Articles #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Hozana sort son application mobile !

Hozana.org, le réseau social de prière qui réunit déjà plus de 330 000 utilisateurs actifs aux quatre coins du monde, n’a pas fini de vous aider à prier. Aujourd’hui, retrouvez tout votre contenu de prière sur sa nouvelle application mobile et restez connecté à tous les chrétiens et au Seigneur où que vous soyez et quoi que vous fassiez !

Pourquoi installer l’application Hozana ?

Hozana permet à chacun de créer ou rejoindre une communauté de prière, autour de propositions spirituelles. Neuvaine à un saint, Évangile du jour commenté, retraite pour l’Avent ou le Carême… retrouvez un contenu de prière de qualité pour toutes les occasions et déposez vos intentions de prière sur la plateforme ! Et l’application Hozana ? Elle est là pour rendre tout ça encore plus facile :

– Accédez à votre coin prière en un unique clic depuis votre téléphone. Fini les heures de chargement et la nécessité d’avoir un ordinateur sous la main pour prier !

– Dans le métro, en voyage, au boulot ou dans la salle d’attente : connectez-vous à Dieu et à tous les priants d’Hozana à tout moment !

– Partagez encore plus facilement vos prières préférées par Whatsapp, Facebook, Pinterest ou Twitter et évangélisez votre réseau.

 

Et concrètement ?

Rendez-vous sur le Playstore pour les propriétaires d’un Android ou dans l’Appstore pour les détenteurs d’Iphone, cherchez « Hozana » et vous trouverez !

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #76 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Il y a des hommes qui à travers des applications sont uniquement à la recherche de rapports charnels. Qu’en pensez-vous ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Il y a des hommes qui à travers des applications sont uniquement à la recherche de rapports charnels. Qu’en pensez-vous ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Articles #En France #NLH #NLQ

Lancement de GoMesse, la plateforme web de covoiturage entre paroissiens

La plateforme GoMesse est lancée ! Elle vous permettra d’organiser ou de bénéficier de covoiturages pour aller à la messe. Une belle initiative à partager !

Ce « Blablacar Eucharistique » vous permet, où que vous soyez en France, de partager vos trajets avec d’autres paroissiens.

Soyons attentifs à tous nos frères, où qu’ils soient en France : qu’il soit le mystérieux voisin que nous n’avons jamais eu la joie de rencontrer, ou l’un de nos proches à qui cette plateforme permettra de rejoindre facilement un clocher.

Avec GoMesse, donnons un sens à notre route !

Inscrivez-vous sur www.gomesse.fr !

> Le service GoMesse est gratuit et sans aucun engagement <

Comment ça marche ?

1- J’accède à www.gomesse.fr depuis mon ordinateur, smartphone ou tablette
2- Je sélectionne la messe à laquelle je souhaite participer
3- Je recherche une place pour moi ou pour l’un de mes proches ou je propose un place
3- J’enregistre mon profil
4- Je valide mon trajet

Pour plus d’informations
www.gomesse.fr

Articles #NLH #NLQ #Théologie

(Re)découvrir Jesus Box – vidéos pédagogiques pour transmettre la foi

JesusBox, c’est le nom de la nouvelle plateforme de vidéos chrétiennes au service de la transmission de la foi : un site dédié à l’évangélisation par le biais de courtes séries ludiques et créatives.

 

La plate-forme web JesusBox était déjà opérationnelle depuis l’été 2018 mais elle a été lancée officiellement le lundi 11 février par le biais d’un crowdfunding (financement participatif) pour financer l’achèvement du projet. Derrière le site se trouve Amaru Cazenave, auteur et réalisateur que vous connaissez peut-être pour le programme « Les tablettes de la foi » diffusé sur France 2 dans « Le Jour du Seigneur ».

Cette série éducative se trouve d’ailleurs sur la plateforme aux côtés de concepts originaux. On peut par exemple découvrir la vie des personnages de la Bible racontée en dessins dans « Draw my Bible » ou encore l’histoire d’un jeune catholique qui devient pratiquant dans « Bref ».

On vous laisse découvrir !

