Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Regards croisés sur les lois de bioéthique – la fin de vie – Le 22 mars 2019 à Charleville (08) & le 29 mars à Reims (51)

Le service de la formation du diocèse de Reims propose un cycle de conférences sur les lois de bioéthique.

Regards croisés sur les lois de bioéthique
La fin de vie

Vendredi 22 mars, à la Maison Jules Bihéry de Charleville-Mézières (28 Avenue Gustave Gailly, 08000 Charleville-Mézières) à 20h
Vendredi 29 mars, à la Maison Saint-Sixte de Reims (6 Rue Lieutenant Herduin, 51100 Reims), à 20h

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Médecine et spiritualité : quelles innovations ? le 15 mars 2019 à Lille (59)

Une journée proposée, le 15 mars, par le Centre d’Ethique Médicale de l’Université Catholique.

Faculté de Médecine et Maïeutique – 56 rue du Port 59046 LILLE CEDEX

Programme

Matin

9h15  : Soins spirituels (Spiritual Care) : Par qui ? Jusqu’où ? Comment ? Cosette Odier (pasteure prostestante, ancienne responsable de formation en spiritualité au CHUV de Lausanne)

10h15 : Enjeux d’une articulation entre médecine et spiritualité(s). Paulo Rodrigues (théologien et éthicien), Université Catholique de Lille

11h15 : « Spiritualité(s) », de la clinique au management. Serena Butcher (infirmière, Master en Santé Publique), Coordinatrice du RESSPIRR

12h15 : Présentation du Réseau Santé, Soins et Spiritualités (RESSPIR)

 

Après-midi

14h00 : Dépression ou détresse spirituelle ? Nicolas Pujol (psychologue), Maison Jeanne Garnier, Paris

15h15 : Médecine et spiritualité : un lieu pour l’éthique. Clémentine Woille (doctorante en philosophie, attachée de recherche RESSPIRR), Université Catholique de Louvain

16h15 : Médecine et spiritualité(s) : enjeux d’une innovation. Dominique Jacquemin (théologien et éthicien), Université Catholique de Lille et Jean-Philippe Cobbaut (philosophe, juriste), Université Catholique de Lille

Inscriptions

Annonces #Conférences/Formations #NLQ

Conférence “Neurosciences : espoirs et défis” le 6 février 2019 à Toulouse (31)

Le couvent des dominicains de Toulouse

organise

une conférence :
“Neurosciences : espoirs et défis”

avec Bettina Couderc, membre du comité d’Ethique

le 6 février 2019 à 20h30

au Couvent des dominicains – Impasse Lacordaire, à Toulouse

 

Téléphone : 05.62.17.31.31
Site-web : http://toulouse.dominicains.com

Annonces #Conférences/Formations #NLH #NLQ

Colloque Ethique & Conscience les 21 et 23 février 2019 à Montpellier (34)

Notre société aime le corps et lui fait bénéficier des progrès thérapeutiques, esthétiques, génétiques et technologiques… rendant incongrus les corps sortant des normes préétablies, rendant indésirables les corps blessés ou défigurés par la vie et la souffrance…
Pourtant, ces corps blessés et souffrants sont aussi transfigurés par l’amour du Christ et des autres.
L’Espérance chrétienne nous engage sur la façon dont nous concevons et traitons notre corps et celui des autres.
Ces différents aspects seront abordés au cours de ce colloque à travers plusieurs approches.

 

Jeudi 21 février, à la Villa Maguelone (31 Avenue Saint-Lazare, 34000 Montpellier) et samedi 23 février, à la Maison Saint-Guiraud, de 9h30 à 16h30.

Pour vous inscrire, cliquez-ici.

Programme complet

 

NLQ #Sorties/Animations

Exposition sur Sainte Hildegarde de Bingen jusqu’au 30 septembre 2018 au Château de Fontaine-Henry (14) – Inauguration le 10 septembre

EXPOSITION EN IMAGES
« LES 920 ANS DE SAINTE HILDEGARDE DE BINGEN »

En 2012, Ste HILDEGARDE de BINGEN est canonisée par le Pape Benoît XVI, puis proclamée Docteur de l’Eglise et Prophète pour le 3è millénaire. Pourquoi ?
Cette religieuse bénédictine du XIIè siècle fut à la fois théologienne, auteur de livres et d’une  abondante correspondance encore conservée, musicienne et compositrice d’œuvres encore jouées. Elle est à l’origine d’une médecine surprenante dont la science commence à établir le bienfondé.
Ste HILDEGARDE a pour nous, au XXIè siècle, un aspect avant-gardiste, notamment en raison des réponses dont elle ouvre les pistes, à des questions concernant les grands problèmes de notre temps. Sa conception « holistique » de l’être humain, la relation homme-environnement, la terre et le cosmos en font une femme véritablement post-moderne.
HILDEGARDE a aussi eu des visions, dès l’âge de 3 ans ! Adulte, elle les a dictées à des miniaturistes qui en ont donc fait des peintures. Ces images sont surprenantes et méritent d’être regardées attentivement, car chaque détail y est chargé de sens.

