Articles #NLQ #Tribunes et entretiens

Deux minutes pour vous #65 – Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine – « Comment peut-on arriver, quand on a la foi, à mieux gérer la perte d’un être cher ? »

Nous vous avions annoncé le lancement d’une série de vidéos régulières où le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine répond à vos questions sous un format très court :

Comment peut-on arriver, quand on a la foi, à mieux gérer la perte d’un être cher ?

Version Audio seule

C’est avec beaucoup de bonheur que le Père Michel-Marie répond désormais à vos questions les plus concrètes. C’est toujours une vraie joie de l’entendre traiter, à sa façon et dans sa lumière, les sujets les plus divers. Bonne écoute ! N’oubliez pas de faire suivre à tous vos amis ces petites vidéos qui peuvent faire tant de bien… et de prier pour le Père Michel-Marie dont le ministère est très prenant.

Annonces #Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Les Journées Mariales de Pontmain (53) le 17 de chaque mois, d’avril à décembre 2019

Cette année, le sanctuaire de Pontmain propose des journées spirituelles mariales le 17 de chaque mois, d’avril à décembre. Chacune peut être vécue indépendamment. De belles journées “oasis” en perspective.

 

Une journée type

8h : Chant des Laudes
11h : Eucharistie suivie de l’Angélus à la colonne de l’Apparition.
15h : Conférence dans la salle Notre-Dame.
16h : Chapelet.
16h30 : Vêpres.
17h : Adoration.

Le programme des journées

 

Mercredi 17 avril : “Marie, Mère de Dieu” Pourquoi le titre « Théothokos » Mère de Dieu, et non pas Mère de Jésus (Christotokos » ? Comment Dieu a choisi une jeune fille de Nazareth pour être la mère de son Fils, Jésus. Cette expression, Mère de Dieu, ne dit pas que c’est Marie qui a par son engendrement donné à Jésus sa divinité. Mais elle dit que Marie a engendré selon la chair celui qui est éternellement engendré par Dieu.

 

Vendredi 17 mai : “La Virginité de Marie”

Marie toujours vierge et pourtant mère d’un enfant… Que nous disent les évangiles et les traditions de l’Egilse ? . (Attention : la conception virginale de Jésus par Marie n’est pas à confondre avec ce que l’Eglise catholique appelle l’Immaculée conception).

 

Lundi 17 juin : “Marie comblée de grâce, conçue sans péché” le 17 juin

C’est l’Ange dans l’annonciation appelle Marie « comblée de grâce ». Très rapidement les chrétiens ont médité sur la vie de Marie en s’interrogeant sur cette question : comment tenir ensemble la réalité pécheresse d’une mère, marquée comme tout être humain du péché originel par sa naissance, et la réalité non pécheresse d’un enfant comme Jésus ? A Lourdes, elle a révélé son nom à Bernadette Soubirous « Je suis Immaculée Conception ».

 

Mercredi 17 juillet : “Marie et la passion du Christ” Le rôle de Marie en ce qui concerne la passion et le sacrifice de la Croix est le prolongement jusqu’au calvaire de la mission maternelle qu’elle a assurée depuis l’incarnation. Le « oui » maternel que Marie prononça, au moment de l’incarnation, en communion avec le « oui » sacerdotal de Jésus, devrait lui aussi être consommé au calvaire : « Près de la croix de Jésus se tenait débout sa mère ».

 

Samedi 17 août : “L’Assomption de Marie”

Comment la vie terrestre de Marie s’est-elle terminée ? La Bible ne dit rien sur ce sujet et les traditions chrétiennes sont diverses. Ce n’est que le 1er  novembre 1950 que le pape Pie XII a solennellement défini, après consultation de tous les évêques qui étaient unanimes sur ce point, que « l’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste ».

 

Mardi 17 septembre : “Marie, Mère de l’Eglise”

Les premiers chrétiens ont très vite attaché beaucoup de prix à la présence de Marie au pied de la croix de son fils, Jésus. Ils se souviennent de ces paroles alors dites à Jean : « Voici ta mère » (Jn 19, 27). Mais l’expression Mère de l’Eglise n’a vu le jour qu’à la fin du concile Vatican II. Le pape Paul VI a alors proclamé Marie Mère de l’Eglise, c’est-à-dire Mère de ses fidèles et de ses pasteurs.

 

Jeudi 17 octobre : “Marie, diffusion de grâces ?”

Marie, en devenant la Mère de Dieu, Mère de l’Eglise a coopéré à la réalisation de notre salut. Mais cela ne signifie pas pour autant que Marie soit une seconde médiatrice à côté du Christ, comme si elle ajoutait quelque chose à l’œuvre de celui-ci. Marie est bien, comme nous, du côté des sauvés.

 

Attention : Pas de 17 novembre.

 

Mardi 17 décembre : “Peut-on prier Marie ?”