Articles #En France #NLH #NLQ

Hozana : six communautés de prière pour trouver son chemin de Carême

Nous vous faisions (re)découvrir hier le site Hozana, communauté de prière en ligne, qui vous propose pour le Carême six propositions. Vous pouvez aussi déposer des intentions de prière ou créer votre communauté.

5 ans après son lancement, le réseau social de prière Hozana.org rassemble plus de 220 000 membres des quatre coins du monde. Hozana vous connecte avec d’autres chrétiens de tous horizons afin de vous aider à trouver le chemin de Carême qui vous correspond le mieux.
Lequel choisirez-vous ?

Six propositions pour le Carême 2019 sur Hozana

Hozana permet à chacun de créer ou rejoindre une communauté de prière, autour d’une proposition spirituelle. Pendant le Carême, six communautés de prière différentes vous permettront de préparer votre cœur avant Pâques :

Concrètement, comment ça marche ?

Pour vous inscrire à la proposition spirituelle de votre choix, rendez-vous sur la page de la communauté qui vous intéresse, cliquez sur « Je m’inscris », puis connectez-vous ou inscrivez-vous.
Une fois inscrit, vous recevrez tout au long du Carême le contenu spirituel pour vous aider à vous rapprocher de Jésus ! Chaque fois qu’une publication apparaîtra dans la communauté de prière, vous la recevrez sur votre boite mail et sur votre coin prière sur Hozana (ordinateur et smartphone), afin de vous permettre de prier à n’importe quel moment de la journée, où que vous soyez !
Hozana est une association portée par des laïcs catholiques, dans une perspective œcuménique. Sa mission est d’encourager la prière chrétienne par tous moyens, notamment en rassemblant une immense communauté de prière. L’association développe le site Hozana.org, qui permet de créer ou rejoindre des communautés de prière autour de propositions spirituelles, et qui réunit à ce jour plus de 220 000 membres.

 

 

Articles #En France #NLH #NLQ

(Re)Découvrir Hozana.org : la communauté de prière en ligne !

Hozana est une start-up chrétienne créée en 2014 en France par Thomas Delenda, un jeune HEC, qui est parti d’une intuition simple : « les plateformes de crowdfunding (« financement par la foule ») connaissent un grand succès en permettant de présenter des projets sur Internet pour récolter de l’argent. Pourquoi ne pas créer une plateforme qui permettrait de déposer des intentions pour recevoir… des prières ? ». C’est ainsi qu’est né Hozana.org, un réseau social de prière dont la vision est d’utiliser le formidable potentiel de mise en relation d’Internet pour rassembler une immense communauté de priants sur Internet, et permettre ainsi à Jésus de changer les cœurs et le monde.


Les débuts sont prometteurs puisque le site rassemble aujourd’hui plus de 200 000 priants,
partout dans le monde, et a reçu plusieurs milliers de témoignages.

Rejoindre des communautés de prières, déposer des intentions personnelles


Concrètement, Hozana est une plateforme qui permet de créer et partager des communautés de
prière autour de propositions spirituelles : neuvaines, retraites spirituelles en ligne, méditations de l’évangile du jour, prières quotidiennes, chants de louange, témoignages…. Ces communautés peuvent être animées par de simples fidèles, ou bien par des prêtres, des religieux et des organisations chrétiennes diverses (communautés, associations, mouvements, media,…).
Tout au long de l’année, ces communautés offrent ainsi
un contenu spirituel de grande qualité suivant les fêtes du calendrier liturgique, avec une offre très variée : le site francophone présente plus d’une centaine de communautés actives chaque mois, que l’on peut retrouver sur la page
hozana.org/communautes. Chacun peut ainsi rejoindre les communautés de prière de son choix selon sa sensibilité et sa manière de prier. On retrouve chaque jour sur son « coin prière Hozana » les publications des communautés que l’on a rejointes, que l’on peut également choisir de recevoir par email.
Par ailleurs, il est également possible de
déposer une courte intention de prière qui sera diffusée
pendant 48h auprès des autres priants d’Hozana. Parallèlement, on peut prier pour les intentions
déposées par les autres priants : chaque intention reçoit ainsi en moyenne une quinzaine de prières.
Cette fonctionnalité est disponible sur la page
hozana.org/intentions.

