Annonces #NLH #NLQ #Récollections/Retraites

Symposium – Retraite sur saint Joseph du 1er au 3 novembre 2019 à Cotignac (83)

Le sanctuaire Notre-Dame de Grâces de Cotignac vous convie à une retraite – colloque sur saint Joseph, du 1er au 3 novembre 2019.

Programme

Vendredi 1er novembre : Fête de la Toussaint – Joseph comme fils…

9h00 Introduction du Symposium

9h30-10h15 1° conférence : La sainteté de Joseph par Mgr Dominique REY

puis réponses aux questions

11h00 messe de la Toussaint présidée par Mgr Rey

12h30 repas

14h15 2° conférence : Le plan de Dieu de la Genèse à la sainte Famille

par fr Jean-Stéphane

15h15 Démarche jubilaire : parcours des Saints et passage de la Porte Jubilaire fr HM

16h15 Adoration Confessions

17h00 Vêpres

18h00 3° conférence : Joseph le Juste (L’homme de la Parole et de la Loi) par le Père Samuel- Bernard

19h15 dîner

20h45-21h30 veillée : Démarche proposée : renaître dans son identité profonde de fils-fille de Dieu par les mains de Joseph…Dominique Lemoine, fr JS

Participation de la Communauté Eucharistein.

Samedi 2 novembre : Joseph, époux de Marie…Mère de l’Eglise…

7h30 laudes

8h00 petit-déjeuner

9h00 4°conférence : Joseph, homme, ou la virilité de Joseph par le Père Pierre DUMOULIN

10h00 5°conférence : la chasteté de Joseph par Gilles POYAUD

11h30 Messe des Défunts Messe fr HM ou fr JF Homélie par le Frère Dominique Joseph sur le thème de « Joseph, patron de la Bonne Mort » avec démarche à l’offertoire (bougies pour un défunt particulier)

12h30 déjeuner

14h30 6°conférence : le Saint Mariage par Dominique LEMOINE

15h30-16h45 Table ronde avec tous les intervenants et animée par le Frère Dominique Joseph.

Genèse// St Matthieu ch 1 : de la proto – église à l’Eglise universelle (dans le cadre du 150° anniversaire de la déclaration de St Joseph patron de l’Église universelle) Questions- Réponses-

17h00 départ pour saint Joseph du Bessillon.

18h30 vêpres avec les Sœurs de Mater Dei .

19h00 Pique -nique au Bessillon

20h15 veillée de prière pour la France et pour l’Église

avec intervention du Père Dominique-Joseph sur le rôle du Saint Mariage et le message de Cotignac pour la France et pour l’Église-

fin 22h

Dimanche 3 novembre : Joseph comme Père…

7h30 laudes

8h00 petit déjeuner

9h00 6°conférence : Les petites églises domestiques, lumières pour le monde et pour l’Eglise…par le Frère Marc de Tibériade.

10h00 7° conférence : 150ième anniversaire de la proclamation de Joseph patron de l’Église universelle Soeur Adriana

11h00 messe présidée par fr JF ou fr HM et Homélie par le Frère Marc de Tibériade sur l’amour de l’Eglise.

Consécration à Joseph. 12h30 déjeuner 14h15 fin


FORMULAIRE INSCRIPTION

Brèves

La chaîne YouTube Marie de Nazareth : des vidéos pour approfondir sa foi

La chaîne YouTube Marie de Nazareth créée il y a cinq ans rassemble aujourd’hui une vingtaine de vidéos qui totalisent plus de 1,5 millions de vues. Notre chaîne qui compte 8 500 abonnés nous permet de toucher des centaines de milliers de personnes à travers le monde.

À elle seule, la vidéo sur les démonstrations de l’existence de Dieuenregistre à ce jour plus d’1,1 millions de vues ;
et en 4 mois, plus de 100 000 personnes ont regardé notre vidéo sur le Linceul de Turin ! Nous vous invitons ce mois-ci à découvrir l’ensemble de nos vidéos ici et peut-être faire grandir votre foi et votre connaissance de la Très Sainte Vierge Marie.

La création, la traduction, le montage et la promotion de ces vidéos que nous souhaitons développer activement sont financés grâce à vos dons. Pour participer financièrement et nous permettre de toucher un plus grand nombre d’internautes, cliquez sur le lien ci-dessous.

 

Doctrine / Formation

Notre-Dame de Québec, à la gloire de la Vierge Marie

De la lettre quotidienne Marie de Nazareth

Un des meilleurs exemples de l’influence catholique en Amérique du Nord est la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, siège actif de l’Archidiocèse de Québec. Située en ce lieu depuis 1647, ravagée deux fois par des incendies, cette cathédrale est dédiée à la gloire de la Vierge Marie. François de Laval, premier évêque du Québec, est enterré dans sa crypte. En 2013, la porte sainte sanctionnée par le Vatican a été installée.

