Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

[Humour] L’Evangile selon Marcel – Episode 4 : Lazare et Jésus

 

Donner au Denier de l’Eglise

Articles #En France #NLH #NLQ

Hiver solidaire : depuis 10 ans à Paris, aujourd’hui à Nantes !

A partir du 3 décembre, les paroisses Notre-Dame-de-Nantes et Saint-Jean-Paul-II vont mettre en œuvre l’accueil imaginé par l’opération « Hiver solidaire » : accueillir dans un lieu paroissial et pour une durée de quatre mois 4 personnes sans domicile fixe, afin de leur offrir le repas du soir, un lieu ou dormir…et surtout l’accompagnement de paroissiens bénévoles qui se relaient pour partager ces repas et ces nuits. Loïc Luisetto coordonne cette initiative pour le diocèse, il partage son expérience et ses encouragements pour passer à l’action :

Pendant plusieurs années, nous avons eu l’immense privilège de partager notre vie avec des personnes exclues, que se soit dans les Favelas de Salvador de Bahia auprès des enfants laissés pour compte et des adolescentes enceintes ou, à Nantes, au sein de la maison de l’association « Lazare », auprès des personnes qui ont connu la rue. Ces missions au service de l’autre nous ont apporté à chacun une joie profonde !

La joie de servir d’abord, la joie de voir des personnes se relever, la joie de recevoir sans mesure équivalente à notre don ! Enfin et surtout, la joie de la conversion en rencontrant au travers de l’autre, de celui qui est à la marge, de celui qui habite nos périphéries, le Christ vivant !

Le don de soi n’est pas le privilège de quelques-uns, puisque chacun de nous est appelé par le Christ à servir son prochain, son pauvre ! Cela peut être notre conjoint, un parent, un frère, un ami… Le Saint Père attaché à cette « Eglise Pauvre pour les Pauvres » invite d’ailleurs «  chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare gît à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale.  »

Lire la suite

NLQ #Sorties/Animations

Portes ouvertes à Lazare ! le 10 juin 2018 à Lyon (69)

Soyez les bienvenus à nos portes ouvertes !

Dimanche 10 juin 2018 de 12h30 à 17h30 : déjeuner, jeux, goûter, témoignages…chacun apporte quelque chose à partager (pas d’alcool)

7 place Saint Irénée, Lyon 5e
Funiculaire Saint-Just
Arrêts de bus St Irénée ou St Alexandre

Venez 10 minutes ou deux heures ! Bonne rencontre… avec Lui !

NLQ #Sorties/Animations

Lazare Toulouse (31), déjà 3 ans ! Porte-ouverte le 10 juin 2018

Lazare développe et anime des appartements partagés où vivent des personnes qui étaient sans domicile fixe et des jeunes professionnels.

La maison de Toulouse est ouverte depuis 3 ans.

Pour fêter ces 3 années de vie ensemble, ces rencontres, le chemin parcouru par les uns et les autres, Lazare Toulouse ouvre les portes de sa maison.

C’est l’occasion de venir découvrir ce qui se vit à Lazare, de venir passer un bon moment avec nous… et pourquoi pas de nous rejoindre pour certains !

Dimanche 10 Juin

Lieu : 161 avenue Jean Rieux 31500 Toulouse

Contact : amis.toulouse@lazare.eu

NLH #NLQ #Sorties/Animations

19 au 27 mai 2018 : Festival de la Foi à Pornic (44)

« Toi mon frère ! » c’est le titre de l’édition 2018 du festival de la foi des paroisses Saint-Jean-le-Baptiste-en-Retz et Saint-Gildas-de-la-Mer, qui aura lieu du 19 au 27 mai prochain. Un temps fort missionnaire renouvelé tous les deux ans afin d’ouvrir la communauté paroissiale aux dimensions de la vie locale et d’inviter le plus grand nombre à diverses manifestations : exposition, conférences, ateliers, café-rencontre… Pour vous donner une idée de l’esprit de ce festival, voici quelques uns des rendez-vous proposés :