En toute rigueur, toute prière chrétienne ne s’adresse qu’à Dieu seul : que ce soit le Père, ou Jésus-Christ, ou l’Esprit Saint, ou encore la Trinité en tant que telle. Si nous avons recours à Marie et aux saints dans notre prière, c’est pour demander leur aide, leur intercession auprès de Dieu, en un mot leur prière. C’est ce que nous faisons en demandant dans le « Je vous salue Marie » de « priez pour nous pauvres pécheurs ». Le message de Pontmain est : « Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps, mon Fils se laisse toucher ».

Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Retraite à Notre-Dame de Banneux (Belgique) du 8 au 10 février 2019

Besoin de silence, de confiance et d’espérance ?
On a exactement ce qu’il vous faut !

★★★

“Laissez vous conduire par l’Esprit” Gal 5,25″ 

 

Banneux, lieu d’apparitions mariales, est une terre de pèlerinage où Marie intercède pour que Jésus continue à nous verser le Vin de la Fête.

Une retraite pour :
– Affermir nos positions en Jésus-Christ et grandir dans son Amour
– Recevoir l’Esprit Saint et vivre de ses dons, de ses fruits et de ses charismes.

Nous verrons aussi ses œuvres de guérison et de libération, et nous serons équipés pour la mission !

À travers les enseignements, les veillées, les eucharisties, le sacrement de réconciliation, la promenade méditative, les temps fraternels et en silence, l’adoration, tu sauras te laisser conduire par l’Esprit !

Inscription

Plus d’informations

 

Annonces #NLQ #Sorties/Animations

Soirée témoignages autour du film “M et le 3ème secret” le 13 décembre 2018 à Bayonne (64)

Une soirée témoignages autour de la projection du film “M et le 3ème secret” aura lieu jeudi 13 décembre, à 20h, au CGR de Bayonne, en présence de son réalisateur, Pierre Barnérias :
Synopsis : “Depuis 2000 ans, une femme entre toutes les femmes bouleverse le monde et ses habitants.
C’est sans doute la femme la plus populaire de la planète. Elle est à l’origine des plus grands rassemblements mondiaux, réalise des prodiges par milliers, interpelle depuis des siècles des scientifiques incontestés, multiplie ces derniers temps ses apparitions, délivre des secrets à des enfants analphabètes, fait pleurer des icônes et transmet des messages à qui veut bien les entendre.
Son nom : MARIE…

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Journée “Oh le beau ange !” le 30 septembre 2018 au sanctuaire de L’Île-Bouchard (37)

« Oh le beau ange* ! » s’écria la petite Jeannette en décembre 1947 lors des évènements de L’Ile-Bouchard.

Chaque année, le 29 septembre, l’Eglise catholique fête les saints archanges Gabriel, Raphaël et Michel. L’Ile-Bouchard est un sanctuaire marial mais aussi un sanctuaire angélique… !

A cette occasion, le dimanche 29 septembre prochain, la Paroisse/Sanctuaire organise une journée de conférence et de prière autour de l’Ange Gabriel. Elle sera présidée cette année par le Père Jean-Baptiste Edart, prêtre de la communauté de l’Emmanuel, et professeur de théologie à l’Université Catholique de l’Ouest. Il nous parlera de « La mission des anges, messagers du Seigneur et gardiens des hommes » ce qui devrait nous éclairer sur l’importance de leur présence et de leur action dans nos vies.

Le programme :

  • 10h15 : Adoration et confessions
  • 11h15 : Messe présidée par le P. Jean Baptiste Edart
  • Pique-nique tiré du sac
  • 13h45 :  DVD témoignage de Jacqueline Aubry
  • 14h30 : Conférence du P. Edart : « La mission des anges, messagers du Seigneur et gardiens des hommes »
  • 16h15 : Vêpres – Litanies de St Gabriel

 *Les dialogues concernant l’ange Gabriel lors des évènements de L’Ile-Bouchard :

  • Nicole, 10 ans : Oh que c’est beau ! Oh la belle dame ! Oh la belle dame !
  • Jeannette, 7 ans : Oh le beau ange ! Oh le beau ange ! (sic !)
  • Laura, 8 ans : Oh mais moi, je vois une belle dame, et puis je vois aussi un beau ange. 
  • le Curé Ségelle : Un ange ? Un ange ? Mais quel est cet ange ?
  • Jacqueline, 12 ans : Mais Madame, quel est l’ange qui vous accompagne ?
  • L’ange : Je suis l’ange Gabriel
  • Jeannette : Mais tu sais Maman, j’ai même vu ses deux oeils (sic !)

Quand la bible parle des anges, elle leur attribue trois fonctions : la contemplation de Dieu, les ambassadeurs de Dieu et nos compagnons de route. Il y a de quoi approfondir !

Tract à télécharger

En Europe #NLQ

Beauraing (Belgique) : lancement du pôle “jeunes” le 1er mai 2018

Cette année, le 1er mai à ne sera pas que le jour d’ouverture de la saison mariale. Il correspondra également au lancement du nouveau pôle  »jeunes ». Un événement qui se déroulera en présence des parents et amis de la bienheureuse Chiara Luce Badano.