Plus modeste, mais tout aussi importante pour les paroissiens et les visiteurs locaux, est Notre-Dame des Victoires. Achevée en 1723 et magnifique pour sa simplicité et son accessibilité, elle est située sur la Place Royale, au cœur de la vieille ville.

Si vous avez la chance de vous trouver à Québec aux alentours d’un 24 juin, rendez-vous à la fête de la Saint-Jean. Les premiers colons français célébraient déjà la fête de la Nativité de Saint-Jean-Baptiste au début des années 1600, et de nos jours le 24 juin est une fête nationale. Le pape Pie X a déclaré saint Jean-Baptiste le saint patron des Canadiens français en 1908.

 

Amérique latine #NLQ

Le 28 avril 2018, le Nicaragua a été consacré à la Vierge Marie !

Le culte marial fut introduit au Nicaragua en 1522 par l’explorateur Gil Gonzalez de Avila qui aimait la Vierge Marie et la faisait aimer. Les indigènes expérimentaient la puissance de son intercession lorsqu’elle les guérissait de leurs maladies par exemple. Les missionnaires du XVIe siècle transmirent le rosaire et l’amour de l’Immaculée conception à la population. Il était alors fréquent pour deux personnes qui se rencontraient de se saluer ainsi :  Salut, ô Vierge très pure , et l’autre de répondre  conçue sans péché .

Dans les années 1980, la lutte sandiniste s’en prit à l’Église catholique et la première visite du pape JeanPaul II, en 1983, se heurta à une forte contestation. Mais le pays s’est, depuis, acheminé vers la paix. Lorsque le Pape est revenu en 1996, à Managua, la capitale du Nicaragua, il fut accueilli comme un grand ami de la nation.

L’Immaculé Conception, dont la dévotion a commencé dans la ville de El Viejo, à Chinandega (ville à l’Ouest du pays), est depuis plusieurs siècles la patronne du Nicaragua et récemment, le 28 avril 2018, l’Église Catholique du Nicaragua a consacré toute la nation à la Sainte Vierge Marie ! 

Ce jour est d’autant plus un jour de joie pour le pays que cet heureux événement se produit dans un moment crucial pour la paix au Nicaragua.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com : Nicaragua

NLH #NLQ #Tribunes et entretiens

VIDEO : “La victoire viendra par Marie” – Conférence sur la Sainte Vierge

« LA VICTOIRE VIENDRA PAR MARIE » (47 minutes), a été réalisée à partir d’une conférence sur la Vierge Marie donnée le 27 novembre 2017 dans une paroisse de Paris. Cette synthèse sur le mystère de la Mère de Dieu publiée le 1er janvier dernier passe aujourd’hui les 100.000 vues sur YouTube.

Une vidéo à voir et à faire voir tout spécialement en mai, pendant ce beau mois de Marie !

Europe non francophone #NLQ

L’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles ceinturés par le Rosaire le 29 avril 2018 !

Ce 29 avril 2018, à 15 heures précises, les nations d’Angleterre, d’Écosse et du Pays de Galles s’uniront par la prière du Rosaire le long des côtes britanniques, comme l’avaient fait l’année passée la Pologne, l’Irlande, les États-Unis, etc. L’objectif est de prier pour la foi, la vie et la paix au Royaume-Uni.

En proposant cette initiative, les organisateurs se sont inspirés des Saintes Écritures. Comme Josué marchant à l’assaut des murs apparemment inexpugnables de Jéricho, le 29 avril 2018, les fidèles britanniques se rassembleront en prière pour abattre les murs du péché et de la division qui sont propagés dans tout le pays.

Pourquoi le Rosaire ? Les organisateurs répondent :  Le Rosaire nous a été donné comme une arme puissante pour combattre les ténèbres de notre temps et prier pour la paix dans notre monde. Les saints ont appelé Notre Dame ‘la terreur des démons’, et Jésus, notre Seigneur et Sauveur, a confié chaque personne et notre monde à ses soins maternels.

Notre foi nous enseigne que c’est par le mouvement surnaturel de la grâce et de la prière, invoquant la puissante intercession de Notre Dame, que le mal est abattu, et la bonté et la paix sont visiblement restaurées parmi les peuples et les nations. 

