Tribunes et entretiens

Thibaud Collin en guerre contre l’individualisme libéral

Thibaud Collin est un des plus grands philosophe actuels et il s’intéresse directement à l’avenir du mariage chrétien. Les “avancées” en matière de morale et la prise en compte des changements anthropologiques entrainent de fortes tensions au sein même de l’Eglise. Jusqu’où le pape François est-il prêt à aller ? L’Eglise est-elle en péril ? Avance-t-on vers la validation de l’agenda de l’individualisme libéral ?

Réponse dans cette interview.

Source : Breizh-Info

 

Tribunes et entretiens

Quelle place pour la liberté de conscience dans les sociétés libérales ?

La Cour suprême des États-Unis a donné raison au pâtissier ayant refusé de préparer un gâteau pour un mariage homosexuel. Grégor Puppinck decrypte cet arrêt et considère que la liberté de conscience est la « roue de secours » d’une société libérale

FIGAROVOX.- Quelles sont les conséquences de la décision rendue lundi par la Cour suprême des États-Unis ?

Grégor PUPPINCK.- Même lorsque l’on connaît l’importance du « wedding cake » dans un mariage américain, cette affaire a l’air d’une plaisanterie insolite ! Préparer un gâteau pour la fête d’un « mariage homosexuel » n’est qu’une coopération très éloignée à ce mariage. Un artisan-pâtissier a pourtant refusé de créer ce gâteau, en invoquant le respect de sa liberté d’expression et de ses convictions morales et religieuses. Le couple d’hommes l’a traîné pendant six années devant les tribunaux pour cette raison.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Brèves

Le nombre de mariages entre personnes de même sexe continue à baisser

Sur 228 000 mariages célébrés en 2017, il y en a eu 7 000 entre personnes de même sexe.

Depuis 2014, le nombre de mariages entre personnes de sexe différent a baissé de 4 % alors que le nombre de mariages entre personnes de même sexe a baissé de 33 %. On constate par ailleurs une augmentation de 13 % du nombres de PACS conclu sur la même période.

 

Source Famille Chrétienne

Quand on dit qu’eux-même n’en voulait pas !

A la une #NLQ #Points non négociables PNN

Le cardinal Marx rappelle l’opposition de l’Église au mariage pour tous

La question du « mariage pour tous » s’invite dans le débat parlementaire en Allemagne. La chancelière Angela Merkel, qui brigue un nouveau mandat à la tête du gouvernement allemand, a annoncé qu’elle laisserait les parlementaires agir en conscience ce vendredi 30 juin 2017 sur le vote d’une loi qui ouvrirait le mariage civil aux couples homosexuels. Cette annonce a fait réagir le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et président de la conférence épiscopale allemande.

Dans une déclaration, il a rappelé ce jeudi 29 juin 2017 que le mariage était pour les chrétiens une communion de vie et d’amour entre un homme et une femme et que son principe immuable était la transmission de la vie. « Nous croyons que l’État doit continuer à protéger et à encourager le mariage de cette manière » a-t-il affirmé, regrettant d’avance une éventuelle dilution du concept de mariage et une distance croissante entre la vision chrétienne et le concept civil de mariage.

Auparavant, les évêques allemands avaient à plusieurs reprises souligné qu’il me fallait pas comprendre le statut juridique particulier du mariage et sa protection spéciale comme une discrimination envers les homosexuels.

 

Source Radio Vatican

Brèves

“Mon devoir en tant que chef d’Etat est de défendre les valeurs familiales” Poutine

Dans un long entretien, fortement condamné par la presse toujours ouverte à la vérité, Vladimir Poutine a expliqué ce qu’état pour lui son devoir de chef d’Etat, parmi d’autres réoccupations, il cite

« Mon devoir en tant que chef d’Etat est de défendre les valeurs familiales (…) Le mariage gay ne produit pas d’enfant. »

 

Source

Brèves

L’Église presbytérienne d’Écosse présente ses excuses aux homosexuels et fait un pas vers le mariage pour tous

Vendredi 26 mai, l’Église d’Écosse a fait son mea culpa. Après avoir étudié la question, elle encourage désormais ses membres à s’excuser pour les discriminations envers les homosexuels et votera d’ici quinze jours sur la possibilité de célébrer des unions entre personnes de même sexe qui pour elle n’a rien d’incompatible avec l’Ecriture. (sic)

Lire l’article

Voilà qui ne va pas faciliter l’œcuménisme !

