Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #80 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Comment fait-on concrètement pour continuer à vivre en paix dans ce monde où règne la culture de la mort ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment fait-on concrètement pour continuer à vivre en paix dans ce monde où règne la culture de la mort ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence Bioéthique : quel monde voulons nous ? le 22 octobre 2019 à Evreux (27)

Devant les débats qui se déroulent dans notre pays dans le cadre de la révision des lois de bioéthique, des personnes s’interrogent.

Le 22 octobre 2019
20h30-22h
Espace Nétreville, Évreux

Ces personnes manifestent parfois leur inquiétude, parfois leur incompréhension devant des sujets complexes qui pourtant nous

touchent de très près.

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes qui travaille ces questions depuis de nombreuses années notamment au sein d’un groupe de travail de la conférence des Évêques de France a été sollicité par Mgr Nourrichard pour venir à Évreux.

►Pour télécharger l’affiche de la conférence, cliquer ici

” Bioéthique, quel monde voulons-nous ? “

Ce livre propose une réflexion simple et précise au moment des débats relatifs à la loi de bioéthique.

Le ” modèle français de bioéthique ” repose sur la dignité humaine. Il se construit en référant toute avancée scientifique et tout désir à une donnée stable : l’être humain. Celui-ci nous est donné comme un bien précieux à sauvegarder avec autant de détermination que celle que nous déployons pour protéger la planète qui nous accueille. ” Tout est lié ” , proclame le pape François dans Laudato Si’.

Face aux techniques toujours plus sophistiquées et de plus en plus mises à la portée de tous, la bioéthique nous pose ces redoutables questions : Comment recevoir l’être humain comme un bien qui nous précède, de la même manière que nous avons à recevoir la planète dont les écosystèmes sont si précieux pour notre vie ? Comment protéger l’Homme en comprenant qu’il n’est pas transformable à volonté sous peine de lui nuire ? Comment mieux l’estimer, en particulier le plus fragile, et construire ensemble notre ” fraternité ” ?
Voilà de beaux enjeux d’humanité !

Sur le projet de loi, ces pages montrent les inégalités créées vis-à-vis des enfants ainsi que les contradictions qui le traversent. Elles indiquent aussi la grandeur de l’ethique, source d’espérance.

Les auteurs du livre : Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, Mgr Pierre-Antoine Bozo, évêque de Limoges, Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, Mgr Olivier de Germay, évêque d’Ajaccio, Mgr Hervé Gasselin, évêque d’Angoulême, Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude, Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, père Brice de Malherbe, diocèse de Paris, du Collège des Bernardins, père Bruno Saintôt, jésuite, du Centre Sèvres.
Source Conférence des Évêques de France

Commander ce livre

 

 

Modalités

►Entrée libre

►Lieu : Espace Nétreville, rue Jean Bart, sous l’église Évreux

►Contact : Formation permanente
02 32 62 19 86
formationpermanente@evreux.catholique.fr

Articles #NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

Emission Le Grand Témoin avec le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 9 octobre 2019 – Radio Notre-Dame

L’animateur Louis Daufresne recevait ce matin le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine dans son émission Le Grand Témoin. Auteur de nombreux livres et d’un disque de chanson française, le Père Michel-Marie présente son nouveau livre, sorti aujourd’hui : « D’un amour brûlant » (Artège)

A la une #Articles #NLH #NLQ #Rome

Pape François : les magistrats doivent être des artisans de justice sociale

La justice doit être accessible à tous : le Pape l’a martelé ce mardi 4 juin 2019 en fin d’après-midi dans le cadre d’un discours prononcé à l’Académie pontificale des Sciences sociales devant les participants à une rencontre de juges venus de différents pays américains.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Cette rencontre faisait suite à un colloque organisé à la Faculté de Droit de l’Université de Buenos Aires en 2018, et à un sommet organisé au Vatican en 2016 sur la lutte contre la traite des êtres humains. Devant une centaine de magistrats, le Pape a rappelé que leur mission doit les amener à « se consacrer au service de la justice et du bien commun avec l’appel constant à ce que les droits des personnes, et spécialement des plus vulnérables, soient respectés et garantis ». C’est la mission essentielle d’un État : « prendre en charge le bien commun de son peuple », a souligné le Pape argentin, qui avait remarqué, dans son pays d’origine, que les défaillances de l’état de droit menait à de nombreuses situations d’inégalité.

