Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Journée diocésaine de la Jeunesse le 18 mai 2019 à Cluses (74)

Mgr Yves Boivineau invite tous les jeunes du diocèse d’Annecy de 11 à 30 ans à vivre la “Journée Diocésaine de la Jeunesse”. Au programme : activités par tranche d’âge, temps spi, veillée… un moment fort de communion en perspective ! Les inscriptions sont ouvertes !

RDV le 18 mai à Cluses pour la Journée diocésaine de la Jeunesse 2ème édition !

Au cœur de cette journée, l’Esprit Saint qui nous donnera son feu pour nous envoyer en mission.

Pour réaliser ce beau programme, des témoins d’exception (le P. Pouzin, fondateur du groupe Glorious, l’association le Rocher), de la louange, une célébration de la Parole avec le père Évêque, des défis par tranche d’âge, une veillée spectacle animée par des jeunes du diocèse de Clermont… et pleins de belles surprises !

Plusieurs départs de cars sont organisés :

Thonon, Bons en Chablais, Annemasse, Saint-Julien, La Roche-sur-Foron ; Annecy et Rumilly

et des activités par tranche d’âge :
collégiens, lycéens, étudiants, jeunes Professionnels.

Forfait : 10 € – 18 € avec transport

Toute une équipe s’occupe de vous concoter un super temps fort ! Alors réserve ta date, les inscriptions sont ouvertes !

 

►S’inscrire en ligne ici

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Spectacle “François, la joie de l’Evangile” le 6 avril 2019 à Pontmain (53)

Les Franciscains et la jeunesse franciscaine de Cholet seront à Pontmain le 6 avril pour jouer leur irrésistible spectacle “François, la joie de l’évangile”. Rendez-vous à 20h30 en la basilique.

Découvrez le spectacle « François, la joie de l’Evangile » par la troupe Laudato sii. 25 acteurs, chanteurs, musiciens composent cette troupe engagée dans la Jeunesse Franciscaine – Cholet et l’Ordre Franciscain Séculier et accompagnée des conventuels Franciscains Cholet
En 1h30 et plus d’une dizaine de tableaux différents, partagez la joie de cet homme de Dieu. De sa jeunesse dorée aux premiers frères franciscains en passant par le loup de Gubbio, le Sultan, apprenons à faire le choix de la pauvreté évangélique pour vivre entièrement de la seule richesse : l’Amour de Dieu.

 

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Jeunesse 2000 – 48h pour Jésus les 16 & 17 mars 2019 à Montpellier (34)

Samedi 16 et dimanche 17 mars, un week end Jeunesse 2000 est organisé autour de l’adoration, au lycée Nevers, à Montpellier. Ce week-end est destiné aux jeunes chrétiens, entre 16 et 30 ans, qui ont l’envie de partager, découvrir, rencontrer, trouver la paix, faire silence…

Plus d’informations

S’inscrire


 

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Pélé nocturne – Pour l’unité – 16 mars 2019 (147e nuit) à Paris

Une nuit pour prier pour la jeunesse et toutes les vocations, par l’intercession de saint Joseph, ça vous dit ?

Témoignage de Natalie Sarraco, qui à la suite d’un grave accident de la route a eu sa foi revivifiée.

Messe en l’honneur de saint Joseph présidée par Mgr Alexis Leproux, vicaire général du diocèse de Paris.

Cette nuit ouvrira l’année jubilaire des pélés nocturnes (1969-2019) qui sera célébrée officiellement le samedi 7 décembre 2019.

Plus d’informations

Annonces #NLH #NLQ #Sorties/Animations

Vivez les JMJ @ Panam’ du 24 au 27 janvier 2019

Retirez une lettre, et Panama devient… Panam’ ! Le Diocèse de Paris vous prépare une semaine du feu de Dieu à Paris, pour que les JMJ se jouent aussi à domicile. Temps spi, temps sport, fiesta, don de soi, et notamment un grand concert sous la Canopée des Halles le 26 janvier : vous n’allez pas être déçus !