Alors que l’Eglise universelle se prépare à célébrer, en octobre, un synode consacré aux jeunes, à la foi et au discernement vocationnel, les Sanctuaires de Beauraing s’associent au mouvement en proposant comme thème pastoral pour 2018 :  »A Beauraing, Marie parle aux jeunes ».
Outre les différents outils qui seront proposés dans ce cadre tout au long de l’année, les responsables des Sanctuaires entendent faire du 1er mai une journée spécialement dédiée à la jeunesse. Parmi les activités prévues ce jour-là (lire ci-dessous) : un pèlerinage Houyet-Beauraing pour les jeunes, le témoignage des parents et amis de la bienheureuse Chiara Luce Badano… et à 15h45, la traditionnelle messe d’ouverture de la saison mariale, présidée par Mgr Vancottem, durant laquelle sera officiellement lancé le nouveau pôle  »jeunes » Beauraing.

Pourquoi un pôle  »jeunes » ?

L’idée d’un pôle  »jeunes » part d’un constat. L’abbé Christophe Rouard :  »Dans nos régions rurales, on fait beaucoup pour les enfants, notamment en terme de catéchèse. Mais trop peu d’activités sont proposées aux jeunes de plus de 12 ans qui souhaitent grandir ensemble dans la foi chrétienne. » Et le vice-recteur des Sanctuaires de poursuivre :  »Il y a pourtant une demande. Certains jeunes nous ont interpellés. En lançant ce pôle, nous souhaitons répondre au sentiment d’isolement qu’ils éprouvent parfois, en leur proposant un lieu et un groupe. »
Aujourd’hui, trois personnes travaillent à la mise en route du projet : Christophe Rouard, Krystyna Sobieski et Olivier Gebka. Un projet dont les grandes lignes ont été fixées.  »Le public visé est les 13-30 ans. Il est prévu que les plus âgés servent de ‘grands frères’ aux cadets. Quand les thématiques abordées seront spécifiques à telle ou telle tranche d’âge, des sous-groupes seront constitués. » Concernant le rythme des rencontres :  »Le pôle se réunira environ une fois par mois, principalement le dimanche après-midi – mais ce n’est pas une règle fixe – dans un nouveau local encore à aménager. » A propos des fondements spirituels, enfin, le pôle entend donner aux jeunes la possibilité de vivre les cinq essentiels suivants : la formation, la prière, la fraternité, le service et l’évangélisation… le tout dans une ambiance sympa et conviviale.

Lancement le 1er mai

Les trois animateurs du pôle  »jeunes » Beauraing n’ont qu’un désir : que leur projet soit un succès. Reste à le faire connaître. L’abbé Rouard :  »Nous visiterons les doyennés voisins car il s’agit d’une initiative qui dépasse le cadre des Sanctuaires. Les prêtres qui connaissent des jeunes susceptibles d’être intéressés par la formule peuvent nous contacter directement. »
Côté planning, le calendrier pour 2018 est connu. Sont déjà prévus : le 24 juin, un après-midi d’échange et de catéchèse ; le 8 août, une descente de la Lesse ; le 9 septembre, un pélé-nature suivi d’une réflexion à Quartier-Gallet ; le 14 octobre, une catéchèse biblique ; le 18 novembre, des vêpres et un goûter à la Fraternité de Tibériade ; sans oublier, le 23 décembre, une soirée ciné autour d’une pizza.
Mais c’est le mardi 1er mai que tout commencera. Le premier rendez-vous est fixé à 10h15, à Houyet, pour le départ d’une marche vers Beauraing, destinée aux 13-30 ans. Une marche dont les étapes seront animées par le Service jeunes du diocèse de Namur. Ensuite, à 14h, les Sanctuaires accueilleront le témoignage des parents et amis de Chiara Luce Badano, cette jeune Italienne née en 1971, morte à 18 ans d’un cancer des os et béatifiée en 2010. Enfin, à 15h45, place à la messe d’ouverture de la saison mariale, présidée par Mgr Vancottem, au cours de laquelle sera lancé le nouveau pôle  »jeunes ». Un pôle qui sera placé sous le patronage… de la bienheureuse Chiara Luce Badano.

A.S./Diocèse de Namur

Infos : abbé Christophe Rouard – ndbeauraing@gmail.com – 0477/31.28.15.

(source)

Découvrir les sanctuaires de Beauraing :

Livres #NLQ

Livre : “A la fin, mon coeur immaculé triomphera” par l’abbé Paul Alagnier

Les hymnes du Bréviaire romain sont d’une richesse poétique et théologique sans égale.

C’est pourquoi il faut vivement remercier l’abbé Aulagnier d’en faire profiter les fidèles, et même les simples curieux.

Lisant ligne à ligne l’ensemble des hymnes mariales du Bréviaire, il nous offre une mariologie enracinée dans la Sainte Écriture, dans la Tradition et dans le Magistère de l’Église, faisant goûter à tous les beautés du latin d’Église, comme les audaces poétiques des auteurs de ces hymnes que nous lisons souvent sans y penser.

L’abbé Paul Aulagnier, ordonné par Mgr Lefebvre en 1971, est prêtre de l’Institut du Bon Pasteur.

Le livre est disponible ici.