Les problèmes rencontrés dans les pays américains ne peuvent pas seulement se résoudre par « des actions isolées ou des actes volontaristes d’une personne ou d’un pays, mais cela réclame une nouvelle atmosphère », avec l’émergence de leaders qui puissent ouvrir de nouveaux chemins aux générations actuelles et futures en « semant les conditions pour surmonter les dynamiques d’exclusion et de ségrégation de façon à ce que l’iniquité n’ait pas le dernier mot ».

Une époque paradoxale
Le Pape a relevé le paradoxe juridique de notre époque, marqué par « un phénoménal développement normatif » mais en même temps par « une détérioration dans l’exercice effectif des droits globalement consacrés ». Certaines politiques économiques et sociales en viennent à relativiser la notion même de « droits sociaux » et constituent une forme de « violence silencieuse » en justifiant des situations d’inégalité et d’indignité.

Dans la lignée de son encyclique Laudato Si’ et de son discours aux mouvements populaires prononcé en juillet 2015 à Santa Cruz, en Bolivie, le Pape a souligné que le système politico-économique ne peut se développer harmonieusement que dans le plein respect de l’état de droit et de la démocratie, en tenant compte des besoins de toutes les catégories de la population, et non seulement d’une élite. « Il n’y a pas de démocratie avec la faim, ni de développement avec la pauvreté, ni de justice dans l’iniquité », a martelé le Pape François. La démocratie ne doit donc pas être une fiction purement nominale, mais une réalité vécue concrètement, et garantie par les institutions judiciaires.

Le danger des vides juridiques
« Les vides juridiques (…) mettent en marche des cercles vicieux qui privent les personnes et les familles des garanties nécessaires à son développement et son bien-être. Ces vides sont générateurs de corruption », a rappelé François, qui appelle les magistrats à bien se former pour faire face à « toutes les nouvelles réalités sociales » qui sont vécues par les personnes confrontées à la justice. Les plus pauvres, notamment, doivent être reconnus dans leur pleine citoyenneté, et reconnus comme des agents potentiels de changement et de transformation.

Le Pape s’est aussi arrêté sur les dangers du “lawfare”, un concept récemment mis en lumière par les spécialistes du droit et qui consiste en l’exploitation du droit dans une optique de déstabilisation politique, voire géopolitique, quand le droit est utilisé par exemple dans le cadre d’une revendication territoriale, en appui à une pression militiaire. « Le “lawfare”, en plus de mettre en danger la démocratie des pays, est généralement utilisé pour miner les processus politiques et tendre vers la violation systématique des droits sociaux », s’est alarmé le Pape, en appelant à « détecter et neutraliser ce type de pratiques », afin de « garantir la qualité insitutionnelle des États ».

Remettre la magistrature au service des personnes
Remarquant que souvent les magistrats sont trop isolés, le Pape s’est réjoui de la création, à l’issue de cette rencontre, d’un Comité panaméricain des Juges pour les droits sociaux, qui pourra apporter « appui et assistance réciproque afin de revitaliser l’exercice » de la magistrature. Le vrai savoir ne se constitue pas en effet avec une simple accumulation de données, qui finit par créer une saturation, mais avec « la réflexion, le dialogue et la rencontre généreuse entre les personnes », a expliqué François.

Le Pape a enfin invité les magistrats à jouer un rôle central « dans la transformation du système judiciaire », afin de garantir « la dignité de la personne humaine ». Il a conclu son intervention en reprenant les paroles du Christ dans le 5e chapitre de l’Évangile selon saint Matthieu : « Heureux ceux qui ont faim et soif de justice ; heureux ceux qui travaillent pour la paix ».

 

Source VaticanNews

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 3 mai 2019 – “En suivant le Christ, notre propre existence ne peut pas quitter le chemin de la vérité et de la vie”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Jn XIV, 6-14 :

Version audio seule.

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Entreprise et Homme augmenté le 6 avril 2019 à Chambéry (73)

Les Assises régionales des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens le 6 avril 2019 à Chambéry (Centre des congrès Le Manège, 331 Rue de la République)vous propose de réfléchir sur « Entreprise et Homme augmenté, jusqu’où ? »

Venez nombreux pour réfléchir à ce thème et prier ensemble pour que nous trouvions collectivement une place de l’Homme dans ces évolutions technologiques.

Ce thème concerne tous les chefs d’entreprise dans leur quotidien. Il nous renvoie à des réalités qui peuvent nous paraitre encore lointaines, voire futuristes, et pourtant ;

– la performance technologique et humaine toujours plus pressante peut mener vers un stress accru, signe d’une pression toujours plus grande pour pousser l’homme vers toujours plus de performances !