  • devant l’église de Pornic, le jour du marché, les prêtres de la paroisse seront présents pour répondre à vos questions sur Dieu, l’Eglise, la foi… Une question posée et votre café est offert !
  • Marion d’Elissagaray et Michelle Gyte, potières professionnelles, animeront des ateliers « Bible et argile ».
  • Loïc Luisetto, de l’association Lazare viendra témoigner de ce qui se vit ces Maisons Lazare où vivent ensemble des gens de la rue et de jeunes professionnels.
  • « Charles de Foucauld, frère universel », le spectacle de Francesco Agnello permettra une redécouverte de la figure spirituelle de Charles de Foucauld grâce à une mise en scène laissant l’essentiel à la parole et à la musique.
  • Toute la semaine, la chapelle de l’hôpital de Pornic accueillera une exposition en trois parties : des tableaux peints par des irakiens déportés, les sculptures de Nadya Tara et les photos de Gilles Juhel expriment chacun à leur façon leur vision de la fraternité.

Le programme complet est disponible ci-dessous

L’édition 2018 du festival de la foi sera marquée par la projection en avant-première nationale du film de Frédérique Bedos « Jean Vanier, le Sacrement de la tendresse » le lundi 21 mai, à 20h30, au cinéma Saint-Joseph, à Sainte-Marie, Pornic.

NLQ #Récollections/Retraites

Week-end animé par le Père Descouvemont à Colombier (70) du 6 au 8 avril 2018

La communauté est heureuse de vous proposer un week-end animé par le Père DESCOUVEMONT.

ATTENTION : Vous pouvez participer à tout le weekend, c’est à dire du vendredi 6 avril à partir de 17h00 jusqu’au dimanche 8 avril en fin d’après midi, dans ce cas l’inscription est obligatoire.

Ou bien, vous avez la possibilité de ne participer qu’à la journée du dimanche 8 avril, dimanche de la Miséricorde, dans ce cas prévoir un pique nique pour le déjeuner.

Du vendredi 6 au dimanche 8 avril 2018

« AVEC THÉRÈSE SE PRÉSENTER DEVANT LE PÈRE,

TANTÔT LES MAINS VIDES,TANTÔT LES MAINS PLEINES »

Prêtre du diocèse de Cambrai, le Père Descouvemont‌ a été professeur de philosophie dans un lycée, conseiller national des Équipes Notre-Dame. Il a écrit une trentaine de livres, notamment sur la petite Thérèse , le combat spirituel, nos raisons de croire et tous les mystères du Credo.

N’hésitez pas à inviter que ce soit pour le week-end ou seulement la journée du dimanche.

“La Résurrection de Lazare de Béthanie” – 16 rue du Moulin – 70000 Colombier – La Jonchère – 03.84.75.90.08 – 06.61.40.75.01 – lazaredebethanie@orange.fr –  site : lazaredebethanie.org

Lieu : Colombier – La Jonchère (Haute-Saône)
Contact : 03.84.75.90.08

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférences de carême à Blois (41) du 18 février au 18 mars 2018

Cette année le diocèse de Blois se mobilise pour nous faire vivre au mieux notre chemin de préparation vers la Pâque du Seigneur.

Pour cela, des conférences de Carême auront lieu chaque dimanche à la crypte de la Basilique à 15h30, suivies d’échanges et de dédicaces.

Cinq personnalités se succéderont chaque dimanche de Carême et partageront leurs réflexions sur des sujets qui nous concernent tous, comme la situation et l’avenir des Chrétiens d’Orient, la charité et la miséricorde vécues au jour le jour auprès des pauvres et des exclus, la France catholique et les signes de renouveau, la place de la femme dans la société : entre confusion et responsabilité.

