auquel Il les invite. »  (message de Mgr Rey aux Hommes-Adorateurs)

Le site des paroisses du Luc-en-Provence et du Cannet-des-Maures (83) : www.paroissedulucetducannet.fr

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Mardi 9 octobre 2018 : Rencontre des hommes-adorateurs de Colmar (68) – Colmar la catholique !

À l’origine du fait d’être chrétien, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée…

… mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive. (Benoît XVI)

Venez rencontrer cette personne !

Nous nous retrouvons le mardi 9 octobre 2018, en l’Église Notre Dame de L’Assomption, Logelbach, Colmar, en présence de l’Abbé Leonhardt

L’objectif : contempler Jésus-Hostie, pour agir en homme dans nos couples, nos paroisses, notre monde.

  • 19H15 – 20H : Adoration Confession
  • 20H : Enseignement 
  • Dîner jusqu’à 21H

 

Soirée de rentrée, le mardi 9 octobre : vous rêvez de mieux connaître la ville dans laquelle vous vivez ou arrivez, vous pensez que Colmar est remarquable, même avant le Chinese Restaurant, vous voulez évangéliser votre famille et vos amis lors des ballades sur le marché de Noël, alors cette soirée est pour vous !

« Il faut planter notre vie sur trois grandes réalités – la Croix, l’hostie et la Vierge : crux, hostia et virgo… Ce sont trois mystères à contempler dans le silence. »

La force du silence , Cardinal SARAH

contact : colmar@hommes-adorateurs.fr

Le site des hommes adorateurs.

A la une #En France #NLH #NLQ

Un groupe d’hommes adorateurs se monte dans le diocèse de Lyon

Prochainement, création de groupes d’hommes adorateurs dans le diocèse de Lyon… rejoignez-le !

A la une #NLH #Tribunes et entretiens

Coeur d’homme, une émission sur la masculinité animée par des hommes adorateurs

Les Hommes adorateurs la joie de vous annoncer la création d’une nouvelle émission sur Radio Maria France, le 11 septembre 2018, animée par un de nos amis, Bertrand Maigre de La Motte. Nous avons la joie de vous la présenter en tant que partenaire, ce qui sous-entend quelques… surprises en perspective !

Ce rendez-vous mensuel (les seconds mardis du mois) traitera de la masculinité, et sera un moyen très intéressant de (re)découvrir la masculinité décomplexée, enrichie de l’anthropologie chrétienne, loin des caricatures du monde sur la virilité.

A une époque a particulièrement besoin de vrais hommes et de vraies femmes, voici une piste parmi tant d’autres qui nous permet, baignés que nous sommes dans les mensonges et propagandes chariées par notre monde, d’avancer sur la réponse à la question la plus importante :

Au milieu des mensonges et propagandes, qu’y (qui) a-t-il au cœur de l’homme ?

Bonne écoute !

A la une #NLH #Tribunes et entretiens

Le patrimoine dans la transmission père-fils – Hommes Adorateurs

Faisant écho au week-end Père-Fils des hommes adorateurs de Colmar, il semblait important d’évoquer la notion de patrimoine dans le cadre de la transmission père-fils.

S’il est – légitimement – fréquent d’évoquer la transmission d’un père vers son fils de caractère d’ordre naturel, de valeurs, de spiritualité, on pense moins souvent à évoquer l’importance de la transmission de ce qu’on nous a nous même transmis : le patrimoine familial.

Transmettre le 4ème commandement

Avoir à cœur la transmission du patrimoine est vivre et aider ses enfants à vivre le 4ème commandement : « tu honoreras ton père et ta mère ». Ce commandement est si important que le catéchisme de l’Eglise catholique précise : « Le respect de ce commandement procure avec les fruits spirituels des fruits temporels de paix et de prospérité » (cf. CEC, nos 2197-2200). Loin d’être une considération matérialiste, bien au contraire, c’est remercier les ancêtres pour le dur labeur et souvent les énormes sacrifices qui leur ont permis de garder intact un patrimoine immobilier, des objets patrimoniaux, etc… souvent sans autre désir que de pouvoir transmettre.

De même que le catéchisme de l’Eglise catholique indique que le patriotisme est un devoir de reconnaissance et de l’ordre de la charité (« L’amour et le service de la patrie relèvent du devoir de reconnaissance et de l’ordre de la charité« . CEC, no 2239), le respect du patrimoine familial, à moindre échelle mais comme une pierre du patrimoine qu’est notre patrie, est une manière très incarnée de vivre ce devoir de reconnaissance et de charité.