Un outil gratuit au service des organisations chrétiennes


Pour les personnes ou les organisations qui créent une communauté de prière, Hozana offre
l’opportunité de faire découvrir aux chrétiens du monde entier leur charisme, ou leurs activités ! Cela constitue pour eux
un beau moyen de communication, autour de la prière.
Claire, responsable de la communication au sein de la paroisse Notre Dame des Victoires à Paris, est d’ailleurs très satisfaite de leur communauté de prière sur Hozana : « Travailler avec Hozana nous a permis de toucher des personnes dans le monde entier ainsi que de dynamiser nos actions avec nos paroissiens qui ressentaient toute la puissance de la prière en fraternité. Une fraternité qui, grâce à Hozana, a su dépasser les frontières géographiques de notre monde. Un nouvel élan fraternel dans la mission ! ».


Il en est de même pour Tatiana de CN Media, une communauté nouvelle brésilienne : « Nous avons lancé notre première communauté de prière sur Hozana en février 2016 et depuis ce réseau social est devenu un grand partenaire pour nous. Nous sommes heureux de pouvoir transmettre à travers Hozana la Parole de Dieu à son peuple assoiffé. Béni soit Dieu pour tous ceux qui font vivre cette belle œuvre d’évangélisation ! ».


Les frères Carmes ont également leur communauté de prière sur Hozana et témoignent : « Collaborer avec Hozana, c’est d’une certaine manière, pour la revue du Carmel, rendre visible ce qui constitue son cœur profond. Prier dans la communion des saints, c’est recevoir les trésors du ciel, les mérites infinis de Jésus et de Marie et ceux des saints, et les répandre les uns sur les autres et sur le monde. Voilà ce qu’Hozana, grâce aux moyens de communication moderne, rend possible ».


Des milliers de témoignages de priants


Parmi les milliers de témoignages reçus, l’idée qui revient la plus souvent est celle qu’exprime
Nathalie : « Hozana, c’est comme une famille ». En effet, rejoindre Hozana est une manière pour
beaucoup de
se sentir accompagnés dans leur vie spirituelle, de se sentir en communauté, de vaincre la solitude. Des personnes isolées dans leur foi – voire dans leur vie en général – en raison de leur âge, de leur situation géographique, ou de leur entourage, trouvent en Hozana la manière de prier en communauté, de ne plus se sentir seuls dans leur vie de foi. Par exemple Collette, âgée de 96 ans qui écrivait : « Quelle joie de sentir qu’on est ensemble ! Je suis âgée et ne peux plus monter les escaliers conduisant à l’église ! Merci ! » Ou encore Anastasie, qui écrivait depuis Alger : « Je suis très heureuse de prier avec vous bien que je sois dans le pays d’Islam. Ici, pas de vocations. Nous sommes 4 chrétiens, signe de la présence du Christ ».

Le deuxième type de témoignages qui revient le plus souvent est celui de personnes qui ont petit à petit renoué avec une habitude de prière, comme Gaëlle : « grâce à Hozana, je me suis rapprochée de Dieu chaque jour ». Ou Céline et Laure-Hélène, deux jeunes filles de 20 ans qui disaient « grâce à Hozana, nous avons remis dans notre quotidien la messe en semaine, ainsi que la confession plus régulièrement ». En effet Hozana offre une aide puissante à la prière régulière, en proposant à portée de main un contenu régulier et de qualité. « Cette diffusion sur votre site de la parole de Dieu et de la méditation quotidienne est vraiment au cœur de ma vie personnelle » confie Henri, un priant d’Hozana.


Enfin pour quelques-uns… Hozana a provoqué une conversion radicale ! Comme Maud, qui a confié qu’Hozana lui avait donné la force et l’envie d’aller demander le sacrement de réconciliation, sacrement qu’elle n’avait pas reçu depuis plus de trente ans ! Ou Florence qui exprime sa joie d’avoir découvert le Seigneur : « La découverte d’Hozana transforme ma vie, je démarre une fabuleuse aventure avec le Christ grâce à vous. Merci de tout cœur. »


Hozana souhaite de permettre à l’Esprit Saint de pouvoir toucher encore de nombreux cœurs !

