Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Emission Entre nous soit dit du 22 octobre 2019 sur RTS, avec le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Michel-Marie Zanotti-Sorkine est un prêtre catholique atypique ! Il porte la soutane pour être reconnaissable, il enregistre des CD (avec le pianiste de Charles Trenet et le guitariste de Charles Aznavour), et il attire de larges publics et très divers. Ses livres, vendus à des dizaines de milliers d’exemplaires, séduisent par ce qu’il confie de son parcours et les solutions parfois iconoclastes qu’il propose.

Ici, interviewé par Lydia Gabor, il nous parle tout particulièrement de son nouveau livre : D’un amour brûlant, aux éditions Artège.

Annonces #En France #NLH #NLQ

Présentation du futur Centre Teilhard de Chardin à Saclay

Les cinq partenaires, le Père François Boëdec, Provincial des jésuites de l’Europe de l’Ouest francophone, et les évêques d’Île-de-France Mgr Michel Pansard, Mgr Michel Aupetit, Mgr Éric Aumonier et Mgr Matthieu Rougé donnent leur point de vue et s’engagent sur le projet.

Le Centre Pierre Teilhard de Chardin ambitionne d’être un lieu de convergence et d’approfondissement de la réflexion entre sciences, technologie et spiritualité. Le développement accéléré des sciences apporte en effet de nombreux défis à la sagesse humaine, à la réflexion du philosophe et au simple citoyen, mais en premier lieu au monde scientifique. Sur ce territoire d’excellence intellectuelle, le Centre constitue une contribution majeure de l’Eglise catholique aux questions posées par l’évolution des sciences.

Plus d’informations

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Projection du film “Interview” avec Dieu” le 22 septembre 2019 à Saint-Jean-de-Luz (64)

Le film “Interview avec Dieu” qui sera projeté en avant-première dans le cadre du Festival du Cinéma Chrétien au CGR de Bayonne mercredi 18 septembre à 20h, sera également projeté à l’initiative de l’Association Familiale Catholique de la Côte basque, dimanche 22 septembre, à 17h15, au cinéma Le Select de Saint-Jean-de-Luz.
Renseignements : afc-cotebasque@hotmail.fr

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Ordination sacerdotale de Sylvain Mansart le 23 juin 2019 à Amiens (80)

L’annonce a été faite par Sylvain lui-même lors de la messe chrismale en ces termes : « Chers frères et sœurs, chers ami(e)s, chère famille, je vous annonce avec joie que je serai ordonné prêtre dans le diocèse d’Amiens, par notre évêque et notre frère, Olivier Leborgne, pour poursuivre l’annonce de l’Evangile et le service du peuple de Dieu. »

Ordination le 23 juin 2019 à 15h30
En la cathédrale d’Amiens

 

Depuis un an, Sylvain poursuit son cursus universitaire en théologie au Centre Sèvres à Paris la semaine et le week-end il rejoint la communauté paroissiale de Flixecourt et de Picquigny.

« Un an après mon ordination diaconale et à quelques semaines de ce grand jour où je serai ordonné prêtre, nous pouvons parler d’un avant et d’un après. Ma posture a changé et si je devais retenir quelque chose de cette année si riche de rencontre et d’expérience spirituelle, je le déclinerais avec ces trois mots Ecoute,  Contemplation, Service.

L’écoute

La proximité avec la communauté chrétienne fut réelle, et lui a donné beaucoup de joie. Le ministère de diacre et les responsabilités qu’il implique l’ont amené à recevoir beaucoup de confidences et à être à l’écoute des souffrances et des soucis des personnes. « Le plus beau miracle du sacrement de l’ordre que je perçois , c’est la grâce d’être proche des hommes et des femmes d’aujourd’hui, et de pouvoir, à l’image du Seigneur, écouter et regarder les situations des gens avec bonté et avec espérance ».