(voir programme ci-dessous)

 

 

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Prochaine rencontre du Rosaire Vivant le 13 décembre à Paris, avec comme invité Etienne Villemain, fondateur de l’association Lazare

Le Rosaire Vivant, inspiré de Pauline Jaricot (1826) est un groupe de prière et de formation réunissant des jeunes de 20 à 30 ans deux fois par mois le mercredi soir (20h30 – 22h30).

Présentation

Nous nous retrouvons pour prier et chanter tous ensemble le chapelet devant l’adoration du Saint Sacrement. Nous nous avons ensuite la joie d’écouter notre aumônier ou un intervenant de qualité durant une petite heure pour faire grandir nos têtes et nos âmes.
Aussi, en communion avec les autres jeunes du groupe, chacun s’engage à réciter quotidiennement une dizaine de chapelet en méditant un mystère. Un rosaire complet est donc médité chaque jour, constituant ainsi une prière d’Eglise aux intentions du pape, des prêtres, de la famille, de la vie et de notre groupe.
– Le rosaire est le « trésor des grâces » Paul V – 
—> Retrouvez toutes les dates sur la page Facebook ROSAIRE VIVANT

Prochaine rencontre le 13 décembre

#RVPARIS
Incroyable conférence à ne pas manquer d’Etienne Villemain, fondateur de l’association Lazare
Mercredi 13 décembre
Sainte Félicité (7 rue Casablanca, 75015 Paris)
RDV 20h20 pour le temps de 🙏 juste avant.

Lazare développe et anime des appartements partagés, non mixtes, de 6 à 10 personnes. Chaque appartement est habité par des personnes qui ont vécu à la rue et des jeunes actifs bénévoles.
Saint-Esprit, je suis un pauvre, je ne suis pas plus fort que les autres.J’ai besoin de ta grâce. J’ai besoin que tu viennes aimer en moi parce que je ne sais pas aimer !” Etienne Villemain

Conférences/Formations #NLQ

Découvrez l’Ordre de St-Lazare de Jérusalem, le 24 novembre à Laval (53)

Les membres de l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem, ordre encore méconnu en Mayenne, vous invitent à découvrir leur activité, vendredi 24 novembre à Laval, au cours d’une conférence sur le thème : « Jabboulé, une école pour tous dans un Orient en guerre ».

Association privée de fidèles au sein de l’Eglise catholique, l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem se met au service de l’Eglise dans un cadre diocésain : accueil des plus démunis, visite des personnes âgées, accompagnement des services d’Eglise. Les membres ont développé aussi une expertise en ce qui concerne la sécurisation des lieux de culte.

En Mayenne, il apporte un soutien à la Maison Magnificat de Laval à travers divers services notamment dans l’aménagement d’une Chapelle.

Les membres restent disponibles pour répondre à tout autre besoin.

 

Qu’est-ce que l’ordre de St-Lazare ?

Ancienne institution citée dès le VIIIème siècle aux portes de Jérusalem, l’Ordre de Saint-Lazare se consacra, tout d’abord, au soin des lépreux puis se militarisa après la délivrance de Jérusalem.

De nos jours les membres de Saint-Lazare sont actifs dans seize pays sur tous les continents.

 

Une conférence sur le soutien aux Chrétiens d’Orient

L’école de Jabboulé, située au Liban dans la plaine de la Bekaa est un projet hospitalier international porté par Saint-Lazare France. Elle a été créée par les soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Servcie et l’Eglise diocésaine grecque-catholique (melkite).

 

Conférence : vendredi 24 novembre 2017 à 20h30 à la Maison diocésaine Cardinal-Billé.

Contact : Benoît de Couet – oslj.maine.anjou@gmail.com – 06 09 54 94 72

Mieux connaître l’Ordre de St-Lazare de Jérusalem  :
www.ordredesaintlazare.com
www.facebook.com/ordredesaintlazare

A la une #NLQ #Rome

Le Christ est la lumière et la vie

Un moine de Triors commente l’homélie du pape du 2 avril, pour L’Homme Nouveau.