Mais il ne faut pas oublier que tout cela  serait bien superficiel si le désordre s’installait comme aimer plus le patrimoine que ses proches, que son prochain. C’est là que le patrimoine prend son sens, le matériel devant être au service spirituel. Ainsi le patrimoine doit en permanence être assujetti aux belles relations familiales, être le vecteur des valeurs qui ont pu construire une famille. De même que la citation d’Alexandre Dumas fils  « L’argent est un bon serviteur mais un mauvais maître », le patrimoine doit être au service de la famille, de ses valeurs.  Sa préservation est ce que le Pape François appelle « la culture d’une identité commune, d’une histoire qui se conserve et se transmet. » (Laudato si, §232)

Faire fructifier ses talents

Mais faire honneur à ses ancêtres, ce n’est pas figer, par peur d’abîmer, comme l’ouvrier qui a eu peur de son maître dans la paraboles des talents (Matthieu 25, 14-30).

En deçà de la magnifique portée spirituelle de cette parabole, elle est aussi d’une grande valeur concernant le sujet que nous évoquons. En effet ce n’est pas la peur qui conduit l’action des deux ouvriers qui ont fait fructifier leurs talents, mais l’obéissance, et la confiance envers le maître qui a donné selon leur capacité (on n’est pas dans l’égalitarisme marxiste porté par notre époque).

Si notre Seigneur nous demande de porter du fruit, car cela fait la gloire de son Père (« Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. » (Jean 15, 8)), faire fructifier ce nous avons transmis, comme ces bons serviteurs avec les talents, doit toujours être notre perspective. Cette perspective nous empêche d’ailleurs d’être aliénés au patrimoine, puisque nous devons le rendre mobile, l’articuler avec nos proches, avec nos descendants.

En cela Saint Joseph est un guide certain pour préserver ce patrimoine, comme le Pape François le dit bien dans Laudato si : « Il peut aussi nous enseigner à protéger, il peut nous motiver à travailler avec générosité et tendresse pour prendre soin de ce monde que Dieu nous a confié. » (Laudato si, §242)

Cela est toujours, bien sûr, à associer au discernement que notre intelligence formée et éclairée par la prière (à genoux devant le Saint Sacrement, chers hommes adorateurs !) doit en permanence mettre en place.

Dépositaire de la création à travers le patrimoine

N’oublions pas que tout cela en finalité est une réponse à la mission donnée par Dieu à l’homme, depuis le jardin d’Eden, d’être responsable de la création : « Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde« . (Genèse 2, 15)

Alors que le Pape François demande de préserver « la maison commune » (Laudato si, §13) qu’est la création, comment saurions nous exercer cette prouesse si nous ne sommes pas capable de préserver la maison commune d’une famille ? Evidemment, pour reprendre ses paroles à l’égard de l’environnement, nos attitudes ne doivent pas être « celles du dominateur, du consommateur ou du pur exploiteur de ressources, incapable de fixer des limites à ses intérêts immédiats » (Laudato si, §11), qui conduisent à la dilapidation du patrimoine familial et national, mais de nous sentir « intimement unis à tout ce qui existe« , afin que « la sobriété et le souci de protection jaillissent spontanément. » (Laudato si, §11)

Que donc la transmission de la préservation de nos patrimoines familiaux, quels qu’ils soient, soit bien présente dans notre éducation, comme le jaillissement d’un acte de gratitude à l’égard de nos ancêtres et de notre Créateur ! 

A partir de 22’10 pour une présentation des Hommes Adorateurs

Source : Hommes Adorateurs

En France #NLQ

Réciter l’Angélus pour la conversion des musulmans

Le groupe des Hommes-Adorateurs communique :

Une rencontre avec Jean-Yves Nerriec, de Mission Angelus, nous a permis de souligner l’importance de lier les missions de nos deux mouvements :

Mission Angelus vise à faire connaître à toute personne venant du monde musulman le message du Christ et de l’Évangile, et ensemble le suivre… ainsi cette association fait sienne cette parole du Concile :

L’Église catholique (…) annonce, et elle est tenue d’annoncer sans cesse, le Christ qui est « la Voie, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse(Vatican II, déclaration sur les religions non chrétiennes, Nostra aetate n°2).

Les Hommes Adorateurs visent à peupler de plus en plus nos paroisses d’hommes vrais, spirituels, conviviaux, formés et donnés aux autres.

L’adoration constitue donc pour les hommes adorateurs comme un acte de résistance contre tous les asservissements charriés par notre époque. Ils y affirment aussi leur identité masculine, qu’ils ont célébrée virilement d’abord autour d’une table bien garnie, avant de s’offrir au Christ et de se laisser attirer par Lui dans le Cœur à cœur auquel Il les invite. (message de Mgr Rey aux hommes-adorateurs)

Ainsi, nous invitons les Hommes-Adorateurs qui le désirent à prier, via la récitation quotidienne de l’Angélus, pour la conversion au Christ dans le monde musulman, à prier pour la fécondité de l’oeuvre « Mission Angelus« .

Les groupes d’Hommes-Adorateurs pourront également être autant de lieux que Mission Angélus pourra conseiller à nos frères musulmans convertis pour un accueil vrai, viril, spirituel, convivial.

En route !

