Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 13 mars 2019 : “Il est encore temps d’embrasser le Christ et sa Sagesse, avant que la nuit ne nous surprenne !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Lc XI, 29-32 :

Version audio seule.

En France #NLH #NLQ

Jonas la comédie musicale – La tournée des 10 ans en 2018 !

Après Tobie et Sarra, qui a reçu l’Angel Music Award (Musiques inspirées) de la meilleure comédie musicale 2017 en juillet dernier à l’Olympia de Paris, la “Compagnie Etienne Tarneaud” relance une nouvelle saison de Jonas, la comédie musicale déjà vue par plus de 50.000 spectateurs.

Prochaine date : 14 décembre 2017

L’histoire de Jonas est mal connue alors même que ce personnage est associé à la baleine fameuse qui l’avala puis le recracha pour lui permettre d’accomplir sa mission, annoncer à la ville de Ninive qu’elle sera détruite dans 40 jours, si elle ne se détourne pas de sa mauvaise conduite.

Adaptée pour la scène, la comédie musicale se veut fidèle au récit biblique. L’auteur manifeste le désir de susciter une certaine réflexion concernant nos choix quotidiens. « Comme Jonas, explique Etienne Tarneaud, chacun de nous est appelé à choisir sa route pour aller de l’avant et défendre le Bien. Autant de décisions de vie difficiles à prendre, à assumer, qui nous concernent tous.” Le message central du spectacle est celui de la paix. Mais il n’y a pas de paix sans pardon et pas de pardon sans accueil de l’autre dans sa différence.

Prochaines dates :
Jonas, le musical :
jeudi 14 décembre à 20h30 au Théâtre André Malraux à Rueil-Malmaison
vendredi 19 janvier à 20h30 au Carré Belle Feuille à Boulogne
vendredi 2 février à 20h30 au Théâtre Armande Béjart à Asnières
vendredi 9 février à 20h30 au Théâtre Saint-Léon à Paris (15ème)
vendredi 23 mars à 20h30 à l’Agoreine de Bourg-la-Reine
samedi 24 mars à 20h30 au Théâtre Saint-Léon à Paris (15ème)

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Nouvelle tournée du musical Tobie & Sarra

Le musical Tobie et Sarra repart en tournée dès le vendredi 6 octobre à 20h30 aux “3 Pierrots”, 6 rue du Mont Valérien à Saint-Cloud (92).
Avant cette représentation, deux contes bibliques préparatoires et gratuits seront donnés à Garches, le samedi 23 septembre, et à Saint-Cloud, le samedi 30 septembre.
Voici les dates à venir   
Tobie et Sarra, le musical :
Jonas, le musical :
Le spectacle  Jonas fête en 2018 ses 10 ans , son 50 000 ème spectateur et sa 100ème représentation !
Voici les dates de la tournée des 10 ans !  (Ouverture de la billeterie prochainement)
  • jeudi 14 décembre à 20h30 au Théâtre André Malraux à Rueil-Malmaison (92) . 
  • vendredi 19 janvier à 20h30 au Carré Belle Feuille à Boulogne (92)
  • vendredi 2 février à 20h30 au Théâtre Armande Béjart à Asnières (92) 
  • vendredi 9 février à 20h30 au Théâtre Saint-Léon à Paris 
  • vendredi 23 mars à 20h30 à l’Agoreine de Bourg-la-Reine (92)
BESOIN DE VOUS :
Nous recherchons des bénévoles pour tracter avant les messes des églises parisiennes  afin d’aider au remplissage des représentations des 10 et 24 novembre au Théâtre Saint Léon  à Paris. Il vous suffit de nous écrire et nous vous fournirons en flyers et affiches.
Enfin, si vous travaillez dans l’enseignement catholique (APS, direction, enseignant) ou si vous êtes catéchistes (catéchismes, aumôneries), nous serons heureux de vous inviter à assister à des ateliers bibliques préparatoires ainsi qu’à des représentations de nos spectacles. Il vous suffit d’en faire la demande par mail.
N’hésitez pas à ré-acheminer ce mail à toute personne de votre entourage.

 

Artistiquement votre, 

 

Doctrine / Formation

Jonas, le prophète des “périphéries”

Pour L’homme Nouveau, un moine de Triors commente la catéchèse du pape François sur Jonas.

Le cycle des conférences sur l’espérance conduit le Pape à nous parler de Jonas, figure prophétique atypique. Quel drôle de prophète en effet que ce Jonas qui part dans la direction opposée à celle indiquée par Dieu ! Au lieu d’aller vers l’Irak, il prend le chemin de l’Espagne. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il refuse que le message de pardon et de miséricorde du Seigneur soit étendu à l’humanité entière englobée par les païens de Ninive, et qu’il s’adresse même à l’ennemi héréditaire qui mettait en péril Jérusalem, la ville sainte par excellence. En bon juif, Jonas pense que seul Israël a Dieu pour père. Or précisément parce que Dieu est notre Père, il invite ce prophète de « sortie » et de fugue à devenir un prophète de « périphérie ». Dieu ne veut pas la mort du pécheur de quelque race ou de quelque religion qu’il fut et Jonas l’apprendra à ses dépens.

Jonas, que dom Delatte appelle à juste titre « patron des murmurateurs », fuit. Mais le prophète ne peut se soustraire à la volonté et à l’appel divins. Aussi, bientôt survient la tempête ; les marins l’en rendent responsable et le jettent à la mer. Mais YHWH est le maître. Toute la création chante sa gloire et lui obéit. La mer, pourtant ennemie de Dieu, au même titre que la mort, se soumet à la volonté divine et n’engloutit pas Jonas, type ici du Christ vainqueur de la mort et du chrétien devenu homme nouveau par le baptême. Jonas, en effet, happé par un énorme poisson, prie le Seigneur. Tout s’accomplit sur l’ordre direct de Dieu ou sous sa permission. Et la prière de Jonas, véritable cantique d’action de grâces, reconnaît ce gouvernement divin, dont les actions enchantaient déjà le psalmiste. Au bout de trois jours, il est rejeté sur une plage et part alors pour Ninive. Les habitants se convertissent et Dieu leur pardonne, ce dont Jonas est mécontent. Dieu lui explique alors la raison de sa miséricorde. Retenons ici que l’auteur du livre montre le conditionnel de toute prophétie : « Si vous ne vous convertissez pas ». Cette doctrine était déjà affirmée par bien des prophètes, mais elle apparaît particulièrement évidente chez Jonas. L’enseignement sera d’ailleurs repris par Jésus lui-même : Ninive la païenne s’est convertie en faisant pénitence, Jérusalem l’orgueilleuse refuse d’entendre la voix du Seigneur.

 

Lire la suite et  Le discours du pape