La contemplation

 Sylvain étudie la théologie morale du pape François et son encyclique « Laudato Si » ! Cette expérience d’étude, liée à un chemin d’intimité avec Jésus, l’Eglise, et la nature, a changé son regard sur le monde et sur la vie. « A travers la Création mais aussi dans les rencontres avec les familles et la célébration des sacrements, je contemple la beauté de l’œuvre de Dieu dans ce monde, et pour moi qui vais faire mon mémoire sur « Laudato Si », je découvre aussi, en écho au Synode diocésain, un angle de la fraternité que je négligeais : La fraternité avec toutes les créatures. Nous n’avons pas fini d’en recevoir les implications dans notre vie ! Quelle beauté ! »

Le service

Diacre, veut dire « serviteur ». Sylvain témoigne de la grandeur, mais aussi de l’importance cette vocation dans le contexte actuel. Le service implique une grande humilité. Sylvain désire vivre dans cette humilité à l’image de Jésus, en suivant l’évangile de Luc : « Que le plus grand d’entre vous devienne comme le plus jeune, et le chef, comme celui qui sert. Luc 22,26 ». « Être au service de la communauté chrétienne, dans mon ministère actuel et dans celui que j’exercerai en tant que prêtre, c’est tout l’inverse du pouvoir et du contrôle sur les autres, et je suis convaincu que tous les chrétiens m’aideront à vivre ce service avec humilité, car nous sommes tous ensemble dans la même mission, une si belle mission ! ».

Propos recueillis par Nelly Berneaux

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

« La vulnérabilité est notre force » – Entretien avec Frédérique Bedos, réalisatrice du film Jean Vanier

Après avoir fréquenté le monde du showbizz, la journaliste Frédérique Bedos, auteur d’un livre où elle raconte son enfance tiraillée entre une mère souffrant d’une maladie psychique et une famille d’accueil, s’attache à présenter, dans des documentaires, des héros du quotidien. Alors que sort son film sur Jean Vanier, fondateur de l’Arche, l’Office chrétien des personnes handicapées l’invite, le 13 février, à donner une conférence.

Paris Notre-Dame – Vous donnez une conférence autour du thème de la maladie psychique. Pourquoi ?

JPEG - 47.5 ko

Frédérique Bedos © Claude Cruells

Frédérique Bedos – J’observe depuis quelques mois une prise de conscience à propos de la santé mentale. Pour autant, un tabou persiste autour de cette maladie. Comme le dit Jean Vanier dans notre documentaire (Jean Vanier, le sacrement de la tendresse, en salles le 9 janvier), les personnes souffrant de handicap mental, celles que nous considérons comme « folles », sont le rebut de l’humanité, les « humiliées du monde ». Elles recèlent pourtant un secret d’humanité.

Elles ne portent pas de masques et sont dans l’univers de l’authenticité. Cette même authenticité qui nous manque à nous tous qui baignons dans une société fondée sur des exigences de compétitivité. Contrairement à ce que nous pourrions penser, la vulnérabilité n’est pas notre faiblesse. Elle est notre force. Car elle nous fait découvrir la solidarité. C’est parce que je suis vulnérable que j’ai besoin de l’autre. Et c’est fabuleux !
Par ailleurs, plus nous travaillerons le tabou de la santé mentale pour le briser, plus nous pourrons soigner de façon efficace les personnes souffrant de maladie psychique et endiguer, peut-être, l’évolution de leur maladie.

Lire la suite

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Entretien du 14 janvier 2019 avec le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine sur Radio Espérance

Un bel entretien sur Radio Espérance, avec le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine sur son nouveau livre, son concert à venir et sa double vocation de prêtre et d’artiste.

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Entretien avec le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine : « L’Évangile n’est pas un livre réservé à des initiés ! »

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN – Auteur de L’Évangile à cœur ouvert (Robert Laffont, 2018), le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine déplore la baisse du sentiment religieux et rappelle que le message du Christ est toujours d’actualité.


Le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine est prédicateur, écrivain, compositeur et chanteur. Il vient de publier L’Évangile à cœur ouvert (Robert Laffont, 2018) et donnera un récital de chanson au théâtre de l’Athénée Louis-Jouvet le 19 janvier 2019.


FIGAROVOX.- Alors que la croyance religieuse recule dans notre pays, vous invitez au contraire le lecteur à (re)lire les Évangiles ?