– Les discussions en cours sur la révision des lois de bioéthique intègrent, des questions relatives à un homme qu’il pourra être tentant de vouloir « augmenter » dès son origine. Et ses visées futuristes marquent déjà nos débats de bioéthique.

Ces réalités nous rattrapent plus vite que nous l’imaginons, et un dirigeant averti en vaut deux. Il s’agit pour nous, dirigeants chrétiens, d’anticiper les enjeux philosophiques et spirituels auxquels nous allons être confrontés. Ne nous y trompons pas, aujourd’hui, c’est déjà demain !

Ces assises sont ouvertes à toutes et à tous, dirigeants et entrepreneurs ou non, membre des EDC ou non.

Inscrivez-vous en ligne

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Regards croisés sur les lois de bioéthique – la fin de vie – Le 22 mars 2019 à Charleville (08) & le 29 mars à Reims (51)

Le service de la formation du diocèse de Reims propose un cycle de conférences sur les lois de bioéthique.

Regards croisés sur les lois de bioéthique
La fin de vie

Vendredi 22 mars, à la Maison Jules Bihéry de Charleville-Mézières (28 Avenue Gustave Gailly, 08000 Charleville-Mézières) à 20h
Vendredi 29 mars, à la Maison Saint-Sixte de Reims (6 Rue Lieutenant Herduin, 51100 Reims), à 20h

Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Prédication du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine du 15 janvier 2019 : “Aimer est l’ɶuvre quotidienne où Dieu nous attends !”

Suite à l’interview du père Michel-Marie sur la chaîne québécoise TVA dans l’émission La Victoire de l’Amour, le célèbre prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur revient régulièrement pour commenter l’évangile du jour.

Ici Mc I, 21-28

Version audio seule.

Par ailleurs, il donnera un récital inédit de ses chansons le 19 janvier 2019 au Théâtre de l’Athénée-Louis Juvet à Paris.

Conférences/Formations #NLQ

La fin de vie en question : Tous concernés – conférence-témoignage le 19 octobre 2018 à Pont-Remy (80)

Dans le cadre de la révision des lois de bioéthique

Soins palliatifs – Accompagnement de la fin de la vie –  Projet de loi sur l’euthanasie

Le Docteur Catherine DEVOLDERE, pédiatre et médecin de la douleur, viendra témoigner de son expérience et répondra à vos questions

LE VENDREDI 19 OCTOBRE 2018 A 20h15

salle de l’ancienne Mairie de Pont Rémy

1, Place Aristide Briand 80580 PONT REMY

Entrée libre à TOUS

Pour tous renseignements 06 10 08 28 86

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque Bioéthique le 12 octobre 2018 à Rouen (76)

Quelle place pour la personne fragile ?
Réflexions sur les futures lois de bioéthique.
Conférence interdiocésaine de Rouen, Évreux et Le Havre.

La révision des lois de la Bioéthique prévue pour la fin de cette année a suscité de nombreux débats, notamment dans le cadre des Etats généraux. Différentes visions de la société ont été exposées et confrontées.

Dans ces débats, peu de place a été faite aux fragilités humaines. Ce sont pourtant elles qui justifient de nombreuses dispositions de notre Droit.

 

 

 

Quatre exposés  :

  • Au coeur du droit de la bioéthique : la protection du corps humain, par Olivier COTE
  • Fragilités autour de la naissance et problème du handicap, par le Professeur Loïc MARPEAU, du CHU de Rouen
  • Fragilités sociales et économiques, par le Professeur Matthieu MONDONDUIT, membre du conseil des Semaines Sociales de France
  • Fragilités en fin de vie, par le Docteur Clémence JOLY, médecin responsable de l’Unité Soins Palliatifs de Pont-Audemer
  • Fragilités mentales et maladie psychiatrique, par le Docteur Louis MABILLE, médecin en psychiatrie.

De 21h45 à 22h30 : échanges avec la salle.

Animation par le professeur Jean Pierre Vannier, diacre du diocèse de Rouen.
Proposé par Monseigneur Dominique LEBRUN, Archevêque de Rouen et organisé par la Pastorale de la Santé.

Lieu

Centre diocésain : 41, route de Neufchâtel à Rouen
Parking sur place : conditions de stationnement communiquées lors de l’inscription par mail.

Inscription

Par mail à : th-jp.vannier@wanadoo.fr

Bulletin d’inscription à télécharger ICI

Pour connaître la pastorale de la Santé de notre diocèse,  cliquez ICI