Tarifs pour l’accès à l’exposition, chapelle, salles basses, parc, jeux anciens et labyrinthe : 5.5€ / adulte et 4€/enfant (7-15 ans).
Avec visite guidée du château : 8.50€/adulte et 5.5€/enfant (7-15 ans).

Le château de Fontaine Henry (Calvados) accueillera MONSEIGNEUR BOULANGER, évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux, lundi 10 septembre à 14h30 pour inaugurer l’exposition « 920ème anniversaire Ste Hildegarde de Bingen.

Evènement Facebook

NLH #NLQ #Sorties/Animations

Forum Bien-être Hildegarde de Bingen les 7, 8 & 9 septembre 2018 à Neuillé (49)

Pour votre bien-être, réservez aujourd’hui votre place au Forum Hildegarde de Saumur

 

Septembre 2018, 1er Forum Hildegarde de Bingen, au Château de Salvert.

 

Hildegarde devient abbesse en 1136 !

 

Femme de caractère qui ose sermonner Le pape et L’empereur Barberousse…

 

Les multiples écrits de cette femme hors du commun témoignent de ses connaissances approfondies en botanique, alimentation, et  médecine.

Compositrice, théologienne, critique et aussi prophète.

Hildegarde a plus d’une corde à son arc.

Une histoire, un univers à découvrir où approfondir sur le thème « culture et bien –être »

 

Infos et inscriptions www.hildegardesaumur.com

Contact Médias : Monica Le Pelletier 07 69 10 93 22

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Sagesse et médecine : enseigner l’éthique à l’école de Jérôme Lejeune – formation d’octobre 2018 à avril 2019 à Paris ou sur internet

« Passionnant, expert et stimulant intellectuellement ». Ce sont les mots des étudiants de  la 1er Master-class Science et éthique Jérôme Lejeune pour qualifier ces cours d’expertise en bioéthique qu’ils ont suivi pendant 6 mois, jusqu’en avril dernier. Devant le succès de cette première promotion, qui a réuni 160 étudiants, et l’intérêt partagé par tous, la Master-class dédiée aux professionnels de santé ouvrira à nouveau ses portes en octobre 2018. Jeunes professionnels ou étudiants des métiers de la santé, (médecins, infirmiers, sages-femmes) chercheurs, biologistes, mais aussi philosophes et juristes, s’interrogeant sur la portée des développements scientifiques qui bouleversent leur champ professionnel, peuvent postuler. Délivrée par des professeurs universitaires, médecins, chercheurs, philosophes, juristes, membres de comités d’éthique internationaux, cette formation propose un enseignement de haut niveau personnalisé, à Paris ou à distance (e-learning).

 

Le professeur Jérôme Lejeune disait “ la science est cumulative mais la sagesse ne l’est pas ”. De fait, les études de médecine dispensent une formation scientifique et technique complète et dense. L’étudiant en médecine accumule beaucoup d’informations au cours de son cursus. Mais elles ne fournissent pas des éléments pour construire une sagesse qui puisse sous-tendre la pratique. L’éthique y est trop souvent abordée sous l’angle du respect des procédures (procéduralisme) et des discussions entre professionnels (éthique de la délibération).  La question du juste (quelle est la justesse morale de l’acte à poser ? ) et la question de la dignité (qu’est-ce qui est irréductiblement digne dans le patient, quel que soit son état ? ) sont évacuées par ces éthiques procédurales. La sagesse s’acquière. Elle a besoin de jalons pour pouvoir être assimilée, puis exercée.

 

La Master-Class Science et éthique Jérôme Lejeune propose de poser ces jalons sapientaux au coeur de la pratique du médecin. Elle propose une formation à la croisée des différents niveaux de connaissance, théoriques ou pratiques, permettant à l’étudiant d’ancrer sa réflexion aussi bien dans la connaissance des concepts anthropologiques nécessaires que dans l’actualité des publications scientifiques les plus récentes, celles-là même qui réinterrogent l’éthique biomédicale. Les différents intervenants discutent les problématiques concrètes du métier pour en tirer la susbtantifique moelle. Les thématiques sont problématisées et analysées  : CRISPR-Cas9, les dons d’organes, les transplantations, le handicap, l’eugénisme, les maladies génétiques et chromosomiques, le dépistage prénatal et le diagnostic préimplantatoire, les thérapies géniques et cellulaires, les maladies dégénératives,… (cf. programme disponible ici). Enfin, la Master-Class Jérôme Lejeune, fidèle au nom qu’elle porte, offre un module de formation sur la trisomie 21 (annonce, accueil, soin, …), sujet totalement absent des cursus habituels. La formation ne se réduit donc pas aux questions de début et de fin de vie.

 

La direction scientifique de la Master-class est confiée à Mgr Jacques Suaudeau, médecin et chirurgien, ancien chercheur aux NIH (National Institutes of Health, USA) et directeur de la section scientifique de l’Académie pontificale pour la Vie jusqu’en 2015. Il est actuellement membre du Comité d’éthique du Conseil de l’Europe et participe au Comité d’éthique de l’UNESCO. Les cours sont dispensés par des professeurs universitaires, médecins, chercheurs, philosophes, juristes, membres de comités d’éthique internationaux. C’est le philosophe Rémi Brague qui prononcera la Leçon inaugurale pour le lancement de la promotion 2018.