Lors de son récent voyage en Romagne, le Pape lors de la messe à Carpi le 2 avril a commenté l’évangile du jour, celui de la résurrection de Lazare. Ce passage émouvant annonce avant même la résurrection du Christ qui sera d’un tout autre ordre, la victoire du Rédempteur sur la mort. C’est le dernier miracle accompli par Jésus avant sa Pâque. Tout semblait définitivement terminé pour Lazare au tombeau depuis quatre jours. Le récit extraordinairement vivant et détaillé se déroule avec une parfaite harmonie, qui en fait l’un des joyaux de l’Évangile. Lazare, l’ami intime de Jésus, est malade. Jésus voit dans cette maladie une occasion providentielle pour glorifier son Père. C’est pourquoi il ne se rend pas tout de suite auprès de son ami, mais attend, pour passer aux actes, non seulement que Lazare soit mort, mais qu’il soit enterré. Jésus se décide alors à partir, mais ses disciples veulent l’en empêcher, craignant sa lapidation s’il revenait dans les environs de Jérusalem. Jésus leur rappelle qu’il est la lumière et qu’ils n’ont pas de crainte à avoir : marchant dans la lumière qui guide leurs pas, ils ne sauraient tomber dans les ténèbres. La nuit véritable viendra lorsqu’il leur sera enlevé. Alors, il ne leur sera plus possible de marcher, car ils auront perdu la lumière. Peu à peu, Jésus révèle son dessein, en annonçant finalement clairement que Lazare est mort. Alors, tout est en place pour que s’accomplisse le miracle et Jésus part pour Béthanie.

Une douleur partagée

Sur le point d’arriver, il rencontre Marthe qui, dans sa douleur, lui reproche doucement de ne pas avoir été là. Mais sa plainte se transforme en prière. Jésus comprend le désir et le souhait profond de Marthe, mais n’acquiesce pas tout de suite, pour la faire grandir dans la foi, car c’est bien lui, Jésus, qui est la « Résurrection et la vie. Quiconque vit en lui ne mourra pas ». Jésus, comme pour tous les autres miracles, demande avant tout la foi. Et, c’est devant la foi de Marthe qu’il interviendra. Jésus a donc entraîné Marthe, par la foi, au cœur même du mystère de Dieu, qui est un mystère de vie. Marthe pose un acte de foi remarquable dans la messianité et la divinité du Christ, comme l’avait fait Pierre sur le chemin de Césarée de Philippe. Marthe, comme la Samaritaine, se fait alors témoin, auprès de sa sœur Marie, en des termes très délicats : « Le Maître est là qui t’appelle ». Puis, Jésus se fait conduire au lieu de la sépulture de Lazare. Marthe, malgré la foi qu’elle venait de professer, semble reculer soudain. Jésus est ému jusqu’aux larmes, mais il n’hésite pas. Il sait que le miracle qu’il doit accomplir est pour la gloire de son Père. La résurrection s’accomplit alors.

Le Pape tire de ce magnifique épisode évangélique de profondes leçons spirituelles. Jésus, même aux heures les plus ténébreuses, pense aux autres, cherchant toujours à les consoler. Il ne fuit pas la souffrance, mais lui donne son sens véritable, l’homme n’étant pas fait pour la mort mais la vie. Or, c’est Jésus qui est la Vie. Telle est l’espérance du chrétien qui peut toujours prendre un nouveau départ et reconstruire ce qui aurait été détruit. Il faut quitter l’atmosphère du sépulcre pour le rencontrer en criant le Sursum Corda libérateur. On a tous un petit sépulcre dans notre cœur, une zone d’ombres qui doit être ressuscitée par le médecin céleste. Pour cela, il ne faut pas avoir peur de sortir de son égoïsme pour aller jusqu’aux périphéries existentielles. Laissons donc Jésus par Marie ouvrir la tombe de notre mort spirituelle pour regarder la lumière de Dieu.

 

 Retrouvez l’Homélie