Le Cross des 12 étoiles

Samedi 26 janvier de 8h30 à 12h – les jeunes sont invités à participer au Cross des 12 Etoiles, une course caritative au coeur de Paris, tournée vers le Panama.

Il est proposé aux jeunes le challenge de rejoindre virtuellement le Panama en essayant, individuellement ou par équipe, de parcourir ensemble les plus de 8.600 kilomètres qui séparent Paris du Panama !

Cette course est également caritative et solidaire : les participants pourront, en plus des frais d’inscription, apporter une participation libre afin de financer (i) un projet, au Panama, de formation des jeunes en difficulté et de développement durable du tourisme rural au Panama et/ou (ii) le petit-déjeuner caritatif du Dimanche 27 janvier. Il leur sera également proposé de courir pour des intentions de prières.

 

Plus d’informations et inscriptions

Concert gratuit et nombreux évènements

Plus d’informations

Brèves

Scouts d’Europe : du cœur des bois au cœur de Dieu

Rejoignez les Guides et Scouts d’Europe !

Dans le Monde #En Europe #Europe non francophone #NLH #NLQ

L’émancipation des jeunes en Europe

Par F.-X. Esponde

Une enquête d’Eurostat rendue publique récemment donne une carte chiffrée intéressante de l’age auquel les jeunes européens prennent leur autonomie familiale pour construire leur avenir.

1 – Les différences notables entre le nord de l’europe et le sud des pays de l’Union démontrent les disparités existantes.

En Espagne on quitte à 28,9 ans le domicile familial, et 8 sur 10 des jeunes adultes de cet age vivent chez leurs parents jusqu’à 30 ans et pour un quart suivant de 30 à 34 ans.

En Europe la moyenne donne 26,1 ans.

La Suède fait exception à 19,6 ans, au Danemark à 21 ans, en Finlande 21,9 ans comparativement à l’Espagne.

Cette courbe de la durée accrue du séjour en famille avait déjà commencé en 1980, connut des évolutions puis la crise économique s’ajoutant, le nombre des jeunes résidant chez leurs parents n’a cessé de croître ces dernières années.

2 – Le manque de travail, le chômage des jeunes jusqu’à 24 ans élevé en Espagne, les difficultés de logements et le manque de parc social, le bien être familial et le peu de bourses pour aider les jeunes dans leur quête et formation professionnelle, n’ont cessé d’augmenter le nombre des trentenaires vivant dans le foyer des parents dans tout le pays.

3 – L’Espagne ne dispose que de 1,1 % de logements sociaux face aux Pays Bas qui atteignent 32 % des disponibilités dans ce sens, l’Autriche 23 %, le Royaume Uni 18 %.

Pour un salaire mensuel de 600 euros un jeune Espagnol ne pouvant accéder à un loyer de 650 euros mensuel, la solution durable est de se maintenir à la maison familiale le plus longtemps possible.

Ainsi donc 21,8 % à peine des jeunes de ces années 20-30 ans se sont émancipés de cette situation familiale qui les préserve en attendant.

Si le parc résidentiel locatif européen atteint 38 %, l’Espagne est à 20 points de moins aujourd’hui.

Dans les années 50 et suivantes jusqu’à 60, il y avait beaucoup de résidences locatives dans le pays ; dans les années 70 une politique à la construction et des aides publiques permirent à des centaines de milliers d’Espagnols de devenir propriétaires de leur maison.

4 – La crise économique ayant changé la donne, la tendance actuelle revient vers le parc locatif plus partagé par le plus grand nombre.

5 – La démographie reste un autre sujet sensible pour le pays avec 1,3 enfant par couple, l’une des moyennes les plus basses de l’Europe, le retard pour prendre son autonomie familiale, les problèmes de travail en sus, les Espagnols tardent à infléchir leurs habitudes et particulièrement chez les jeunes où le travail temporaire et le manque de travail réel ne rendent pas l’autonomie possible ou envisageable.

6 – En regardant la carte des Pays Européens, on note les moyennes des âges de la jeunesse à l’heure de s’émanciper de leurs parents.