 

 

En Bref

1 – Où ? En e-learning ou sur place Centre de bioéthique Jérôme Lejeune, 37 rue des Volontaires, Paris 15ème.

2 – Quand ? 3 mardis soir/mois (20h-22h) et 2 samedis /semestre (9h-17h), d’octobre 2018 à avril 2019

3 – Diplômant ? Les étudiants qui le souhaitent et qui répondent aux conditions universitaires requises, peuvent obtenir un certificat d’anthropologie.

4 – Inscription et information : https://www.fondationlejeune.org/master-class-bioethique/ 

(source : L’Homme nouveau)

NLQ #Points non négociables PNN

Les trois médecins experts nommés par le justice pour examiner Vincent Lambert se désistent

Lu sur le salon beige : 

Ils devaient réaliser un “tableau clinique” de Vincent Lambert, mais les avocats des parents avaient demandé leur révocation, estimant qu’ils n’étaient pas compétents dans ce domaine médical. Les trois médecins nommés par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne se sont désistés, constatant la trop grande pression qui pesait sur eux. Il faut dire qu’ils avaient droit de vie ou de mort sur Vincent Lambert…

Ils écrivent :

“Le collège d’experts ne peut que prendre acte qu’il n’a pas la stature pour résister à ces tentatives de manipulation et aux critiques diverses”.

Ils estiment n’avoir “aucun moyen de mettre de l’ordre dans cette procédure d’expertise”, et “d’affirmer une autorité qui mettrait au pas ceux qui manient opprobre et dénigrement ou fausses vérités”.

Le président du tribunal administratif a accepté leur demande de désistement.

Les avocats des parents se réjouissent.

“C’est exactement ce que réclament depuis des semaines les parents, frère et soeur de Vincent, qui attendent des nouveaux experts à nommer compétence et rigueur”.

En attendant la nomination du prochain collège de médecins, une nouvelle audience sur “les modalités de l’expertise” se tiendra mercredi 20 juin au tribunal administratif.

Conférences/Formations #NLH #NLQ

Conférence sur la médecine selon sainte Hildegarde le 15 juin 2018 à Paris

La boutique en ligne Grenier d’épeautre organise le 15 juin 2018, 20h30 à Paris, une conférence sur la médecine selon Sainte Hildegarde, qui sera tenue par la naturophathe et conseiller Hildegardien Corinne Graux (Possibilités de consultations les 15 et 16 juin, renseignements au 09 82 28 10 57). Le thème de cette soirée est : “l’herboristerie d’Hildegarde“.

Locaux paroissiaux St Jean Baptiste de Grenelle,
13 Place Etienne Pernet,
Paris 15ème
métro Félix Faure, ligne 8

NLH #NLQ #Rome

Le Pape François défend l’humanisation de la médecine

Le Pape François a reçu en audience une délégation de la Fédération internationale des associations de médecins catholiques, lundi 28 mai 2018. Devant ce parterre de professionnels, il a défendu la centralité du patient, ainsi que les implications morales de la pratique médicale.

« Votre travail est une forme particulière de témoignage chrétien ». Le Pape François a jugé important de rappeler dans la matinée de ce lundi 28 mai les différents devoirs d’un médecin catholique. Ceux-ci partent de la relation médecin-patient jusqu’à l’activité missionnaire « pour améliorer les conditions de la santé des populations dans les périphéries du monde ».

L’apport d’une conscience catholique

« L’identité catholique ne compromet pas votre collaboration avec ceux, qui, dans une perspective religieuse différente ou sans croyance spécifique, reconnaissent la dignité et l’excellence de la personne humaine comme critère de leur activité », a assuré le Saint-Père, leur conseillant de continuer leur mission « avec sérénité et détermination ». L’essentiel, considère le Souverain pontife, est de mettre ces interventions médicales en cohérence avec leurs implications morales.

Œuvrer contre la toute-puissance humaine

En effet, la médecine est loin d’être épargnée par l’avancée d’un paradigme technico-culturel couronnant « l’adoration de la puissance humaine illimitée » et « un certain relativisme pratique ». Face à de telles réalités, les médecins sont appelés à défendre la centralité du patient, en tant que personne, « et sa dignité avec ses droits inaliénables, principalement le droit à la vie ».

La médecine, visage de l’écologie humaine

Cela est nécessaire à l’humanisation de la médecine, estime François, l’intégrant dans le domaine de « l’écologie humaine ». Il ne serait pas acceptable que leur rôle soit réduit à celui de « simple exécutant de la volonté du patient ou aux besoins du système de santé dans lequel ils travaillent ».

Le Pape a ensuite mentionné le prochain congrès des médecins catholiques à Zagreb, du 30 mai au 2 juin, lors duquel ils réfléchiront sur le thème de la “sacralité de la vie et de la profession médicale de Humanae Vitae à Laudato si”. Etre médecin est un véritable apostolat, qui permet de servir dans la dignité et la sainteté, a-t-il conclu.

Source : Vatican News