Vous pouvez aider Hozana à continuer en faisant un don.

Articles #En France #NLH #NLQ

Un site pour aider à prier le chapelet

Le site Prier le chapelet vous propose des raisons, des conseils et des astuces pour prier le chapelet et découvrir ou redécouvrir cette merveilleuse prière, qui permet avec Marie de rejoindre le coeur du Christ en méditant les Evangiles.

De petits articles sont écrits pour vous motiver et faciliter la prière ; il est par ailleurs possible de commander des chapelets, et des versions audio du chapelet, à écouter et méditer en mp3 dans la voiture ou dans les transports…

Saint Louis-Marie Grignon de Montfort nous dit, dans son Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge, « je fais tout en elle et par elle, c’est un secret de sainteté, pour être à Dieu toujours fidèle, pour faire en tout sa volonté  » et saint Jean-Paul II nous rappellera que « par le Rosaire, le croyant puise d’abondantes grâces, les recevant presque des mains de la Mère du Rédempteur  ».

Nous n’avons désormais plus d’excuse pour ne pas nous y (re)mettre ! :)

Relire notre édito sur le rosaire.

 

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Les jeunes, Internet et la vie affective et sexuelle : se former pour mieux accompagner – le 16 octobre 2018 à Angers (49)

Vie affective et sexuelle des jeunes en 2018 : quelles sont les responsabilités éducatives ? Voici la question qui sera débattue le mardi 16 octobre prochain au Centre Saint Jean. A l’initiative du service jeune du diocèse et de l’association Education à la Vie Sexuelle et Affective (EVAS), un collectif d’organisations est invité à participer à cette large réflexion.

L’événement se déroulera en deux temps. En journée pour les personnes en responsabilité auprès des jeunes (enseignants, animateurs sociaux, aumôniers, etc. ) sur le thème des jeunes et de leur rapport au numérique et en soirée pour les parents autour de l’éducation sexuelle et affective… vaste programme, explications.

Cela fait déjà plusieurs mois que le service jeunes et Evas coordonnent l’évènement : Le Cler amour et famille, Saint Jean Espérance, Médiaclap, ou encore le Service Enfance en danger du Département, l’association ligérienne d’addictologie, mais aussi la brigade de prévention de la délinquance juvénile… réunir une quinzaine de structures religieuses ou laïques est plutôt exceptionnel, voire inédit.

Il faut dire que le sujet est de taille ! La jeunesse, Internet, les addictions aux médias connectés : il semblerait qu’il y a urgence. Près de 250 personnes sont attendues ce mardi 16 octobre.

Pour les professionnels en journée et pour les parents le soir. « Plus on sera formé et attentifs à ces enjeux et ces comportements qui touchent les jeunes, plus on pourra les prévenir et les accompagner ». Teenstar, Cycloshow, Chantiers éducation…. De nombreux lieux ressources seront également présentés en soirée.

Plus d’informations et programme détaillé

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Sagesse et médecine : enseigner l’éthique à l’école de Jérôme Lejeune – formation d’octobre 2018 à avril 2019 à Paris ou sur internet

« Passionnant, expert et stimulant intellectuellement ». Ce sont les mots des étudiants de  la 1er Master-class Science et éthique Jérôme Lejeune pour qualifier ces cours d’expertise en bioéthique qu’ils ont suivi pendant 6 mois, jusqu’en avril dernier. Devant le succès de cette première promotion, qui a réuni 160 étudiants, et l’intérêt partagé par tous, la Master-class dédiée aux professionnels de santé ouvrira à nouveau ses portes en octobre 2018. Jeunes professionnels ou étudiants des métiers de la santé, (médecins, infirmiers, sages-femmes) chercheurs, biologistes, mais aussi philosophes et juristes, s’interrogeant sur la portée des développements scientifiques qui bouleversent leur champ professionnel, peuvent postuler. Délivrée par des professeurs universitaires, médecins, chercheurs, philosophes, juristes, membres de comités d’éthique internationaux, cette formation propose un enseignement de haut niveau personnalisé, à Paris ou à distance (e-learning).