(Extrait d’un article de National Catholic Register traduit et adapté par l’Association Marie de Nazareth)

Dans le Monde #NLH #NLQ

Présentation du projet de “Chapelet pour le monde” à lancer le 21 mai 2018

  • En instituant la fête de Marie, Mère de l’Église pour “valoriser le mystère de la maternité spirituelle de Marie“, l’Église nous demande de prendre conscience que Marie est notre Mère.
  • Le “Chapelet pour le monde” invite à répondre tous ensemble à cet appel et aux attentes de la Vierge Marie en prenant avec elle un engagement de prière quotidien :

 

1. Pour vivre le quotidien & comme exercice spirituel

 

Après le Carême et la Semaine Sainte, le temps pascal commence avec la Résurrection et se termine un peu brutalement avec la Pentecôte

Mais l’Église nous donne aujourd’hui Marie, Mère de l’Église pour vivre avec elle le temps ordinaire.

Avec cette fête de Marie Mère de l’Église qui suit la Pentecôte, l’Église redit à tous : “Marie est notre Mère, prenez-lui la main et continuez la route du quotidien avec elle”

En réponse, nous sommes donc invités à nous engager avec elle dans une prière quotidienne, chacun selon ses possibilités, chacun choisissant son niveau de prière

De même qu’on ne peut pas être marathonien ou pianiste sans exercice régulier, on ne peut pas non plus grandir pour le Ciel sans pratiques spirituelles quotidiennes.

 

2. Pour changer le monde & pour répondre aux appels de notre Mère

 

Aujourd’hui le monde va mal, les forces qui s’opposent au Christ sont puissantes et nous ne savons pas toujours par quels moyens et par quels leviers nous pourrions agir.

Comment changer le monde ? Les moyens humains sont importants et ne doivent pas être négligés, mais les moyens surnaturels, les moyens divins sont plus importants encore.

Seul, chacun se sent impuissant, mais tous ensemble, avec l’aide de Dieu, rien ne sera impossible, car la prière et le jeûne peuvent arrêter les guerres et changer les lois naturelles.

En rassemblant nos engagements de prière personnels, simples, concrets, nous pouvons créer un grand mouvement de prière pour nos familles, pour notre pays et pour le monde.

Par ces engagements, nous manifestons aussi que nous voulons répondre aux demandes de la Vierge Marie qui ne cesse de nous appeler à la prière, dans toutes ses apparitions.

 

Concrètement, l’engagement passe par deux choix :

  • Se fixer un objectif quotidien : 1 Je Vous salue Marie, l’Angélus, 1 dizaine, 1 chapelet ou 1 rosaire
  • S’engager quoiqu’il arrive à un minimum, par exemple 1 Je Vous salue Marie (20 secondes)

 

Information complémentaires :

  • Chacun pourra quand il le souhaite augmenter ou diminuer ses deux engagements sur notre site Internet (chapeletpourlemonde.com  – site réalisé prochainement).
  • Une carte d’engagement, au format d’une carte bancaire, sera envoyée pour matérialiser votre engagement et chacun pourra le placer où il veut : à côté de son lit, dans son coin prière, dans sa poche, dans son portefeuille ou le déposer soi-même au sanctuaire de son choix.

 

Promotion de la proposition

Plusieurs partenaires et personnalités s’associent pour promouvoir et soutenir ensemble ce projet

L’Association Marie de Nazareth peut permettre de donner une visibilité à ces engagements avec :

  • “Une Minute avec Marie” qui permettra de suivre la progression du nombre de personnes engagées, de transmettre les infos, de parler des fruits, etc.
  • La “Carte mariale du monde” sur laquelle nous pourrions localiser des points lumineux indiquant les engagements de différente nature

 

Marie, Mère de l’Eglise

 

 

Morale #NLH #NLQ

Le Christianisme a-t-il favorisé l’émancipation des femmes ? – Aleteia

Une question à laquelle répond Emmanuelle Pastore.

Emanuelle Pastore est consacrée de Regnum Christi. Elle travaille au service de la pastorale de la jeunesse et collabore à plusieurs projets d’évangélisation…

 

Dans le monde occidental, la philosophie et la théologie chrétiennes ont œuvré en faveur d’une véritable évolution positive de la condition féminine : c’est là que de grandes victoires ont été remportées pour permettre à la femme d’obtenir les mêmes droits que l’homme. 1. Au cours des premiers siècles de notre ère, pour le droit romain, la femme était considérée comme un simple maillon de la famille ou comme une marchandise qui s’échangeait contre une dot. Le père choisissait l’époux de sa fille et avait, toute sa vie, pouvoir de vie ou de mort sur elle. Le christianisme apporta une toute nouvelle façon de considérer la femme. Les signes et les paroles de Jésus-Christ s’adressaient aux hommes et aux femmes sans distinction. Dès les débuts de l’Église, les péchés de tous, homme ou femme, étaient pardonnés de la même manière pour tous. Le même paradis leur était promis. Droits et devoirs du chrétien étaient identiques pour tous. En savoir +