Gregory Soodts et Jean-Yves Nerriec

A la une #NLH #NLQ #Vidéo JT

Le JT mensuel d’InfoCatho – Janvier février 2018- Rome dans la tourmente, la chandeleur, une année bioéthique, le monde en ébullition

Le JT de Février 2018 : émission présentée par Cyril  et François, en collaboration avec le site TV Normandie Chanel.

Au sommaire :

  • Rome dans la tourmente
  • Un mois d’actualité catho dans le monde
  • La Chandeleur
  • 2018 année bioéthique
  • Découvrez Saint Laurent O’Toole

 

 

 

 


Doctrine / Formation

Sans la chasteté, l’homme se rêve en taureau, mais, incapable de livrer le moindre combat intérieur contre ses impulsions, il ressemble plutôt au caniche ! Fabrice Hadjadj

Virilité combattante et chasteté – 1ere partie : La chasteté est attirante…

  1. La chasteté est attirante… comme une très belle femme. Le paradoxe peut surprendre, paraître provocant, voire facétieux : il vient de saint Augustin. Dans ses Confessions, celui-ci ose ce qu’il faut bien appeler une description érotique de la chasteté. La traduction de Robert Arnaud d’Andilly, qui fut pourtant de Port-Royal, met ce paradoxe plus en évidence que d’autres, et c’est pourquoi la cite ici : « La chasteté se présentait à moi avec un visage plein de majesté et de douceur, et joignant à un modeste souris des caresses sans affèterie, afin de me donner la hardiesse de m’approcher d’elle, elle étendait pour me recevoir et pour m’embrasser des bras charitables, entre lesquels je voyais tant de personnes qui me pouvaient servir d’exemple. […] Et cette excellente vertu n’est pas stérile, mais féconde dans ces bonnes âmes, puisqu’elle est mère de tant de célestes délices qu’elle conçoit de voix, mon Dieu, qui êtes son véritable et son saint époux[1]. »

Pour exprimer l’appel de la chasteté, Augustin lui confère tous les traits de la vénusté, ou plutôt lui reconnaît un sex-appeal intégral, car rien n’y manque : la beauté du visage, les caresses qui enhardissent, l’étreinte généreuse (« tant de personnes ! ») et la fécondité qui change cette fiancée en mère des fils et filles de la joie (mater filiorum gaudiorum, dit le latin), parce qu’elle est l’épouse de Dieu même

Comment expliquer ce paradoxe ? Pourquoi l’hymne à la chasteté s’élève-t-il sur la base de métaphores sexuelles ? Ne s’agit-il d’ailleurs que de métaphores ? Les petits malins auront tôt fait de nous ressortir leur secret de Polichinelle : nous serions là face à un cas notoire de « retour du refoulé »,  où la libido méprisée se vengerait en produisant une névrose mystique. Mais, quand on va aussi vite à une explication aussi plate, on est manifestement soi-même en train de procéder à un honteux refoulement…

 

Lire la suite sur le site des hommes adorateurs

A la une #NLH #NLQ #Vidéo JT

Le JT mensuel d’InfoCatho – Spécial diocèse de Séez

Le JT de la Toussaint 2017 : émission présentée par Cyril  et François en collaboration avec le site TV Normandie Chanel.

 

Ce mois-ci une émission un peu particulière consacrée au diocèse de Séez.

Une interview de Mgr Habert sur le diocèse, mais aussi sur sa mission nationale auprès “des églises, patrimoine religieux de France”.

Une interview de Don Paul Deniziot, vice recteur du sanctuaire de Montligeon.

Une présentation de l’Institut la Croix des vents de Sées.

La vie des saints Louis et Zélie Martin

 

 


NLQ #Sorties/Animations

Choucroute des Hommes Adorateurs le 9 novembre au Luc-en-Provence (83)

Rendez-vous donc pour cette rencontre des Hommes-Adorateurs du Luc-en-Provence à l’église puis au presbytère du Luc-en-Provence :

  • 19h30 : Adoration du Saint-Sacrement
  • 20h30 : Enseignement
  • 21h : Choucroute par la famille Laure : si c’est possible pour vous, la participation aux frais est de 9 €, mais ça ne doit pas être un frein.
Soyez inventifs pour les boissons, c’est vous qui nous régalerez !

Inscrivez-vous par mail (leluc@hommes-adorateurs.fr), afin de préparer suffisamment de nourriture.

 

Si c’est difficile pour vous de venir, réjouissez-vous et offrez-le : A travers la docilité à l’Esprit-Saint, le Seigneur donne TOUJOURS la victoire ! Soyons à genoux devant l’Eucharistie qui contient et exprime toutes les formes de prière : elle est ” l’offrande pure ” de tout le Corps du Christ ” à la gloire de son Nom ” (cf. Ml 1, 11) ; elle est, selon les traditions d’Orient et d’Occident, “ le sacrifice de louange “.


On vous attend !

Raphaël et Grégory