En Suède, au Danemark, au Luxembourg, autour de 21 ans,

en Finlande, en Estonie, en Belgique autour de 22 ans,

en Hollande, en Allemagne, en France autour de 23/24 ans,

Au Royaume Uni, en Autriche et en Lituanie autour de 24/25 ans,

La moyenne pour l’Union européenne étant de 28 ans, on trouve en Irlande et en Tchéquie 26 ans,

en Lituanie, à Chypre et en Hongrie 27 ans,

En Pologne, en Roumanie et en Slovaquie, 27 / 28 ans

En Bulgarie, au Portugal et en Espagne, 28/29 ans,

En Grèce, en Italie et en Tchécoslovaquie, 29/30ans,

En Croatie et Malte enfin 31/32 ans.

Le nord de l’europe marque une précocité de dix ans sur le sud pour la même tranche de population concernée par le sujet.

Les analystes ajoutent le terreau socio culturel et religieux catholique des pays du sud pourrait expliquer les raisons de ce lien intrinsèque avec la famille originelle.

D’autres préconisent une explication somme toute plus ponctuelle aux conditions économiques actuelles.

La grande maison commune européenne est ainsi portée par des traditions différentes, qu’il est difficile de ne pas observer dans le contexte présent de la famille qui reste une bastide protégée pour les enfants et les adultes confrontés aux duretés réelles de la vie !

Source : France catholique

En Europe #NLQ

Beauraing (Belgique) : lancement du pôle “jeunes” le 1er mai 2018

Cette année, le 1er mai à ne sera pas que le jour d’ouverture de la saison mariale. Il correspondra également au lancement du nouveau pôle  »jeunes ». Un événement qui se déroulera en présence des parents et amis de la bienheureuse Chiara Luce Badano.

Alors que l’Eglise universelle se prépare à célébrer, en octobre, un synode consacré aux jeunes, à la foi et au discernement vocationnel, les Sanctuaires de Beauraing s’associent au mouvement en proposant comme thème pastoral pour 2018 :  »A Beauraing, Marie parle aux jeunes ».
Outre les différents outils qui seront proposés dans ce cadre tout au long de l’année, les responsables des Sanctuaires entendent faire du 1er mai une journée spécialement dédiée à la jeunesse. Parmi les activités prévues ce jour-là (lire ci-dessous) : un pèlerinage Houyet-Beauraing pour les jeunes, le témoignage des parents et amis de la bienheureuse Chiara Luce Badano… et à 15h45, la traditionnelle messe d’ouverture de la saison mariale, présidée par Mgr Vancottem, durant laquelle sera officiellement lancé le nouveau pôle  »jeunes » Beauraing.

Pourquoi un pôle  »jeunes » ?

L’idée d’un pôle  »jeunes » part d’un constat. L’abbé Christophe Rouard :  »Dans nos régions rurales, on fait beaucoup pour les enfants, notamment en terme de catéchèse. Mais trop peu d’activités sont proposées aux jeunes de plus de 12 ans qui souhaitent grandir ensemble dans la foi chrétienne. » Et le vice-recteur des Sanctuaires de poursuivre :  »Il y a pourtant une demande. Certains jeunes nous ont interpellés. En lançant ce pôle, nous souhaitons répondre au sentiment d’isolement qu’ils éprouvent parfois, en leur proposant un lieu et un groupe. »
Aujourd’hui, trois personnes travaillent à la mise en route du projet : Christophe Rouard, Krystyna Sobieski et Olivier Gebka. Un projet dont les grandes lignes ont été fixées.  »Le public visé est les 13-30 ans. Il est prévu que les plus âgés servent de ‘grands frères’ aux cadets. Quand les thématiques abordées seront spécifiques à telle ou telle tranche d’âge, des sous-groupes seront constitués. » Concernant le rythme des rencontres :  »Le pôle se réunira environ une fois par mois, principalement le dimanche après-midi – mais ce n’est pas une règle fixe – dans un nouveau local encore à aménager. » A propos des fondements spirituels, enfin, le pôle entend donner aux jeunes la possibilité de vivre les cinq essentiels suivants : la formation, la prière, la fraternité, le service et l’évangélisation… le tout dans une ambiance sympa et conviviale.