 

Le professeur Jérôme Lejeune disait “ la science est cumulative mais la sagesse ne l’est pas ”. De fait, les études de médecine dispensent une formation scientifique et technique complète et dense. L’étudiant en médecine accumule beaucoup d’informations au cours de son cursus. Mais elles ne fournissent pas des éléments pour construire une sagesse qui puisse sous-tendre la pratique. L’éthique y est trop souvent abordée sous l’angle du respect des procédures (procéduralisme) et des discussions entre professionnels (éthique de la délibération).  La question du juste (quelle est la justesse morale de l’acte à poser ? ) et la question de la dignité (qu’est-ce qui est irréductiblement digne dans le patient, quel que soit son état ? ) sont évacuées par ces éthiques procédurales. La sagesse s’acquière. Elle a besoin de jalons pour pouvoir être assimilée, puis exercée.

 

La Master-Class Science et éthique Jérôme Lejeune propose de poser ces jalons sapientaux au coeur de la pratique du médecin. Elle propose une formation à la croisée des différents niveaux de connaissance, théoriques ou pratiques, permettant à l’étudiant d’ancrer sa réflexion aussi bien dans la connaissance des concepts anthropologiques nécessaires que dans l’actualité des publications scientifiques les plus récentes, celles-là même qui réinterrogent l’éthique biomédicale. Les différents intervenants discutent les problématiques concrètes du métier pour en tirer la susbtantifique moelle. Les thématiques sont problématisées et analysées  : CRISPR-Cas9, les dons d’organes, les transplantations, le handicap, l’eugénisme, les maladies génétiques et chromosomiques, le dépistage prénatal et le diagnostic préimplantatoire, les thérapies géniques et cellulaires, les maladies dégénératives,… (cf. programme disponible ici). Enfin, la Master-Class Jérôme Lejeune, fidèle au nom qu’elle porte, offre un module de formation sur la trisomie 21 (annonce, accueil, soin, …), sujet totalement absent des cursus habituels. La formation ne se réduit donc pas aux questions de début et de fin de vie.

 

La direction scientifique de la Master-class est confiée à Mgr Jacques Suaudeau, médecin et chirurgien, ancien chercheur aux NIH (National Institutes of Health, USA) et directeur de la section scientifique de l’Académie pontificale pour la Vie jusqu’en 2015. Il est actuellement membre du Comité d’éthique du Conseil de l’Europe et participe au Comité d’éthique de l’UNESCO. Les cours sont dispensés par des professeurs universitaires, médecins, chercheurs, philosophes, juristes, membres de comités d’éthique internationaux. C’est le philosophe Rémi Brague qui prononcera la Leçon inaugurale pour le lancement de la promotion 2018.

 

 

En Bref

1 – Où ? En e-learning ou sur place Centre de bioéthique Jérôme Lejeune, 37 rue des Volontaires, Paris 15ème.

2 – Quand ? 3 mardis soir/mois (20h-22h) et 2 samedis /semestre (9h-17h), d’octobre 2018 à avril 2019

3 – Diplômant ? Les étudiants qui le souhaitent et qui répondent aux conditions universitaires requises, peuvent obtenir un certificat d’anthropologie.

4 – Inscription et information : https://www.fondationlejeune.org/master-class-bioethique/ 

(source : L’Homme nouveau)

NLQ #Rome

Pape François : “Internet est un don de Dieu, mais c’est aussi une grande responsabilité”

La “Vidéo du Pape” pour ce mois de juin 2018 porte sur l’utilisation des réseaux sociaux.

« Internet est un don de Dieu, mais c’est aussi une grande responsabilité.

La communication, ses lieux, ses instruments ont apporté à tant de personnes une ouverture, un élargissement des horizons.

Profitons des occasions de rencontre et de solidarité qu’offrent les réseaux sociaux.

Et que le réseau numérique ne soit pas un lieu d’aliénation. Que ce soit un lieu concret, un lieu riche en humanité.

Prions ensemble que les réseaux sociaux n’annulent pas la personnalité de chacun, mais au contraire favorisent la solidarité et l’apprentissage du respect de l’autre dans sa différence. »

Source : Vatican News