Michel-Marie ZANOTTI-SORKINE.- Bien évidemment ! Car en France le laïcisme ambiant, prenant le pas sur la saine laïcité, devient une véritable religion d’État, imprégnant de plus en plus la société française, conduisant l’esprit humain à prendre ses distances avec le christianisme, le jugeant obsolète, ringard, tout juste bon pour des enfants sages. Qui connaît aujourd’hui en profondeur le Christ, les gestes qu’il a posés, les paroles qu’il a prononcées, les colères qu’il a éprouvées en présence des prétendus justes ; les corrections qu’il a données aux esprits étroits, sa conception de l’homme, sa vision de la vie et du bonheur humain ? Que d’a priori, de jugements péremptoires jaillissent aujourd’hui un peu partout au sujet de la foi chrétienne et de l’Église qui la transmet, fondés sur une méconnaissance du texte sacré et une sorte d’amnésie collective à l’égard de l’œuvre du Christ. De tous côtés, y compris chez les élites, c’est la méprise, et pire encore, l’indifférence. Mais quel dommage ! Il faut donc revenir à l’Évangile et se rappeler (sans honte !) qu’il structure encore la pensée et l’agir de plus d’un milliard d’hommes. Que cela plaise ou non, les paroles du Christ sont des joyaux destinés à embellir le cœur en le rendant infiniment humain !

Toutes les valeurs auxquelles les êtres sensés tiennent (amour, amitié, bonté, partage, joie, douceur, indulgence, don de soi, audace, courage, héroïsme…) sont issues de l’Évangile.

En outre, toutes les valeurs auxquelles les êtres sensés tiennent (amour, amitié, bonté, partage, joie, douceur, indulgence, don de soi, audace, courage, héroïsme…) sont issues de l’Évangile, et ô combien promues par le Christ. Ouvrons donc les yeux et mettons le feu aux préjugés stupides !

« Ce que je veux est plus important que ce qui est », faites-vous dire à l’homme contemporain. Sommes-nous de plus en plus capricieux ?

Il est en tout cas très certain que nous ne sommes plus guère patients ! Vouloir le meilleur est légitime, mais le poursuivre coûte que coûte, au risque d’abîmer le bien qui est déjà là, est souvent risqué. On voit toujours en nos vies ce qui manque, mais on ne voit plus ce qui déjà nous réjouit… Ce que nous désirons, nous le voulons… tout de suite ! Rien ne doit nous résister ; rien ne doit nous échapper. Volontiers nous proclamons haut et fort que nous avons des droits ici-bas qui désormais doivent se confondre avec nos soifs ! Il faut donc faire craquer le réel ; celui-ci, il n’a plus le droit de nous jouer de sales tours ! Nous sommes devenus les propriétaires, les détenteurs de la vie, et non plus ses serviteurs ! Heureusement que la mort est là et qu’on ne peut pas l’éloigner ! Et pourtant si vous saviez comme cela me fait mal de dire cela ! Je hais la mort, cependant elle demeure la seule et dernière réalité sur laquelle nous n’avons pas la main ! Et j’oserais dire : tant mieux… On peut certes la faire reculer, on peut se rebeller contre elle, mais elle nous commande encore… Et elle devrait nous faire comprendre que nous ne maîtrisons pas notre vie et qu’un grand mystère plane sur le vivant. En allant vers le Christ, en le regardant vivre et se mouvoir dans l’Évangile, en l’écoutant parler, on reçoit d’authentiques réponses aux énigmes de la vie. Mais croyez-moi, bon sang ! L’Évangile est un livre qui travaille à notre bonheur !

Lire la suite sur FigaroVox

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Émission du 21 novembre 2018 sur Radio Notre-Dame : Le P. Michel Marie Zanotti-Sorkine, pour son dernier livre « L’Evangile à cœur ouvert »

L’animateur Maxime Dalle recevait le 21 novembre, dans son émission Ecclesia Magazine, le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine pour une interview autour de son dernier livre : L’Evangile à cœur ouvert.

Un entretien plein de joie et d’énergie !

Le père Michel-Marie dédicacera ses livres au Salon des écrivains catholiques le 1er décembre 2018 à Paris (6e) et le 8 décembre 2018 à la Librairie La Procure à Paris (6e)

Par ailleurs, il donnera un récital inédit de ses chansons le 19 janvier 2019 au Théâtre de l’Athénée-Louis Juvet à Paris : les places partent vite !

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

La nouvelle évangélisation – Interview télévisée du Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine était interviewé le 15 juin 2018 lors de son voyage au Québec, dans l’émission québécoise Sel & Lumière, au sujet de la nouvelle évangélisation :

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Emission spéciale de La Victoire de l’amour du 11 novembre 2018 avec le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Dans cette émission spéciale de La Victoire de l’Amour, Sylvain Charron interview le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, auteur, prédicateur et chanteur-compositeur, qui nous parle de la Sainte Vierge.

L’interview est suivie de la chanson Marie, puis d’une prédication sur l’évangile du jour : Mc, XII, 38-44.