Lancement le 1er mai

Les trois animateurs du pôle  »jeunes » Beauraing n’ont qu’un désir : que leur projet soit un succès. Reste à le faire connaître. L’abbé Rouard :  »Nous visiterons les doyennés voisins car il s’agit d’une initiative qui dépasse le cadre des Sanctuaires. Les prêtres qui connaissent des jeunes susceptibles d’être intéressés par la formule peuvent nous contacter directement. »
Côté planning, le calendrier pour 2018 est connu. Sont déjà prévus : le 24 juin, un après-midi d’échange et de catéchèse ; le 8 août, une descente de la Lesse ; le 9 septembre, un pélé-nature suivi d’une réflexion à Quartier-Gallet ; le 14 octobre, une catéchèse biblique ; le 18 novembre, des vêpres et un goûter à la Fraternité de Tibériade ; sans oublier, le 23 décembre, une soirée ciné autour d’une pizza.
Mais c’est le mardi 1er mai que tout commencera. Le premier rendez-vous est fixé à 10h15, à Houyet, pour le départ d’une marche vers Beauraing, destinée aux 13-30 ans. Une marche dont les étapes seront animées par le Service jeunes du diocèse de Namur. Ensuite, à 14h, les Sanctuaires accueilleront le témoignage des parents et amis de Chiara Luce Badano, cette jeune Italienne née en 1971, morte à 18 ans d’un cancer des os et béatifiée en 2010. Enfin, à 15h45, place à la messe d’ouverture de la saison mariale, présidée par Mgr Vancottem, au cours de laquelle sera lancé le nouveau pôle  »jeunes ». Un pôle qui sera placé sous le patronage… de la bienheureuse Chiara Luce Badano.

A.S./Diocèse de Namur

Infos : abbé Christophe Rouard – ndbeauraing@gmail.com – 0477/31.28.15.

(source)

Découvrir les sanctuaires de Beauraing :

Conférences/Formations #NLQ

« Tsunami pornographique le nouveau fléau des jeunes ! » – Conférence de François Billot de Lochner le 10 avril à Avignon (84)

Nous vous avions déjà parlé du livre Les parfums du château, écrit par François Billot de Lochner, qui fera une conférence sur la pornographie et comment elle ravage la jeunesse,  le 10 avril, au 18, avenue Fontcouverte 84000 Avignon.

Diplômé de Sciences-Po Paris et de l’EM Lyon, François BILLOT DE LOCHNER a occupé plusieurs postes de direction générale dans le secteur bancaire où il a passé plus de 20 ans. Depuis 2004, il dirige la Financière Saint-Louis. Il est également Président de l’Œuvre de l’Hospitalité par le Travail. Il a dirigé le collectif Audace 2012 et il es à l’heure actuelle le président de Liberté politique.

Il a écrit de nombreux ouvrages sur la déconstruction de la société française. Il y pointe l’un des moyens utilisés par ses destructeurs : la pornographie qui détruit les dernières défenses naturelles des valeurs morales. Mais une jeunesse d’exception entend contrer cette déferlante à sa façon.

 

Conférences/Formations #NLQ

9 avril 2018 : Témoignage « Une seconde chance pour la jeunesse – des Philippines à Marseille » à Nantes (44)

Sœur Sophie de Jésus vit à Manille où elle a fondé l’Association Compassion Jeunesse Asie, (ACAY) qui soutient des centaines de jeunes délinquants et des jeunes filles victimes d’exploitation et de violence. Depuis  2014, l’association ACAY s’est installée à Marseille pour développer un travail de réhabilitation auprès de jeunes mineurs en détention et un travail de prévention en partenariat avec certains établissements scolaires.

Le 9 avril 2018 à 20h30 à la Salle Coligny de Nantes (Place Edouard Normand – 44000 Nantes ), Sœur Sophie, auteur du livre “Défier le chaos”, donnera son témoignage ainsi que Rod Tongol, jeune philippin, ancien mineur incarcéré aujourd’hui réintégré dans la société et Laurent Thorigné, directeur du programme Seconde Chance à Marseille.