Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Pour la fête du Sacré-Coeur, un nouveau cercle des Petits Ostensoirs a vu le jour… à Paray-le-Monial !

Un beau clin d’oeil providentiel !

Pour la fête du Sacré-Coeur, le 17° cercle des Petits Ostensoirs a donc vu le jour dans la cité du Coeur de Jésus, à Paray-le-Monial.

Nés pendant l’Année de la Miséricorde, voilà un an maintenant que les Petits Ostensoirs fleurissent un peu partout dans le monde (France, Espagne, Mexique, USA) : le concept s’est propagé, poussé par l’Esprit Saint … environ 160 enfants se confessent ainsi chaque mois, contribuant ainsi à réparer le Corps entier de l’Eglise et qui prient aussi pour toutes les personnes ayant du mal à aller se confesser, à se laisser entourer par les bras miséricordieux du Père.

Ingrid d’Ussel, auteur de S’il te plait Maman, emmène-moi me confesser, et initiatrice de ces cercles, profite de ce la naissance de ce nouveau cercle pour nous rappeler le fond de son projet.

“Les petits ostensoirs”, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont de petits cercles d’enfants de 4 à 14 ans, qui, localement, vont se réunir une fois par mois pour se confesser et prier pour la confession des autres. Les dates sont choisies pour l’année avec le curé de la paroisse, ce qui encourage à la régularité. Les mamans sont invitées à préparer leurs enfants (la veille ou le matin) et à les accompagner.
Les enfants peuvent lire de petits textes, lancer des chants, ou rester en silence, mais il est très important qu’ils prient pour la confession des autres. Cela dure environ une heure.

“Les petits ostensoirs”, pourquoi ce nom ?

J’ai choisi ce nom car l’absolution reçue lors du sacrement de Pénitence nous permet de repartir avec confiance dans la cité des hommes pour être des porte-Christ : le rayonnement du Christ à travers nous n’est ainsi plus atténué par un voile gris de noirceur intérieure. En veillant à être le plus bel ostensoir du Christ possible, nous servons au mieux la mission d’annoncer Jésus-Christ. Et les cercles de confession fréquente pour enfants ont bien pour but de les transformer en ostensoirs du Seigneur, les plus beaux possibles !

Retrouvez un cercle près de chez vous sur www.lespetitsostensoirs.com … Et s’il n’y en a pas encore, Ingrid d’Ussel vous explique comment s’y prendre, elle se déplace ou met à votre disposition tous les supports et documents nécessaires.

Source

En France #NLH #NLQ

Premier anniversaire pour Les Petits Ostensoirs : un an de miséricorde pour 16 cercles

Les Petits Ostensoirs ont 1 an !

«  Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde »

Voilà un an que les Petits Ostensoirs fleurissent un peu partout dans le monde (France, Espagne, Mexique, USA) ! Le concept s’est propagé, poussé par l’Esprit Saint et avec vous comme relais ! Grâce à vous tous, nous comptons aujourd’hui 16 petits cercles, soit environ 160 enfants qui se confessent chaque mois, contribuant ainsi à réparer le Corps entier de l’Eglise et qui prient aussi pour toutes les personnes ayant du mal à aller se confesser, à se laisser entourer par les bras miséricordieux du Père.

Ingrid d’Ussel, auteur de S’il te plait Maman, emmène-moi me confesser, et initiatrice de ces cercles, profite de cet anniversaire pour nous rappeler le fond de son projet.

“Les petits ostensoirs”, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont de petits cercles d’enfants de 4 à 14 ans, qui, localement, vont se réunir une fois par mois pour se confesser et prier pour la confession des autres. Les dates sont choisies pour l’année avec le curé de la paroisse, ce qui encourage à la régularité. Les mamans sont invitées à préparer leurs enfants (la veille ou le matin) et à les accompagner.
Les enfants peuvent lire de petits textes, lancer des chants, ou rester en silence, mais il est très important qu’ils prient pour la confession des autres. Cela dure environ une heure.

“Les petits ostensoirs”, pourquoi ce nom ?

J’ai choisi ce nom car l’absolution reçue lors du sacrement de Pénitence nous permet de repartir avec confiance dans la cité des hommes pour être des porte-Christ : le rayonnement du Christ à travers nous n’est ainsi plus atténué par un voile gris de noirceur intérieure. En veillant à être le plus bel ostensoir du Christ possible, nous servons au mieux la mission d’annoncer Jésus-Christ. Et les cercles de confession fréquente pour enfants ont bien pour but de les transformer en ostensoirs du Seigneur, les plus beaux possibles !

Retrouvez un cercle près de chez vous sur www.lespetitsostensoirs.com … Et s’il n’y en a pas encore, Ingrid d’Ussel vous explique comment s’y prendre, elle se déplace ou met à votre disposition tous les supports et documents nécessaires.

Source

En France #NLH #NLQ

Les petits ostensoirs, déjà six cercles en France : la Miséricorde se répand !

Il y a quelques semaines, nous vous faisions la promotion de ces cercles “Les petits ostensoirs”, ces cercles qui incitent les enfants à se confesser régulièrement, et à prier pour la confession de tous les chrétiens (voir l’interview d’Ingrid d’Ussel, l’initiatrice de ce mouvement, et auteur de S’il te plaît maman, emmène-moi me confesser)

Déjà six cercles ont démarré en France et se réunissent régulièrement (Le Mans, Versailles, Rambouillet, Dinard, Voisins-le-Bretonneux et dernièrement Lyon), un septième s’apprête à voir le jour à Cherbourg.

N’hésitez plus, rejoignez-les, ou créez votre propre cercle : laissez la Miséricorde se répandre sur le monde !

Toutes les informations pour rejoindre et/ou initier un cercle sont disponibles ici.