Articles #Asie #Dans le Monde #NLQ

Turquie : une mission pour les réfugiés irakiens

« Lorsque l’Eglise se dépense pour les autres, elles fleurit. Lorsqu’elle se ferme, elle se dessèche. Ce n’est que lorsque l’Eglise sort au-dehors qu’elle vit, comme nous l’enseigne les paroles du Pape ». C’est ainsi que le frère Jihad Youssef, moine de la communauté de Deir Mar Musa – fondée en Syrie par le Père Paolo Dall’Oglio SI, enlevé en 2013 à Raqqa – résume dans un entretien accordé à l’Agence Fides la période passée au milieu de centaines de familles irakiennes chrétiennes réfugiées en Turquie. « Mon aventure a constitué une formation plus qu’une mission – explique-t-il. J’ai reçu cent fois plus que ce que j’ai donné dans ma misère ». Le religieux a passé, en 2016 et en 2017, deux périodes parmi les réfugiés irakiens, leur apportant assistance spirituelle et pastorale. « L’Eglise irakienne – rappelle-t-il – a connu une hémorragie et se trouve dans un état de peur permanent. De nombreux fidèles ont fui, leur objectif étant de se rendre en Europe ou en Amérique du Nord. Ils se trouvent cependant souvent bloqués en Turquie, dans l’attente d’un visa, espérant se refaire une vie dans un nouveau pays ». Des milliers de musulmans sunnites ont également fui avec les chrétiens, se sentant brimés par la majorité chiite. Actuellement 145.000 irakiens vivent en Turquie.
En ce qui concerne son expérience en Turquie, le religieux ajoute : « Pour moi, cela a été un voyage à la découverte de l’Evangile. Je me sentais étranger à cause de la langue et du contexte social différent. En Syrie nous sommes acceptés en tant que chrétiens alors qu’en Cappadoce, les baptisés souffrent à cause de l’ignorance parfois du mépris. La population est pauvre mais n’a pas honte de donner ce qu’elle a ».
Le moine a été reçu au sein de familles catholiques et orthodoxes et il a offert à tous, avant même l’assistance spirituelle, son amitié. « Les familles m’accueillent de manière très chaleureuse. Je ne leur demandais pas si elles étaient catholiques ou orthodoxes. Je priais avec eux. Ceci m’a permis de faire l’expérience, entre autres choses, de l’unité de l’Eglise comme jamais en d’autres occasions » indique-t-il.
Le religieux raconte l’ensemble de son expérience en Irak dans un volume récemment publié en Italie pour la maison d’édition Ancora sous le titre « Nous avons faim et nostalgie de l’Eucharistie. Journal de voyage parmi les réfugiés chrétiens d’Irak » (“Abbiamo fame e nostalgia di Eucaristia. Diario di viaggio tra i profughi cristiani dell’Iraq”)

Source : Fides

NLH #NLQ #Sorties/Animations

19 au 27 mai 2018 : Festival de la Foi à Pornic (44)

« Toi mon frère ! » c’est le titre de l’édition 2018 du festival de la foi des paroisses Saint-Jean-le-Baptiste-en-Retz et Saint-Gildas-de-la-Mer, qui aura lieu du 19 au 27 mai prochain. Un temps fort missionnaire renouvelé tous les deux ans afin d’ouvrir la communauté paroissiale aux dimensions de la vie locale et d’inviter le plus grand nombre à diverses manifestations : exposition, conférences, ateliers, café-rencontre… Pour vous donner une idée de l’esprit de ce festival, voici quelques uns des rendez-vous proposés :

  • devant l’église de Pornic, le jour du marché, les prêtres de la paroisse seront présents pour répondre à vos questions sur Dieu, l’Eglise, la foi… Une question posée et votre café est offert !
  • Marion d’Elissagaray et Michelle Gyte, potières professionnelles, animeront des ateliers « Bible et argile ».
  • Loïc Luisetto, de l’association Lazare viendra témoigner de ce qui se vit ces Maisons Lazare où vivent ensemble des gens de la rue et de jeunes professionnels.
  • « Charles de Foucauld, frère universel », le spectacle de Francesco Agnello permettra une redécouverte de la figure spirituelle de Charles de Foucauld grâce à une mise en scène laissant l’essentiel à la parole et à la musique.
  • Toute la semaine, la chapelle de l’hôpital de Pornic accueillera une exposition en trois parties : des tableaux peints par des irakiens déportés, les sculptures de Nadya Tara et les photos de Gilles Juhel expriment chacun à leur façon leur vision de la fraternité.

Le programme complet est disponible ci-dessous

L’édition 2018 du festival de la foi sera marquée par la projection en avant-première nationale du film de Frédérique Bedos « Jean Vanier, le Sacrement de la tendresse » le lundi 21 mai, à 20h30, au cinéma Saint-Joseph, à Sainte-Marie, Pornic.

NLH #NLQ #Sorties/Animations

L’exposition « Exode et Espérance, par delà les frontières » arrive à Paris du 18 au 30 janvier 2018

EXPOSITION – Fraternité en Irak et la Mairie du 7e arrondissement de Paris sont heureux de vous présenter l’exposition « Exode et Espérance – par delà des frontières », du 18 au 30 janvier 2018 à la galerie de la Mairie du 7e.

Suite au succès des rencontres artistique d’Erbil en novembre 2016, plus de trente œuvres plastiques d’artistes Irakiens ont été apportées pour être présentées exceptionnellement en France. Les artistes sont pour la plupart réfugiés depuis l’invasion de la plaine de Ninive par Daech en août 2014. Ils sont originaires de toute l’Irak. Leurs œuvres empruntes de culture orientale témoignent de la tragédie de leur exode et de l’attente d’un retour sur leurs terres.

La ville de Lyon a déjà accueilli une partie de ces œuvres qui ont poursuivi leur itinérance près de Paris : à Croissy-sur-Seine, à Evreux dans le cadre du festival Beçalel, puis à Saint- Nazaire avant de parvenir à Paris du 18 au 30 janvier 2018.

Venez admirer les œuvres inédites de ces artistes réfugiés, et participer ainsi au retour de l’espoir des populations déplacées par la diffusion de l’art irakien !

Informations pratiques

Dates

Du 18 au 30 janvier 2018

Tous les jours de 11h à 18h, sauf dimanche et jours feriés

Lieu

Mairie du 7e arrondissement

116 rue de Grenelle, 75007 Paris

Entrée libre

exode et espérance

Conférences/Formations #NLQ

Conférence sur l’Irak et les jeunes irakiens par Mgr Mirkis, à Paris le 9 novembre

Les frères dominicains du Couvent de l’Annonciation à Paris, les membres de l’association « Aux porteurs de lumière » sont heureux de vous inviter à la conférence que donnera :

Mgr Yousif Thomas Mirkis, dominicain,

Archevêque de Kirkuk et Souleymanieh

   

 

Le soutien aux jeunes irakiens et irakiennes

et à leur formation, un défi pour l’avenir de l’Irak 

Le jeudi 9 novembre 2017

 

à 20h00

 

au Couvent de l’Annonciation

Couvent de l’Annonciation

222, rue du Faubourg Saint-Honoré

75008 PARIS

Métro : Etoile-Charles de Gaulle – Ternes – George V