A la une #En France #NLQ

Mgr Aupetit : “J’assume d’être descendu dans la rue pendant la Manif Pour Tous”

Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, est l’invité de Léa Salamé lundi 7 mai à 7h50.

“A 25 je pensais être médecin, fonder une famille, quelque chose de tout a fait habituel”, explique Monseigneur Michel Aupetit, médecin de formation, qui poursuit sur la révélation de sa foi : “ça a été un combat spirituel : je me rappelle très bien, je suis tombé à genoux dans la salle à manger, je savais que ma vie ne m’appartenait plus du tout, c’est ça le vrai combat”.

A propos des débats sur la bioéthique : “En étudiant la médecine, j’ai appris des questions d’internat, j’ai cru tout savoir, puis avec le premier patient , j’ai compris qu’il fallait que je soigne une personne”.

Sur le projet de loi sur la PMA

A propos de la PMA étendue à deux femmes : “Nous ne sommes là ni pour faire des lois ni pour faire changer d’avis (…) Il s’agit de définir deux sociétés, l’une basé sur l’individualisme où la clé, c’est l’autonomie, et une société de la fraternité basée sur les relations interpersonnelles. Après, les lois doivent-elles s’accorder au désir des personnes ? Ici on ne peut pas savoir les conséquences sur un enfant. Cette situation là, les enfants en sont victimes, là on créé quelque chose, une situation.”

Mgr Michel Aupetit, Archevêque de Paris, avait participé il y a 5 ans à la Manif pour tous : “J’assume absolument d’y être allé, j’étais juste à côté, je déjeunais dans une famille, j’ai dit aux gens j’y vais (…) Mais ce n’est pas moi qui organise ce genre de manifestations, ce n’est pas notre rôle du tout”

Source : Belgicatho

En France #NLQ

Mgr Malle – Comme nous avions raison de manifester avec LMPT !

A propos de la décision de la mairie de Paris de retirer Père et Mère….

Brèves

Quand le gouvernement agit dans l’ombre pour tenter de contrer La Manif et ses amis

Décidément, notre édito tombait à pic, lorsque nous affirmions que le gouvernement avait peur de La Manif et de ses amis et quand nous indiquions qu’ils agiraient par des biais détournés, acculés au mensonge. En voici une nouvelle illustration.

 

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, l’ouverture de la PMA à toutes les femmes est un sujet délicat que l’Elysée souhaite aborder avec des pincettes. Afin que le débat ne soit pas aussi passionnel que celui sur le mariage pour tous, Marlène Schiappa multiplie les rendez-vous avec les associations LGBT à qui elle divulgue d’astucieux conseils.

 

Lire l’article sur Closer

 

A la une #Brèves #NLH

Bioéthique – La peur du gouvernement : surtout ne pas réveiller la Manif pour tous

Cyril Brun pointait justement dans son édito du jour la crainte que les bienpensants avaient de ce réveil incompréhensibles pour eux des catholiques. En voici une nouvelle illustration.

Ne surtout pas réveiller la Manif pour Tous ! Alors que la très controversée question de la PMA pour toutes les femmes – une promesse de campagne d’Emmanuel Macron- sera abordée lors des Etats généraux de la bioéthique, le gouvernement avance à pas de velours sur ce dossier potentiellement explosif. Non seulement il prend tout son temps : le projet de loi, porté par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sera présenté après les quatre mois de dialogue des Etats généraux, en 2019. Mais il s’emploie à tout faire pour le dépassionner.

La secrétaire d’Etat chargé l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, multiplie ainsi les rencontres avec les associations LGBT pour les inciter à ne pas mettre d’huile sur le feu : « Laisser la Manif pour Tous s’énerver toute seule, ne débattez pas avec Ludovine de la Rochère (NDLR : la figure de proue des anti mariage gay) », leur a-t-elle glissé. Leur conseillant même carrément « d’être cool, calme, d’aller sur le terrain, avec des fleurs, de l’amour, des bons sentiments… Une jolie photo d’un couple de femmes avec un bébé Cadum habillé en Petit Bateau, ce serait une super pub ».

Le gouvernement cherche aussi à se rassurer. « La Manif pour Tous n’a plus le même poids. Ils ont enregistré des échecs successifs », assène un conseiller ministériel, en citant les derniers sondages qui soulignent qu’une majorité de Français sont favorables à l’extension de la PMA. Et ce même conseiller d’anticiper, d’ores et déjà, que le sujet pourrait être moins clivant qu’annoncé : « On n’exclut pas que les Français y soient relativement indifférents. Ce qui nous semble plus explosif aujourd’hui, c’est le débat sur la fin de vie. »

Source

 

La Manif pour tous quant à elle demande dans un tweet :   à quand un rendez-vous pour échanger sur les droits de l’enfant ? Notre lettre attend toujours sa réponse. 

Conférences/Formations #NLQ

Légalisation de la GPA/PMA en 2018 en France ? Table ronde le 12 janvier à Segré (49)

Table ronde du 12 janvier, à 20h au centre pastoral de la Renaissance à Segré (avec la participation Virginie Tellenne (Frigide Barjot de l’Avenir pour tous), Père d’Andigné, Gaétan de la Rousserie (La Manif pour tous 49), Guillaume de Thieulloy (Le Salon Beige).

Thumbnail-2

Inscriptions : contact@anjouconferences.fr

Brèves #NLH

Mères porteuse – La Manif pour tous enquête

Face à la politique sociétale d’Emmanuel Macron, l’association pro-famille a décidé d’employer les grands moyens. Pour dénoncer la GPA et l’utilisation de mères porteuses, plusieurs membres de la Manif pour Tous sont partis en Thaïlande pour rencontrer des acteurs politiques et associatifs d’un business aussi immoral que lucratif : les mères porteuses.

 

 

Brèves

LMPT – Le Général Soublet confirme le comportement peu républicain du gouvernement Hollande.

Le Général Soubelet confirme le bidouillage des chiffres des Manifs pour tous par le gouvernement et les “consignes peu républicaines” contre les Veilleurs.

Qui en doutait ? Etat d’âme tardif. La gendarmerie serait-elle donc le bras aveugle de n’importe quelle mesure politique ?

 

Source FigaroVox du 5 avril 2017

Afrique non francophone

Cap Town : déclaration sur le mariage et la famille

Le 10 décembre 2016, des dizaines de leaders religieux, politiques, ou de la société civile ont lancé la Déclaration de Cape Town en Afrique du sud, défendant la vérité éternelle du mariage comme union d’un homme et d’une femme, qu’aucun pouvoir humain ne peut changer.

Cette déclaration a été également l’acte de naissance de l’International Organization for the Family.

Plusieurs représentants français étaient présents, parmi lesquels Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous, et Guillaume de Thieulloy, directeur du Salon beige.

L’objectif est que, d’ici le 11 décembre 2017 (journée mondiale des droits de l’homme) cette déclaration soit signée par au moins 2 millions de personnes du plus grand nombre de pays possible, pour répondre au lobby LGBT mondial par une organisation internationale de défense de la famille naturelle.

La version française de la déclaration est en cours de validation et sera prochainement mise en ligne, mais vous pouvez, dès à présent, signer ici.

Breitbart a consacré un article à cet évènement. Extrait :

“Sous le hashtag #CapeTownDec, le texte porte les signatures d’évêques, de parlementaires, de présidents et de PDG d’organisations pro-familiales, de professeurs d’université, de chercheurs et de directeurs d’ONG.”

Les personnalités ayant signé cette déclaration.

Source : Salon Beige