Brèves

Mariage gay à Bollène – Marie-Claude Bompard relaxée, l’association qui portait plainte condamnée

 Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Carpentras a débouté l’association qui avait attaqué Marie-Claude Bombard après son refus de marier un couple lesbien en 2013. Les juges ont estimé que la citation était irrecevable et ont condamné l’association à verser 3000 euros de dommages et intérêts.

Source

NLH #NLQ #Points non négociables PNN

Marie Claude Bompard, un maire qui demande la liberté de conscience. Verdict 23 mars

L’affaire Bompard fait grand bruit. Le maire de Bollène était jugé hier pour discrimination, suite à son refus de marier deux femmes.

Marie Claude Bompard oppose à l’accusation de discrimination, la liberté de conscience. Ce à quoi l’association Mousse répond que la loi est la loi.

Jugée hier, la décision a été mise en délibéré au 23 mars.

Marie Claude Bompard risque 5 ans d’emprisonnement et 75000 euros d’amende.

L’affaire, qui concerne tous les maires, mais aussi tous les officiers d’Etat civil, fera jurisprudence. A-t-on droit à une conscience en politique et dans la fonction publique ? Telle est la question de fond.

A la une #NLQ #Points non négociables PNN

Mariage pour tous. Des maires français vont déposer un recours devant l’ONU

Communiqué des maires pour l’enfance

 Le Collectif des « Maires Pour l’Enfance » n’a pas oublié ce 20 novembre 2012 où, devant le congrès des Maires de France, le Président de la République a solennellement déclaré : « La conception de la République vaut pour tous les domaines et, d’une certaine façon, c’est la laïcité, c’est l’égalité : c’est-à-dire que la loi s’applique pour tous, dans le respect néanmoins de la liberté de conscience. ».

 Des milliers d’élus de tous bords politiques, pour qui le mariage est l’union d’un homme et d’une femme et non l’union entre deux personnes de même sexe, ont cru en sa parole, inspirée par l’article 5 de la Constitution : « Le Président de la République assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier » de toutes les instances de la République, dont les officiers d’état-civil font partie, dans le respect des consciences, et des droits de l’homme qui garantissent cette liberté fondamentale.

 Ils ont cru que le Président de la République respecterait en effet leur liberté de conscience conformément à son engagement, mais le Président a eu la faiblesse de céder en quelques heures sous la pression d’associations ultra-minoritaires et il a renoncé à inscrire une clause de conscience dans la loi de « mariage et d’adoption pour tous », dite loi Taubira.

 Ils ont cru que le Président de la République ferait respecter la clause de conscience par la Justice. Ils ont été déboutés, certains sanctionnés.

 Le déni de la liberté de conscience des maires, officiers d’état-civil élus au suffrage universel sur la base de professions de foi les engageant au nom de leur conscience envers leurs électeurs, est une faute non seulement morale de la politique conduite par M. François Hollande, c’est aussi une atteinte grave portée aux droits de l’homme par les gouvernements Ayrault puis Valls.

 Les maires et élus locaux requérants demandent au Comité des droits de l’homme, chargé d’examiner à l’ONU les violations du Pacte international relatif aux droits civils et politiques par les Etats, de leur rendre justice et de dire le droit international.

En présence du porte-parole du Collectif, Franck Meyer, et d’Hervé Mariton, Yannick Moreau, ainsi que Maîtres François-Henri Briard et Claire de La Hougue, avocats du Collectif, les maires et élus locaux requérants réclament que soit appliqué au code civil le droit fondamental, tiré de l’article 18 du Pacte de l’ONU, d’être remplacés pour célébrer un mariage entre personnes de même sexe, si tel est leur objection de conscience. L’Etat a tous les moyens d’organiser le respect de cette liberté de conscience d’élus locaux sans perturber le service public des mariages.

 

A la une #Dans le Monde #NLQ

La Nouvelle-Zélande a un nouveau Premier-ministre catholique et pro-vie

Bill English, nouveau Premier ministre de Nouvelle-Zélande est connu pour être un fervent catholique père de 6 enfants, opposé à l’euthanasie et à l’avortement, ainsi qu’au mariage gay.

Des idées pour le catholique François Fillon ?

Il a cependant évolué sur le mariage gay estimant que ce mariage ne constitue pas une menace pour les autres mariages. Sans doute faudrait-il que La Manif Pour Tous lui fasse un cours sur la filiation.

 

« Probablement que je voterais différemment sur le mariage gay aujourd’hui, a-t-il affirmé. Je ne crois pas que le droit au mariage pour les gays constitue une menace pour le mariage des autres. Et je n’ai pas l’intention d’utiliser mon mandat de Premier ministre pour remettre en cause ces questions qui ont déjà été résolues par le Parlement, et la loi. »

Source