NLQ #Sorties/Animations

Lyon – A Fourvière, un parcours pour découvrir la place de Marie dans la vie et la prière de St François

Il y a 800 ans François d’Assise envoya quelques-uns de ses frères en France.

« Je suis le chemin » dit Jésus. Il ne cesse d’envoyer, « Va, Viens, Allez ». Il invite à sortir de chez soi, à sortir de soi pour aller vers… Saint François a entendu cet appel. Il quitta sa maison, abandonna tous ses biens pour se mettre à suivre Jésus. Cela le mena à la rencontre des hommes et à rayonner d’un amour communicatif.

Dans la Basilique Notre-Dame de Fourvière, un parcours exceptionnel est proposé à l’occasion du 800° anniversaire de l’arrivée des frères franciscains en France. Il permet de découvrir la place de la Vierge Marie dans la vie et la prière de St François et de ses frères. Ecoutons-le et laissons-le nous conduire à Marie pour aller vers Jésus.

Source

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

La Fraternité franciscaine séculière de Lorraine fête son jubilé

En union avec la famille franciscaine, la Fraternité franciscaine séculière Bienheureuse-Marguerite de Lorraine célèbre le 8e centenaire de l’arrivée des frères franciscains en France. Rendez-vous samedi 20 mai, à partir de 17h, à la basilique Saint Epvre de Nancy autour de quelques tableaux : la jeunesse et la conversion de saint François ; l’homme de louange ; saint François, le frère ; la pauvreté ; la mort.

Source

 

NLQ #Sorties/Animations

Tours – Les soeurs franciscaines fêtent les 800 ans de l’arrivée des frères mineurs en France

A l’occasion des 800 ans de l’arrivée des frères mineurs en France, les Sœurs Franciscaines Servantes de Marie de la communauté des Fioretti, à Tours Nord (42 rue de la source) proposent :

  • de découvrir la vie de saint François d’Assise à travers l’exposition des fresques de Giotto (peintes en 1297 à la Basilique supérieure d’Assise) ;
  • de mieux connaître la communauté franciscaine “Les Fioretti” présente à Tours depuis 1859.

Au programme :

Samedi 13 mai

  • 10h à 12h et de 14h à 17h : exposition des fresques
  • 18h : témoignage d’un Frère Franciscain
  • 19h : repas international (libre participation)

Dimanche 14 mai

  • 10h à 12h et de 14h à 18h : exposition des fresques

CONTACT :

Sœurs Franciscaines, 42 rue de la source, 37100 Tours

Tél. 02 47 54 51 12
Courriel : fiorettifsm@orange.fr 

Source

Conférences/Formations #NLQ

Fête chez les Sœurs Franciscaines de Blois pour cette année jubilaire

Les Soeurs Franciscaines Servantes de Marie ont la joie de vous inviter à la Maison Mère, 15 rue Monin, à Blois, les 20 et 21 mai prochains.

Programme de ces deux journées :

16h Accueil
16h30 Découverte des fresques de GIOTTO, sur la vie de Saint François
18h temps de détente
19h Témoignage du Frère Benoît Dubigeon (samedi 20) et témoignage du Frère Jean-Pierre (malgache) dimanche 21
19h30 Repas international (libre participation)

Source

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pèlerinage à La Cordelle, premier lieu d’implantation des fanciscains en France

En 2017, cela fait 800 ans que les franciscains sont arrivés en France.
Un pèlerinage à la chapelle de La Cordelle (à Vézelay), premier lieu d’implantation des franciscains en France, aura lieu le 8 mai 2017. Il sera présidé par Mgr Giraud, et préparé conjointement par la communauté franciscaine de la Cordelle, et les fraternités laïques franciscaines.

Cette journée aura pour thème Pax & Bonum –  Paix et Joie, paroles avec lesquelles saint François envoyait ses frères de part le monde.

Un peu d’histoire

C’est avec l’approbation orale de la règle par le pape Innocent III en 1209 que la Fraternité des Mineurs, au nombre de 12 Pénitents venus d’Assise, est reconnue officiellement. Elle ne cessa dès lors de s’accroître en nombre jusqu’à devenir un Ordre important. Au chapitre de la Pentecôte 1217, ils sont environ 5000 frères. On y décide alors d’envoyer des frères hors d’Italie (Espagne, Allemagne, Hongrie, Terre Sainte). François, pour donner l’exemple, projette d’aller dans le pays dont il porte le nom et admire les troubadours, usant parfois de leur langue. Il veut connaître aussi les théologiens de Paris qui parlent si bien de l’Eucharistie.

Arrêté à Florence par le Cardinal protecteur Ugolin de Segni, sur son conseil François décide de rester en Italie pour assurer la pérennité de son ordre, critiqué par certains cardinaux pour son radicalisme évangélique proche des Vaudois dissidents de l’Eglise. Il délègue alors la direction du groupe des frères au frère Pacifique, une de ses premières recrues, couronné avant sa conversion en 1212, roi des poètes par le futur empereur Frédéric II. Il connaissait probablement quelques rudiments de la langue des troubadours. Par la suite il aura des fonctions importantes dans l’Ordre comme fondateur de plusieurs couvents de frères et visiteur des clarisses. On le considère comme le premier Provincial de France.

Durant l’été 1217, le groupe remonte par la vallée du Rhône et de la Saône jusqu’à Vézelay, à la frontière du Royaume de France et du comté de Nevers, dont l’abbatiale bénédictine est réputée avoir les reliques de sainte Marie-Madeleine, patronne des pénitents. Après avoir séjourné, selon leur coutume, à la léproserie de la Maladrerie, les frères sont en quête d’un lieu stable et remarquent sur le flan nord de la colline, le long du chemin des pèlerins qui mène de l’église St Jacques d’Asquins à l’abbaye de Vézelay couronnant la colline, un petit ermitage abandonné par les moines, proche de la chapelle romane mémorial de la prédication de saint Bernard en 1146. Ce lieu convenant à leur genre de vie, ils en obtiennent de l’abbé la cession. Quelques frères vont y rester, tandis que Pacifique part pour Paris, ou plus exactement pour Saint-Denis où l’abbé Suger avait fait construire 70 ans auparavant une magnifique abbatiale, près de laquelle se déroulaient des foires très réputées.

Aujourd’hui il y a toujours un Ermitage où sont envoyés des frères Mineurs franciscains. Ils sont trois actuellement.

Source

En France

Carême franciscain

Animée par la célébration du Jubilé des 800 ans de l’arrivée des Franciscains en France, la Famille Franciscaine propose une démarche de Carême avec François d’Assise.

La Joie du Christ Ressuscité n’est pas réservée au seul jour de Pâques. Voici donc 40 jours pour redécouvrir la Joie, une Joie Parfaite qui perdure au-delà des difficultés et des épreuves. Ainsi, la parole est donnée à 40 frères, sœurs, clercs et laïcs franciscains de tous âges ; ils partagent les multiples facettes d’un François d’Assise qui nourrit leur foi en Christ Ressuscité.

Comment rejoindre le Carême franciscain ?

Inscrivez-vous en ligne et recevez chaque jour la méditation de Carême sur votre boite email.

Ou rendez-vous sur le site du Jubilé des 800 ans de l’arrivée des franciscains en France : dans la rubrique « Boite à Outils », vous pourrez télécharger le carême dans son intégralité, en format PDF.