2. C’est dans ce contexte du début de l’ère chrétienne que Cécile et Agnès, à Rome, et de nombreuses autres femmes, osèrent proclamer leur liberté personnelle au nom de Jésus Christ. Elles le payèrent de leur vie. Elles s’opposèrent à l’autorité paternelle injuste, aux pressions familiales et aux habitudes séculaires de vivre un mariage forcé. Elles avaient choisi de consacrer leur vie et leur virginité à l’amour de Jésus-Christ. L’Église prit leur défense et fit tout ce qu’elle put pour que leur choix soit respecté. Mais il fallut du temps et de nombreux martyrs pour que les mœurs changent et que l’idéal chrétien puisse être respecté par les autorités civiles. En savoir +

3. Nombreux pourraient être les exemples qui montrent pourtant comment l’Église a connu d’âpres discussions concernant la femme. Certaines questions ayant d’ailleurs duré plusieurs siècles et pas toujours en faveur des femmes ! Tributaire de la mentalité de son temps, l’Église est finalement parvenue, même si ce fut parfois trop lentement, à une juste reconnaissance de la dignité féminine. Dans le mariage, l’Église a fini par exiger le libre consentement de l’homme et de la femme comme la condition sine qua non de la validité du sacrement. Quelle en était la raison ? Une seule : protéger la jeune fille du mariage arrangé par ses parents ou du rapt. En savoir +

4. À partir du XIe  siècle, une dévotion très spéciale à la Vierge Marie commence à se développer et une grande partie des cathédrales gothiques que nous visitons encore aujourd’hui lui sont dédiées, par exemple Notre-Dame de Paris. À cette époque, les femmes, surtout celles de la haute noblesse, jouissaient d’un plus grand prestige et d’une liberté qui allait jusqu’à accompagner leur époux aux croisades. À la cour royale de différents pays, les filles recevaient la même éducation que les garçons. Les monastères féminins devenaient d’authentiques centres de culture. Bon nombre de femmes sont devenues auteur d’œuvres littéraires, théâtrales et spirituelles. En savoir +

5. À partir du XVIe siècle, dans les pays qui ont adopté la Réforme protestante, les formes de vie consacrée où les femmes pouvaient trouver une autre voie de réalisation personnelle que celle du mariage ont été éliminées tout comme la vénération de la Vierge Marie qui représentait une valorisation incontestable de la féminité. En savoir +

6. En France, le contexte révolutionnaire cherchera par tous les moyens à exclure de la visibilité socioculturelle et politique tant l’Église que les femmes. La sécularisation ne cessait de croître comme affirmation de modernité, avec des modèles de réalisation typiquement masculins. Les progrès de la condition de la femme ont malheureusement reculé dans la mesure où, à partir de la Renaissance, les juristes ressuscitèrent le droit romain et, avec lui, le statut d’infériorité de la femme. Cette récession sera confirmée dans le Code civil de Napoléon, inspiré du droit justinien, œuvre d’un empereur byzantin du VIème siècle, qui faisait de la femme un être « perpétuellement inférieur ». En savoir +

7. Avec la Révolution Industrielle et la Première Guerre mondiale la participation des femmes au monde du travail s’est accélérée et pendant les années 90, les femmes européennes et américaines étaient parmi les plus libres du monde. Le mouvement féministe avait atteint la plupart de ses objectifs : droit à l’éducation, droit au vote, accès à toutes les professions, égalité de salaire et bien d’autres libertés. Avec toutes ces réussites, on aurait pu penser que, ayant obtenu l’égalité en dignité et en droits avec l’homme, la femme ne se sentirait plus opprimée. La théorie du genre n’allait pas tarder à pointer. L’Église s’exprime clairement sur les conséquences qu’entraîne un tel mépris de la complémentarité homme-femme dans la société. On peut d’ailleurs constater que l’Église n’a jamais autant écrit sur la dignité de la femme que dans les vingt dernières années. En savoir +

(Source)

Plus de questions de fond, avec l’association Marie de Nazareth

Messes/Prières/Pèlerinages #NLH #NLQ

Prions le Rosaire avec l’association Marie de Nazareth

L’association Marie de Nazareth propose de prier la Sainte Vierge pendant ce mois d’octobre, mois du Rosaire.

A cet effet, un formulaire est accessible pour s’engager à prier une dizaine pendant le mois d’octobre pour le Pape François et ses intentions, pour la Paix dans le monde par l’intercession de la Vierge Marie et la conversion des musulmans. Vous pouvez aussi confier une intention personnelle.

Formulaire